8 destinations à la rencontre de la population locale

avatar

Vous souhaitez partir à la rencontre de la population locale ? Voici notre sélection, pour les découvrir aux quatre coins du monde.

Voyager, ce n’est pas seulement découvrir de grands espaces, des monuments fabuleux ou des attractions culturelles renommées. C’est aussi apprendre à connaître l’autre et s’approprier un peu de la culture locale. Sur une planète où les rapports humains se dématérialisent, il peut être fort enrichissant de revenir à l’essentiel. Pourquoi ne pas découvrir, par exemple, des sociétés encore préservées des méfaits de la mondialisation débridée ? Il est possible de partir à la rencontre de peuples souhaitant garantir un mode de vie traditionnel et authentique à leurs descendants.

Nous avons souhaité vous présenter les destinations à la rencontre de la population locale qui pourraient bien vous transformer ! Ces endroits uniques, et les peuples qui les occupent, constituent une invitation au lâcher-prise et à l’enrichissement culturel.

Voici, pour vous, les 8 destinations à la rencontre de la population locale qui valent vraiment le détour !

A lire aussi : Découverte du village abandonné de Craco en Italie

1. Tanzanie – Les Maasaï

tribu maasai tanzanie

Crédit photo : Shutterstock / Katiekk

Les Maasaï sont un peuple de la vallée du Nil, qui a migré jusqu’à son territoire actuel au XVe siècle. L’espace occupé par ces tribus s’étend du Mont Kenya au Mont Kilimandjaro, en Tanzanie. Il s’agit à coup sûr d’une des plus belles régions d’Afrique, qui comprend également le cratère du Ngorongoro. Très élégants, ces grands individus se parent de couleurs vives et de bijoux somptueux lors des festivités. En effet, ils demeurent attachés à leurs traditions tribales mêlant danse, occultisme et respect de Mère Nature.

Ce peuple semi-nomade dépend essentiellement de l’élevage du bétail, qui constitue la base de leur alimentation. D’ailleurs, il se déplace de part et d’autres de la frontière entre Kenya et Tanzanie pour faire paître ses bovins ! Leur mode de vie a su résister aux sirènes du sédentarisme et de l’agriculture. Le tourisme occupe désormais une place importante, et de nombreux voyageurs viennent découvrir cette étonnante peuplade africaine.

2. Costa Rica – Peuple Guaymie

Originaire du Panama, le peuple Guaymie est le plus nombreux de toutes les tribus du Costa Rica. Ceux qu’on nomme aussi Ngabe sont en effet forts d’une population évaluée à 200 000 personnes. Ils vivent dans quatre réserves gigantesques, situées dans la région de Puntarenas : Abrojo Montezuma, Osa, Coto Brus et Conte Burica. Les Guaymie ont adopté, et conservé, un mode de vie simple éloigné des tentations modernes.

Ils vivent principalement de l’agriculture et de l’élevage, ainsi que de la vente de leur production d’artéfacts artisanaux. Les femmes s’emploient à créer de splendides parures colorées, des habits en fibre végétales ou des bijoux. Les hommes, quant à eux, possèdent le monopole de la fabrication du célèbre chapeau de type « Panama », bien connu des fashionistas ! Aimables et ouverts, ils accueillent volontiers les visiteurs cherchant les meilleures destinations à la rencontre de la population locale.

3. Équateur (Amazonie) – Les Waorani

waorani perroquets ara equateur

Crédit photo : Shutterstock / Zaruba Ondrej

Les Waorani constituent une des treize peuplades indigènes de l’Équateur. Leur territoire se trouve précisément dans la partie amazonienne du pays, dans les provinces de Pastaza, Orellana et Napo. Ce vaste espace inclut le Parc National Yasuni, abritant ue biodiversité unique au monde, aujourd’hui menacé par des projets pétrolifères. S’ils se battent pour conserver leur mode de vie ancestral, les Waranis sont très ouverts et accueillants envers les visiteurs.

En effet, ces derniers leur permettent de témoigner de la tragique destruction de la forêt pour des enjeux bassement économiques. Ces guerriers, nomades, vivent de chasse et de cueillette et possèdent des connaissances botaniques pointues. Certains travaillent même au sein d’instituts scientifiques, pour les aider à appréhender les espèces constituant ce milieu forestier hostile !

4. Etats-Unis (Arizona) – Les Navajos

indien navajo arizona

Crédit photo : Shutterstock / Ruslan Kalnitsky

Les Navajos forment un peuple mythique occupant un territoire gigantesque au coeur des USA. Ce dernier s’étend sur quatre états : Arizona, Utah, Nouveau-Mexique et le plateau du Colorado. Vous connaissez forcément cet espace démesuré, puisqu’on y trouve Monument Valley, le célèbre Canyon de Chelly ou Shiprock. Les Navajos sont proches des Apaches, une autre peuplade improprement nommée « indienne ». Tout comme eux, ils se sont peu à peu sédentarisés et vivent principalement de l’élevage et du tourisme.

Réputés pour leur production artisanale de bijoux et de pièces en cuir, ces cavaliers sont des dresseurs équestres hors pair. Ils tâchent de conserver leurs traditions, basées sur le respect de la nature et les esprits qui l’habitent. Leur territoire est une des meilleures destinations à la rencontre de la population locale : allez donc le découvrir !

5. Laos – Les Lao-Loums

Les Lao-Loums constituent près de 50% de la population de l’actuel Laos. Dans ce petit pays montagneux et verdoyant, ce peuple travailleur, sédentaire et bouddhiste est considéré comme la tribu originelle laotienne ! Les Lao-Loums vivent dans des plaines fertiles où leur maîtrise de l’agriculture leur permet de subvenir à leurs besoins. Respectant de nombreuses traditions spirituelles, l’animisme est encore très ancré dans leur culture.

Il faut dire que la région, encore sauvage et parfaitement préservée, reste mystérieuse et regorge de secrets ! Proche de leur famille et respectueux des anciens, ce peuple est assurément merveilleux à découvrir. Mais, s’ils acceptent volontiers de faire découvrir leur mode de vie aux visiteurs étrangers, préparez-vous à un dépaysement total. Aucun doute, le Laos est une des destinations à la rencontre de la population locale qui vous marquera à vie !

6. Éthiopie – Peuples de l’Omo

rencontrer population locale : peuple omo ethiophie

Crédit photo : Shutterstock / Rafal Cichawa

La vallée de l’Omo est une merveille géologique située en Éthiopie et proposant des paysages sublimes composés de grands espaces. Connu pour ses sites de fouille archéologiques, on y trouve des ossements vieux de plusieurs millions d’années… nos ancêtres, donc ! Aujourd’hui, cette vallée est occupée par des tribus d’agriculteurs et d’éleveurs semi-nomades. Les Hamers, Bodis ou Mursis, ou encore les Karos, les Surmas ou les Bumes se partagent ce territoire grandiose et préservé. Ces populations ont en commun leur mode de vie, leurs traditions ethniques et leur respect des coutumes.

La vallée de l’Omo est l’une des destinations à la rencontre de la population locale les plus intéressantes ! Les individus sont reconnaissables aux modifications corporelles comme les scarifications ou les peintures à même la peau. La coiffure des femmes, formée de locks rougeâtre, est un symbole de puissance et de fertilité. Le développement économique de ces peuplades, aujourd’hui tourné vers le tourisme, permet aux voyageurs de partir à leur rencontre. Alors, vous attendez quoi ?

7. Amérique du Nord – Les Inuits

rencontrer la population locale : inuits grand nord

Crédit photo : Shutterstock / evgenii mitroshin

Les Inuits, ce peuple tout droit sorti du froid, vous connaissez ? On les appelle aussi les Esquimaux ! En fait, ces tribus habituées aux températures extrêmes occupent un territoire extrêmement vaste. Celui-ci s’étale de la Sibérie jusqu’au Groenland, et comprend aussi l’Alaska et le Canada septentrional. Dans ces étendues démesurées glacées hiver comme été, la nature est tout à la fois ennemie et alliée. Les peuples autochtones parviennent à y survivre en faisant preuve d’une formidable maîtrise des éléments et des ressources.

Qui aurait cru que le Grand Nord ferait partie des meilleures destinations à la rencontre de la population locale ? Pourtant, partir à la rencontre des Inuits, de leurs us et coutumes et de leur savoir-faire est une activité des plus enrichissantes ! Si vous passez quelques jours parmi eux, vous pourrez découvrir leurs techniques d’adaptation à l’environnement. Vous pourrez observer la confection de tentes, de traîneaux, ou leur technique de pêche sur glace. Prêt pour le grand frisson ?

8. Mongolie – Les Khalkhs

rencontre peuple autochtone mongolie yourte

Crédit photo : Shutterstock / Mehendra_art

Descendants des cavaliers d’Attila, les Khalks forment à eux seuls près de 80% des nomades de Mongolie. Leur ethnie est même considérée comme celle des Mongols historiques, à la base de la nation mongole ! Cela dit, de nos jours, l’extrême majorité des Khalkhs sont sédentarisés et vivent dans les villes. Mais certains préfèrent continuer à évoluer traditionnellement, en vivant de l’élevage et en se déplaçant au gré des saisons.

D’ailleurs, ce peuple aimable et accueillant envers les étrangers est même unanimement reconnu comme étant un des plus chaleureux. Ce qui nous pousse à faire de la Mongolie l’une des destinations à la rencontre de la population locale de référence. Préparez-vous à découvrir les steppes en compagnie des Khalkhs, vous ne le regretterez pas !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire