Les 12 choses incontournables à faire en Petite Camargue

avatar

De passage dans le sud de la France ? Alors n’oubliez pas de visiter la Petite Camargue, l’une des plus belles régions naturelles du bassin méditerranéen !

La Petite Camargue est une région naturelle située en Occitanie. Elle correspond à la partie gardoise de la Camargue, le reste étant situé dans les Bouches-du-Rhônes. La région naturelle est donc à cheval entre deux régions. Logée sur le bassin méditerranéen, son climat, ses monuments et ses paysages attirent les visiteurs du monde entier. Chose qui se comprend rapidement lorsque l’on connaît le coin. En effet, la Petite Camargue offre des visites en tout genre : Histoire, nature, gastronomie ou encore tauromachie, chacun trouvera chaussure à son pied ! Afin que, vous aussi, vous puissiez profiter pleinement de vos vacances camarguaises, voici les 12 choses à faire en Petite Camargue !

À lire aussi :
Les 9 plus beaux villages de Camargue
La Camargue en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
Les 21 choses incontournables à faire en Occitanie
Visiter la Camargue : guide complet

1. Aigues-Mortes

Aigues-Mortes

Crédit photo : Pierre Bougnol

Aigues-Mortes est tout simplement LA ville à faire en Petite Camargue. Cette cité médiévale voit le jour à la fin du XIe siècle. Saint-Louis (Louis IX) cherche en effet un endroit pour construire un port en Méditerranée. Il choisit donc cette zone marécageuse et construit les fameux remparts, toujours sur pied.

Ces derniers peuvent être visités. L’occasion de pénétrer dans la Tour de Constance, qui fut un temps servait de prison. La plus célèbre prisonnière de la tour n’est nul autre que Marie Durand. Cette figure protestante y restera enfermée 38 ans ! Baladez-vous ensuite dans la ville intra-muros pour découvrir l’architecture typique de la Provence et de l’Occitanie. Accordez-vous une petite pause café sur la Place Saint-Louis.

Enfin, si vous êtes de passage le 25 août, ne manquez pas la Fête de la Saint-Louis. La ville reprend ses airs d’antan. Le dimanche soir, le départ des croisades est reconstitué et se conclut par un spectacle pyrosymphonique.

2. Les Salins du Midi

Les Salins du Midi

Crédit photo : Shutterstock – ricochet64

Toujours à Aigues-Mortes, sur la route menant au Grau-du-Roi, on trouve les Salins du Midi. Ces marais salants offrent un paysage à couper le souffle, entre montagnes de sel et étendues d’eau de couleur rose. De plus, de nombreux flamants roses vivent autour des lieux.

Cette activité économique était déjà en marche lors du Moyen-Âge. Aujourd’hui, c’est l’un des piliers économiques locaux. Mais les Salins furent aussi le théâtre d’un tragique massacre, perpétré par les locaux envers les immigrés italiens, en 1893. Ces derniers étaient accusés de voler le travail aux Aigues-Mortais. En visitant les Salins, vous retracerez ainsi toute l’histoire des lieux et la fabrication du sel n’aura plus de secrets pour vous. Il s’agit véritablement d’un incontournable à faire en Petite Camargue.

3. Le Grau-du-Roi

Le Grau-du-Roi, incontournable à faire en Petite Camargue

Crédit photo : Shutterstock – Picturereflex

Le Grau-du-Roi est l’unique station balnéaire du département du Gard. Par conséquent, pour se baigner, c’est ici que ça se passe ! Sa plage la plus réputée, l’Espiguette, offre un cadre incroyable. Les dunes sont immenses et il y a du sable à perte de vue. Si les locaux sont sympas, ils vous indiqueront le chemin pour se garer gratuitement. Une fois stationné·e·s, il va falloir marcher dans le sable…pendant un kilomètre !

De plus, le Grau-du-Roi est réputé pour son quartier Port-Camargue, où de nombreux campings et hôtels prennent place. Il est également possible de faire de la thalassothérapie, ainsi que du catamaran.

Mais le lieu incontournable de la ville reste le Seaquarium, un aquarium de 2 400m². On recense pas de moins de 25 espèces marines différentes, dont des requins, véritables vedettes des lieux. De toutes les activités à faire en Petite Camargue, le Seaquarium est l’endroit idéal pour un moment en famille.

4. Visiter une manade

Les taureaux, dans une manade

Crédit photo : Shutterstock – Catuncia

La faune et la flore de la Camargue rend cette région naturelle si particulière. Parmi les animaux recensés, les taureaux et les chevaux de Camargue sont de véritables institutions. D’autant plus qu’en Petite Camargue, les corridas sont rares. Le taureau est roi et ressort vivant de la course typique locale : la course camarguaise.

Mais où vivent les taureaux et les chevaux ? Dans une manade bien sûr ! Il s’agit d’un lieu d’élevage qui s’apparente au ranch américain. Les maîtres des lieux sont les manadiers, et sont souvent aidés par les gardians : les gardes d’un troupeau de taureau, qu’ils surveillent à cheval. Certaines manades organisent des visites guidées, dans le but de faire découvrir les traditions camarguaises.

5. La Tour Carbonnière et les rizières

La Tour Carbonnière, Saint-Laurent d'Aigouze

Crédit photo : Shutterstock – Arnaud Chapuis

Et puisque l’on vient de parler de la course camarguaise, direction la capitale de la discipline : Saint-Laurent d’Aigouze. Ce village typique possède un territoire immense, plus de 8 000 hectares ! La plupart de cette superficie est recouverte par des rizières. En effet, le récolte du riz forme un autre pilier économique local.

Par ailleurs, autour des rizières saint-laurentaises, un monument domine le paysage. Il s’agit de la Tour Carbonnière. Érigée au XIIIe siècle, cette tour était une étape obligatoire pour arriver à Aigues-Mortes. C’était en quelques sortes un péage fortifié. De plus, du haut de la tour, on pouvait surveiller toutes personnes tentant de s’approcher. Aujourd’hui, il est possible de monter en haut de la tour et d’admirer le passage. La vue est tout simplement magnifique.

6. Le safari

Safari en Petite Camargue

Crédit photo : Facebook – Camargue Autrement

Subjugué·e·s par la nature ? C’est normal, on ne s’en lasse pas. Voici donc un autre moyen de parcourir les environs. Le safari camarguais vous emmène au cœur de la nature, entre étangs, rizières et marais. Vous y observerez également la faune et particulièrement les oiseaux. Parmi eux : le héron cendré, les flamants roses (évidemment) ou encore le martin pêcheur.

7. Saint-Gilles

L'Abbatiale, Saint-Gilles

Crédit photo : Shutterstock – Roberto Cerruti

Partons désormais dans les terres pour découvrir Saint-Gilles. Son nom vient de l’abbé Gilles l’Ermite, bien connu dans le monde chrétien. D’ailleurs, c’est dans la commune et plus particulièrement dans la belle Abbatiale que repose le moine. Il s’agit du lieu de culte à absolument faire en Petite Camargue.

Saint-Gilles c’est aussi ses hameaux. Le plus connu d’entre-eux se nomme Espeyran, qui a donné son nom à une famille bien connue. Ces derniers sont les fondateurs du Château d’Espeyran, construit au XIXe siècle et inscrit à la liste des monuments historiques.

8. L’étang du Ponant

L'étang du Ponant

Crédit photo : Instagram – la_perle

L’étang du Ponant est un lac artificiel logé entre le Grau-du-Roi et la Grande Motte. L’étendue est alimentée par le fleuve côtier : le Vidourle. Fleuve servant également de frontière entre le Gard et l’Hérault. Au Ponant, vous aurez l’occasion de vous initier à plusieurs activités comme la pêche et les sports nautiques.

En fin de journée, le lieu est aussi parfait pour admirer le coucher du soleil. Un spot à privilégier pour les plus photographes d’entre vous.

9. Se balader à cheval

Balade à cheval, Grau du Roi

Crédit photo : Instagram – llex.is

Vous aimez monter à cheval ? Alors voici l’activité que vous devez faire en Petite Camargue. Au Grau-du-Roi principalement, des manades se sont spécialisées dans les balades à cheval. Partez à dos de canasson au milieu des marais, le temps d’une petite heure. Et non, monter sur le cheval n’est pas si difficile !

10. La gastronomie

Riz de Camargue

Crédit photo : Shutterstock – Monkey Business Images

Visiter la Petite Camargue, c’est aussi découvrir la gastronomie locale. Voici la liste des plats phares :

  • La gardianne : un plat à base de viande de taureau cuite au vin rouge, accompagnée de riz de Camargue ;
  • Le riz de Camargue : un riz décliné en plusieurs variétés et protégé par une Indication Géographique Protégée ;
  • Le sel de Camargue : récolté par les sauniers, aux Salins ;
  • La tapenade : une recette à base d’olives pilées, de câpres et d’huile d’olives, que l’on sert en tartine à l’apéritif ;
  • Le saucisson de taureau : un saucisson plus fort mais moins gras que le saucisson pur porc ;
  • Les tellines : des petits mollusques qui s’apparentent à des mini-moules.
  • La fougasse d’Aigues-Mortes : une fougasse sucrée à la fleur d’oranger.
  • Les vins : dont l’IGP Sable de Camargue, connue pour son Gris. Vers Galician et Vauvert, on trouve également l’AOC Costières de Nîmes.
  • La rouille d’Aigues-Mortes : un dérivé local du fameux plat, assaisonné à l’aïoli ;
  • Les légumes sableux : comme les carottes et les asperges ;
  • L’huître de Camargue : au goût très fin.

11. Faire du bateau sur le canal

La balade en bateau, un incontournable à faire en Petite Camargue

Crédit photo : Shutterstock – Picturereflex

Autre activité à faire en Petite Camargue : la balade en bateau. Au départ d’Aigues-Mortes, vous aurez le choix du parcours. Soit remonter le Canal du Rhône à Sète, direction Saint-Laurent d’Aigouze et la Tour Carbonnière. Soit rejoindre le Grau du Roi et passer devant les Salins du Midi. Il n’y a pas de mauvais choix, c’est à vous de voir !

12. À voir aussi

Les Saintes-Maries-de-la-Mer vue d'en-haut

Crédit photo : Shutterstock – Francesca 2011

Si vous avez le temps, voici d’autres activités à faire :

  • Visiter d’autres villages : comme Aimargues, le Cailar ou Fourques ;
  • Découvrir la Camargue entière : et ainsi visiter les Saintes-Maries-de-la-Mer, Arles, le parc Ornithologique du Pont de Gau ou encore l’étang de Vaccarès ;
  • Visiter les alentours : comme Montpellier, Nîmes ou le reste du Gard provençal. Comme par exemple Uzès ou le Pont du Gard ;
  • Louer un vélo : et baladez-vous sur la ViaRhôna, un long tracé touristique reliant le lac Léman à la Méditerranée ;
  • Aller danser en discothèque : à la Churascaia ;
  • Découvrir les joutes : sport légendaire à Sète, mais aussi pratiqué au Grau-du-Roi.

Comment aller en Petite Camargue ?

Plusieurs choix sont envisageables pour rejoindre la Petite Camargue :

  • Venir en train : en s’arrêtant aux gares TGV de Nîmes et Montpellier ;
  • Prendre la voiture : par l’A9 et la sortie n°26 – Gallargues ;
  • En avion : grâce aux aéroports de Nîmes et Montpellier. Pour s’assurer de trouver le bon vol au meilleur prix, aidez-vous d’un comparateur de vols comme Skyscanner ;
  • Prendre le bus : grâce aux lignes Ouibus et Flixbus passant à Nîmes et Montpellier, puis rejoindre la Petite Camargue par les bus départementaux.

Où loger en Petite Camargue ?

En Petite Camargue, tous les types de logements sont disponibles. Vous pourrez donc choisir entre un hôtel, un camping, un gîte insolite ou un Airbnb. Pour trouver le meilleur hôtel, utiliser un comparateur d’hôtels sera d’une aide précieuse.

L’offre la plus étoffée est proposée au Grau-du-Roi. Par conséquent, c’est l’endroit parfait pour loger. Aigues-Mortes et Saint-Laurent d’Aigouze sont également de bonnes options, puisqu’elles se trouvent au centre de la région naturelle.

Ça y est, il est temps de faire ses valises ! La Petite Camargue n’attend que vous !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire