Les 6 meilleurs hôtels Thalasso de Normandie Les 6 meilleurs hôtels Thalasso de Normandie Envie de se la couler douce dans l’un des meilleurs hôtels avec spa en Normandie ? Alors cet article spécial bien-être est fait pour vous ! Besoin de douceur et relaxation dans un quotidien stressant sans une minute à soi ? Generation Voyage a la solution ! Que pensez-vous d’un séjour bien-être dans l’un des plus beaux et plus luxueux […]

Les 10 choses incontournables à faire sur la Côte des Havres

avatar

Vous souhaitez découvrir la région de la Manche et visiter la Côte des Havres ? Suivez alors le littoral ouest du Cotentin et appréciez ce que la nature a fait de plus surprenant.

La Manche est une région magnifique, un véritable puits de surprises, naturelles comme culturelles et même historiques. Cependant, ce qui vous intéresse aujourd’hui, c’est la partie ouest du littoral du Cotentin : vous souhaitez visiter la Côte des Havres et vous avez raison. Elle s’étend entre Granville, au sud, et Barneville-Carteret, au nord. Au-delà de ce qui la caractérise en tant que côte, nous parlons ici des havres, des retraits naturels pleins de richesses. Sur le littoral comme dans les terres, la Manche a de nombreux atouts… dans sa manche. Et nous en avons sélectionné quelques uns pour vous.

À lire aussi :
Les 19 choses incontournables à faire en Normandie
Les 11 choses incontournables à faire dans La Manche

1. Les fameux “havres” de la Côte des Havres

Vent, falaises et vue sur l'océan Atlantique Cap de Carteret, Barneville-Carteret, France

Crédit photo : Shutterstock – NatureStock1

Un havre ne se définit pas qu’avec la paix qui l’accompagne généralement selon l’expression. Effectivement, avant tout, il s’agit d’une retraite de la côte vers les terres avec des spécificités bien précises. Par exemple, en plus d’être des plages enfoncées par rapport au reste du littoral, les havres sont surtout les portes de sorties de fleuves à débit léger.

Les havres de la Côte se comptent au nombre de huit : Carteret, Portbail, Surville, Saint-Germain-sur-Ay, Geffosses, Blainville, Regnéville, et Vanlée. Chacun d’entre eux est unique, de par sa forme, ses caractéristiques topologiques, ou son environnement. Nous vous conseillons d’essayer d’en voir au moins trois ou quatre afin de vous faire une idée précise de ce qu’est un havre. En effet, plus vous verrez de havres différents, plus vous vous rendrez compte de la beauté de ces sites naturels.

2. Granville

Granville et ses bateaux, Normandie

Crédit photo : Shutterstock – Boris Stroujko

Granville, à l’instar de la Pointe du Grouin à Cancale (Bretagne), borde la Baie du Mont-Saint-Michel. Visiter la Côte des Havres demande impérativement une découverte de Granville. Connue pour son Roc qui s’enfonce dans la mer, c’est aussi une ville de culture et de patrimoine. Effectivement, question patrimoine, la ville n’est pas en reste, avec ses édifices religieux impressionnants dont l’église Notre-Dame du Cap Lihou datant du XVIIe siècle. Ceci dit, attention, elle est fermée au public en vue de son état intérieur.

Ne manquez pas le reste du patrimoine granvillais, qu’il soit architectural (le Château de la Crête, le marché couvert, etc) ou naturel (Plage du Plat-Gousset, vue sur les îles Chausey). Côté culturel, Granville abrite évidemment des musées comme la Maison Christian Dior ou l’Aquarium Roc des Harmonies (Roc des Curiosités).

Musée Christian Dior

Avis aux amateurs et amatrices du grand couturier ! Cette maison rose granvillaise abrite le Musée Christian Dior, en hommage au travail acharné de ce véritable artiste. Autour de la villa des Rhumbs, un magnifique jardin à l’anglaise, entretenu avec soin, et une vue imprenable sur la mer.

À l’intérieur, découvrez alors la vie du couturier qui a tant contribué à son milieu. Des centaines de pièces et d’objets variés vous attendent, dans un parcours optimisé. Chaque été, découvrez également une exposition temporaire qui vient par la suite s’ajouter à la collection permanente du musée.

3. Portbail

Portbail, Normandie

Crédit photo : Shutterstock – Olivier de Caen

Presque fermé, le Havre de Portbail est une belle étendue sableuse à marée basse. Le village de Portbail se trouve au fond et émerveille par l’environnement direct. Il est séparé de son port par une route qui traverse le havre, et qui peut être surprenante quand la marée remonte. C’est un joli petit village à visiter, surtout pour son littoral et sa plage.

En vérité, rien de bien impressionnant dans les rues, mais vous venez visiter la Côte des Havres aussi pour voir les havres, n’est-ce pas ?

4. Le Château fort du Pirou

Château fort du Pirou, Normandie

Crédit photo : Shutterstock – hecke61

La Manche a connu une Histoire assez importantes et quelques vestiges en témoignent aujourd’hui. Par exemple, les châteaux encore debout, pas forcément entiers, mais là pour préserver la mémoire du passé. C’est le cas du Château fort du Pirou, situé à Pirou. Il a été bâti dès le XIIe siècle, avec un donjon (qui n’existe plus), des remparts et une chapelle. Entretemps, le château a vécu beaucoup de choses.

À l’époque, il est établi pour surveiller la côte ouest de la Manche. Mais au fil du temps, dès le XVIIe siècle, on ne le considère guère plus que comme une ferme. Vous pouvez aujourd’hui visiter ces vestiges assez impressionnants quand il s’agit de penser à ce que ces pierres ont vécu.

5. Coutances

Cathédrale de Coutances, Normandie

Crédit photo : Shutterstock – AnnDcs

Située dans les terres par rapport au Havre de Regnéville, la ville de Coutances est plutôt importante. Habitée depuis l’ère gallo-romaine, a elle vu plusieurs peuples se battre pour elle. Durant la Seconde guerre mondiale, elle est durement touchée par les bombardements qui mettent à mal son paysage urbain. Cependant, comme un signe divin, la cathédrale Notre-Dame de Coutances sera épargnée.

Immense bâtisse religieuse au style gothique remarquable, elle s’impose dans Coutances comme son trésor. Mais ne manquez pas le Jardin des Plantes de la ville, un agréable lieu où se reposer quelques instants loin du tumulte, entouré de fleurs et d’arbres. Et pour en apprendre encore plus sur la ville, rendez-vous au Musée Quesnel-Morinière, le musée des beaux-art et d’archéologie. Installé dans une belle bâtisse avec une cour, le musée vous permet de découvrir beaucoup de choses sur la ville. Dont certaines que vous n’auriez jamais imaginées.

6. Les îles Chausey

Maisons typiques, Îles Chausey, Normandie

Crédit photo : Shutterstock – Mikael Broms

Voici une autre manière de visiter la Côte des Havres. À moins de 20 kilomètres de la côte, presque face à Granville, l’archipel des îles Chausey habille joliment l’horizon. L’archipel granitique dispose de 365 îlots à marée basse et à marée haute, il n’en reste plus que 52 ! C’est l’endroit où les marées sont les plus importantes dans toute l’Europe, montant parfois jusqu’à 14 mètres !

Abritant un grand nombre d’espèces animales et végétales, c’est également un espace protégé dont il faut prendre soin. Si vous recherchez une escapade dépaysante, vous voilà servi·e·s, d’autant plus que vous pouvez y séjourner. En effet, Grande-Île propose des logements adaptés au tourisme.

7. Gouville-sur-Mer et ses cabines

Les cabines de Gouville-sur-Mer

Crédit photo : Shutterstock – Luboslav Tiles

Véritable paysage de carte postale, les cabines de Gouville symbole carrément la région. Leur façade blanche et leur toit colorés animent la côte sur laquelle elles se trouvent. Parsemées entre les petites collines du littoral, elles émerveillent beaucoup de passants et touristes qui s’y pressent pour les photographier.

Mais au-delà de ces jolies cabines de bois, ne manquez pas la petite ville de Gouville-sur-Mer. Elle n’a pas vraiment de centre historique mais ill fait bon s’y arrêter pour déguster un bon repas de spécialités normandes.

8. La plage de la Potinière

Plage de la Potinière, Carteret

Crédit photo : Shutterstock – Gregory Guivarch

La plage de la Potinière est une plage de Barneville-Carteret qui est très connue aux alentours. Faite de sable fin et de rochers, elle permet de visiter la Côte des Havres en un coup d’œil. En effet, sa situation au nord de la côte offre l’opportunité, les jours de beau temps, de voir les autres havres à l’horizon. Mais aussi, ne ratez pas le Phare de Carteret qui la sépare des Dunes d’Hattainville.

Très prisée, elle est fréquentée depuis plusieurs siècles et fut le sujet de nombreuses cartes postales à l’ancienne. Notez qu’elle bénéficie du label Pavillon Bleu d’Europe. Il s’agit d’une distinction qui récompense les efforts des communes en matière de préservation environnementale.

9. Le Pont de la Roque

Enfoncé au fond du havre de Regnéville, à l’endroit où la Sienne devient un véritable fleuve, le Pont de la Roque s’impose. Auparavant, c’est-à-dire au XIXe siècle, il disposait de 11 arches qui permettaient de traverser la Sienne. Mais, c’était sans compter les bombardements acharnés durant la Seconde guerre mondiale.

En fin de compte, 3 arches seront détruites, ralentissant considérablement les troupes allemandes. Aujourd’hui, vous pouvez observer le pont et profiter de l’aire de pique-nique qui a été installée non loin.

10. La Route Submersible du Havre de la Vanlée

Havre La Vanlée, Normandie

Crédit photo : Shutterstock – bensliman hassan

Son nom en dit long sur cette route. À l’heure des marées montantes, elle se retrouve submergée par l’eau. À marée basse, elle n’est rien de plus qu’une route qui permet de traverser un havre. Mais quand l’eau remonte, petit à petit, avec son écume épaisse ainsi que les poussières trouvées sur le chemin, cela devient bien plus intéressant.

Le mieux est d’essayer de s’y rendre au moment des Grandes Marées où vous vous garantissez un passage bloqué. Sinon, vous pourriez être déçu·e·s. En effet, toutes les marées ne se valent pas, et parfois, il n’y a que très peu d’eau.

Autour de la Côte des Havres

Phénomène de marée haute, Mont Saint-Michel

Crédit photo : Shutterstock – Ilya Shimanskiy

  • Le Cap de la Hague avec le Nez de Jobourg, très connu dans le Cotentin ;
  • Les îles anglo-normandes, et notamment l’île de Jersey, juste en face ;
  • Le Parc Régional des Marais du Bessin et du Cotentin, qui occupe une partie de la côte au niveau de Saint-Germain-sur-Ay ;
  • Au nord-est de la Côte des Havres, découvrez Cherbourg, la ville incontournable du Cotentin ;
  • Les “foires de champ” très anciennes, perpétuées depuis plusieurs millénaires, comme la Foire de Saint-Luc de Gavray ou la Foire de Lessay ;
  • Le Mont-Saint-Michel, au sud de la côte, et sa baie qui aurait presque pu être un havre, en fin de compte, en raison de son aspect topologique et de la Sélune qui pénètre les terres.

Comment aller sur la Côte des Havres ?

La Côte des Havres étant une zone étendue, il n’y a pas qu’une seule route, qu’une seule gare ou qu’un seul aéroport qui peut vous en rapprocher. En effet, cela va d’abord dépendre de votre lieu de départ.

En voiture

En effet, les régions voisines comme la Bretagne, le reste de Normandie ou le nord des Pays de la Loire sont largement avantagées. Par exemple, Rennes et Gouville-sur-Mer ne sont distantes que d’1h40 en voiture. Depuis Caen, rejoignez Granville en à peine 1h30. Enfin, depuis la capitale, Paris, le trajet jusqu’à la Côte des Havres dure environ 4 heures, que vous arriviez au sud ou au nord de la côte.

À lire aussi :
La Normandie en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
La Bretagne en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

En train

En train, les gares de Cherbourg et de Caen sont les mieux desservies au niveau national, rendant l’accès à la Côte des Havres très facile. À vous de louer une voiture ou d’emprunter un bus jusqu’à la ville de votre choix.

En avion

Pour terminer, vous pouvez envisager un voyage en avion pour visiter la Côte des Havres. Au choix, les aéroports de Caen ou de Rennes. Tout comme pour le train, vous devrez ensuite opter pour la location de voiture ou un billet de car qui vous transportera où vous le souhaitez. N’hésitez pas vous renseigner auprès d’un comparateur de vols en ligne comme Skyscanner. Vous y trouverez de bonnes offres correspondant la majorité du temps à votre planning et votre budget !

Où loger sur la Côte des Havres ?

Le mieux pour visiter la Côte des Havres comme il se doit est bien sûr de dormir à proximité de l’un d’entre eux. De Granville à Barneville-Carteret, en passant par Portbail ou Coutances, autant vous dire qu’il y a de quoi trouver son logement idéal. Bien sûr, cela dépend également de votre manière de voyager. Vous préférez peut-être les hôtels aux petits soins, les AirBnB et leur autonomie, ou les campings plus imprévisibles. Un comparateur en ligne saura répondre à vos exigences et vous trouver le logement qu’il vous faut sur la Côte des Havres.

Aussi, pour celles et ceux qui aiment l’originalité, ne manquez pas le Camping du Havre de Regnéville. Si c’est effectivement un camping, il n’en reste pas moins insolite avec ses tentes ou caravanes et leur vue sur le havre. Aux premières ou dernières lueurs du jour, on se croirait presque sur une autre planète…

À lire aussi : Airbnb Normandie : les meilleures locations Airbnb en Normandie

A lire aussi en ce moment en Normandie
Les 6 meilleurs hôtels Thalasso de Normandie Les 6 meilleurs hôtels Thalasso de Normandie
Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire

Avec notre partenaire en Normandie Logo thalasseo