Visiter la Basilique Saint-Pierre et sa coupole au Vatican

avatar
Réservez votre billet pour la Basilique Saint-Pierre au Vatican

Vous partez à Rome ? Ne manquez pas d’aller au Vatican pour voir ses monuments et visiter la Basilique Saint-Pierre !

Située sur la rive droite du Tibre à Rome dans l’enclave du Vatican et ouverte sur la Place Saint-Pierre, visiter la basilique Saint-Pierre permet de voir le plus important édifice religieux de l’Église catholique. C’est le lieu le plus emblématique du christianisme, abritant la sépulture de Saint Pierre, premier Pape et premier évêque d’Antioche et de Rome. Construite entre 1506 et 1626 à l’emplacement du cirque de Caligula et de Néron, c’est l’un des monuments les plus visités au monde. Avec sa coupole haute de 137 mètres, la basilique Saint-Pierre est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, et est considérée comme la prouesse architecturale la plus remarquable de la Renaissance.

Elle est par ailleurs la plus grande église catholique du monde, avec sa capacité d’accueil de 60 000 personnes. Chaque dimanche, plus de 150 000 fidèles s’y rendent pour célébrer l’angélus pontifical. Chaque année, des millions de pèlerins font le voyage pour prier et obtenir la bénédiction du Pape : c’est un peu La Mecque de la chrétienté occidentale. En raison de l’affluence touristique et pour des raisons de sécurité, il est difficile de visiter la basilique Saint-Pierre : la file d’attente – en plein soleil – peut être interminable.

Visiter la basilique Saint-Pierre offre à voir la façade – monumentale en elle-même -, avec les statues du Christ et des apôtres, ses deux horloges, le porche (narthex), les cinq portes d’accès à la basilique et l’intérieur, d’une très grande richesse, la coupole et d’innombrables trésors artistiques (tombeaux, reliques, œuvres d’art et chef d’œuvres architecturaux). Alors, que voir en allant visiter la basilique Saint-Pierre ?

Brève histoire de la basilique Saint-Pierre

Basilique Saint-Pierre au Vatican, à Rome

Au début de l’Empire romain, le site était occupé par des villas entourées de jardins impériaux, où vécurent les empereurs Caligula (37-41) et Néron (54-68). Les cirques romains qu’ils firent construire furent le lieu de martyres d’innombrables chrétiens de Rome : détruits pour la construction de la basilique, l’obélisque du Vatican en est le seul vestige. La première basilique fut érigée par l’empereur Constantin et le Pape Sylvestre Ier, à partir de 326. Lorsque les Papes s’installèrent à Avignon, la basilique est pillée par les Sarrasins puis les Normands, et tombe en désuétude au fil des siècles.

Mais les travaux de construction de l’actuelle basilique commencèrent en 1506 sous le pontificat de Jules II et s’achevèrent sous Urbain VIII en 1626. De nombreux architectes se sont succédé, notamment Bramante, Raphaël et Michel-Ange. C’est ce dernier qui conçut la grande coupole que l’on voit aujourd’hui sur toutes les photos de Rome. Pour l’anecdote, c’est la construction de la basilique qui cimenta les fondations d’une religion chrétienne alternative : le protestantisme. En effet, le financement – jugé trop coûteux et extravagant – de la basilique attira les colères de Martin Luther, qui fonda à partir de 1517 le protestantisme. Prenant la forme d’une croix grecque contenue au sein d’un cercle, la basilique symbolise le Christ sur 24 000 m².

Que voir à la basilique Saint-Pierre ?

Intérieur de la Basilique Saint Pierre au Vatican

L’architecture en elle-même de la basilique est considérée comme une oeuvre d’art à part entière. La façade, la coupole et le parvis de la Place Saint-Pierre en sont les aspects les plus emblématiques, mais le monument recèle de merveilles. D’abord, la montée à la coupole permet une vue unique sur la ville de Rome. On y accède par la droite de la basilique : il faut grimper 231 marches pour accéder à un premier palier, où l’on profite d’une vue sur l’intérieur de la basilique et sur le Dôme.

Des escaliers étroits mènent au sommet, le long de la paroi intérieure du dôme. Un troisième escalier en colimaçon permet, à l’aide d’une corde, de se hisser au sommet, à 136,57 mètres de hauteur (551 marches au total !). La basilique est dépourvue de clocher, mais comporte six cloches, placées au niveau des horloges sur la façade. Un long porche s’étend derrière la façade, coiffée d’une voûte en stucs et au sol en marbre.

Intérieur de la Basilique Saint-Pierre, Vatican

Crédit photo: Flickr – Mzximvs VdB

En allant visiter la basilique Saint-Pierre, on voit également un grand musée immanquable : le musée historique et trésors artistiques, où se trouvent la Pietà de Michel-Ange, le baldaquin du maître-autel – commandé en 1624 par Urbain VIII, il fut coulé avec le bronze du fronton du Panthéon -, le tombeau d’Alexandre VII (Gian Lorenzo Bernini), le tombeau d’Innocent VIII (Antonio del Pollaiolo) ou encore la statue de Saint-Pierre (Arnolfo di Cambio).

Ensuite, visitez les grottes vaticanes : la basilique contient plus d’une centaine de tombes – dont celles de 148 Papes et la sépulture de Jean-Paul II -, situées dans les souterrains de l’édifice. Enfin, terminez de visiter la basilique Saint-Pierre par la nécropole : au second sous-sol, la nécropole est moins connue du grand public. On y trouve des sépultures païennes datant de la république romaine (2nd siècle av. J-C).

Vue de la Place Saint-Pierre depuis le Dôme de la Basilique Saint-Pierre au Vatican

Comment visiter la Basilique Saint-Pierre ? (Horaires, tarifs)

Pour visiter la basilique Saint-Pierre, on n’oubliera pas qu’une tenue correcte est exigée, comme dans tous les lieux sacrés. On ne va donc pas visiter la basilique Saint-Pierre en débardeur et jupe ou short… Notez bien que les épaules et les genoux doivent être couverts comme dans tous les édifices religieux (mosquées, temples, etc.).

La visite de la basilique est gratuite : l’attente n’est donc pas très longue, comparée à l’entrée à la coupole qui elle, est payante. Il faudra patienter entre 30 minutes et 1 heure 30 pour visiter la coupole.

La basilique est ouverte tous les jours de 7 heures à 18 heures d’octobre à mars, et tous les jours de 7 heures à 19 heures d’avril à septembre. Le musée du Trésor est ouvert de 9 heurs à 18 heures 15 entre avril et septembre et de 9 heures à 17 heures 15 entre octobre et mars. Entre avril et septembre, les Grottes vaticanes sont ouvertes tous les jours de 7 heures à 18 heures et de 7 heures à 17 heures d’octobre à mars.

Les tarifs :

  • Basilique Saint-Pierre : entrée gratuite,
  • Billet coupe-file + audio-guide : 19,50€,
  • Ascenseur de la coupole : 8 €,
  • Escaliers de la coupole : 6 €,
  • Le Trésor du Vatican : 5 €,
  • Nécropole : 13 € (sur réservation),
  • Grottes vaticanes : entrée gratuite.

Pensez à réserver à l’avance en ligne ! Si vous venez visiter le Vatican dans son ensemble, il existe une visite guidée complète qui comprend les musées du Vatican, la Basilique Saint-Pierre ainsi que la Chapelle Sixtine. En savoir plus sur cette visite guidée du Vatican.

Crédit photo principale : Flickr – teldridge+keldridge

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire