Les 5 plus belles randonnées à faire au Canigou

avatar
Trouvez des idées de randonnées au Canigou Voir les randonnées

Avec cette sélection des meilleures randonnées au Canigou, partez à la découverte du légendaire sommet des Pyrénées-Orientales !

Du haut de sa silhouette majestueuse, le pic du Canigou veille sur les Pyrénées-Orientales. Culminant à 2 784 mètres d’altitude, il est souvent visible jusqu’à Marseille et la côte méditerranéenne ainsi que depuis la Catalogne. Pour les Catalans, d’ailleurs, le massif du « Canigó » est depuis longtemps un lieu mythique et chargé de légende !

Gravir ce sommet de haute montagne, c’est découvrir des paysages variés et spectaculaires. Mais c’est aussi un petit challenge sportif, car l’ascension du sommet est plutôt escarpée ! Découvrez notre guide des meilleures randonnées au Canigou pour trouver la plus adaptée à vos envies et votre niveau.

Aucun doute, quoi qu’il en soit, randonner au pic du Canigou sera une expérience forte. On ne serait d’ailleurs pas étonné de vous compter bientôt, comme l’écrivain Rudyard Kipling se décrivait lui-même, « au nombre des loyaux sujets du Canigou »…

1. L’ascension du Canigó depuis Cortalets

Canigou

Crédit photo : Alltrails

Cette randonnée correspond à l’itinéraire le plus accessible pour gravir le sommet du pic du Canigou. En effet, bien que l’ascension reste sportive, vous parcourez une distance et un dénivelé raisonnables en partant du refuge du Cortalets. Il est à noter que cet itinéraire est particulièrement recommandé l’été, tandis qu’il pourrait s’avérer dangereux en hiver.

En plus de la fierté d’atteindre le sommet et la croix qui y est plantée, vous profiterez d’une vue spectaculaire. Tout au long de cette boucle, vous découvrirez de splendides paysages oscillant entre blocs de pierre et douces pentes boisées. Quant au passage le long du joli lac de l’Estanyol, ce sera l’occasion parfaite de faire une pause bien méritée !

À l’arrivée, vous pourrez profiter de la terrasse du refuge avec sa superbe vue pour vous ressourcer avant de reprendre la route !

2. Du col de Jou au refuge de Marialles

Refuge de Marialles

Crédit photo : Shutterstock – Ingmari

Cette randonnée de difficulté moyenne vous permettra de profiter des paysages du Canigou en évitant l’ascension plus technique au sommet. Nous vous proposons de la faire sous la forme d’un aller-retour au départ du Col de Jou. Au fil d’une balade ombragée en direction du refuge de Mariailles, vous découvrirez de jolies sources et ruisseaux… Vous approcherez même une petite cascade !

De plus, vous vous immergerez dans le passé pastoral du massif. Ainsi, vous apercevrez les ruines d’une bergerie mais aussi des orris, cabanes en pierres sèches utilisées par les bergers.

Au refuge de Mariailles, à 1 700 mètres d’altitude, vous pourrez reprendre des forces avant d’attaquer le retour. Ou bien passer la nuit pour tenter ensuite l’ascension jusqu’au sommet…

3. L’ascension du Canigó par Mariailles

Canigo Mariailles

Crédit photo : Alltrails

Réservée aux sportifs, cette randonnée est la plus belle manière, mais aussi la plus intense, d’atteindre le sommet du Canigou. Au départ de Mariailles, vous ferez une longue et superbe ascension du pic. Notez bien qu’en raison de la distance et du dénivelé importants, cette randonnée demande un peu d’entraînement. Elle est aussi déconseillée aux personnes sujettes au vertige car le passage dit « de la cheminée » avant le sommet est assez impressionnant !

Si vous vous sentez capable de faire cette aventure, alors n’hésitez plus ! Cette randonnée absolument superbe vous fera approcher tout le meilleur du Canigó. Verts pâturages, forêts de conifères, reliefs accidentés, torrents vifs, « cheminée » pierreuse… Vous profiterez des paysages les plus spectaculaires de la région ! Au sommet, enfin vous découvrirez un panorama époustouflant.

Plus exigeante que l’ascension depuis Cortalets, cette randonnée difficile a l’avantage d’être moins fréquentée et plus tranquille. Pour en profiter, il vous faudra privilégier l’été et partir de bon matin pour la terminer dans la journée.

4. Cabane Estables au Pic de Canigou

Cabane Estables au Pic de Canigou

Crédit photo : Alltrails

Avec ce fort dénivelé, cette ascension du Pic du Canigou est très difficile. Vous pouvez d’ailleurs choisir de la faire avec un guide. Il s’agit d’une randonnée aller-retour peu fréquentée, dont le départ se situe non loin de Prats-de-Mollo-la-Preste. Le sentier que vous emprunterez est principalement utilisé pour la randonnée mais également pour l’observation de la nature. Lors de votre parcours, vous longerez notamment un lac et atteindrez le Pic du Canigou après une grosse journée de marche.

5. Ascension du Canigou

Ascension du Canigou

Crédit photo : Alltrails

Cette ascension du Canigou de niveau difficile et de près de 55 km s’effectue sur 2 jours. Lors de la première journée, vous longerez un sentier en sous bois ombragé très agréable. Après un dénivelé positif conséquent, vous atteindrez alors le refuge des Cortalets pour vous reposer et rependre des forces pour le lendemain.

En effet, l’ascension du Canigou se fait lors du deuxième jour. Il vous faudra notamment faire un peu d’escalade (rien d’infaisable) et passer par la fameuse cheminée du Canigou, l’un des passages emblématiques qui font le piment de la Haute Route Pyrénéenne. Cette randonnée vous offrira sans aucun doute de nombreuses vues panoramiques à couper le souffle.

Avec quatre manières d’accéder au sommet et un itinéraire plus tranquille sur les flancs, vous n’aurez que l’embarras du choix pour explorer le Canigou sous toutes ses coutures.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou