Visiter les plages du débarquement en Normandie : guide complet

avatar
Réservez votre visite pour les plages du débarquement

Un voyage de prévu en Normandie ? Alors découvrez nos 5 idées pour visiter les plages du débarquement : à la croisée de l’Histoire et du devoir de mémoire !

Il y a près de 75 ans se déroulait la plus grande opération militaire de tous les temps : le Débarquement Allié de 1944. La Côté de Nacre avec ses belles plages de sable voyait alors débarquer des troupes américaines, anglaises, françaises et du monde entier venues libérer l’Europe de l’Ouest. Cette terre et ses plages portent encore le témoignage, par ses paysages, ses musées, ses mémoriaux et ses cimetières militaires de ces opérations historiques. Vous souhaitez revivre l’Histoire et vous plonger dans cet événement impressionnant et héroïque ? Alors nous vous indiquons dans cet article nos cinq idées pour visiter les plages du débarquement en Normandie.

Marchez dans les pas des soldats du monde entier débarqués ici. Découvrez leurs histoires et profitez d’un instant solennel.

À lire aussi :
Visiter le Memorial de Caen : billets, tarifs , horaires
Où faire du saut en parachute en Normandie ?
Visiter le Mont-Saint-Michel : billets, tarifs, horaires
Les 13 plus beaux villages de Normandie

Les plages du débarquement en quelques mots

un vieux quai se jette sur la plage de sable de la côte normande, en France, où les alliés débarquent le jour J (6 juin 1944) pendant la Seconde Guerre mondiale

Crédit Photo : Shutterstock / space_krill

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 est lancé le Débarquement allié en Normandie. Cette vaste opération vise à créer une tête de pont alliée dans le nord-ouest de l’Europe et ainsi ouvrir un nouveau front à l’ouest face à l’Allemagne nazie. Ce jour-là, une centaine de milliers de soldats américains, britanniques, français, canadiens, polonais, tchèques ou australiens, va débarquer sur les cinq plages choisies par le commandement allié. Ces cinq plages portent toutes un nom de code :

  • Utah
  • Omaha
  • Gold
  • Juno
  • Sword

Elles s’étendent entre Sainte-Mère-Eglise, Bayeux et Cabourg. Ce jour-là, et encore plus dans les jours qui suivront, des milliers de soldats vont se sacrifier pour espérer libérer l’Europe du joug nazi. Pour commémorer ces hommes et cette opération titanesque, les plages du débarquement en Normandie abritent désormais de nombreux lieux de mémoire. Parmi les immanquables, on peut évoquer :

  • La pointe du Hoc
  • Utah Beach et son musée du Débarquement
  • Omaha Beach et le cimetière militaire américain de Colleville-sur-Mer

1. Utah Beach

UTAH BEACH D-DAY MUSEUM, NORMANDY

Crédit Photo : Shutterstock / Audrey Snider-Bell

Utah Beach est la première des plages du débarquement en Normandie en partant de l’ouest. Elle s’étend de Sainte-Marie-du-Mont jusqu’à Quinéville sur environ 5 kilomètres de long, avec une zone d’assaut principal à hauteur de Varreville. Ce secteur était ultra stratégique pour les Alliés. Débarquer sur Utah Beach permettait en effet de s’emparer rapidement du port de Cherbourg.

Le débarquement sur cette plage est certainement le moins coûteux en vies humaines, avec des résultats proches des objectifs initiaux des Alliées. La réussite de ce débarquement tient également aux troupes parachutistes de la 101ème et de la 82ème division aéroportée larguées la nuit précédente sur les arrières de la plage. Cette opération est notamment montrée dans la série télévisée Band of Brothers créée par Tom Hanks et Steven Spielberg.

  • À Sainte-Mère-Église, l’Airborne Museum rend ainsi hommage aux divisions américaines qui se sont illustrées lors des parachutages du 6 juin 1944 et dans la journée qui a suivi.
  • À l’endroit même où les forces américaines ont débarqué le 6 juin 1944, vous trouverez également le passionnant musée d’Utah Beach. Ce dernier propose un parcours chronologique complet de cet évènement historique et du débarquement sur cette plage stratégique. La star du musée, point d’orgue de la collection, est un authentique bombardier B-26. On doit à cet appareil la réussite du débarquement. Si vous venez visiter les plages du débarquement en Normandie, ne manquez donc surtout pas ce musée !

La meilleure façon de découvrir Utah Beach

Pour vous plonger dans l’ambiance, nous vous conseillons de démarrer votre visite des plages du débarquement en Normandie par un arrêt à l’Airborne Museum. Évidemment, cette option est la meilleure si vous commencez votre découverte par l’ouest. Si vous avez commencé par les plages à l’est, alors ce musée est à faire en toute fin, selon nous.

Vous pourrez ensuite rejoindre en voiture le Musée du Débarquement de Utah Beach, qui se trouve à seulement 15 minutes en voiture de Sainte-Mère-Église. Visitez d’abord le musée, puis prenez le temps de vous promener sur la plage. Vous aurez alors à l’esprit les évènements et pourrez mieux les visualiser sur le site actuel.

2. Omaha Beach

La plage d'Omaha était l'une des zones de débarquement de l'invasion de la Normandie pendant la Seconde Guerre mondiale

Crédit Photo : Shutterstock / MilaCroft

Omaha Beach est la deuxième plage la plus à l’ouest. Elle est aussi la plus connue des plages du débarquement en Normandie. Après tout, s’il y a bien un endroit où cette opération gigantesque a bien failli échouer, c’est sur cette plage d’Omaha Beach, située à Colleville-sur-Mer ! C’est à cet endroit que les Alliés ont subi le plus de pertes lors de l’opération. Elle est ainsi surnommée Bloody Omaha (Omaha la sanglante). Sur le sable d’Omaha Beach, à Saint-Laurent-sur-Mer plus précisément, se dresse ainsi la Statue des Braves.

À Omaha Beach, vous pourrez surtout visiter l’important Musée Mémorial d’Omaha Beach. Vous y trouverez également le vaste le cimetière américain de Colleville, inauguré en 1956 et édifié au cœur d’un espace de 70 hectares concédé par la France aux États-Unis. Plus de 9000 pierres tombales sont dressées, parfaitement alignées, sur une majestueuse esplanade de gazon. L’émotion y est grande et palpable ! Derrière le cimetière, dans les terres, vous pourrez aussi visiter l’Overlord Museum, qui retrace l’histoire du débarquement dans sa globalité. Il réunit également une collection unique de plus de 10 000 pièces, avec plus de 40 véhicules, chars et canons.

Entre Utah et Omaha Beach, vous devriez également visiter la Pointe du Hoc. Lourdement fortifiés, les canons allemands de cette position devaient être absolument neutralisés pour la réussite du débarquement sur les deux plages. Elle est ainsi prise d’assaut et capturée au matin du 6 juin par les Rangers du Colonel Rudder, au prix de lourdes pertes. Elle témoigne aujourd’hui de la violence des combats.

La meilleure façon de découvrir Omaha Beach

Après avoir visité Utah Beach, prenez la direction de l’est jusqu’à la Pointe du Hoc en suivant la D913, puis N13 et enfin la D514. En voiture, le trajet dure 40 minutes en moyenne. Vous pourrez ensuite rejoindre toujours en voiture via la D514 la plage d’Omaha Beach, ses musées et son cimetière. Le trajet est seulement de 10 minutes en voiture.

Pour découvrir Omaha Beach et visiter les plages du débarquement en Normandie autrement, vous pouvez aussi opter pour deux belles randonnées pédestres !

  • Le circuit de la plage d’Omaha propose ainsi une petite boucle boisée, qui démarre au parking du Belambra. Suivez alors les marques jaunes qui vous conduiront au parking du cimetière d’Omaha. De là, vous pouvez choisir de vous y arrêter ou bien continuer votre chemin et le visiter plus tard, en fin de randonnée.
  • Dans ce cas, vous devrez longer le parking au bord de la route. Une fois arrivée au rond-point, la route de services vous permettra d’accéder à un chemin boisé bordé de ronces, avant de rejoindre un paysage de dunes le long de la plage. Vous démarrerez alors le sentier de la grande boucle américaine, plus ardue, mais pleine de vestiges et vues saisissantes. Le cimetière d’Omaha pourra enfin être rejoint à la fin de cette boucle par un chemin qui remonte vers le belvédère.

3. Gold Beach

Old german bunker in Normandy, Gold beach

Crédit Photo : Shutterstock / photoneye

Situé au centre de la zone de débarquement, le secteur de Gold Beach vit le débarquement de forces anglaises. À Gold et à Juno, le triple objectif de l’armée anglo-canadienne était de prendre Bayeux, de barrer l’axe principal Bayeux-Caen à tout char allemand et d’opérer la jonction avec les Américains à Port-en-Bessin. Les objectifs ont été majoritairement remplis au matin du 7 juin. Arromanches, immédiatement à l’ouest de Gold Beach, sera transformé en un vaste port artificiel. On peut encore voir les vestiges de ce dernier aujourd’hui.

À Gold Beach, si vous souhaitez visiter les plages du débarquement en Normandie, ne manquez surtout pas ces deux musées :

  • Le Musée du Débarquement, qui revient en détail sur la conception et la construction du port.
  • Vous y trouverez également Arromanches 360. Ce cinéma circulaire présente l’histoire intégrale de la Bataille de Normandie.

La meilleure façon de découvrir Gold Beach

Arromanches se trouve à 30 minutes seulement d’Omaha Beach. Vous devrez suivre toujours la route D514 en direction de l’est. Sur le chemin, vous pouvez vous arrêter à la Batterie de Longues-sur-Mer. Ces défenses côtières témoignent des fortifications impressionnantes des Allemands et de la rudesse des combats. Cependant, vous n’y trouverez aucun panneau explicatif.

4. Juno Beach

Juno Beach

Crédit Photo : Shutterstock / Annotee

Le secteur de Juno Beach est celui affecté aux Canadiens. Le 6 juin 1944, ce sont ainsi 14 000 Canadiens et 9 000 Britanniques qui ont débarqué sur cette plage. Ces troupes ont subi de lourdes pertes sur ce secteur, à cause d’une vive résistance allemande, du mauvais temps et de bombardements moins efficaces qu’espérés. Malgré des déconvenues, les objectifs ont été globalement atteints au lendemain matin.

Sur place, vous pourrez aujourd’hui visiter le Centre Juno Beach qui présente ce débarquement anglo-canadien et le déroulement des opérations dans ce secteur.

La meilleure façon de découvrir Juno Beach

Juno Beach se trouve à Courseulles-sur-Mer, tout comme le musée du même nom. Vous pourrez rejoindre cette ville en seulement 20 minutes en voiture depuis Arromanches. Vous devrez également suivre la même route D514 en direction de l’est.

5. Sword Beach

Sword beach

Crédit Photo : Shutterstock / CTatiana

Sword Beach est la plage la plus à l’est. Ce secteur est la seule des cinq plages du débarquement où débarquent des commandos français. C’est ici que le N°4 Commando franco-britannique débarqua ainsi à Sword Beach le 6 juin 1944. Cette plage est longue de 8 kilomètres, et s’étend d’Ouistreham à Saint-Aubin-sur-Mer.

Dans ce secteur, nous vous recommandons de visiter le Musée du N°4 Commando, ainsi que le Musée du Mur de l’Atlantique le Bunker. Tous deux se trouvent à Ouistreham.

La meilleure façon de découvrir Sword Beach

Nous vous conseillons de rejoindre Ouistreham en voiture. La ville se trouve à 30 minutes en voiture de Courseulles-sur-Mer. Vous devrez toujours suivre cette même route D514. Sur place, visitez d’abord les deux musées puis remontez la plage Sword Beach à votre convenance.

Vous aurez alors totalement visité les plages du débarquement en Normandie !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire