Les 14 choses incontournables à faire au Puy-en-Velay

avatar

Posez vos valises en Haute-Loire en venant visiter le Puy-en-Velay, une ville pleine de surprises !

La préfecture de la Haute-Loire est une ville unique en son genre. Fréquentée par les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle depuis des siècles, elle recèle de monuments historiques et d’édifices religieux hors du commun.

Son panorama est reconnaissable entre mille, avec la cathédrale, la vierge et le rocher Saint-Michel. Vous serez charmé par ses ruelles pavées, ses boutiques d’artisanat et ses restaurants aux saveurs traditionnelles.

Alors n’attendez plus et suivez-nous dans la découverte des meilleures choses à faire au Puy-en-Velay !

À lire aussi :
Airbnb Le Puy-en-Velay : les meilleures locations Airbnb au Puy-en-Velay
Les 15 choses incontournables à faire en Haute-Loire

1. La cathédrale Notre-Dame-du-Puy et son cloître

Cathedrale visiter Puy-en-Velay

Crédit photo : Shutterstock – Borisb17

En arrivant par la rue des Tables, vous levez les yeux vers l’édifice monumental qui surplombe la ville. Tous les voyageurs qui viennent visiter le Puy-en-Velay sont fascinés par le porche monumental qui semble suspendu dans le ciel.

En empruntant l’escalier qui passe dessous, vous arrivez immédiatement au cœur de la nef. Tournez-vous ensuite vers l’autel pour admirer la Vierge Noire du XVIIe siècle, puis observez les différentes fresques qui décorent les murs. La cathédrale est inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Elle marque d’ailleurs le départ de la voie du Puy. Ne manquez pas de visiter le cloître, l’un des plus beaux ensembles romans d’Europe.

2. La statue Notre-Dame-de-France

Vierge

Crédit photo : Shutterstock – Borisb17

La statue Notre-Dame-de-France est un incontournable à faire au Puy-en-Velay. Cette représentation de la vierge est érigée sur le rocher Corneille, un cône de pierre d’origine volcanique.

Elle culmine à 757 mètres d’altitude et à 132 mètres au dessus de la ville. La vierge tient l’enfant Jésus dans ses bras pour qu’il bénisse la cité. L’ascension est aisément accessible, avec des plates-formes d’observation, fontaines et point de repos tout au long de la montée.

Des panneaux d’interprétation vous détaillent l’histoire de la statue, confectionnée à partir de l’acier des 213 canons pris aux troupes russes lors de la guerre de Crimée.

Vous pourrez monter à l’intérieur de la statue pour accéder à sa couronne, et bénéficier d’une vue à 360° depuis le dôme translucide.

3. Le rocher Saint-Michel d’Aiguilhe

Puy en Velay

Crédit photo : Shutterstock – Boris Stroujko

Comme la vierge, la chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe est construite sur une ancienne cheminée de volcan. Ce rocher, d’une hauteur de 82 mètres, est l’un des plus étonnants du pays.

Il accueille également une chapelle dédiée à Saint-Michel depuis l’an 961. Le monument est inscrit sur la première liste des Monuments Historiques en 1840. Vous serez alors subjugué par la manière dont l’édifice semble incrusté dans le rocher lui-même.

L’escalier accroché à la falaise s’impose comme un symbole de l’ascension vers les cieux et constitue en lui-même un temps fort de la visite. Depuis le sommet, vous bénéficiez ainsi d’un panorama exceptionnel sur la ville et sur la statue voisine de la vierge.

4. Jardin Henri Vinay

Jardin Henri Vinay

Crédit photo : Shutterstock – De Antoni Eliza

En plein cœur du Puy, tout proche de la place du Breuil, se trouve un gigantesque parc de 4,3 hectares. Il constitue un lieu de promenade privilégié pour les Ponots et les touristes venus visiter le Puy-en-Velay.

400 arbres âgés de plus de 50 ans fournissent une ombre bienvenue en été. Certains sont taillés, d’autres laissés en pousse libre, et quelques spécimens remarquables atteignent 3 mètres de circonférence ! Une signalétique accompagne les arbres pour permette aux visiteurs les plus curieux de découvrir les particularités de chaque espèce.

Le jardin est également un refuge pour les oiseaux qui viennent y bâtir leur nid. Un sentier des nichoirs permet de les observer, et des espaces clos abritent une multitude d’autres animaux.

Les enfants se font une joie d’aller voir les daims et chèvres naines dans leur enclos, les paons en canards en semi-liberté et les cygnes du bassin central. Il est ainsi possible de s’installer sur l’herbe pour un pique-nique entre amis ou une sieste réparatrice entre deux visites.

5. Musée Crozatier

Musée Crozatier visiter le Puy-en-Velay

Crédit photo : Facebook – Musée Crozatier – Patrimoine Agglomération du Puy en Velay

Charles Crozatier est un fondeur en bronze né au Puy en 1794. On lui doit le Napoléon de la colonne Vendôme et la statue équestre de Louis XIV à la cour de Versailles. À sa mort, il fit de nombreux dons à la ville du Puy, et le musée Crozatier fut baptisé ainsi en son son honneur.

Le musée compte alors 4 galeries : Histoire, Velay, Beaux-Arts et Sciences. Elles accueillent des œuvres locales et internationales, et mettent en lumière l’histoire du département, à travers ses artistes, son artisanat mais également sa géologie, sa faune et sa flore.

6. L’Hôtel-Dieu

Hôtel Dieu le Puy-en-Velay

Crédit photo : Wikimédia – MOSSOT

Ce bâtiment était à l’origine un hôpital chargé de soigner les pèlerins et les malades les pus démunis. Il se situe juste à coté de la cathédrale et accueille aujourd’hui l’Espace Art & Patrimoine du Pays d’Art et d’Histoire.

Il a pour vocation de raconter la construction et le développement du Velay et de la ville du Puy en tant que haut-lieu de la chrétienté. Différentes thématiques sont alors abordées comme « Le Puy, ville sanctuaire », « Le Velay par monts et par vaux » ou « Dentelle et savoir-faire ».

Au fil des salles, vous découvrirez des frises, maquettes, cartes interactives et ambiances sonores et olfactives pour une expérience immersive et complète. Ne manquez pas la pharmacie hospitalière, conservée dans son état du XIXe siècle. Vous pourrez y observer d’anciens instruments de médecine et une collection de plantes médicinales.

7. Le Centre d’enseignement de la dentelle au fuseau

Musée de la dentelle

Crédit photo : Facebook – Ville du Puy-en-Velay

Visiter le Puy-en-Velay, c’est aussi découvrir son terroir et ses savoir-faire. Les dentellières sont liées à l’histoire de la ville depuis des siècles, et le centre d’enseignement de la dentelle permet de faire perdurer cette tradition.

On y trouve des expositions présentant le patrimoine dentellier, et des cours y sont également proposés. Vous pourrez ainsi participer à une initiation d’une ou deux heures ou même suivre un stage d’une semaine pour créer vos propres œuvres. Sinon, une boutique propose des centaines de napperons, rideaux, coussins et autres pièces d’une finesse inégalée.

8. La distillerie de Verveine Pagès

Bonbon à la verveine

Crédit photo : Open Food Facts

Non loin du Puy-en-Velay, découvrez la distillerie de Verveine Pagès pour une plongée dans l’histoire de cet alcool emblématique de la région.

Considérée comme sacrée par les anciens, la verveine était nommée herbe de Vénus par les romains. Elle est utilisée dans la gastronomie, pour les tisanes et dans l’élaboration de la liqueur. Au cours de votre visite, vous apprendrez ainsi les différentes étapes de la recettes, de la macération au vieillissement en fûts de chêne.

Quelque 60 000 litres de nectar sortent des 7 grands alambics de cuivre rouge chaque année. Vous aurez alors droit à une dégustation et pourrez acheter un petit souvenir à la boutique.

9. Le début du chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Chemin de Compostelle Puy en Velay

Crédit photo : Shutterstock – Pecold

Enfilez vos chaussures de randonnée et mettez vous dans la peau d’un pèlerin en route pour Saint-Jacques-de-Compostelle ! Un parcours de 6,8 kilomètres vous permet de visiter le Puy-en-Velay, sur les traces des marcheurs qui s’élancent sur le GR65.

Ainsi, rendez-vous à l’office de tourisme pour récupérer votre carte et prendre le départ. Vous passerez par plusieurs des principaux monuments de la ville, emprunterez des ruelles étroites et déboucherez sur des panoramas exceptionnels.

Après avoir longé la rivière de la Borne, vous traverserez le jardin Henri Vinay et remonterez peu à peu vers la cathédrale. Vous aurez l’occasion de découvrir les espaces muséographiques de l’Hôtel-Dieu et du Camino.

10. Les fêtes du roi de l’Oiseau

Visiter Puy-en-Velay roi de l'oiseau

Crédit photo : Facebook – Ville du Puy-en-Velay

Si vous venez visiter Le Puy-en-Velay après l’été, ne manquez pas les fêtes du Roi de l’Oiseau ! La troisième semaine de septembre, toute la ville revêt ses habits Renaissance.

C’est parti pour 4 jours de célébration dans un décor plus vrai que nature. Des campements et tavernes sont installés sur toute les places, où vous pourrez déguster une véritable cuisine du moyen-âge. Prêtez-vous au jeu et enfilez alors votre plus beau costume pour vous fondre dans la masse de chevaliers, pèlerins, nobles et manants qui envahissent les rues.

Parmi les temps forts de la fête, les bals Renaissance, la Mostra de costumes, le tournoi de lutte et bien sûr le concours d’archerie dont le vainqueur sera désigné roi pour une année !

Le dimanche, le Roi de l’Oiseau se clôture par un grand défilé historique, où des milliers de personnes costumées descendent de la cathédrale accompagnés de groupes de saltimbanques.

11. Le spectacle « Puy de lumières »

Spectacle des lumières visiter le Puy-en-Velay

Crédit photo : Facebook – Ville du Puy-en-Velay

Depuis 2017, les nuits estivales du Puy-en-Velay s’éclairent de mille feux. Des show lumineux sont projetés sur les principaux monuments de la ville : c’est l’occasion de redécouvrir ses merveilles architecturales.

Chaque spectacle est donc unique et met en avant une facette de l’histoire et du territoire. Il est également possible d’assister à l’ensemble du spectacle en une soirée, lors d’une belle promenade nocturne.

Vous partirez ainsi du rocher Saint-Michel, passerez par la cathédrale, le musée Crozatier et poursuivrez jusqu’à Brives-Charensac. En tout, vous assisterez à 9 shows lumineux.

12. Le sanctuaire Saint-Joseph de Bon Espoir et sa statue

Sanctuaire Saint-Joseph

Crédit photo : Shutterstock – Sasha64f

Si vous cherchez que faire au Puy-en-Velay et alentour, la basilique Saint-Joseph de Bon-Espoir est à ne pas manquer. Vous visiterez la basilique mais également les grottes chapelles, et profiterez d’une vue imprenable sur la ville du Puy.

Clou de spectacle, le sanctuaire est surmonté d’une statue monumentale de Saint-Joseph. Du haut de ses 22 mètres de haut, elle semble répondre à la statue de la vierge qui lui fait face.

13. Le château de Polignac

Polignac

Crédit Photo : Shutterstock – Cottin Lucille

Sur une butte volcanique au-dessus du village de Polignac se dressent les vestiges d’une forteresse grandiose. Si la majorité de l’édifice fut détruit au cours des siècles, l’imposant donjon domine fièrement la vallée qui l’entoure.

Au cours d’une visite d’1h30, vous découvrez alors l’histoire du lieu à travers 14 points d’intérêt. C’est tout le système défensif que vous observerez, ainsi que la vie à l’intérieur du château à sa grande époque.

14. La gastronomie

Visiter Puy-en-Velay gastronomie

Crédit photo : Facebook – Ville du Puy-en-Velay

Impossible de visiter le Puy-en-Velay sans s’attabler à l’un de ses nombreux restaurants traditionnels. Au pied de la cathédrale dans la rue des tables, place du Plot ou dans l’une des petites ruelles, les meilleurs chefs vous feront découvrir la cuisine du terroir vellave.

La star des assiettes est sans aucun doute la lentille verte du Velay, accompagnée de saucisses paysannes ou de charcuterie. Les produits phare de la région sont également le bœuf fin-gras du Mézenc ou l’agneau noir.

Les fromages sont aussi délicieux, comme celui aux « artisous » dont le procédé de fabrication vous surprendra sûrement… Pour arroser le tout, optez alors pour une bonne bière Vellavia et un vert de verveine, en liqueur ou en sirop.

Comment aller au Puy-en-Velay ?

Il existe plusieurs moyens de se rendre à Puy-en-Velay.

  • En voiture : pour visiter le Puy-en-Velay en voiture depuis Lyon, suivez la RN88 pendant 1h30. Au départ de Clermont-Ferrand, vous emprunterez l’A75 jusqu’à Lempdes-sur-Allagnon puis la N102. Le trajet dure environ 1h30 ;
  • En avion : l’aéroport le plus proche est celui de Loudes, qui est relié à Paris-Orly. Sinon, vous pouvez arriver à Saint-Etienne, Clermont-Ferrand ou Lyon, puis louer une voiture ou prendre le train. Dans tous les cas, utilisez un comparateur de vol comme Skyscanner pour dénicher les billets au meilleur prix ;
  • En train : la gare TER du Puy-en-Velay est reliée à Saint-Etienne par une ligne directe. Le trajet dure 1h45.

Où loger au Puy-en-Velay ?

Que vous souhaitiez dormir en cœur de ville ou dans la campagne alentour, les possibilités d’hébergement sont nombreuses pour visiter le Puy-en-Velay.

Optez pour un bel hôtel proche du centre ou louez un Airbnb à proximité de la cathédrale.

Si vous préférez un séjour reposant, posez vos valises dans une chambre d’hôtes ou un gîte de l’un des villages voisins. Pour trouver le nid douillet idéal, entrez vos critères dans un comparateur d’hôtels !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (5/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou