Le Morvan en Camping-Car : location, conseils, aires, itinéraires

avatar
parc-morvan-camping-car
Louez un camping-car pour le Morvan Voir les offres

Vous partez visiter la Bourgogne ? Voici notre mini-guide conseil pour voyager dans le Morvan en camping-car !

Étendu sur quatre départements de la Bourgogne (Côte-d’Or, Nièvre, Saône-et-Loire, Yonne), le parc naturel du Morvan offre un écrin de nature sauvage et préservé où passer d’agréables vacances en camping-car. Avec ses vastes forêts et ses grands lacs, le Morvan est une des meilleures destinations sport et nature du centre de la France.

Vous envisagez de passer des vacances en Bourgogne ? Niché entre Avallon et Beaune, voici notre mini-guide conseil pour visiter le Morvan en camping-car ou en van aménagé. Au programme : des escapades en nature, des lacs ressourçants et la célèbre route des vins les plus prestigieux de Bourgogne !

À lire aussi :
La Franche-Comté en Camping-Car : location, conseils, aires, itinéraires
Le Jura en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
Le Loiret en camping-car : conseils, aires, itinéraires

Idées d’itinéraires dans le parc naturel du Morvan en camping-car

parc-morvan-camping-car

Crédit photo : Shutterstock – Traveller70

Vous ne savez pas où aller pour visiter le parc naturel régional du Morvan en camping-car ou en van aménagé ? Le Morvan est un espace naturel protégé étendu sur près de 3 000 m², doté d’un écosystème riche et diversifié. Vous ne manquerez donc pas de choses à voir et à faire.

Voici nos idées d’itinéraires à faire en camping-car selon la durée de votre voyage itinérant.

Visiter le parc naturel du Morvan en camping-car sur un week-end

  • Jour 1 : Vézelay (basilique Sainte-Madeleine), vieille ville médiévale, le site archéologique des Fontaines Salées, Saint-Père (5 km, 10 minutes) ;
  • Jour 2 : Avallon, mont du Haut-Folin (80 kilomètres, 1h30) ;
  • Jour 3 : le Signal d’Uchon, Beaune (92 km, 1h20).

Le parc naturel du Morvan en camping-car sur une semaine

  • Jour 1 : Vézelay (basilique Sainte-Madeleine), vieille ville médiévale, le site archéologique des Fontaines Salées, Saint-Père (5 km, 10 minutes) ;
  • Jour 2 : Vézelay, les grottes d’Arcy-sur-Cure, le château de Bazoches (30 km, 30 minutes) ;
  • Jour 3 : Avalon, Chastellux-sur-Cure (château de Chastellux), lac du Créscent (19 km, 25 minutes) ;
  • Jour 4 : lac de Settons, lac de Saint-Agnan, lac de Pannecière, lacs de Chaumeçon et de Chamboux (115 km, 2h30 environ) ;
  • Jour 5 : cascade du Saut de Gouloux, Saint-Prix, site archéologique de Bibracte (65 km, 1h15) ;
  • Jour 6 : le mont du Haut-Folin, le mont Beuvray (12 km, 20 minutes) ;
  • Jour 7 : mont Préneley, montagne de Bard (50 km, 1h).

Louez un camping-car pour explorer le Morvan

Quel budget pour voyager en camping-car dans le parc naturel du Morvan ?

morvan-camping-car

Crédit photo : Shutterstock – Pierre Jean Durieu

Vous ne savez quel budget consacrer à votre voyage itinérant dans le Morvan en camping-car ? Voici, pour mieux préparer votre voyage, un guide estimatif des dépenses à prévoir en comptabilisant la location du camping-car, le carburant, les péages et le stationnement.

Bien évidemment, ce budget indicatif sera variable selon les étapes que vous aurez décidé de faire.

Budget moyen pour 1 week-end

  • Location + assurance du camping-car : 93€ par jour en moyenne ;
  • Essence + péage : 20€ (carburant) ;
  • Stationnement : 5€ par jour ;
  • Total : 300-315€ environ.

Budget moyen pour 1 semaine

  • Location + assurance du camping-car : 93€ par jour en moyenne ;
  • Essence + péage : 30€ (carburant) ;
  • Stationnement : 5 à 10€ par jour ;
  • Total : autour de 750€.

Budget moyen pour 2 semaines

  • Location + assurance du camping-car : 93€ par jour en moyenne ;
  • Essence + péage : 80€ (carburant), 50€ (péages) ;
  • Stationnement : jusqu’à 10€ par jour ;
  • Total : environ 1 500€.

Aires et conduite en camping-car

Dans la région de Bourgogne-Franche-Comté, les dispositions légales du code de la route sont évidemment similaires à celles qui prévalent dans le reste de la France. Voici néanmoins ce qu’il faut savoir sur la conduite dans le parc naturel du Morvan en camping-car, en fourgonnette ou en van aménagé.

Quels documents avoir à bord ?

permis-camping-car-conduire

Crédit photo : Shutterstock – GetFocusStudio

Veillez à toujours être en possession de :

  • Le permis de conduire (B) ;
  • La carte grise du camping-car ;
  • Le contrat de location du camping-car ;
  • L’état des lieux de départ, fixé avec le propriétaire ;
  • Une photocopie de votre carte grise ;
  • Un document récapitulatif mentionnant les dimensions du véhicule, le poids, le type de carburant ;
  • Le certificat d’assurance du camping-car.

Péages d’autoroute dans le parc naturel du Morvan : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

morvan-routes

Crédit photo : Shutterstock – RnDmS

Le parc naturel du Morvan ne comporte aucune autoroute sur les 2 909 km² de son territoire. Néanmoins, vous serez vous serez amenés à rouler sur de grands axes autoroutiers afin d’y accéder. Notamment l’autoroute A6, qui longe le parc à sa lisière septentrionale et orientale, entre Auxerre et Chalon-sur-Saône.

L’autoroute A6 relie Paris à Lyon et est exploitée par la société Autoroutes Paris-Rhin-Rhône. Elle comporte donc des péages, à payer au forfait de classe 2 en camping-car, et en classe 1 pour l’emprunter en van aménagé. Pour information, le tarif classe 2 pour aller d’Auxerre à Beaune est de 23,30€ (classe 2) et de 15,20€ en classe 1.

A l’ouest du parc naturel du Morvan, vous y accéderez via l’autoroute A77, l’ancien tronçon de la mythique N7. Cette autoroute est également payante, notamment entre Montargis et Nevers : 7,10€ en classe 1 et 10,30€ en classe 2.

Autres informations à savoir sur la conduite dans le parc naturel du Morvan

parc-morvan

Crédit photo : Shutterstock – Svetlana Bondareva

Partout ailleurs, en dehors des autoroutes, les axes de communication sont gratuits, et rassurez-vous : le réseau routier du Morvan est dense. Il se constitue d’une toile maillée de routes départementales et communales, dont le tracé est étroit et sinueux. De fait, ces routes bourguignonnes vous offriront de belles vues pour vos escapades.

En venant visiter le Morvan en camping-car, on vous recommande donc d’être prudents sur les routes et de prendre en considération l’imposant gabarit du véhicule. Surtout si vous n’êtes pas habitués à conduire ce type d’engin. On rappelle une règle élémentaire à respecter sur les massifs et sur les petites routes pentues : en montée, c’est vous qui avez la priorité. Mais rangez-vous sur le bas-côté en descente lorsque c’est possible, et lorsque la topographie du lieu rend les croisements difficiles.

Il est par ailleurs conseillé d’adapter votre vitesse dans les zones où la visibilité manque. Les massifs de moyenne montagne du Morvan impliquent de redoubler de prudence : ne roulez pas, par exemple, plus vite que 30 km/h sur les petites voies communales afin d’anticiper tout obstacle (voiture ou animal).

Enfin, sachez que le Morvan est une région où la neige peut tomber en abondance en hiver. Ayez impérativement des pneus neige et/ou des chaînes à neige afin de ne risquer aucun accident, ou de ne pas vous retrouver bloqués (ou encore, pour ne pas mettre en danger les autres automobilistes).

Louez un camping-car pour explorer le Morvan

Les aires de camping-car dans le parc naturel du Morvan : où stationner ?

caramaps-morvan

Crédit photo : Caramaps

Vous ne savez pas où dormir le soir après avoir visité les sites et monuments incontournables à voir dans le parc du Morvan ? Le territoire du parc naturel est hélas faiblement doté en aires de services : on en compte une douzaine pour une superficie de presque 3 000 km².

Il y a souvent moins d’aires de services pour camping-car à l’intérieur d’un parc naturel. Et cela pour une bonne raison : il s’agit souvent d’un espace de nature protégée.

En règle générale, les aires de services du Morvan sont toutes équipées des services de vidange des eaux usées, de parking, d’approvisionnement en eau, de toilettes et de poubelles. Et dans l’ensemble, l’accès aux aires est gratuit, sauf lorsque l’on y trouve une offre de services plus élargie.

Par exemple, l’aire de Faye sur la commune de Montsauche-les-Settons. Le prix est de 12€, mais l’aire est accessible aux handicapés et regroupe tous les services pour voyager confortablement (bac vaisselle et lavabos, douches, approvisionnement en eau, eau chaude, électricité, accès caravanes, poubelles, vidange eaux usées et cassette WC, toilettes). Cette aire de service vous permet de rayonner paisiblement autour du lac des Settons, incontournable dans le parc naturel du Morvan.

Vous recherchez la meilleure aire du Morvan ? Direction l’aire d’Anost, idéalement située pour visiter la partie méridionale du parc naturel. En plus, l’aire met à disposition des services et des infrastructures de qualité (animation, bar, boulangerie, commerce, gaz, machine à laver, etc.). L’aire est gratuite, mais n’a que 10 places de stationnement. A proximité, se trouvent des spots où faire du sport (randonnée, volley, golf, baignade, équitation, VTT/cyclisme, pêche, etc.).

Ailleurs, deux outils numériques devraient vous aider à trouver des aires et des spots où stationner pour dormir : Caramaps et Park4night. Vous visualisez la localisation des aires de services pour camping-car sur des cartes interactives. En prime, on peut consulter librement les avis publiés par la communauté de voyageurs.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous souhaitez visiter le Morvan en camping-car, mais vous ne possédez pas de véhicule ? Désormais, il est très simple de louer ces véhicules entre particuliers, surtout en France. De nombreuses plateformes permettent ce type de location, en ligne, comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. Il faudra le signer dès votre retour du Morvan, et une fois fait, le tour est joué !

Louez un camping-car pour partir explorer le Morvan

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car dans le parc naturel du Morvan ?

parc-morvan-camping-car

Crédit photo : Shutterstock – Traveller70

Quelle est la meilleure période pour visiter le parc naturel du Morvan en camping-car ? En dépit de sa situation géographique et de sa topographie, le parc naturel du Morvan se caractérise par un climat continental humide. Par conséquent, les hivers sont longs et rigoureux et les étés sont doux et courts.

La pluie et la neige tombent près de 180 jours par an sur les sommets, soit durant 6 mois de l’année. Par ailleurs, les précipitations moyennes annuelles sont de 1 280 mm sur les bordures du parc naturel. Sur les hauteurs, celles-ci atteignent plus de 1 800 mm par an.

Par exemple, la meilleure période pour visiter Vézelay s’étale d’avril à septembre : les températures maximales moyennes sont de 25 °C entre juillet et août, et entre 18 °C et 22 °C sur juin et septembre.

La région est traversée par les vagues de canicule chaque année, et connaît des valeurs supérieures à 35 °C de plus en plus fréquentes. Sauf sur les hauteurs, où la température est plus régulée, et où les nuits restent fraîches même en été : ayez toujours un vêtements à manches longues avec vous.

Plus au sud du parc du Morvan, les conditions climatiques sont similaires : à Château-Chinon, la meilleure période pour venir s’étale de mai à octobre. Les précipitations sont abondantes de l’automne au printemps et les températures moyennes maximales vont de 5 °C (janvier) à 15 °C (avril), de 22 °C (juin) à 25 °C (juillet-août), avant de chuter rapidement en automne.

Les jours de neige et de gel, par ailleurs, ne sont pas rares en hiver, surtout sur les hauteurs. Prudence donc, si vous venez visiter le Morvan en camping-car en dehors de la saison touristique. La météo de Château-Chinon n’est donc favorable aux activités de plein-air qu’entre juin et septembre, avec même des pics de température supérieurs à 30 °C. Mais c’est également la saison la plus touristique.

Il est donc plutôt recommandé de visiter le parc naturel du Morvan en camping-car durant la période estivale ou à la fin du printemps, soit entre mai et fin-septembre.

Louez un camping-car pour explorer le Morvan

2509
Laisser un commentaire ou

Restez inspiré !

Inscrivez votre email et recevez chaque semaine notre newsletter !