Les 8 plus belles randonnées à faire dans le Queyras

avatar
Le Col Vieux randonnee queyras
Trouvez des idées de randonnées à faire dans Le Queyras Voir les randonnées
En partenariat avec Bannière top

À la frontière entre la France et l’Italie, découvrez quelles sont les meilleures randonnées du Queyras, vallée des Alpes françaises.

Le Queyras, prononcé “quéra”, est une vallée des Alpes françaises mais également un Parc naturel régional, où se croisent steppes, tapis floraux, lacs et nombreux sommets. Cette nature sauvage est préservée, tout comme peuvent l’être les patrimoines historique et culturel de la région.

À travers ces randonnées du Queyras nous vous proposons de découvrir quelques-uns des plus beaux secrets alpins. C’est parti !

1. Le tour de la Tête des Toillies

queyras-randonnees

Crédit photo : Alltrails

En raison de la proximité immédiate du parc avec la frontière italienne, certaines randonnées du Queyras la traversent. Comme celle-ci, d’ailleurs. Rejoignez d’abord le chemin qui se trouve entre le Pic de la Farnéiréta (3 133 mètres) et la Petite Tête Noire (3 039 mètres).

Un sentier aller-retour bifurque vers la Tête des Toillies (3 177 mètres), d’où vous observerez une vue à couper le souffle sur tous les alentours. La nature y est omniprésente et sauvage, encore intacte, où seuls le temps et les éléments ont une influence.

Continuez ensuite le chemin, passez la frontière italienne ! Vous longerez le Rocca Del Nigro (2 969 mètres) et la Rocca Bianca (3 063 mètres) avant de revenir sur vos pas, vers le lac de La Blanche.

2. Chalets de Clapeyto et les lacs du Cogour

lac-cogour-randonnees

Crédit photo : Alltrails

Au départ d’un parking situé au nord du patelin de Brunissard, découvrez ce sentier au dénivelé progressif. Dans un décor très naturel, très végétal et montagneux, évoluez sur un chemin boisé et parfois dégagé.

Vous croiserez de nombreux chalets d’alpage qui apportent un certain charme aux paysages environnants. Avec leur architecture typique de la région, ils ponctuent joliment votre parcours, entre deux belles vues sur la vallée du Queyras.

Au bout du chemin, profitez des lacs du Cogour : plusieurs belles étendues d’eau au bord desquelles vous apprécierez un moment de répit après vos efforts.

3. Le Col du Longet

Col du Longet

Crédit photo : wikimédia – JYB Devot

Le Col du Longet se trouve entre deux sommets : le Pic de Châteaurenard (2 989 mètres) et le Pic Traversier (2 882 mètres). Vous partirez de la route départementale et entamerez d’abord une ascension douce avant que celle-ci ne se corse.

Jusqu’au col, peu de particularités, un chemin à flanc de montagne, décoré par endroits d’arbres, proposant aussi de magnifiques vues sur les vallons de Longet ou de Clausis. Une fois au col, vous pourrez donc entrevoir les sommets devant vous, comme la Tête de Longet (3 146 mètres), la Pointe des Avers (3 089 mètres) ou bien le Sommet Jacquette (2 909 mètres).

4. Le circuit du Grand Pierron, des Acles et Plampinet

Le circuit du Grand Pierron, des Acles et Plampinet

Crédit photo : Alltrails

Ce circuit est l’une des plus longues randonnées du Queyras. Sur près de 22 kilomètres, il vous guide à travers de somptueux paysages alpins, alternant entre vallées arborées et flancs de montagne nus. Vous pourrez apprécier la nature à sa juste valeur, avec de nombreuses espèces sauvages. Aussi, sur le chemin, vous croiserez quelques chalets d’alpage.

Vous débuterez le parcours à Val-des-Prés et commencerez très vite l’ascension sur les flancs de la Tête Noire (2 604 mètres). Ensuite, vous longerez le Pic de Lauzin (2 773 mètres) avant de border la Pointe de Pécé (2 773 mètres) et d’arriver aux Acles. Enfin, vous descendrez vers Plampinet, encadré par la Pointe de Pécé et le Sommet du Guiau (2 654 mètres).

Alors n’oubliez pas de lever les yeux ! Puis direction votre point de départ en suivant les rives de La Clarée.

5. Le Col Vieux

Le Col Vieux randonnee queyras

Crédit photo : Alltrails

Formé par la Crête de l’Eychassier et le Pain de Sucre (3 210 mètres), le Col Vieux ne se trouve pas très loin de la frontière italienne. L’ascension s’effectue sans trop de difficultés. Vous côtoierez de jolies plaines vallonnées, parfois habitées par des moutons en pâture.

Les vues sur le chemin sont imprenables, sans compter celles à l’arrivée. Vous pourrez par exemple apercevoir le lac de Foréant sous le pic du même nom (3 081 mètres), ainsi que la Crête de la Taillante (3 197 mètres). Regardez vers le sud, où le Pain de Sucre se dessine… de même que la frontière italienne !

6. Le Sommet Buchet et l’Esquillère

Le Sommet Buchet et l’Esquillère

Crédit photo : Alltrails

Voici probablement l’une des randonnées du Queyras durant laquelle vous pourrez observer le plus grand nombre de sommets. Vous débutez cette randonnée à Château-Queyras, où vous pouvez d’abord vous arrêter un moment pour visiter le Fort Queyras, ancien château fort datant du XIIIe siècle.

Pensez à profiter également des rives du Guil, rivière bordant le village. Une fois prêts, commencez doucement l’ascension vers le Sommet Bucher, à 2 225 mètres d’altitude. Ensuite, continuez, à travers les plaines vallonnées et les forêts de sapins, vers le flanc de la Pointe de la Selle (2 745 mètres), près de La Rousse, de la Pointe de Rasis et du Brunet.

Puis, descendez vers Montbardon, au pied de l’Esquillères (1 892 mètres), tout en profitant, bien sûr, du paysage époustouflant des Alpes. Enfin, vous longerez le sommet appelé l’Ange Gardien (1 496 mètres) où est dressé un monument aux Morts de la Seconde Guerre mondiale.

7. Le lac de Roue

Le lac de Roue randonnee queyras

Crédit photo : Alltrails

Dans un environnement essentiellement naturel, comme l’est la région du Queyras, découvrez cette petite randonnée. Sachez qu’elle emprunte une partie de son trajet au GR5 GTA : le Grand Tour des Alpes !

Elle vous mènera vers le lac de Roue, une étendue d’eau proche d’un plateau à l’ouest du Château Queyras. En chemin, soyez assurés de pouvoir profiter de vues dégagées sur les sommets du Queyras. Et une fois au lac, la vue est à couper le souffle. En effet, le lac est formé sur un col, d’où l’Ange Gardien est visible, tout comme le Sommet de Catinat ou le Sommet Bucher.

À l’ouest, les Pics de Clapouse, du Jaillon ou du Gazon se dressent comme la barrière de l’horizon. Un spectacle époustouflant à observer au bord d’un magnifique lac de montagne…

8. Le Col de la Rousse et le Col des Ayes

Le Col de la Rousse et le Col des Ayes

Crédit photo : Alltrails

Cette randonnée vous mène de Brunissard vers les cols de la Rousse et des Ayes. Vous commencerez le chemin par longer le Torrent de la Rivière avant de prendre un peu de distance et bifurquer direction le Col de la Rousse (2 515 mètres). Depuis ce col, une vue directe sur de nombreux pics comme le Pic Jaillon (2 720 mètres) ou celui des Esparges Fines (2 706 mètres) saisira votre souffle.

Vous redescendrez ensuite vers les chalets de Clapeyto que vous pourrez apercevoir ci et là. Ces chalets d’alpage apportent un cachet supplémentaire à cette région très rurale. Les bêtes en pâture et forêts denses s’y côtoient constamment, formant un tableau naturel admirable.

Votre chemin continuera vers le Col des Ayes (2 477 mètres), formé par le Pic de Beauduis (2 843 mètres) et celui des Chalanches (2 779 mètres).

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
1777
Laisser un commentaire ou