Les 8 choses incontournables à faire à Samos

avatar
Réservez vos visites & activités à SamosVoir les offres

Partir pour les îles grecques de la mer Égée ? Découvrez avec nous 8 choses à faire en venant visiter Samos !

Que faire à Samos, cette petite île grecque au large de Kuşadası en Turquie ? Située à 70 kilomètres seulement d’Izmir, Samos comptait 30 800 habitants (2001) et est assise sur une mine d’or et de nombreuses ressources : artisanat d’art avec bronzes, bijoux, bois de construction, tabac, vigne (cépage malvoisie), productions fruitières, culture de la rose et production d’huile d’olive. L’île est peuplée dès le Néolithique et connaît un rapide développement économique au 6ème siècle avant notre ère. Durant l’Antiquité, les habitants de Samos commerçaient beaucoup avec le reste de la Grèce, les Phéniciens et les Perses. Les vestiges de la Grèce antique y sont donc nombreux. L’île n’appartient à la Grèce actuelle que depuis la Première Guerre Balkanique en 1912, date à laquelle elle fut prise à l’Empire Ottoman.

Entre mer, plages et montagnes, Samos – l’île natale de Pythagore – est une île verdoyante comptant bon nombre de forêts. Samos offre des plages très agréables, des spots de surf, des visites culturelles à proposer et des quartiers sympas où sortir faire la fête. Pour bien visiter Samos, on vous recommande de louer un scooter ou une voiture.

Vous cherchez que faire à Samos ? Nous avons dressé une liste des choses et activités immanquables à faire en venant visiter Samos. De la capitale – Vathy – à Pythagorion, des villages typiques de l’île aux plages, voici donc ce que l’on peut voir et faire sur l’île.

À lire aussi :
Visiter les Cyclades : les 9 îles à faire absolument !
Comment se déplacer en ferry dans les Cyclades ?

1. Visiter Vathy

Vathy est la capitale de l’île de Samos. La ville comptait 12 500 habitants en 2011, enroulée autour du port principal de l’île. L’agglomération est subdivisée en deux parties : Kato-Vathy (la « ville basse ») et Ano-Vathy (la « ville haute ») et tire principalement ses ressources du tourisme. Son climat méditerranéen fait que l’on peut venir visiter Samos toute l’année, il fait 15°C en moyenne en décembre. Dans le centre-ville, en arrivant près du port, quelques hôtels permettent de se loger à Vathy. De passage à Vathy, ne pas manquer de visiter le musée archéologique de Vathy et le musée du vin de Samos, sur le côté ouest de la rade. La vieille ville et ses ruelles escarpées sont à voir.

2. Livadaki Beach

Au deuxième jour, partir pour le nord et la péninsule et Livadaki. Une très belle plage s’offre à vous, avec un décor méditerranéen et une eau turquoise et claire comme dans une piscine. C’est une plage touristique et très bien aménagée avec transats gratuits, bar et restaurants, mais malgré tout décrite comme calme.

3. Visiter Karlovasi

Située sur la côte nord-ouest de l’île, Karlovassi comptait en 2011, 9 855 habitants. Le deuxième port de Samos y est implanté et vous trouverez davantage de bars et de restaurants en long du front de mer qu’à Vathy. Non loin du centre-ville – quelques centaines de mètres à l’ouest -, profitez d’être là pour visiter les ruines du château vénitien. S’il n’y a en soi pas grand autre intérêt touristique à visiter Karlovasi, y dormir une nuit peut néanmoins être un bon point de chute pour explorer l’ouest de l’île.

4. Visiter Potami

La plage de Potami est un des joyaux de l’île de Samos : une mer turquoise, des transats gratuit – pour ceux qui consomment dans le bar – mais attention, il s’agit, comme souvent, d’une plage de galets. Les plus douillets n’oublieront donc pas leurs chaussures de mer !

5. Faire le Kerkis

Que faire à Samos d’autre que se baigner ? Bien entendu, des randonnées ! L’île est une des plus montagneuses de la mer Égée et possède un parc régional : le massif du Kerkis, ou Kerketeus. Son point le plus haut, nommé Vigla, culmine à 1 433 mètres d’altitude. C’est donc le deuxième plus grand sommet de la mer Égée. Des monastères et des grottes – dont la grotte de Pythagore, où il s’y serait caché pour fuir la tyrannie de Polycrates – parsèment la montagne.

6. Randonner sur l’Oros Karvouni

Oros Karvouni, Samos

Crédit photo: Samosblog

Autre massif intéressant à gravir, l’Oros Karvouni, également appelé « Les Ampelos ». Le massif est situé à l’est de l’île, son point le plus haut culmine à 1 160 mètres d’altitude. Le visiteur randonne sur des collines verdoyantes en admirant la vue sur la mer et la plaine de Samos. La campagne de Samos abrite une biodiversité dont la richesse est méconnue : plus de 1 400 espèces de plantes rares, dont beaucoup sont endémiques et des dizaines d’espèces d’oiseaux.

7. Visiter Pythagoreio

Pythagoreio, Samos

Crédit photo: Flickr – jechstra

Voici la ville où vous allez certainement dormir en arrivant pour visiter Samos par avion : Pythagoreio est située au sud-est, tout près de l’aéroport international de Samos. Vous ne raterez surement pas la statue de Pythagore, dans la rade du port. Le front de mer et le port donnent une impression de petit village de pêche italien ou croate et pourtant ici, ce n’est ni l’Italie, ni la côte Adriatique. A Pythagoreio, faites les tunnel d’Eupalinos, un aqueduc souterrain du 6ème siècle avant J-C, long de 1 036 mètres, ce qui en fait l’un des chefs-d’oeuvre du génie civil antique. Une prouesse qui donne de quoi arrêter de présenter l’homme antique comme moins savant qu’aujourd’hui ! Autre activité incontournable en venant visiter Pythagoreio : le musée archéologique de Pythagorion.

8. Visiter l’Héraion de Samos

Héraion, Samos

Crédit photo: Flickr – Ondra

Enfin, on ne peut visiter Samos sans faire l’Héraion. Ce grand sanctuaire ionien inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et dont il ne subsiste qu’une grande colonne debout, situé au sud de l’île, aurait été le plus grand temps grec jamais construit en Grèce. Le site évoque la légende d’Héra, native de Samos.

Comment aller à Samos ?

Pour vous rendre à Samos, deux moyens de transport s’offrent à vous : le bateau et l’avion. Si vous optez pour le bateau, il vous suffira de vous rendre à Athènes où un hydroglisseur au départ de la Pirée vous conduira jusqu’à l’île, (comptez 1h à 1h30 de trajet). En haute saison, le flux est assez régulier avec cinq bateaux par jour. Pour ce qui préfèrent les voies aériennes, sachez que Samos dispose de son propre aéroport. Vous trouverez un vol pas cher sur le site de notre partenaire Skyscanner.

Enfin, sur place, l’île dispose de transports en commun et vous offre la possibilité de louer un scooter ou une voiture pour profiter de ses paysages. Vous pouvez comparer les prix des locations de voiture à Samos sur le site Rentalcars.

Où loger à Samos ?

La petite île de 476 kilomètres est très prisée en haute saison, de ce fait les hôtels et pieds à terre ne manquent pas. Vous pouvez d’ailleurs trouver un hôtel pas cher à Samos en effectuant une recherche sur ce comparateur d’hôtels. Pour ceux qui souhaiteraient se fondre dans la vie locale, pourquoi ne pas opter pour un logement Airbnb ? Quiétude et paradis seront dans tous les cas, au rendez-vous.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. Nous allons venir à l’hotel samos bay. Y a t il un bus pour nous emmener visiter les choses a voir ou un taxis ou une navette ou des excursions organisées depuis l’hotel. Merci de botre réponse. EXCURSIONS EN BATEAU?

    • Samuel Métairie

      Bonjour Michèle,

      Je vous invite à vous rapprocher de votre hôtel pour obtenir ces informations.

      Belle journée,

      Juliette

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée