Les 6 plus belles randonnées à faire dans le Massif de la Sainte-Baume

avatar
Les gorges du Caramy
Trouvez des idées de randonnées à faire dans le Massif de la Sainte-Baume Voir les randonnées
En partenariat avec Bannière top

C’est dans un décor typiquement provençal que se déroule la randonnée dans le Massif de la Sainte-Baume, à cheval entre le Var et les Bouches-du-Rhône : entre chemins de crête et forêts ombragées, pics et gorges, des sentiers souvent anciens permettent d’en explorer chaque recoin…

Rendu célèbre par la grotte de Sainte-Marie-Madeleine, haut lieu de pèlerinage depuis le Moyen-Âge, le massif de la Sainte-Baume est aujourd’hui également devenu un haut lieu de la randonnée.

Des dizaines de sentiers balisés parcourent ces paysages de montagne de faible altitude, avec deux sommets distincts, le Joug de l’Aigle à 1 148 mètres et le pic de Bertagne à 1 042 mètres, offrant de fantastiques points de vue sur les environs : la Méditerranée, et même les Alpes, ne sont jamais bien loin !

Nous sommes dans le Sud de la France, en Provence, ce qui signifie que randonner dans le massif de la Sainte-Baume ne se fait pas sans un minimum de préparation. Privilégiez le printemps et l’arrière-saison pour marcher, tandis qu’en été, ne sous-estimez pas la chaleur qui rend l’effort bien plus difficile. Même pour une rando facile, prévoyez toujours une bonne réserve d’eau !

1. La Grotte Sainte-Marie-Madeleine et la Chapelle du Saint Pilon

La Grotte Sainte-Marie-Madeleine

Crédit photo : Alltrails

Cette randonnée dans le massif de la Sainte-Baume nous mène tout droit aux origines de la renommée de ce relief provençal, avec pour objectif la grotte de Sainte-Marie-Madeleine. Il y a de cela bien longtemps, Sainte-Marie-Madeleine aurait trouvé refuge dans cette grotte, aussi appelée baume dans la région, d’où le nom de massif de la Sainte-Baume…

Le sentier démarre à l’Hostellerie de la Sainte-Baume, pour vous mener quelques centaines de mètres plus haut à la célèbre grotte Sainte-Marie-Madeleine, étape incontournable.

Vous traversez au passage une forêt ancienne et préservée, bien ombragée. Le “pèlerinage” se poursuit ensuite par les crêtes de la Sainte-Baume, offrant un panorama magnifique sur les environs, jusqu’à rejoindre la petite chapelle du Saint-Pilon.

La descente se fait en suivant le Chemin des Roys jusqu’au point de départ. Superbe rando pour une grosse demi-journée, qui vous offre en une boucle toutes les beautés de la Sainte-Baume.

2. Le chemin des crêtes par le Joug de l’Aigle

randonnees-massif-sainte-baume

Crédit photo : Alltrails

Cette randonnée dans le massif de la Sainte-Baume est une variante plus difficile autour de la grotte Sainte-Marie-Madeleine : l’itinéraire de départ est très semblable, jusqu’à rejoindre le site. En revanche, une fois atteint le chemin des crêtes, il n’est plus question de le lâcher !

Un splendide sentier, suivant le balisage du GR9, vous emmène vers le sommet de la Sainte-Baume, le Joug de l’Aigle : décor époustouflant, pour le point de vue imprenable sur l’ensemble du massif et bien plus loin (1 148 m d’altitude tout de même), et le versant à pic de 300 m, en contrebas.

Poursuivez ensuite vers un autre sommet, le Signal des Béguines, tout en savourant tout du long un incroyable panorama. Il est temps ensuite de redescendre, en restant attentif au tracé du sentier, jusqu’à votre point de départ.

Au total, une belle boucle assez exigeante, prévoyez du temps pour vous attarder en chemin et faire des pauses. La randonnée se corse lorsque le mistral souffle fort, méfiez-vous sur le chemin des crêtes et préférez partir par temps calme et clair, pour la plus belle vue possible !

3. Le Pic de Bertagne

Le Pic de Bertagne

Crédit photo : Alltrails

Il y a plusieurs façons de randonner dans le massif de la Sainte-Baume jusqu’au pic de Bertagne, promontoire rocheux perché à 1 042 m d’altitude, avec des degrés de difficulté variés.

Ici, nous partons depuis Plan-d’Aups-Sainte-Baume, au cœur du massif, pour une jolie ascension cumulant environ 500 m de dénivelé positif : mieux vaut partir tôt le matin quand il fait chaud, car on trouve peu d’ombre tout là-haut !

En revanche, la vue est imprenable, clou du spectacle de cette marche, avec la Méditerranée en toile de fond. Possibilité de poursuivre sur le chemin des crêtes de la Sainte-Baume.

Autrement, le retour peut se faire avec un tour autour du pic, puis redescente en forêt jusqu’au point de départ. Bonnes chaussures et bâtons recommandés pour affronter le dénivelé et les cailloux.

4. Les gorges du Caramy

Les gorges du Caramy

Crédit photo : Alltrails

Un site très apprécié pour randonner dans le massif de la Sainte-Baume, ce chemin débute tout près de Tourves, pour découvrir les très belles gorges du Caramy.

L’itinéraire est largement emprunté, mais présente par endroit quelques passages plus techniques : grimper dans les rochers, traverser la rivière… Soyez préparé, et prêtez bien attention au balisage, par endroit peu clair.

Un fois dans la gorge, le spectacle est superbe, avec le Caramy qui rafraîchit l’atmosphère. Retour avec une petite grimpette au Saut du Cabri, pour boucler la boucle à travers le maquis jusqu’au parking de départ.

5. La Boucle des Encanaux

randonnée du massif de la Sainte-Baume

Crédit photo : Alltrails

Une randonnée du massif de la Sainte-Baume de niveau facile, destinée à se balader en famille pour une agréable demi-journée. Le départ du sentier se fait depuis un parking où laisser la voiture.

On rejoint rapidement le pont des Encanaux, pour effectuer cette belle boucle dans un décor typiquement provençal, où l’on savoure les odeurs et les essences naturelles. Une rando de naturaliste !

Pas de difficulté à prévoir, on trouve même quelques spots pour se reposer en route, à l’ombre. Un itinéraire sud permet d’explorer le ravin des Infernets, après le pont, et depuis le même point de départ.

6. Les Sources de l’Huveaune

Les Sources de l’Huveaune

Crédit photo : Alltrails

Autour de Nans-les-Pins, voici une agréable randonnée dans le massif de la Sainte-Baume, où le ruisseau de l’Huveaune prend sa source : plusieurs résurgences parsèment l’itinéraire, avec des vasques naturelles qui se remplissent d’eau fraîche à certaines périodes. Possibilité d’explorer la grotte de Castelette en chemin.

Une randonnée à privilégier en décalage de la haute saison : en été, l’eau est absente et les touristes, eux, bien présents sur le site. En dehors de cette période, comme au printemps par exemple, on profite pleinement de ce sentier accessible qui file à travers un très bel environnement naturel.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou