Les 11 choses incontournables à faire dans les îles Ioniennes

avatar

Vous partez découvrir les îles grecques, plus précisément les îles Ioniennes ? Voici les endroits incontournables à visiter dans les îles Ioniennes.

Les îles ioniennes font partie incontestablement des plus belles îles en Grèce. Différentes des Cyclades, les îles ioniennes affichent de grandes différences les unes des autres. Leur point commun malgré tout ? De très beaux paysages et l’amour de la musique et des arts. Ces passions artistiques ont d’ailleurs permis à différents écrivains ou poètes de s’exprimer. Idéales à découvrir lors d’une croisière ou avec un bateau privé, les îles ioniennes sont des îles calmes, avec de majestueux paysages. Les nombreuses plages désertes et les criques de sable blanc laissent par ailleurs rêveur. C’est une mer presque polynésienne que vous pourrez notamment découvrir à quelques endroits.

Alors que faire dans les îles ioniennes ? Découvrez nos conseils pour visiter les îles ioniennes, sans oublier les sites incontournables.

À lire aussi :
Les 15 plus beaux endroits à visiter en Grèce
La Grèce en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

L’île de Corfou

Visiter les îles Ioniennes commence avec la découverte de Corfou. Il s’agit d’ailleurs de l’île la plus connue et la plus grande. Le site invite à se plonger dans la richesse de l’archipel. L’île a d’ailleurs occupé une place importante dans le commerce maritime, notamment avec Venise et l’Italie.

La riche architecture de Corfou n’a pas fini de vous surprendre. Certains sites sont d’ailleurs classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce passé est riche, mêlant un héritage vénitien, britannique et français.

1. La ville de Corfou

Corfou

Crédit photo : Shutterstock – Kite_rin

Dans la ville du même nom, sur la côte est de l’île, ne manquez pas d’admirer la belle citadelle. Les remparts datent d’ailleurs du XVe siècle, donnant un charme fou à la vieille ville. Après une balade dans les rues de Corfou, arrêtez-vous ensuite au musée archéologique et au palais Mon Repo. Il jouxte le palais de la famille royale et propose, désormais au public, quelques très beaux objets antiques.

Si vous aimez la royauté, vous pouvez également vous rendre au palais de Saint-Michel et de Saint-Georges. Ce bel édifice a servi pendant un temps comme résidence royale.

2. Plages et spécialités culinaires à Corfou

Le Pastitsada, à manger voire à faire dans les îles Ioniennes

Crédit photo : Shutterstock – Fanfo

Que faire d’autres sur les îles ioniennes ? Après quelques heures de découverte de la ville de Corfou, place à la détente. La journée peut se terminer effectivement sur l’une des très belles plages du site. Le soir venu, vous vous attablerez de toute évidence à la terrasse d’un restaurant pour savourer les spécialités locales. Vous ne savez pas quoi manger ? Commandez alors une Pastitsada. Il s’agit d’un ragoût cuisiné, notamment à partir de jarret ou d’épaule de veau, et servi avec des pâtes. La spécialité grecque s’inspire des traditions culinaires italiennes. Avec modération, terminez votre repas avec un verre de liqueur de kumquat, la boisson symbolique de l’île de Corfou.

3. Palais de l’Achilleion

Palais de l’Achilleion

Crédit photo : Shutterstock – Media_works

Partez ensuite en périphérie du village de Gastouri, à seulement 10 kilomètres, pour découvrir le palais de l’Achilleion. Dans un tout autre style, découvrez cette villa luxueuse, édifiée au XIXe siècle par l’impératrice d’Autriche Sisi. Cette amoureuse de l’île de Corfou a pu profiter d’un palais majestueux et étonnant. C’est ici que l’impératrice a vécu avec Kaiser William II d’Allemagne. Ces deux figures de l’histoire d’Europe partageaient ainsi la même passion pour l’île passionnante de Corfou.

En plus du palais, ne manquez pas les très beaux jardins. Grâce aux nombreuses statues, entre autres de muses et philosophes, vous découvrirez notamment la mythologie grecque. Et Achille, à l’origine du palais, reste bien entendu nommé.

4. Paleokastritsa

Paleokastritsa

Crédit photo : Shutterstock – Balate Dorin

Visiter les îles Ionniennes, c’est également faire un saut au village pittoresque de Paleokastritsa. Si vous cherchez un village typique, ne manquez pas de vous y rendre. Le nom Paleokastritsa signifie d’ailleurs littéralement « vieille forteresse », expliquant ainsi la présence du château. Situé à seulement 25 kilomètres au nord-ouest de la ville de Corfou, le village se reconnaît avec ce château en zone rocheuse et la présence du monastère de la Vierge.

C’est également en tant que station balnéaire que le site reste apprécié. Avec ses baies et son port le long de la route côtière, le lieu charme grâce à son côté pittoresque. Les bateaux utilisent le port comme point de départ pour découvrir criques et plages isolées. En hauteur, le monastère de la Vierge domine le village. À l’intérieur vous trouverez, certes des icônes post-byzantines datant du XVe siècle, mais aussi des objets et des livres.

L’île de Céphalonie

La plus montagneuse et la plus grande île grecque sur la mer ionienne reste de toute évidence Céphalonie. Et pour visiter les îles Ioniennes, Céphalonie propose notamment un bon nombre d’attractions. Grâce à ses lieux culturels, les découvertes se multiplient. Faites un saut par exemple à la citadelle d’Assos, un édifice, datant du XVIe siècle.

Partez ensuite découvrir le village des pêcheurs de Fiskardo, où vous apprécierez le dédale des maisons colorées. Argostoli, capitale de l’île, renferme différents musées, mais également l’une des plus importantes bibliothèques de Grèce.

5. Les plages de Céphalonie

Plage de Myrtos

Crédit photo : Shutterstock – Piotr Krzeslak

Bien entendu, l’île de Céphalonie propose de très belles plages de sable fin. D’ailleurs, certains films ont utilisé ces plages comme décor. Ne manquez pas notamment la plage de Myrtos. Avec son sable blanc et son eau verte turquoise, il serait dommage de visiter les îles ioniennes sans la fouler. Le lieu paradisiaque ressemble à une vraie carte postale et reste l’un des sites les plus photographiés dans le monde. Vous pourrez poser votre serviette sur cette plage, l’une des plus belles d’ailleurs.

6. La grotte Drogarati et le lac Melissani

Melissani

Crédit photo : Shutterstock – Piotr Krzeslak

L’un des sites les spectaculaires de Céphalonie reste la grotte Drogarati et le lac Melissani. Le lac souterrain Melissani s’affiche dans un bleu soutenu et se découvre grâce à une jolie balade en barque. La couleur de l’eau fascine, tout comme le plafond et les formations rocheuses spectaculaires du site.

7. Monastère Agrilia et plage Antisamos

Plage d'Antisamos

Crédit photo : Shutterstock – s_kaisu

Après le lac Melissani, poursuivez ensuite votre visite vers le monastère Agrilia. Depuis ce point de vue, vous disposez d’ailleurs d’une vue à couper le souffle. Continuez en descendant vous baigner sur la célèbre plage d’Antisamos. Cette plage se retrouve notamment dans le film Capitaine Corelli.

8. Zante

Découvrir les Caretta caretta, activité à faire sur les îles Ioniennes

Crédit photo : Shutterstock – Matteo photos

Vous vous demandez que faire d’autres dans les îles Ioniennes ? Depuis l’île de Céphalonie, reprenez le bateau pour débarquer sur l’île de Zante. Réputée pour son patrimoine marin, l’île renferme le premier parc marin du pays. C’est donc ici que vous pourrez observer notamment les tortues de mer Caretta caretta, une espèce rare à voir. Il faut dire qu’elles apprécient l’île de Zante. Elles viennent effectivement sur l’île pour pondre leurs œufs.

Et puis au pied des falaises, le souvenir d’un naufrage reste bien présent. Cette épave se découvre uniquement via la mer, au coucher du soleil. L’expérience reste d’ailleurs impressionnante, voir l’épave en toile de fond donne le vertige.

Pour les baignades, les criques isolées autour de l’île sont nombreuses. Vous pourrez même par exemple tenter un plongeon dans la célèbre baie du naufrage. D’un côté, c’est depuis la plage de Skala que la plage du naufrage se découvre. Le lieu reste très connue pour sa triste histoire. Mais l’eau cristalline venant caresser cette plage subjugue l’endroit.

Les autres îles Ioniennes

Après ces découvertes, que faire dans les îles ioniennes ? Découvrir les autres îles à proximité. Si elles ont toutes, à vrai dire, de belles plages de sable, elles possèdent toutes leurs propres caractéristiques.

9. Leucade

La forteresse de Leucade

Crédit photo : Shutterstock – Calin Stan

L’île de Leucade s’est longtemps fait connaître sous le nom de Sainte-Maure. Le site s’impose aujourd’hui avec son beau château fort. L’île s’avère être également le repaire des sportifs, avec de très beaux spots de surf.

10. Paxos et Antipaxos

Port de Gaios

Crédit photo : Shutterstock – Kite_rin

Avec ses plages et ses falaises crayeuses, Paxos constitue l’une des plus belles plages de Méditerranée. Vous apprécierez les galets blancs, l’eau cristalline, les palmiers, mais aussi le village traditionnel de Gaios.

Partez aussi pour la petite île d’Agios Nikolaos. Vous y découvrirez le château, classé monument historique. L’édifice s’est ainsi construit grâce aux Vénitiens, selon les plans d’un certain Léonard de Vinci.

11. Ithaque

Le port de Kioni

Crédit photo : Shutterstock – photo stella

Pour visiter les îles Ioniennes, direction aussi Ithaque, l’île des poètes. La terre natale d’Ulysse confère de l’inspiration aux âmes avides d’évasion. De ce fait, on se laisse bercer par le paysage, puis on visite le bourg de Kioni. Aussi, que faire dans les îles ioniennes ? Le périple peut se poursuivre sur l’île de Cythère, lieu de naissance de la déesse Aphrodite.

Comment aller dans les îles ioniennes ?

Depuis la France

Pour rejoindre l’une des îles Ioniennes, prenez un vol pour Corfou. Différentes compagnies aériennes proposent ce voyage. Il est aussi possible de se poser sur les tarmacs des îles de Céphalonie, Zante ou de Leucade.

Selon la période de votre départ, les prix fluctuent assez largement d’un mois à l’autre. Les prix flambent effectivement en été. Pour partir tout en profitant des offres les plus intéressantes, n’hésitez pas à jauger les tarifs grâce à comparateur de vol tel que Skyscanner.

Se déplacer dans les îles ioniennes

Après votre atterrissage, vous pouvez rejoindre votre lieu d’hébergement en taxi ou en louant une voiture. Pour cela, il suffit d’être âgé·e·s de 21 ans minimum. Pour les îles proches, de nombreuses traversées en bateau sont régulièrement affrétées.

Voir les ferries pour Corfou
Transfert entre l’aéroport de Corfou et le reste de l’île
Comment se déplacer en ferry en Grèce ?

Où loger dans les îles ioniennes ?

Outre le cadre idyllique, les logements le sont tout autant. Vous pouvez opter pour un logement avec piscine et vue mer. Des hébergements de ce type sont disponibles sur Airbnb.

En quête d’évasion ? N’hésitez pas à découvrir les différentes possibilités d’hébergements, à partir d’un comparateur d’hôtels. Vous aurez le choix entre l’hôtel de charme à Corfou ou un appartement vue mer à Zante. Les prix sont très accessibles. Comptez une cinquantaine d’euros la nuit en basse saison.

Alors, prêt·e·s à partir ? Bon voyage !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Explorez la France et redécouvrez ses trésors. Remplissez votre carte d'exploration et trouvez de nouvelles idées pour partir cet été. Voir notre page dédiée