5 endroits où faire de la via ferrata dans les Cévennes

avatar
Réservez votre excursion via ferrata dans les Cévennes

Vous cherchez à vous procurer des sensations lors de votre escapade dans le Sud ? Voici les meilleurs endroits où faire de la via ferrata dans les Cévennes.

Et si vous optiez pour une via ferrata dans les Cévennes ? Situées à cheval sur les départements de la Lozère et du Gard, elles prolongent les monts du Vivarais situés en Ardèche et en Haute-Loire. Plus au nord, elles se confondent avec les monts de Lacaune et de l’Espinouse situés en partie dans le département de l’Hérault. On peut y admirer le Mont Lozère et le Mont Aigoual ainsi que des joyaux du patrimoine français.

Outre la cité médiévale de Vézénobres, Anduze, Génolhac et Alès sont des trésors culturels à découvrir. Et pour ceux qui aimeraient sortir des sentiers battus, pourquoi ne pas faire de la via ferrata dans les Cévennes ? Le lieu est connu pour être un spot d’escalade comptant des parois réputées dans toute l’Europe.

Generation Voyage vous propose sa liste des meilleurs spots de grimpe de la région. Préparez longes et mousquetons, enfilez votre baudrier, c’est parti !

À lire aussi :
Les 13 choses incontournables à faire dans le Parc National des Cévennes
Les Cévennes en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
Les 12 meilleures activités outdoor à faire dans les Cévennes
Où loger dans le Parc National des Cévennes ?

1. Florac

Via ferrata dans les Cévennes, à Florac

Crédit photo : Instagram – fredcerruda

Difficulté : Athlétique 3/4 ; Gaz 3/4 ; Ferrée 3/4 ; Terrain 2/4
Niveau : d’assez difficile à abominable
Style : sportive

La via ferrata du Rochefort, situé sur la commune de Florac est une belle ligne d’escalade cévenole. Elle regorge de points de vue exceptionnels sur la région et ravira les amateurs de selfies ! On peut y emprunter trois parcours, AD (Assez Difficile), TD (Très Difficile) et… ABO (Abominable).

Oui, la section Abominable fait tout simplement partie des plus dures d’Europe ! C’est la raison pour laquelle faire de la via ferrata dans les Cévennes à Florac ne s’improvise pas. Même la section considérée comme facile demeure assez aérienne et pourra impressionner les sujets au vertige. La via ferrata comporte deux passerelles, trois ponts de singe, un pont népalais et une tyrolienne.

On y accède après avoir effectué une sympathique marche d’approche d’une trentaine de minutes qui longe la corniche du causse Méjean jusqu’au rocher du Rochefort. Le point de départ de la via ferrata, c’est ce dernier !

2. Le Rocher de Moïse

Via ferrata dans les Cévennes, au rocher de Moïse

Crédit photo : Instagram –
coachinghossegorbygeraldbernal

Difficulté : Athlétique 3/4 ; Gaz 3/4 ; Ferrée 3/4 ; Terrain 2/4
Niveau : d’assez difficile à difficile
Style : sportive

Faire de la via ferrata dans les Cévennes à Mende est un régal. Située sur le versant ouest du causse de Mende, la via du Rocher de Moïse est une belle voie pour tout public. Cotée AD et D, elle ne pose pas de véritables pièges aux grimpeurs même novices.

En revanche, elle réserve un panorama sublime sur les trésors géologiques des Cévennes. Le secteur est l’un des plus beaux des Cévennes, vous verrez ! Bien ferrée, on évite la plupart du temps de s’appuyer sur les protubérances rocheuses ce qui simplifie l’évolution. Les deux tracés forment une ligne de moins de deux cent mètres mais qui offrent de belles sensations aériennes.

D’ailleurs, mention spéciale à la tyrolienne de 35 mètres qui compense sa faible longueur par une vitesse élevée. Generation Voyage vous conseille de réserver votre place lors d’une matinée estivale. Il peut faire vite chaud dans le secteur !

3. Roqueprins

Via ferrata à Roqueprins

Crédit photo : Instagram – pmauxion

Difficulté : Athlétique 2/4 ; Gaz 3/4 ; Ferrée 3/4 ; Terrain 2/4
Niveau : de facile à difficile
Style : sportive

Où faire de la via ferrata dans les Cévennes quand on craint la chaleur ? Exposée nord-ouest, cette via ferrata ombragée offre deux tracés bien différents. Le facile permet de se familiariser avec le déplacement en hauteur. Le difficile est volontairement peu équipé et oblige les ferratistes du jour à se concentrer un minimum. Une bonne dextérité est demandée notamment lors des parties déversantes !

Les deux parcours se rejoignent sur une grande passerelle qui débouche ensuite sur un interminable pont népalais de quarante mètres. Sans grandes difficultés techniques mais très vertigineuse, la via ferrata de Roqueprins est à déconseiller en cas de peur du vide. Pour les autres, ne ratez rien du panorama sur le splendide village de La Canourgue situé… presque 400 m en contrebas ! On vous avait prévenu, pour ce qui est du vertige…

Comptez entre une et deux heures pour effectuer la totalité du tracé.

4. Rousses

Via ferrata dans les Cévennes, à Rousses

Crédit photo : Instagram – pierrekln

Difficulté : Athlétique 2/4 ; Gaz 3/4 ; Ferrée 3/4 ; Terrain 2/4
Niveau : de facile à peu difficile
Style : familiale

Ouverte de mars à novembre, la via ferrata de Rousses est l’une des meilleures de France. Particulièrement accessible, elle est cotée Facile et Peu Difficile. Si vous cherchez à éviter les efforts violents et les difficultés techniques, n’hésitez pas !

Les itinéraires proposés longent le Tarnon, un joli cours d’eau local. Le gros plus ? Au beau milieu du parcours, une pause baignade peut être envisagée. Il convient toutefois de vérifier le niveau de l’eau : la via de Rousses peut être fermée s’il est trop élevé.

La via ferrata se trouve à 800 m en aval du mythique canyon du Tapoul. Particulièrement adaptée aux familles, c’est un spot exceptionnel où faire de la via ferrata dans les Cévennes. Entre l’ambiance détendue, le parcours ludique et les belles possibilités de baignade, Rousses est décidément un site charmant.

La vraie question reste : combien de temps allez-vous attendre avant d’y retourner ?

5. Lac de Villefort

Lac de Villefort

Crédit photo : Shutterstock – Pascale Gueret

Difficulté : Athlétique 2/4 ; Gaz 3/4 ; Ferrée 2/4 ; Terrain 3/4
Niveau : de facile à difficile
Style : sportive

Cette via ferrata surplombe le lac de Villefort dans le département de la Lozère. Le parcours dure un peu plus de trois heures en moyenne et comprend les incontournables de ce sport technique. Outre les ponts de singe, des passerelles vertigineuses, un passage au dessus de l’eau et des franchissements vertigineux sont au programme.

Quoi, vous en voulez plus ? Sachez que l’itinéraire se termine par une tyrolienne de 60 mètres. Cotés Facile et Difficile, les deux parcours s’entrecroisent à de nombreux endroits. Si vous voulez ralentir la cadence ou au contraire corser votre périple, vous pouvez changer de tracé sans problème !

Selon nous, faire de la via ferrata dans les Cévennes au lac de Villefort est une activité exceptionnelle. Le temps fort est bien sûr la traversée d’une petite crique lacustre sur un pont népalais vertigineux… Un bon conseil : prévoir de la crème solaire pendant l’été.

Informations pratiques

Tarifs

Pratiquer la via ferrata dans les Cévennes coûte entre 20€ et 40€. Ces prix incluent le droit d’accès au site et la location du matériel (casque, mousquetons, baudrier…). Ces tarifs sont assez similaires les uns aux autres, quel que soit le spot choisi. Si vous choisissez un guide pour vous encadrer, comptez une quarantaine d’euros supplémentaires par personne.

Infos additionnelles

Voici quelques informations additionnelles avant de vous décider à faire de la via ferrata dans les Cévennes :

  • Les niveaux d’engagement vont de F (Facile) à ED (Extrêmement Difficile). Nous vous proposons également le style et la difficulté de chaque parcours. Ainsi, vous pourrez mieux comprendre la cotation de chacune des via ferrata présentées ici ;
  • Pensez à la crème solaire et à emporter une bouteille d’eau. Et évitez, l’été, de réaliser le parcours aux heures les plus chaudes ;
  • Cette activité sportive est soumise aux conditions météorologiques. Votre parcours est susceptible d’être fermé si une forte pluie se met à le tremper ;
  • Munissez-vous d’une tenue confortable et solide. Par ailleurs, les chaussures sont obligatoirement fermées et dotées de lacets ;
  • Il est indispensable d’obtenir une autorisation parentale lorsqu’on est mineur. Parfois, il vous faudra présenter un certificat médical si vous avez plus de 55 ans.Si vous ne présentez aucune contre-indication (arthrose, diabète, problèmes cardiaques, grossesse ou épilepsie), c’est tout bon ;
  • Veillez à bien suivre les instructions données pour profiter au mieux de cet instant extraordinaire !
Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire