La Provence en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Réservez votre camping-car pour la Provence Voir les offres

Comment visiter la Provence en camping-car ou van aménagé ? Découvrez nos idées itinéraires pour parcourir l’une des plus belles régions de France.

La Provence, voilà un nom qui résume à sa seule évocation toute la sémantique de la beauté. Qui ne pense pas à la garrigue, aux cigales ou aux romans de M. Pagnol ou de J. Giono en allant dans le Midi ? Visiter la Provence en camping-car ou en van aménagé sera l’occasion d’explorer l’une des plus belles régions de France.

Vous rayonnerez entre mer Méditerranée, lacs et montagnes, à votre rythme, pour découvrir un patrimoine d’exception. La Provence, du Rhône aux Alpes, de la Camargue au Luberon, est un pays replet de trésors naturels et culturels incontournables. Plus de 10 millions de personnes viennent visiter la Provence chaque année (11,5 millions de touristes en 2018).

Cette région historique offre à ses hôtes un festival de couleurs et de saveurs ainsi qu’un environnement naturel d’exception. Réchauffée par 300 jours de soleil par an et forte de ses innombrables attraits, la Provence est une destination de vacances unique au monde, au charme inégalable. Voici notre mini-guide conseil pour visiter la Provence en camping-car.

À lire aussi :
Les 25 choses incontournables à faire en PACA
La Côte d’Azur en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

Idées d’itinéraires en Provence en camping-car

Parc National des Calanques

Crédit photo : Shutterstock – Gaspar Janos

Les itinéraires à faire en Provence sont multiples et il faudra incontestablement plusieurs voyages pour en connaître les coulisses. La Provence se visite, certes, par ses villes, sites et monuments incontournables. La Provence se découvre également en dehors des sentiers battus, dans les petits villages de montagne reculés. Nul ne peut visiter la Provence en camping-car sans découvrir son terroir et ses produits locaux.

La région offre donc de multiples visages, entre les plages et l’arrière-pays, vivant parfois encore de ses traditions multiséculaires. Et la diversité de ses richesses est telle qu’il faudra adapter vos étapes à la durée du voyage. Voici nos idées de parcours à faire en venant visiter la Provence en camping-car, ou en van aménagé.

  • Visite de la Provence en 7 jours par l’ouest : Avignon, Gordes, Rustrel, Simiane-la-Rotonde, Roussillon et le Colorado Provençal, Aix-en-Provence, la chaîne de la Sainte-Victoire (randonnées à Vauvenargues ou Saint-Antonin-sur-Bayon), le massif de l’Etoile (randonnées à Cadolive, Saint-Savournin ou Mimet), Marseille et les Calanques, Ensuès-la-Redonne, Carry-le-Rouet, Sausset-les-Pins, Les Saintes-Maries-de-la-Mer, Arles,
  • Visite de la Provence en camping-car par l’est : Marseille, Aix-en-Provence, les gorges du Verdon, le lac de Sainte-Croix, Castellane, Draguignan, Toulon, les Calanques de Cassis (le Cap Canaille), Aubagne,
  • Visiter toute la Provence : mêmes parcours plus Manosque, Valensole, Moustiers-Sainte-Marie, Forcalquier, Brantes (Mont Ventoux), Orange, Carpentras, Saint-Rémy-de-Provence, Les Baux-de-Provence,
  • Rester en Provence pendant un mois : même étapes, plus le Gard provençal (Uzès, Pont du Gard, les vignobles à Laudun, Chusclan ou Tavel, Aiguèze, les gorges de l’Ardèche, les Cascades du Sautadet, la Petite Camargue à Aigues-Mortes et Grau-du-Roi, la plage de l’Espiguette) et la Drôme Provençale avec Saint-Paul-les-Trois-Châteaux, le parc naturel des Baronnies Provençales, Poët-Laval, Grignan, Crest.

La Provence est une vaste région qui abrite une grande quantité de choses incontournables à voir et à faire. Vos étapes vont varier selon que vous souhaitiez profiter de grands espaces naturels ou visiter les villes.

Si vous êtes curieux de découvrir les terroirs locaux, ou d’y faire des visites culturelles (musées, châteaux, monuments historiques), vos itinéraires ne prendront pas non plus les mêmes tracés. Pour cela, adaptez votre route aux envies et aux dates du voyage !

Louez un camping-car pour la Provence

Conduire en Provence en camping-car : les règles de circulation à connaître

Certaines routes de montagne en Provence sont étroites, et impliquent de rouler en-dessous des limitations de vitesse nationales. C’est le cas par exemple, dans les gorges du Verdon ou sur les petites routes secondaires du parc naturel du Luberon. Prenez en considération le gabarit du camping-car, plus imposant que les voitures. Le poids accroît les distances de freinage.

De plus, les dimensions du camping-car peuvent empêcher les croisements sur ces petites routes départementales ou communales. Par conséquent, soyez toujours prudent au volant. De toute façon, vous êtes en vacances, alors vous pourrez rouler au pas. Vous aurez normalement la priorité dans les montées. Toutefois, certains automobilistes provençaux oublient le code de la route sitôt qu’ils conduisent. Méfiez-vous des éventuelles incivilités sur la route.

Péages d’autoroutes en Provence : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

the old town of Aix-en-Provence city on the south of France.

Crédit Photo : Shutterstock – RossHelen

Le réseau autoroutier en Provence, est de bonne qualité. La région PACA est traversée par 839 kilomètres d’autoroutes. En ce qui concerne la Provence, il s’agit de l’A7, l’A8, l’A51, l’A55, l’A50, l’A52 et de l’A57. Malheureusement, ce sont des autoroutes privées (concédées à VINCI) et donc soumises à des péages.

Pour visiter la Provence en camping-car par autoroute, il faudra payer en classe 2. Cela représente des tarifs plus élevés qu’en van aménagé (classe 1). Voici quelques tarifs classe 2 :

  • Lyon-Marseille (A7) : 40,40€,
  • Montélimar-Avignon (A7) : 11,80€,
  • Avignon-Aix-en-Provence (A7) : 13,20€,
  • Arles-Aix/Marseille (A54, A7, A8) : 6,70€,
  • Aix-Nice (A8) : 27,60€,
  • Manosque-Aix (A51) : 6,30€,
  • Manosque-Toulon (A51, A57) : 14,50€,
  • Aix-en-Provence-Toulon (A57) : 9,50€.

Emprunter le réseau autoroutier pour visiter la Provence en camping-car peut être coûter cher.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Mais comment louer un camping-car pour visiter la Provence ? Désormais, il est très simple de louer ces véhicules entre particuliers, surtout en France. De nombreuses plateformes permettent ce type de location, en ligne, comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. Il faudra le signer dès votre retour de Provence, et une fois fait, le tour est joué !

Louez un camping-car en France

Les aires de camping-car en Provence : où stationner ?

Carte Caramaps de Provence

Crédit photo : Caramaps

Le stationnement en Provence

Mais alors, où stationner en Provence en camping-car ? Si l’on ne peut faire de camping sauvage en France, on peut néanmoins stationner en camping-car sur tous les emplacements dédiés aux voitures.

En dehors des agglomérations, il faudra veiller à ne pas obstruer la visibilité des automobilistes. Ne vous garez pas non plus sur un emplacement qui gêne la circulation ou la signalisation routière. En somme, vous pourrez stationner partout où c’est autorisé, c’est-à-dire en l’absence de panneaux interdisant le stationnement.

Dormir en camping-car en Provence

Ce qui vous intéresse n’est pas le stationnement, mais de savoir où passer la nuit ? La loi proscrit le camping sauvage. Néanmoins, on trouve toujours des endroits isolés où s’installer sans ne déranger personne. Ce sont parfois les parkings des départs de randonnées (payants), ou les lieux isolés en pleine nature.

Attention toutefois, les parcs naturels régionaux et nationaux (les Calanques, par exemple) sont à éviter. L’application Park4night permet de trouver, sur une carte interactive, des spots où dormir à proximité.

S’installer sur l’espace public pour dormir gratuitement sera bien plus aisé (et discret) en van, fourgon ou fourgonnette. Vous avez trouvé un spot intéressant ? Surveillez si d’autres vans sont déjà installés. Souvent, les spots connus de camping sauvage sont déjà occupés par d’autres voyageurs itinérants. Une règle d’or : arrivez tard et partez tôt, sans souiller l’environnement.

La région Provence-Alpes-Côte-d’Azur est dotée d’un total de 453 aires de service pour camping-cars. Rendez-vous sur le site Camping-car pour y avoir accès. Vous y trouverez les aires dans les départements provençaux (Bouches-du-Rhône, Vaucluse, Alpes-de-Haute-Provence, Var). Ces aires sont souvent payantes, mais offrent l’avantage de trouver un spot où s’installer dans le respect de la loi.

Enfin, autre alternative pour dormir dans votre véhicule : les terrains de camping.

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car en Provence ?

Texas en Camargue

Crédit photo : Shutterstock – FredP

La Provence offre un climat méditerranéen avec des étés chauds et secs et des hivers doux. Les précipitations sont peut fréquentes, avec moins de 60 jours de pluie par an. Prudence toutefois en automne et au printemps, car les cumuls de pluie peuvent être importants. Il suffit parfois d’un seul épisode méditerranéen pour apporter l’équivalent d’un mois de pluie.

En été, les températures maximales peuvent dépasser les 35°C, voire les 40°C, surtout dans l’arrière-pays. L’hiver est doux sur le littoral. Il est plus froid dans la Haute Provence, avec des influences de climat montagnard (Luberon, Verdon).

Avril et octobre sont les mois les plus humides en Provence et le soleil abonde entre mai et septembre. De mai à fin juin, les températures moyennes oscillent autour de 27 °C. Le printemps est la saison où la nature est la plus épanouie. En été, le climat est chaud et sec, la Provence brûle sous un soleil de plomb. De surcroît, les fréquentation touristique atteint son pic annuel. Certains sites et plages sont alors pris d’assaut.

La meilleure période pour visiter la Provence en camping-car est donc celle qui s’étale de mai à octobre.

Louez un camping-car pour la Provence

Nous voilà à la fin de l’article. Fort de toutes ces informations, vous avez désormais ce qu’il faut pour réussir votre visite de la Provence en camping-car. Bon voyage :

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire