Visiter le Piton de la Fournaise

avatar
Le Piton de la Fournaise, histoire et géologie
Réservez votre ascension pour le Piton de la Fournaise

Visiter le Piton de la Fournaise, le géant réunionnais, et profitez d’une expérience unique et inoubliable !

Si l’île de La Réunion est un paradis pour les nombreux touristes qui la découvre chaque année, c’est grâce à la diversité de ses paysages et des ses activités. Mais la star de l’île, c’est bien le Piton de la Fournaise, l’un des volcans les plus connus du monde ! Il fait partie du Parc National et est à ce titre classé au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Dans cet article, nous vous expliquons tous ses secrets et vous donnons nos meilleurs conseils pour visiter le Piton de la Fournaise de la meilleure des manières.

Le Piton de la Fournaise, histoire et géologie

Le Piton de la Fournaise, histoire et géologie

Crédit photo : Shutterstock – Kletr

Avec le Piton des Neiges, point culminant de l’île de La Réunion, le Piton de la Fournaise a façonné l’île telle qu’on la connaît aujourd’hui. C’est le plus récent des deux, il se serait formé il y a 530 000 ans. Si le Piton des Neiges est inactif depuis 29 000 ans, le Piton de la Fournaise continue de transformer l’île au rythme de ses éruptions. Les deux volcans forment le sommet d’un immense cône reposant sur le plancher océanique à 4 000 mètres de profondeur. La base de ce cône a un diamètre d’environ 200 kilomètres, et l’île en elle-même représente à peine 1% du volume global de l’édifice.

La Réunion est un « point chaud », un centre magmatique alimenté par un panache mantellique. Au cours de la dérive des plaques tectoniques, ce point chaud a entre autres créé les îles Laquedives, les Maldives, l’archipel des Chagos et enfin celui des Mascareignes (La Réunion, Maurice et Rodrigues). Le Piton de la fournaise est aujourd’hui le point culminant de l’est de l’île à 2 632 mètres d’altitude. Son massif recouvre environ 26% de La Réunion.

Le Piton de la Fournaise, un des volcans les plus actifs du monde

Le Piton de la Fournaise, un des volcans les plus actifs du monde

Crédit photo : Shutterstock – Zamir Popat

La Réunion n’étant habitée que depuis le XVIIe siècle, la première éruption réellement observée est celle de 1640. Depuis, plus de 200 éruptions ont été recensées dont 44 pour le seul XXIe siècle, soit en moyenne 2 par an ! Au cours d’un voyage sur l’île de La Réunion, vous aurez peut-être la chance de visiter le Piton de la Fournaise lors d’une véritable éruption !

Attention, certaines éruptions durent plus d’un mois, d’autres s’arrêtent au bout de quelques heures. Pour les observer, il faudra vous rendre au bord de la caldeira ou sur la route des laves. Vous serez prévenu au son des « Volcan la pété » dans la rue ou au journal télévisé. Les éruptions sont de types effusives, avec des fontaines et des coulées de lave qui se forment et dévalent les pentes du volcan.

Visiter le Piton de la Fournaise est l’une des meilleures chances d’assister à une éruption en temps réel : c’est le 3ème volcan le plus actif du monde après le Kilauea à Hawaii (en éruption continue depuis 1983) et l’Etna en Italie. Mais même lorsqu’il se repose, une visite au Piton de la Fournaise est toujours un moment magique et hors du temps.

Le Piton de la Fournaise, un paysage en constante évolution

Le Piton de la Fournaise, un paysage en constante évolution

Crédit photo : Shutterstock – A. Karnholz

Les éruptions successives ont créé un paysage unique au monde, fait de coulées de laves, de remparts et de cratères. Le cratère le plus impressionnant est le cratère Dolomieu, formé en 1791 et qui s’est effondré brutalement lors de l’éruption d’avril 2007. Il constitue le point culminant du massif, et mesure 1 km de longueur pour 750 mètres de largeur et 350 mètres de profondeur. Il est accolé au cratère Bory qui mesure pour sa part 350 mètres de long pour 200 mètres de large.

Ces deux cratères sommitaux sont situés au sommet d’un cône volcanique au milieu d’une caldeira entourée de remparts d’une hauteur comprise entre 100 et 400 mètres. Cette caldeira se nomme l’enclos Fouqué et est en général interdite d’accès lors des éruptions. Elle est ouverte en forme de fer à cheval vers l’océan où les coulées de lave successives se sont dirigées, formant une région désertique appelée le Grand Brulé.

Toute cette zone fait partie du parc national de la Réunion et est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco. En empruntant la route des laves, on traverse le Grand Brulé et on peut identifier les coulées de lave successives qui descendent du volcan. La route a même dû être reconstruite car elle avait été coupée par la coulée de lave de 2007. En raison de la chaleur du sol, cette route est restée fermée pendant plus d’un an ! Lorsque vous viendrez visiter le Piton de la Fournaise, amusez-vous à repérer les nombreux cratères et coulées de lave et à les classer en fonction de leur date d’apparition. À chaque éruption, le massif se transforme, et c’est bien ce qui fait le charme du volcan star de La Réunion.

Que voir et que faire au Piton de la Fournaise ?

Que voir et que faire au Piton de la Fournaise ?

Crédit photo : Shutterstock – Zamir Popat

Vous avez de nombreuses manières de visiter le Piton de la Fournaise mais les deux attractions principales restent le Grand Brulé depuis la route des laves et l’enclos Fouqué avec le sommet du volcan depuis le Pas de Bellecombe. En suivant la route qui mène au Piton de la Fournaise, arrêtez-vous à la Cité du Volcan, qui retrace son histoire. C’est l’un des 4 musées régionaux de la Réunion, avec Kélonia, le musée Stella Matutina et le Musée des Arts Décoratifs de l’Océan Indien.

En suivant la route forestière qui mène au Pas de Bellecombe, vous aurez de nombreux points de vue sur la rivière des remparts puis vous traverserez la Plaine des Sables, un paysage unique ou vous sentirez transporté dans un paysage lunaire. Une autre activité à ne pas manquer est la découverte en spéléologie des tunnels créés lors du refroidissement de la lave en fusion.

Comment visiter le Piton de la Fournaise ?

À pied

À pied

Crédit photo : Shutterstock – infografick

Generation voyage a selectionné pour vous

Pour véritablement ressentir la force tellurique et la puissance du volcan, rien de mieux qu’une randonnée depuis le Pas de Bellecombe jusqu’au sommet du volcan. Vous cheminerez pendant 5 heures, pour un dénivelé au côté d’un guide expert de la région. L’activité est accessible à tous, à condition d’aimer marcher. L’ascension est douce, rythmée par les explications de votre accompagnateur sur la géologie, la faune et la flore et l’histoire du volcan. Vous observerez plusieurs curiosités lors de votre trajet, comme la chapelle de Rosemont et le Formica Léo.

La chaleur pouvant être forte dans l’enclos, prévoyez environ 2 litres d’eau par personne ainsi qu’un pique nique. Chaussures de marche, coupe-vent, crème solaire et chapeau seront vos meilleurs alliés pour profiter pleinement de l’expérience. Si vous le pouvez, choisissez d’effectuer cette randonnée très tôt le matin. Ainsi, vous arriverez au sommet du cratère Dolomieu pour le lever du soleil et profiterez d’un des plus beaux levers de soleil de votre vie. Le retour sera aussi plus agréable, avant que la chaleur ne soit trop forte. Car là-haut, « soleil y pok » comme on dit en créole !

En ULM

En ULM

Crédit photo : Shutterstock – A. Karnholz

Generation voyage a selectionné pour vous

L’ULM est un autre moyen de découvrir le volcan, cette fois-ci depuis les airs. Au départ de Saint-Pierre, vous suivrez les pentes du volcan jusqu’à survoler l’enclos et le cratère Dolomieu. Un bon moyen pour se représenter le massif dans son ensemble. Vous serez seul avec le pilote et pourrez communiquer avec lui grâce à un casque radio, l’occasion de lui poser toutes les questions que vous voulez.

En hélicoptère

En hélicoptère

Crédit photo : Shutterstock – Isogood_patrick

Generation voyage a selectionné pour vous

L’hélicoptère est l’une des activités phare de l’île de La Réunion et visiter le Piton de la Fournaise de cette façon est toujours un moment inoubliable. Depuis l’aéroport de Pierrefonds près de Saint-Pierre, vous commencerez votre ascension avec comme point culminant le sommet du Volcan.

Vous survolerez ensuite la Plaine des Sables, descendrez dans la vallée de la Rivière des Remparts puis passerez au-dessus des cascades de Langevin. L’hélicoptère étant très maniable, votre pilote expérimenté pourra vous amenez au plus près du cratère, pour des vues à couper le souffle ! Café, thé et gâteaux sont compris. À l’atterrissage, un diplôme de vol vous sera remis pour immortaliser ce moment.

À cheval

À cheval

Crédit photo : Shutterstock – A. Karnholz

Generation voyage a selectionné pour vous

Cette manière originale de visiter le Piton de la Fournaise est réservée au cavaliers expérimentés. La balade dure une journée complète. Si vous êtes capables de monter au pas, au trot, et au galop, c’est certainement l’une des meilleures façon de découvrir le volcan. Tout le matériel d’équitation est fourni, vous n’aurez qu’à suivre votre guide, les cheveux aux vents dans des paysages extraordinaires.

En spéléologie

En spéléologie

Crédit photo : Shutterstock – Zamir Popat

Generation voyage a selectionné pour vous

Combinez randonnée et spéléologie avec cette journée d’activités proposée par Rando Volcan. Vous rejoindrez votre accompagnateur spécialisé en volcanologie sur la parking du Pas de Bellecombe puis vous lancerez à l’assaut du volcan. Après avoir atteint le cratère principal au sommet, vous rejoindrez le cratère Kapor.

Vous pourrez observer les restes de l’éruption de juillet 2015 avant de pénétrer dans le tunnel de lave créé par la coulée de 1998. Vous y observerez d’impressionnantes stalactites et stalagmites tout en vous initiant aux techniques basiques de spéléo.

Comment accéder au Piton de la Fournaise ?

En voiture

Depuis le nord et l’est

Vous emprunterez tout d’abord la route nationale 2 jusqu’à Saint-Benoit, puis la RN3, aussi appelée « Route des Plaines » en direction de La Plaine des Palmistes. Un peu avant d’arriver au Tampon, dans le village de Bourg-Murat et au niveau de la Cité du Volcan, vous bifurquerez sur la route forestière du Volcan. Pendant 20 kilomètres, vous cheminerez sur une route de montagne qui s’élève peu à peu au travers de paysages époustouflants.

Après quelques virages entre prairies et forêts qui pourraient nous rappeler le Massif Central, on débouche au point de vue du Nez de Bœuf. Ne manquez pas de vous arrêter pour profiter du panorama plongeant sur la rivière des Remparts. Reprenez ensuite la route qui se transforme en piste à votre arrivée dans la Plaine des Sables. Il vous reste 6 kilomètres à parcourir dans un paysage lunaire hors du commun. Attention, la piste n’est pas en très bon état. S’il est possible de la parcourir en véhicule de tourisme, vous serez plus tranquille au volant d’un 4×4. Tout au bout, vous atteignez le parking du Pas de Bellecombe, point de départ de la randonnée vers le sommet.

Depuis le sud

Si vous êtes basé dans le sud (vers Saint-Pierre et Saint-Joseph) ou dans l’ouest (dans la région de Saint-Gilles-les-Bains et Saint-Leu), vous suivrez la route N1 jusqu’à Saint-Pierre puis la RN3 en direction du Tampon. À l’intersection avec la Cité du Volcan, tournez à droite et suivez la route forestière. La fin de l’itinéraire est la même qu’en venant du nord, cette route étant le seul accès pour visiter le Piton de la Fournaise en voiture.

Existe-t-il des visites combinées ?

Existe-t-il des visites combinées pour le Piton de la Fournaise ?

Crédit photo : Shutterstock – PHILIPIMAGE

Generation voyage a selectionné pour vous

Pour visiter le Piton de la Fournaise de manière originale, optez pour cette visite combinée qui allie découverte du volcan et de la culture réunionnaise. Vous vous rendrez tout d’abord au Pas de Bellecombe en empruntant la route forestière où vous profiterez des nombreux points de vue. Vous descendrez ensuite vers Saint-Pierre pour goûter à un déjeuner créole typique.

Votre après-midi sera dédié à la visite du musée de La Saga du Rhum. Au cœur d’une antique distillerie familiale, il retrace l’histoire conjointe de l’Île de la Réunion et de la production de rhum. Vous y apprendrez les méthodes de distillation, la culture de la canne à sucre et aurez droit à une petite dégustation pour finir.

Les bonnes adresses

Loger

Il existe de nombreuses adresses où loger près du Piton de la Fournaise. Entre gîtes, maisons d’hôtes et Airbnb, nous vous présentons notre sélection de coups de cœur pour dormir près du volcan.

Gîte du volcan
Gîte du volcan

Crédit photo : Wikimedia – Thierry Caro

Ce gîte est l’hébergement le plus proche pour visiter le Piton de la Fournaise. Il se situe à 2 kilomètres en voiture du parking du Pas de Bellecombe et 700 mètres à pied du Pas de Bellecombe lui-même. Vous pouvez littéralement partir en randonnée depuis la porte du gîte et surtout venir vous y reposez après votre ascension. En plus d’offrir des couchages pour 57 personnes en dortoirs, il propose un service de restauration matin, midi et soir sur réservation.

Chalet Lemondederay
Chalet Lemondederay - piton de la Fournaise

Crédit photo : Airbnb

Ce petit chalet est située à La Plaine des Cafres. Il est situé dans un joli petit jardin, accolé au logement des propriétaires mais avec une entrée séparée. À proximité de tous les commerces, il vous permettra de visiter le Piton de la Fournaise à 50 minutes ainsi que le reste de la région de manière indépendante.

The Helen’s home
The Helen's home

Crédit photo : Airbnb

Situé à La Plaine des Cafres, cet appartement pourra accueillir confortablement 4 voyageurs. Équipé d’une terrasse et d’une salle de bain avec baignoire, il offre tout le confort nécessaire pour un séjour sur les pentes du volcan.

Côté Volcan

Cette chambre et table d’hôtes et située à Bourg Murat pour un accès facilité à la Cité du Volcan ainsi qu’à la route forestière. Convivialité et authenticité sont les mots d’ordre de cet établissement. Quatre chambres doubles et une suite familiale pour 4 personnes vous attendent pour une nuit dans le plus grand confort. Sur réservation, vous profiterez également d’un repas typiquement créole.

Relais du volcan

3 chambres avec salles de bain privatives aménagées dans une authentique case créole, voici ce qui fait le charme du Relais du Volcan. Situé à La Petite Ferme, ce havre de paix sera votre base pour visiter le Piton de la Fournaise mais également pour découvrir le mode de vie des « hauts » de La Réunion.

Restaurants

Chez Guilaine
Chez Guilaine

Crédit photo : Shutterstock – Jerome.Romme

Un endroit idéal pour découvrir la cuisine créole. L’accueil est chaleureux et les plats très copieux, l’idéal pour se sustenter avant ou après une randonnée au volcan ! Les traditionnels rougail saucisses, boucané ti jacques et gâteau patate sont accompagnés d’autres options comme l’espadon grillé ainsi que des succulentes crèmes brûlées.

Ti Kan

Ambiance créole traditionnelle dans ce restaurant-snack qui propose des caris réunionnais mais également des bouchons et samoussas. Ici, on cuisine au feu de bois et le propriétaire n’hésite pas à venir partager le café avec vous. Une étape incontournable en redescendant du volcan !

Les spots

Les spots du Piton de la Fournaise

Crédit photo : Shutterstock – Vincent Dunogue

La Cité du Volcan

Si vous venez visiter le Piton de la Fournaise, la Cité du Volcan est un arrêt incontournable. Situé dans le village de Bourg Murat, ce musée retrace l’histoire du volcan depuis ses origines jusqu’aux éruptions du XXIe siècle, en passant par sa première ascension. Il permet de mieux appréhender le géant réunionnais avant d’entreprendre la randonnée vers son sommet.

Le Piton de Bert

Le Piton de Bert est le meilleur endroit pour visiter le Piton de la Fournaise en cas d’éruption. Au bord du rempart, il offre un point de vue imprenable sur l’enclos Fouqué, souvent interdit au public pendant les éruptions. Depuis le parking Foc-Foc, comptez 3 heures de marche aller-retour. La plupart des visiteurs parcourent le sentier la nuit pour profiter de la beauté des fontaines de lave.

La Route des Laves

Cette route au sud-est de l’île est le meilleur moyen d’admirer le Grand Brûlé et les coulées de lave qui ont dévalé les flancs du volcan jusqu’à la mer. La Route des Laves serpente entre Saint-Philippe et Sainte-Rose, et vous fera traverser des paysages plus spectaculaires les uns que les autres.

L’église Notre-Dame-des-Laves

Cette église a été rebaptisée suite à l’éruption de 1977. Les coulées de laves l’ont miraculeusement épargnée, et on peut encore admirer la pierre volcanique solidifiée qui entoure l’édifice. Vous pourrez la visiter en vous rendant au village de Piton-Sainte-Rose.

Alors, prêt à faire le grand saut et à venir découvrir « l’île intense » et visiter le Piton de la Fournaise ?

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
4295
Laisser un commentaire ou