Les Cévennes en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Réservez votre camping-car pour les Cévennes Voir les offres

Comment visiter les Cévennes en camping-car ou en van aménagé ? Découvrez toutes les infos pratiques pour partir dans le sud du Massif Central !

Vous souhaitez faire un périple pour visiter les Cévennes en camping-car, van ou fourgon aménagé ? Les Cévennes se trouvent à l’extrémité méridionale du Massif Central, entre le Gard, la Lozère et l’Ardèche du sud. Destination incontournable dans le Midi de la France, les Cévennes sont connues pour leur environnement naturel préservé.

Le parc national des Cévennes est également réputé pour son riche patrimoine historique et culturel ainsi que les majestueux panoramas qu’il offre. Plusieurs séjours seront nécessaires pour explorer complètement les Cévennes, des pentes du Mont Aigoual au Mont Lozère en passant par Anduze, Alès ou les Gorges du Tarn. D’aucuns, locaux, diraient qu’il faut même y naître pour les connaître… Vous découvrirez un patrimoine naturel d’exception et un pays à forte conscience identitaire. Également, de superbes villages, accrochés sur leurs pitons rocheux.

Voici notre mini-guide conseil pour visiter les Cévennes en camping-car ou en van aménagé !

À lire aussi :
Les 13 choses incontournables à faire dans le Parc National des Cévennes
8 endroits où faire du canyoning dans les Cévennes
L’Hérault en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
L’Aude en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

Idées d’itinéraires dans les Cévennes en camping-car

L’observatoire du Mont Aigoual, à visiter dans le Parc National des Cévennes

Crédit photo : Shutterstock – Lamax

Les Cévennes sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2011. Fortes de leur position centrale, les Cévennes disposent d’une multitude de points d’entrée par la route. Elles se trouvent en effet enchâssés entre la vallée du Rhône et le parc naturel des Grands Causses.

Le parc national est aussi délimité par la plaine méditerranéenne au sud, et par les Monts d’Ardèche au nord. Les villes-portes des Cévennes sont Alès (Gard), Lodève et Ganges (Hérault), Mende (Lozère) et Millau (Aveyron). Voilà une pluralité d’itinéraires possibles, à moduler selon vos envies et la durée du road-trip en camping-car. Ce voyage vous promet en tous points dépaysant. Vos étapes seront parsemées de villages, sites et monuments incontournables. Au programme, Sainte-Énimie (Gorges du Tarn), la route de la Corniche des Cévennes, le Mont Lozère ou le Mont Aigoual.

Voici quelques idées :

Les Cévennes en 5 jours

  • Avèze et Le Vigan,
  • Le Mont Aigoual,
  • La route des Gorges du Tarn (La Malène, Sainte-Énimie, Le Pont-de-Montvert),
  • La Corniche des Cévennes depuis Florac jusqu’à Saint-Jean-du-Gard,
  • Anduze,
  • Alès,
  • Vézénobres.

Les Cévennes en 15 jours

  • Mêmes étapes incontournables, plus le Mont Lozère,
  • Le Bleymard,
  • Le Château de Castanet et le lac de Villefort,
  • Saint-André-de-Valborgne,
  • Barre-des-Cévennes,
  • L’abîme de Bramabiau (Saint-Sauveur-Camprieu),
  • Le Cirque de Navacelles,
  • Les gorges de l’Ardèche (de Vallon-Pont-d’Arc à Pont-Saint-Esprit),
  • Le Château de Portes,
  • Genolhac,
  • Mialet.

Les Cévennes en un mois ou plus

  • Même étapes en restant davantage aux sites, plus Saint-Hippolyte-du-Fort,
  • Mende,
  • La Canourgue,
  • Le Mont Bouquet,
  • Les gardons (d’Alès, d’Anduze, du Mialet),
  • Les menhirs du Mont Lozère,
  • Les villages de Barjac,
  • Lussan,
  • Le Chemin de Stevenson et la Voie Régordane (pour les randonnées).

Ces itinéraires vous donneront un bon aperçu de ce que sont les Cévennes. Mais ce ne sont là que les sites incontournables et donc, par voie de fait, les plus touristiques. Les Cévennes véritables sont une succession de petits hameaux et villages où vivent depuis des siècles agriculteurs, bergers, artisans et artistes. Visiter les Cévennes ne s’arrête donc pas à ses sites et monuments d’exception.

Adaptez vos étapes au gré de vos envies (sports, détente, culture, patrimoine).

Louez un camping-car pour les Cévennes

Conduire dans les Cévennes en camping-car : les règles de circulation à connaître

La Corniche des Cévennes

Crédit photo : Wikipédia – W. Bulach

Dans les Cévennes, le code de la route est le même que partout ailleurs. Toutefois, il existe certaines spécificités notamment liées à la conduite en montagne. Sur les hauteurs, les routes sont parfois étroites et souvent sinueuses. La visibilité est réduite, surtout dans les virages serrés. N’hésitez pas à klaxonner avant un virage pour signaler votre présence.

De plus, les Cévennes sont une réserve de biosphère et abritent une faune et une flore décrites comme exceptionnelles. Une nature abondante permet donc aux animaux de vivre et de s’y reproduire en toute quiétude. Prenez garde aux animaux qui s’aventureraient sur la route, notamment les sangliers. Il vaut mieux rouler lentement car les routes de montagne sont aussi le terrain de jeu des motards, parfois dangereux dans les virages.

Enfin, ne pas hésiter à laisser les autres véhicules vous dépasser, en vous garant sur les bas-côtés dès que possible. Si vous êtes en vacances, les cévenols ne le sont pas forcément.

Péage d’autoroutes dans les Cévennes : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Vue aérienne de la vallée des Gorges la Vis coupant la Causse du Larzac dans le Parc National des Cévennes, Sud de la France

Crédit Photo : Shutterstock / Rudmer Zwerver

Des péages d’autoroute dans les Cévennes ? Ce serait comme chercher un cactus en Laponie… Le parc national des Cévennes est frôlé par l’A75 (Clermont-Ferrand/Béziers) sur ses flancs occidentaux. L’A75 traverse le parc naturel des Grands Causses et est gratuite. Au cœur des Cévennes, il n’y a aucune autoroute. Les seules autoroutes à péage autour des Cévennes sont l’A7 et l’A9, et elles en sont relativement éloignées.

Le seul péage qui pourrait vous être demandé est celui du Viaduc de Millau. En classe 2 (pour les camping-cars), le tarif va de 13,30€ en saison basse à 16,50€ en été. En voiture, van aménagé et fourgonnette, le tarif est de 11€ en été et 8,90€ en dehors de l’été. Le prix est élevé, mais il permet un énorme gain de temps et d’éviter le centre-ville de Millau.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Aujourd’hui, il est possible de voyager en camping-car, même si vous n’êtes propriétaires d’un véhicule. En effet, il est désormais facile de louer ces véhicules entre particuliers. De nombreuses plateformes permettent ce type de location, en ligne, comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. À votre retour, après avoir sillonné les routes cévenoles, signez l’état des lieux de retour et le tour est joué !

Louez un camping-car en France

Comment et où louer un camping-car dans les Cévennes ?

Où loger dans le parc national des Cévennes : Anduze

Crédit photo : Shutterstock – Lamax

Beaucoup de touristes choisissent les Cévennes pour leurs vacances en camping-car. Par conséquent, prenez-y vous à l’avance si vous ne souhaitez pas une mauvaise surprise au dernier moment. La meilleure solution reste donc les plateformes de réservation en ligne, comme Yescapa.

Toutefois, si vous souhaitez louer sur place, Alès est la ville parfaite pour trouver un véhicule. Sinon, des villes alentours comme Nîmes ou Montélimar sont également à considérer.

Louez un camping-car pour les Cévennes

Les aires de camping-car dans les Cévennes : où stationner ?

Carte Caramaps des Cévennes

Crédit photo : Caramaps

Où stationner en camping-car dans les Cévennes ? En camping-car, vous pourrez stationner sur tous les emplacements réguliers destinés aux voitures (lignes blanches et bleues). En revanche, trouver un endroit où passer la nuit peut être plus complexe. Le camping sauvage est strictement interdit dans le parc national des Cévennes. Du coup, mieux vaut aller dans les aires de service et dans les campings pour dormir la nuit si vous louez un camping-car. En van et fourgon aménagé, ce sera plus simple car les petits chemins pour s’isoler vous seront accessibles.

Des contrôles peuvent être effectués, surtout en été et auprès des sites touristiques. Cela dit, nombreux sont les voyageurs itinérants qui s’installent en nature, isolés en marge de la route. Au fond d’un chemin, dans une forêt, près d’un champ, au bord d’une rivière, sur un parking de départ de randonnée, etc.

Le territoire des Cévennes couvre 93 500 hectares, ce qui en fait le plus grand parc national de France après le parc amazonien de Guyane. Les Cévennes riment avec grands espaces et paysages grandioses. Les forces de l’ordre ne peuvent patrouiller partout ! Si vous êtes discret·e·s, et à moins d’être dénoncé·e·s, il y a en principe peu de risque d’être verbalisé, surtout au volant d’un van. Restez toujours discret·e·s et ne souillez pas l’environnement.

Aussi, ne laissez aucun détritus au sol pendant la nuit (sacs poubelles, bouteilles vides, ordures, etc.) pour ne pas attirer les animaux. Enfin, il convient d’éviter de dormir dans les lieux passants, visibles et découverts. Vous cherchez un spot safe ou secure ? L’application Park4night est votre meilleur ami : sur une carte interactive, vous visualisez certains spots ayant été référencés par la communauté membre de voyageurs. Cela permet de savoir où se trouvent les spots connus.

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car dans les Cévennes ?

Village de Sainte Enimie

Crédit Photo : Shutterstock – Lamax

Le climat des Cévennes est méditerranéen et montagnard en altitude. Cela se caractérise par des précipitations importantes en automne et par des étés chauds et secs. À l’automne, méfiez-vous des orages connus ici sous le nom « d’épisodes cévenols ». Ils apportent des orages stationnaires violents, avec parfois l’équivalent d’un mois de pluie en seulement quelques heures. En hiver, les chutes de neige peuvent être importantes : la Lozère est le département ayant l’altitude moyenne la plus élevée de France avec environ 1 000 mètres.

La meilleure période pour visiter les Cévennes en camping-car est donc incontestablement l’été, entre mai et septembre. Au nord et en altitude, les nuits sont toujours fraîches voire froides. Au sud des Cévennes, les températures estivales peut être suffocantes.

Louez un camping-car pour les Cévennes

Bon voyage en terres cévenoles !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire