Les 14 choses incontournables à faire dans le Doubs

avatar

Vous prévoyez de visiter le Doubs pour vos prochaines vacances ? Voici les endroits à ne pas manquer lors votre séjour !

Visiter le Doubs, c’est découvrir un patrimoine historique et culturel d’une grande richesse ! Mais pas seulement… Entre vallées, montagnes, cours d’eau, cascades et forêts, vous aurez bien des occasions de vous émerveiller devant les paysages de la région.

Situé à la frontière de la Suisse, le Doubs appartient à la région historique de Franche-Comté avec le Jura et la Haute-Saône. Il abrite notamment la capitale de la région, Besançon, qui a traversé les millénaires.

Vous vous demandez que faire dans le Doubs ? Voici les incontournables.

À lire aussi :
Les 14 plus beaux villages de Bourgogne Franche-Comté

1. Besançon

Visiter Besançon : centre-ville

Crédit photo : Shutterstock – Leonid Andronov

Préfecture du Doubs, Besançon est un incontournable pour visiter la région. La ville est entourée par un méandre du Doubs, qui agit comme une véritable forteresse naturelle. Par conséquent, le site est habité par l’Homme depuis la préhistoire et son héritage historique s’en ressent.

Le musée d’archéologie est un bon point de départ pour visiter Besançon. Mais la ville est un véritable musée à ciel ouvert ! Au cours de vos balades, vous croiserez par exemple :

  • La porte Noire : un arc de triomphe gallo-romain finement sculpté. Elle est érigée au IIe siècle sous Marc Aurèle ;
  • La cathédrale Saint-Jean : une basilique carolingienne dont les premières traces remontent au IIIe siècle. Elle abrite des œuvres d’art exceptionnelles ;
  • La place de la Révolution : bordée par d’anciens immeubles. Vous y trouverez notamment le musée des Beaux-Arts et le musée d’archéologie ;
  • L’église Saint-Pierre et sa curieuse façade ;

Et pour ne rien gâcher, les ruelles pavées de Besançon dégagent une atmosphère particulièrement agréable. Les occasions ne manquent pas pour se prélasser en terrasse entre deux visites !

2. La citadelle de Besançon

Cittadelle Vauban

Crédit photo : Shutterstock – Anatoliy Eremin

Difficile de visiter le Doubs sans passer par Besançon. Une fois là-bas, ne manquez pas la citadelle ! Véritable chef-d’œuvre architectural, elle surplombe la ville depuis le XVIIe siècle. Son fondateur est le célèbre ingénieur Vauban.

Sous Louis XIV, il conçoit et améliore une centaine de forteresses, connues pour être inviolables. Cette réputation n’est pas volée puisque sous le long règne du Roi-Soleil, une seule d’entre elles sera prise !

Les douze hectares de terrain de la citadelle offrent de superbes balades. Depuis les hauteurs, le panorama sur Besançon et ses alentours est spectaculaire.

3. Les sources du Lison

Sources du Lison

Crédit photo : Shutterstock – Philippe PATERNOLLI

Que faire dans le Doubs pour se ressourcer ? Rendez-vous aux sources du Lison ! Elles jaillissent d’une grotte au pied d’une falaise avant de se fracasser sous la forme d’une cascade. Vous pouvez pénétrer dans la grotte pour accéder à une plate-forme et admirer le beau paysage.

En suivant le cours d’eau, vous tomberez sur la grotte Sarrazine, qui vaut le détour. Plus loin, le joli village de Nans-Sous-Sainte-Anne abrite le musée de la Taillanderie. Une occasion d’en apprendre plus sur l’artisanat traditionnel local.

4. Les échelles de la mort

Echelles de la Mort

Crédit photo : Wikipedia – Maxime COURTET pour le compte de la Ville de CHARQUEMONT

Si vous cherchez que faire dans le Doubs pour ressentir des sensations fortes, rendez-vous du côté de Charquemont. Vous y trouverez les échelles de la mort, dont le nom annonce tout de suite la couleur… Cependant, si l’activité n’est évidemment pas conseillée à ceux qui souffrent de vertige, les échelles sont en fait des escaliers (un peu raides, certes).

Elles étaient autrefois utilisées par les contrebandiers pour rejoindre la frontière suisse. Falaises bleutées et forêts s’étendent à perte de vue tout au long de la balade. À ne pas manquer !

5. La saline royale d’Arc-et-Senans

Arc-et-Senans

Crédit photo : Shutterstock – Daan Kloeg

Visiter la saline royale d’Arc-et-Senans permet tout autant de découvrir le travail exceptionnel de l’architecte Ledoux que l’histoire du sel au XVIIIe siècle. C’est qu’à cette époque, elle était une des plus importantes salines d’Europe. Aujourd’hui, elle abrite plusieurs expositions qui retracent son histoire.

Mais ce qui frappe avant tout dans la saline royale d’Arc-et-Senans, c’est son architecture. La vision utopique de Claude-Nicolas Ledoux se ressent tout au long de la visite. Son demi-cercle parfait, sa symétrie, son organisation… Tout cela préfigure le rêve de l’architecte : la cité idéale de Chaux.

6. La grotte d’Osselle

Grotte d'Osselle

Crédit photo : Wikipedia – Arnaud 25

Située entre le Doubs et le Jura, la grotte d’Osselle est la plus ancienne grotte touristique connue (avec la grotte d’Antiparos en Grèce). C’est pourquoi la visite de la caverne est aussi une visite historique. Vous y trouverez notamment un autel en argile construit par des prêtres réfractaires pourchassés durant la Révolution française.

Mais la grotte d’Osselle est aussi un trésor de paléontologie. On y a découvert près de 3 000 squelettes d’ours des cavernes ! Sur 1 300 mètres de parcours, vous découvrirez enfin de nombreuses formations calcaires. Le site renferme également une zone sèche dont les parois sont lisses.

On peut y voir des traces de cailloux projetés par le cours d’eau qui, des millions d’années auparavant, a formé la grotte !

7. Les sources de la Loue

Sources du Lison

Crédit photo : Shutterstock – Francisco Javier Gil

Visiter le Doubs est l’occasion d’admirer des paysages inoubliables, et les sources de la Loue figurent parmi les plus remarquables d’entre eux. Elles jaillissent d’une grotte creusée dans un immense hémicycle de pierre qui atteint 100 mètres de hauteur.

Tout près, des ruines participent au charme des lieux. Le débit de la Loue ne faiblit jamais puisqu’il est aussi alimenté par les pluies et les pertes du Drugeon. Par conséquent, elles peuvent se visiter toute l’année ! Vous pouvez accéder facilement aux sources de la Loue en voiture. Mais ces dernières se découvrent aussi au cours de différentes randonnées.

8. Le cirque de Consolation

Cirque de la consolation

Crédit photo : Wikipedia – PRA

Le cirque de Consolation, ou val de Consolation, est une reculée située dans le massif du Jura. Une reculée est un paysage typique de la région. Une vallée en cul-de-sac bordée de parois abruptes, formant une sorte d’amphithéâtre.

C’est une petite randonnée (très accessible) qui vous mène à ce lieu insolite. Le chant des ruisseaux, la mousse sur les arbres, les cascades… Les alentours possèdent une atmosphère unique, très reposante. Une fois sur place, la source du Tabourot vous accueille en se fracassant au sol du haut de ses 47 mètres ! Un paysage envoûtant qui restera gravé dans votre mémoire.

9. Le château de Joux

Château de Joux

Crédit photo : Shutterstock – Pierre Jean Durieu

Situé sur la Cluse de Pontarlier, un environnement majestueux, le château de Joux figure parmi les endroits à ne pas manquer pour visiter le Doubs. Dix fois centenaire, il n’a cessé d’être détruit et reconstruit. Ainsi, ses pierres renferment un millénaire d’histoire militaire ! Depuis les sires cruels des forêts jurassiennes jusqu’aux forts de type Joffre, en passant par la route du sel au XIIIe siècle… Les vestiges du temps demeurent.

Le château de Joux se découvre le temps d’une visite guidée d’une heure. Écouter son histoire et ses légendes au rythme de la découverte de ses salles, ses couloirs et ses balcons, assure un véritable voyage dans le temps !

10. Le gouffre de Poudrey

visiter Doubs - Gouffre de Poudrey

Crédit photo : Wikipedia – YannickPatois

Que faire dans le Doubs pour s’offrir un moment de magie ? La visite d’une grotte semble toujours hors du temps lors d’un voyage. Elle marque les esprits. Et le gouffre de Poudrey ne fait pas exception ! Avec un volume approchant le million de mètres cube, son unique salle figure parmi les plus grandes d’Europe.

Elle abrite des formations rocheuses (stalagmites et stalactites) et un petit lac souterrain. Chaque visite se conclut par un spectacle alliant musique et lumière. Il raconte la légende de la Vouivre, créature mythique mi-femme mi-serpent qui se baignait autrefois dans les cours d’eau franc-comtois… Une histoire qui s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes !

À noter : toute l’année, la température dans la grotte est de 7 degrés. Prévoyez un gilet !

11. Le Mont d’Or

visiter Doubs - Mont d'Or

Crédit photo : Shutterstock – Guenaelle Chapuis

Si vous cherchez que faire dans le Doubs le temps d’une randonnée, rendez-vous au sommet du Mont d’Or. Ici, la nature est préservée et sauvage. Au chant des cloches des troupeaux de vaches, vous croiserez le chemin de chamois, de truites ou encore d’orchidées sauvages…

Mais le principal intérêt d’escalader le Mont d’Or est son panorama ! En effet, il offre une vue à couper le souffle sur le Jura suisse. Venez lorsque le ciel est dégagé, notamment en hiver, pour apercevoir les Alpes suisses et le mont Blanc.

12. La source bleue

visiter Doubs - Source Bleue Malbuisson

Crédit photo : Wikipedia – Clément Eustache

Entre les petits villages de Malbuisson et de Montperreux se trouve une source extraordinaire… C’est la source bleue. Il s’agit d’une petite résurgence karstique qui a une particularité qui vous sautera tout de suite aux yeux.

En effet, son eau est d’un turquoise profond hors du commun. Cette couleur est due à un phénomène optique causé par la profondeur de la source (6 mètres). Mais une tragique légende du XIIe siècle propose une autre explication. Le bleu de la source proviendrait des larmes des yeux bleus de Berthe, amante du défunt chevalier Amey de Montfaucon…

À noter : en réalité, la source bleue n’est pas unique en Franche-Comté. La région compte en effet d’autres résurgences bleu ou vert profond…

13. Montbéliard

visiter Doubs - Montbéliard

Crédit photo : Shutterstock – EBASCOL

Visiter le Doubs est l’occasion de découvrir Montbéliard. Célèbre dans le monde entier pour son marché de Noël, un des plus beaux de France, la ville vaut le détour toute l’année ! Elle recèle en effet un patrimoine historique très intéressant, notamment au cœur du Vieux Montbéliard.

Ses couleurs chaudes, son atmosphère pittoresque et chaleureuse trahissent une forte influence allemande. Dans le quartier, ne manquez pas le temple Saint-Martin, le plus ancien temple protestant de France.

Et pour vous ressourcer, rendez-vous au parc Près-la-Rose. Situé sur une presqu’île, il renferme une centaine d’essences végétales différentes. Le romantisme à son paroxysme !

14. Le Saut du Doubs

Saut du Doubs

Crédit photo : Shutterstock – Ludovic Farine

Niché dans un paysage d’une grande beauté, le Saut du Doubs est peut-être le site naturel le plus célèbre de la région. Cette cascade se précipite avec grand fracas 40 mètres plus bas, offrant un spectacle visuel et sonore saisissant. En automne, après les pluies, le débit est encore plus impressionnant ! Tout autour, la végétation est luxuriante et de grands murs calcaires se dressent face au cours d’eau.

Pour admirer le Saut du Doubs, vous pouvez vous rendre sur le site à pied. De jolies balades vous y mènent, qui vous donnent aussi l’occasion de voir la cascade depuis les belvédères. À la belle saison, vous pouvez monter à bord d’un bateau-mouche pour rejoindre le site. Enfin, ceux qui souhaitent s’immerger dans la culture franc-comtoise pourront monter à bord d’une calèche !

Comment aller dans le Doubs ?

Pour visiter le Doubs, vous pouvez emprunter La Comptoise (autoroute A36). Elle vous mènera notamment à Besançon.

En train ou en bus, vous n’aurez aucun souci à trouver des trajets pour :

  • Besançon (point de départ idéal pour rayonner dans le Doubs) ;
  • Montbéliard ;
  • Pontarlier.

Vous préférez prendre l’avion ? Alors vous devrez vous tourner vers les aéroports de Dole ou de Genève. Ils se trouvent hors du Doubs, mais vous trouverez facilement des trajets directs pour rejoindre Besançon. Pour profiter des meilleures offres de vols, consultez le site de notre partenaire Skyscanner.

Où loger dans le Doubs ?

L’idéal pour visiter le Doubs est de loger à Besançon. En effet, la capitale, en plus de valoir à elle seule le détour, permet de rayonner dans toute la région. Cependant, si vous préférez vous tourner vers une ville plus calme, pensez à Montbéliard, touristique mais paisible.

Mais peut-être que votre séjour dans le Doubs est avant tout une occasion de se ressourcer et de s’évader dans la nature. Aucun problème ! Vous trouverez de nombreux gîtes de charme dans la région, voire même des logements insolites type cabanes ou bulles. Pour trouver ces petits trésors cachés et profiter de prix intéressants, utilisez un comparateur d’hôtels !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (4/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire