30 photos des fêtes les plus effrayantes au monde

avatar

Les fêtes et festivals les plus terrifiants dans le monde : 30 photos qui font froid dans le dos pour se préparer à assister à ces festivals !

A l’approche d’Halloween, on se devait de vous présenter quelques festivals qui donnent la chair de poule. Qu’une tradition ou une fête soit célébrée dans le monde entier ou dans une région précise, elle n’en reste pas moins unique. Voici 9 fêtes et festivals qui vont vous donner la trouille et que vous allez pouvoir découvrir à travers une trentaine de photos.

Halloween

Fête et festivals les plus effrayants au monde Fête et festivals les plus effrayants au monde Fête et festivals les plus effrayants au monde

Sources photos : 1, 2, 3

Halloween est une fête devenue très populaire aux États-Unis et dans le monde, qui est célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint. Son nom est une contraction de l’anglais All Hallows Eve qui signifie the eve of All Saints’ Day en anglais et peut se traduire comme « la veillée de la Toussaint ». Malgré son nom d’origine chrétienne et anglaise, la grande majorité des sources présentent Halloween comme un héritage de la fête païenne de Samain qui était célébrée au début de l’automne par les celtes.

Día de Muertos

Fête et festivals les plus effrayants au monde Fête et festivals les plus effrayants au monde Fête et festivals les plus effrayants au monde

Sources photos : 1, 2, 3

El Día de Muertos, au Mexique, tombe en même temps qu’Halloween et, comme Halloween, c’est en réalité une fusion de la Toussaint chrétienne avec les traditions religieuses autochtones. Le Jour des morts est une fête des morts typique de la culture mexicaine actuelle qui s’observe aussi dans le sud-ouest des États-Unis parmi la communauté d’origine mexicaine. Le Dia de Muertos était une fête aztèque en l’honneur de la déesse Mictecacihuatl qui s’est mélangée avec les traditions chrétiennes lors de la colonisation européenne du pays. La fête est probablement mieux connue en dehors du Mexique pour son esthétique colorée et son côté spectaculairement effrayant.

Wilder Mann

Fête et festivals les plus effrayants au monde Fête et festivals les plus effrayants au monde Fête et festivals les plus effrayants au monde Fête et festivals les plus effrayants au monde

Sources photos : 1, 2, 3, 4

Wilder Mann n’est pas une fête en soi mais plutôt une collection de photos du photographe français Charles Fréger qui révèle les rituels ancestraux où des hommes, le temps de l’hiver, se déguisent en « sauvages » et célèbrent les saisons, la vie, la mort. L’un des personnages omniprésents dans ces rituels est l’homme sauvage (« Wilder Mann » en allemand) qui est mi-homme, mi-animal. Cela montre que, même si une grande partie de l’Europe est mondialisée, il y a encore des traditions païennes pratiquées sur le continent.

Guy Fawkes Night

Fête et festivals les plus effrayants au monde Fête et festivals les plus effrayants au monde Fête et festivals les plus effrayants au monde

Sources photos : 1, 2, 3

La nuit de Guy Fawkes commémore l’anniversaire de la Conspiration des poudres, au cours de laquelle des catholiques anglais menés par Guy Fawkes tentèrent de faire sauter le Parlement. Le complot échoua et les conspirateurs furent arrêtés et exécutés. La Bonfire night, comme on l’appelle également, commémore aussi le fait que le roi Jacques Ier échappa à l’attentat. Au Royaume-Uni, le soir du 5 novembre est fêté par des feux de joie et des tirs de feux d’artifice. Traditionnellement, les enfants font une effigie de Guy Fawkes nommée le Guy, qui peut également représenter les malheurs de l’année. Ils la promènent de porte à porte pour demander « a penny for the Guy », et le soir on la brûle sur le feu de joie.

Fête des lanternes

Fête et festivals les plus effrayants au monde Fête et festivals les plus effrayants au monde Fête et festivals les plus effrayants au monde

Sources photos : 1, 2, 3

La Fête des Lanternes survient dans toute l’Asie. Les gens sortent pour une promenade à la nuit tombée, une lanterne à la main. C’est l’un des plus beaux festivals au monde, notamment lors des lâchés de milliers de lanternes dans le ciel de la nuit, symbolisant parfois l’âme d’une personne. Les légendes relatant l’origine de la fête font état de la colère du dieu du feu menaçant d’incendier la capitale le 15ème jour du premier mois lunaire. Une personne astucieuse aurait alors eu l’idée de faire sortir tous les habitants dans la rue ce soir-là avec des lanternes rouges, et d’en accrocher à toutes les portes, afin que le dieu, croyant la ville déjà en proie aux flammes, se retire. La photo du haut a été prise au festival des lanternes à Taiwan, et les deux dernières en Thaïlande.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée