Le Maroc en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Louez votre camping-car pour le MarocVoir les offres

Comment visiter le Maroc en camping-car ou en van aménagé ?

Visiter un pays en camping-car, en van ou fourgon aménagé offre toujours davantage de liberté qu’en dépendant des transports en commun et des infrastructures hôtelières. Et si on partait visiter le Maroc en camping-car ou en van aménagé pour dormir presque à la belle étoile, dans un milieu naturel époustouflant ? Vous n’aurez pas à chercher les tarifs et les horaires des hôtels et des riads marocains et vous vous arrêterez où bon vous semble (à condition de stationner aux endroits autorisés ou tolérés par les autorités locales).

Le Maroc est une des destinations touristiques les plus prisées des Français(e). Et le tourisme est le deuxième contributeur du PIB marocain, avec 12,3 millions de touristes qui ont visité le pays en 2018. Et pour cause : fort de son capital naturel, de son architecture, de son patrimoine historique et culturel, le Maroc — entre les villes de Rabat, Casablanca, Marrakech, Fès Agadir, Meknès, les montagnes de l’Atlas et le désert du Sahara — est replet de merveilles à voir.

Voici notre mini-guide pour visiter le Maroc en camping-car et en van aménagé !

Louez un camping-car près de chez vous

Idées d’itinéraires au Maroc en camping-car

Marrakesh, Maroc

Crédit Photo : Shutterstock / Balate Dorin

Le Maroc est un vaste pays étendu sur 446 550 km² et sa culture est si riche que plusieurs voyages sont possibles en un seul séjour au Maroc. Votre voyage sera différent selon que vous alliez visiter le Maroc en camping-car pour ses sites culturels, ses sublimes plages de sable, sa nature sauvage et préservée, ses villages berbères teintés d’ocre et de rouge en plein désert, ses villes impériales, les médinas ou les souks. Le Maroc est un pont entre les traditions et la modernité. Il y a tellement de choses à faire et à voir au Maroc qu’il faudra plusieurs séjours pour en explorer les coulisses.

Entre Marrakech, l’Atlas, Meknès, Fès, Essaouira, Casablanca, les dunes de l’Erg Chebbi, Chefchaouen, les gorges du Dadès, Tafraout, la vallée du Drâa, Ouarzazate, Rabat ou Agadir, élaborer un itinéraire exhaustif semble complexe pour visiter le Maroc en camping-car ou en van aménagé.

Depuis l’Espagne ou en louant un camping-car (fourgon ou van aménagé) sur place, vous verrez qu’il existe autant d’itinéraires possibles que de goûts. Soit vous parcourez tout le pays en accumulant les sites touristiques du nord au sud et d’est en ouest — mais ce sera la course —, soit vous restreignez votre zone. Mais ce n’est qu’en restant plusieurs semaines que vous aurez le temps de découvrir un Maroc authentique, à la rencontre de ses habitants.

Voici quelques idées de parcours à travers les routes marocaines :

  • 1 semaine : Fès (souks, la médina, les médersas), Sefrou, Meknès et la ville impériale, Moulay-Idriss, les ruines romaines de Volubilis, Casablanca,
  • Caramaps

    Crédit Photo : Caramaps

  • 15 jours : même itinéraire, plus le sud avec la vallée de l’Ourika, Marrakech, Ouarzazate, randonnées dans l’Atlas, El Jadida, Essaouira, Agadir, Tafraout et Taroudant,
  • Caramaps

    Crédit Photo : Caramaps

  • 1 mois : même itinéraire, plus la Vallée du Drâa, la route du Tizi-n-Tichka, les gorges du Todgha, les gorges du Dadès, Merzouga, les Cascades d’Ouzoud et Béni Mellal, la vallée des Aït-Bougmez, Chefchaouen, Tanger.
  • Caramaps

    Crédit Photo : Caramaps

À noter : Bien évidemment, ces idées d’étapes ne sont qu’indicatives et vous élaguerez ce programme au gré de vos envies. Votre parcours différera selon que vous souhaitiez faire un itinéraire touristique ou séjourner plus longuement dans les villages afin de faire connaissance avec la population locale.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous souhaitez partir à la découverte du Maroc en empruntant un ferry depuis la France avec votre Camping-Car ou fourgon aménagé par exemple ? Il est désormais facile de louer un camping-car dans l’Hexagone. Comment ? En utilisant des plateformes de mise en relation entre les locataires et les propriétaires particuliers de camping-cars comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. À votre retour, après avoir écumé les routes marocaines, signez l’état des lieux de retour et le tour est joué !

Louez un camping-car près de chez vous

Comment et où louer un camping-car au Maroc ?

Tafraoute, Maroc

Crédit Photo : Shutterstock / Laurens Hoddenbagh

Vous souhaitez découvrir toutes les différentes facettes du Maroc, le tout à bord d’un camping car ? Si vous préférez le louer directement sur place, il est recommandé de faire une réservation en ligne au préalable afin de vous assurer qu’il y aient des véhicules disponibles à votre arrivée.

Pour vous procurer un camping-car, on vous recommande de passer par une plateforme de location de campings-car et de vans aménagés en ligne. Ces sites sont aujourd’hui légion sur le marché du road-trip et du camping sauvage. Le principe est simple : vous choisissez le véhicule souhaité – selon le prix journalier, le type de camping-car/fourgon/van aménagé, les équipements du véhicule -, et vous envoyez une demande location au propriétaire.

Une ultime étape vous attend : la réception d’un mail de confirmation après votre paiement en ligne. Vous pourrez ensuite partir en toute sérénité pour un Road Trip au Maroc !

Réservez votre camping-car pour le Maroc

Conduire au Maroc en camping-car : les règles de circulation à connaître

Maroc

Crédit Photo : Shutterstock / Adwo

Vous vous demandez s’il est sécurisé ou difficile de conduire au Maroc pour le visiter en camping-car ou en van aménagé ? Si l’on dit que la conduite au Maroc est dangereuse, c’est un préjugé : elle ne l’est que dans les grandes villes. Or l’Empire Chérifien est un excellent pays à faire en camping-car.

Avant de rentrer dans le sujet, une bonne nouvelle : les stations-essence sont nombreuses dans le pays, et les prix sont bien plus bas qu’en France (environ 1€ le litre). Notez que, pour conduire et visiter le Maroc en camping-car, le permis français suffit et il n’est pas nécessaire de demander un visa pour les séjours inférieurs à 90 jours (seul un passeport est requis).

Sécurité et équipements

Le véhicule doit être équipé d’un gilet réfléchissant, d’une roue de secours et d’un triangle de signalisation en cas d’accident. Il est par ailleurs obligatoire d’attacher sa ceinture de sécurité, pour tous les passagers du véhicule.

Circulation

La conduite se fait, comme en France, sur la voie de droite avec dépassement par la gauche. L’état du réseau routier est en constante amélioration car l’État investit massivement dans les infrastructures routières. Toutefois, il faut redoubler de prudence car les automobilistes (scooters et motards) peuvent être dangereux.

Prenez garde à la conduite de nuit car les obstacles sont souvent invisibles. Attention également aux routes de montagnes : certaines — avec un surplomb important — sont dépourvues de glissières de sécurité. Autre conseil : lors des croisements, en cas de dysfonctionnement des feux de circulation, écoutez les klaxons pour savoir quoi faire.

Alcoolémie

Le taux d’alcoolémie est de 0. Le Maroc étant un pays musulman, le gouvernement n’admet aucune tolérance sur l’alcool. Mieux vaut ne pas essayer de boire ne serait-ce qu’un verre avant de conduire, car les sanctions peuvent aller jusqu’à la peine de prison.

Limitations de vitesse

Au Maroc, les limitations de vitesse sont les suivantes :

  • 40 km/h dans les centre-villes,
  • 60 km/h en agglomération,
  • 100 km/h hors agglomération,
  • 120 km/h sur autoroute.

Veillez à respecter scrupuleusement les limitations de vitesse, car les policiers équipés de radars et de jumelles sont nombreux, même dans les endroits isolés : les amendes pleuvent au Maroc !

Péages d’autoroutes au Maroc : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Rabat, Maroc

Crédit Photo : Shutterstock / Ambasador

Le système marocain étant inspiré du « modèle » français, il y a des autoroutes à péages au Maroc, notamment sur les autoroutes reliant les grandes villes du pays. En venant visiter le Maroc en camping-car, vous paierez en classe 2 si le véhicule à 2 essieux fait plus de 130 cm de hauteur.

Le réseau autoroutier marocain mesure 1 839 kilomètres et le réseau de voies rapides gratuites mesure 1 093 kilomètres : c’est l’un des réseaux les plus denses du continent africain.

Les autoroutes, matérialisées par des panneaux bleus, sont les suivantes :

  • A1 : Tanger-Kénitra-Rabat-Casablanca-El Jadida-Safi,
  • A2 : Rabat-Meknès-Fès-Taza-Oujda,
  • A3 : Autoroute urbaine de Casablanca,
  • A4 : Tanger Med-Tanger,
  • A5 : Contournement de Rabat,
  • A6 : Fnideq-Tétouan,
  • A7 : Casablanca-Marrakech-Agadir,
  • A8 : Berrechid-Khourribga-Béni Mellal.

Voici une étendue des tarifs pour les tronçons d’autoroutes les plus fréquentées, en classe 2 :

  • Casablanca-Rabat : 34 DH (3,18 €),
  • Rabat-Tanger : 120 DH (11,24 €),
  • Casablanca-Marrakech : 120 DH (11,24 €),
  • Rabat-Fès : 76 DH (7,12 €)
  • Marrakech-Agadir : 152 DH (14,23 €).

Les tarifs sont effectivement bien moins élevés qu’en France !

Les aires de camping-car au Maroc : où stationner ?

Caramaps

Crédit Photo : Caramaps

Camping sauvage

Au Maroc, le camping sauvage est, comme en France, interdit. Mais il convient de nuancer car, visiter le Maroc en camping-car et en van aménagé et s’arrêter sur une place de parking (par exemple) s’apparente moins à du camping sauvage qu’à du bivouac libre. À condition toutefois de ne pas installer tables, chaises, réchaud à gaz et transats sur la voie publique. On trouve de toutes façons de plus en plus de terrains de camping au Maroc, même si les emplacements peuvent être très rudimentaires, composés d’un terrain en terre sèche et rocailleux, avec un simple accès aux sanitaires.

Stationnements

Comme en France, vous pourrez stationner sur toutes les places de parking régulières, mais évitez de stationner pour dormir dans les agglomérations, les centre-villes et dans les endroits isolés, surtout près des frontières avec la Mauritanie et l’Algérie.

Sachez que vous pouvez toujours tenter de dégainer notre application préférée en matière de road-trip : Park4night. Cette application mobile est tout simplement une Bible du voyage itinérant pour visiter le Maroc en camping-car, van ou fourgon aménagé (et pour tous les autres pays d’Europe). C’est un outil de partage des lieux où voyageurs en vans et camping-caristes ont bivouaqué. Vous ne passez plus de longues heures à errer pour trouver LE « spot » où passer une nuit, avec parfois le stress de se faire déloger par la police ou une nuit écourtée par une arrivée tardive.

L’application référence ainsi une multitude d’endroits : campings, aires pour camping-cars, places de parking payantes ou gratuites, lieux de plein-air. Vous comparez les commentaires et les avis (notés sur 5 étoiles) et vous pouvez vous guider grâce aux coordonnées GPS vers le lieu indiqué sur une carte interactive, à condition d’avoir du réseau en données mobiles. Et cela, en dehors des agglomérations marocaines, ce n’est pas garanti !

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car au Maroc ?

Sahara

Crédit Photo : Shutterstock / Steve Photography

Quand faut-il aller visiter le Maroc en camping-car ou en van aménagé ? Le Maroc connaît plusieurs climats du fait de sa grande diversité géographique. L’été peut être torride, surtout en cas de sirocco, et l’amplitude thermique peut être importante dans le désert (nuits froides, journées torrides). Les pluies peuvent être abondantes en montagne dans le Rif et le Moyen Atlas, sauf en été.

Bien que le climat marocain est généralement méditerranéen, le pays subit des influences des courants atlantiques, avec une saison sèche et chaude associée à une saison froide et humide. Au sud du Maroc et dans les régions sahariennes, le climat est en revanche désertique et sec. Selon les régions visitées, on note donc un climat contrebalancé par des influences océaniques, méditerranéennes, montagnardes, continentales et sahariennes.

La meilleure période pour visiter le Maroc en camping-car et/ou en van aménagé est donc le printemps (avril et mai) et le début de l’automne (octobre). Il fait sec et les températures ne sont ni suffocantes ni glaciales. Toutefois, même en hiver, on peut visiter le Maroc en camping-car : sans monter sur les hauteurs enneigées de l’Atlas, les journées peuvent être agréables (25°C) en plaine et la météo est douce toute l’année le long de la côte atlantique. Par exemple, la moyenne des températures à Agadir est de 21°C en décembre, 20°C en janvier, et 21,5°C en février. Attention, il fera logiquement bien plus frais au nord.

À lire aussi : les 11 choses incontournables à faire à Essaouira

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. bonjour! pouvez vous me dire si l’on peut se faire faire une piqure car j’ai un traitement ,une injection toute les 11 semaines que j’emporte pour mon cancer de la prostate je pars trois mois dans ce jolie pays
    car je pense que ce sera les dernieres grandes vacances (voire qui hopital,pour me la faire faire?)
    merci de votre réponse!

  2. Bonjour
    Nous avons lu vos commentaires sur le Maroc que nous envisageons de découvrir en camping car. Ce sera notre premier voyage et nous aimerions profiter de vos conseils. on aimerait partir un mois en faisant le parcours n°2 comment peut on avoir les détails de ce voyage? Est il intéressant de prendre nos vélos ?
    Merci d avance pour votre réponse
    Très cordialement

Laisser un commentaire