Visiter le Pic du Canigou : guide complet

avatar
Réservez une activité au Pic du Canigou

Vous partez à l’assaut du Parc naturel régional des Pyrénées catalanes ? Alors ne manquez pas de visiter le Pic du Canigou !

Le Pic du Canigou, ou « Le Canigó » en catalan, est un des sommets mythiques de la chaîne des Pyrénées. Situé dans la région du Conflent, il fait partie de la sublime chaîne des Pyrénées, dans la partie orientale. Culminant à 2 784 m d’altitude, son sommet offre une vue panoramique à couper le souffle sur le Roussillon. Visiter le Pic du Canigou, c’est également découvrir le massif du Canigou, qu’il faudra traverser pour arriver au sommet. Au menu, un paysage varié et incroyablement beau, une faune et une flore riche, et un climat doux pour en profiter au maximum. Vous souhaitez visiter le Pic du Canigou ? Pour vous aider, nous vous avons préparé un guide complet pour découvrir ce sommet majestueux.

À lire aussi :
Les 7 choses incontournables à faire dans les Pyrénées
Dans quel village loger pour monter le Canigou ?
Où faire du VTT dans les Pyrénées ?

Le Pic du Canigou en quelques mots

Visiter le Pic du Canigou : Pic du Canigou

Crédit photo : Shutterstock – BruceMGH

Le Pic du Canigou, classé Grand site de France, domine la chaîne des Pyrénées, dont il fait partie, depuis ses 2 784 m d’altitude. Cette montagne emblématique des Pyrénées-Orientales et du Pays Catalan, est située dans la région du Conflent. Depuis son sommet, vous bénéficiez d’une vue plongeante sur toute la pleine du Roussillon, qui s’étend jusqu’à la mer, en toile de fond. Et il n’est pas rare, par temps dégagé, d’apercevoir Barcelone.

Surnommé l’Olympe catalan, il fait partie du massif du Canigou, qui héberge d’autres trésors. Parmi eux, l’abbaye Saint-Martin du Canigou, le prieuré de Serrabona, mais aussi un large réseau de sentiers de grande randonnée.

Son sommet fut atteint pour la première fois en 1280 par Pierre III d’Aragon. Durant la Seconde Guerre mondiale, des scouts ayant atteint à leur tour le sommet, y installèrent une croix en fer forgé. Elle est aujourd’hui toujours là, accompagnée d’une table d’orientation qui vous aidera à reconnaître ce que l’horizon vous permet d’apercevoir.

1. La randonnée pédestre

Visiter le Pic du Canigou : Randonnée au Pic du Canigou

Crédit photo : Flickr – thierry llansades

Il est bien entendu, au vu du nombre de sentiers de randonnée qui l’entoure, que la façon numéro 1 de visiter le Pic du Canigou, c’est en marchant. Haut lieu de randonnée dans les Pyrénées, il faut savoir que l’ascension du Pic relève de la pratique de la haute montagne. De ce fait, il est très important d’y être préparé, d’être bien informé et surtout bien équipé.

L’ascension du Canigou dure entre 1 et 2 jours, selon le chemin choisi, votre rythme, et vos envies. Des refuges gardés vous permettent de passer la nuit, pour couper votre ascension et vous reposer avant de reprendre la route. Si vous êtes en autonomie, c’est-à-dire avec votre tente, il vous sera possible de bivouaquer, mais seulement à proximité immédiate des refuges. Le bivouac sauvage est formellement interdit, et vous risqueriez de prendre une amande si vous tentez de transgresser la règle.

3 parcours pour arriver au sommet :

  • Depuis l’Esquena d’Ase : c’est l’itinéraire classique, le plus emprunté pour visiter le Pic du Canigou. Ce parcours splendide de 19 km, est recommandé plutôt aux habitués de la marche. Idéal à faire sur 2 jours, vous pouvez vous arrêter au Chalet des Cortalets à la fin de la première journée. Le lendemain, il ne vous restera plus que l’ascension du pic ;
  • Depuis le Rander : plutôt recommandé pour les randonneurs aguerris, ce parcours de 22 km ne sera pas de tout repos. Des passages assez techniques impliquent beaucoup de concentration. Par contre, une chose est sûre, vous en prendrez plein la vue ! Là aussi, vous avez la possibilité de scinder l’ascension en 2, en faisant un stop au refuge des Mariailles ;
  • Depuis les Cortalets : idéal si vous souhaitez partir 1 seule journée pour visiter le Pic du Canigou, ce parcours de 8 km, de difficulté moyenne, est réalisable en 4h environs. Sans compter la pause au sommet ou éventuellement sur le trajet.

2. La randonnée accompagnée d’un guide de haute montagne

Visiter le Pic du Canigou : Randonnée guidée au Pic du Canigou

Crédit photo : Facebook – Pyrénées-Orientales Tourisme

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous faire accompagner d’un guide de haute montagne pour visiter le Pic du Canigou. Ainsi, vous bénéficierez d’un encadrement professionnel pour une ascension en toute sécurité. Ce dernier saura vous rassurer, et vous parler de la faune et la flore qui vous entoure. En prime, il agrémentera le trajet de petites anecdotes pour un moment convivial.

Modalités et tarifs

  • Les groupes guidés peuvent aller jusqu’à 6 personnes. Comptez 150€, par groupe, pour une demi-journée, et 250€ pour la journée entière ;
  • Une liaison en 4×4 est comprise pour vous amener au point de départ de la randonnée.

3. La randonnée guidée avec des ânes

Visiter le Pic du Canigou : Randonnée guidée au Pic du Canigou : Randonnée à dos d'âne

Crédit photo : Flickr – Ivo Sikkema

Ici, c’est une formidable expérience, hors des sentiers battus qui vous est proposée. Vous avez ainsi la possibilité d’effectuer votre randonnée pour gravir et visiter le Pic du Canigou, accompagné d’un guide, mais aussi d’un âne. Il portera ainsi votre matériel, ou même vos enfants, s’ils le souhaitent.

Modalités et tarifs

  • Si vous souhaitez visiter le Pic du Canigou accompagné d’un âne, vous devez réserver votre guide à l’avance ;
  • Il vous faut compter environ 100€ par personne, pour une journée de randonnée. Des tarifs de groupe sont également disponibles.

4. L’approche en 4×4

Le Pic du Canigou en 4x4

Crédit photo : Facebook – Blyth Spirit

Vous avez la possibilité de vous rapprocher du sommet en 4×4, afin de réduire un peu le temps de marche pour l’ascension. Sur le trajet, votre transporteur vous apportera bon nombre de conseils sur l’ascension du Pic, avant de vous déposer à votre point de départ. À bord du véhicule, vous arpenterez les pistes des Pyrénées, tout en admirant le massif du Canigou, le temps d’un trajet tout terrain. Une façon originale de visiter le Pic du Canigou.

Modalités et tarifs

  • Vous grimperez à bord d’un 4×4 8 places, avec chauffeur ;
  • Plusieurs départs sont possibles depuis Prades, Villefranche de Conflent ou encore Vernet-les Bains, pour arriver jusqu’au Chalet des Cortalets ;
  • Comptez 30€ le trajet aller-retour par personne, ou bien 150€ par groupe de 8 personnes.

5. Le canyoning

Le canyoning au Pic du Canigou

Crédit photo : Facebook – Canigou Outdoor

Visiter le Pic du Canigou en faisant du canyoning, c’est la promesse d’un moment inoubliable, rempli de sensations fortes. Sachez en plus qu’il s’agit du deuxième hotspot de canyoning de France. Le Canyon du Llech, situé sur la commune d’Estoher, vous offre son lot de cascades, sauts, piscines, toboggans, et autres descentes en rappel… Profitez-en !

Cette pratique est disponible toute l’année ! Pourquoi ? Parce que le territoire Conflent Canigó est un lieu unique en France, ou il existe des sources d’eaux chaudes qui permettent la pratique du canyoning hors période estivale.

Modalités et tarifs

  • Il s’agit d’une activité encadrée, accessible à tous les niveaux, cependant il est impératif de savoir nager ;
  • Les prix varient de 40€ à 80€ la journée, selon le lieu choisi. Des formules sur plusieurs jours avec bivouac sont également disponibles.

6. La spéléologie

La spéléologie dans le Pic du Canigou

Crédit photo : Facebook – Bureau des Moniteurs du Canigou

Visiter le Pic du Canigou de l’intérieur, c’est possible ! Optez pour la spéléologie. Le massif du Canigou dispose d’un réseau de grottes, long de plus de 30 km. Il vous est possible de parcourir ces longs tunnels, pour admirer stalactites et stalagmites dans une ambiance magique.

Un guide passionné vous en dira plus sur ce site naturel protégé, sur l’histoire de ses cavernes et de ses anciens occupants. Une expérience incroyable, à vivre en famille ou entre amis.

Modalités et tarifs

  • Il s’agit d’une activité encadrée, accessible à tous les niveaux, à partir de 9 ans ;
  • Le prix est de 30€ pour une durée de 2h30.

7. La via ferrata et l’escalade

Escalade au Pic du Canigou

Crédit photo : Facebook – Canigou Outdoor

Vous avez envie de vous challenger et en même temps visiter le Pic du Canigou ? Choisissez alors la via ferrata ou encore une sortie escalade. Un moyen original et sportif d’admirer cette sublime région. En effet, en prenant de la hauteur, vous aurez droit à un panorama exceptionnel.

Modalités et tarifs

  • Vous serez accompagné d’un moniteur diplômé d’état, qui connait parfaitement la région et ses falaises ;
  • Les prix commencent à partir de 19€, matériel compris.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire