7 endroits où faire du parapente en Haute-Savoie

avatar

Si la Haute-Savoie évoque surtout les pistes de ski et les raclettes fumantes, sachez que ses sommets permettent aussi de faire du parapente.

Le parapente est l’activité aérienne de vol libre la plus récente, dérivée du parachute. Plutôt que de sauter d’un avion, vous décollez d’un flanc de montagne et vous vous laissez guider. Guider par qui ? Le vent lui-même. Assis dans un baudrier, avec une voile en arc-de-cercle au-dessus de votre tête, vous profitez d’une vue parfaitement imprenable. Faire du parapente en Haute-Savoie permet de découvrir cette région sous un aspect différent, à 360°. Découvrez quels sont les meilleurs sites pour faire du parapente en Haute-Savoie. Parés au décollage ?

Faire du parapente ne demande pas de condition physique spécifique. Cependant, certains clubs imposent une limite de poids, ou de taille. La peur du vide peut devenir un frein à l’idée de pratiquer le vol en parapente. Nous vous conseillons de vous renseigner auprès des professionnels avant de vous inscrire. Ils sauront vous guider vers ce qui vous correspond le mieux, puisque le parapente se pratique de plusieurs manières (altitude, durée, paysage, vitesse…).

A lire aussi :
Les 12 choses incontournables à faire à Annecy
7 endroits où faire du parapente dans les Alpes
Les 9 activités insolites à faire en Savoie Mont Blanc

1. Lac d’Annecy

Faire du parapente en Haute-Savoie lac d annecy

Crédit photo : Samuel Borges Photography, vis Shutterstock

Le lac d’Annecy est l’un des plus célèbres sites où faire du parapente en Haute-Savoie. La beauté du lieu en lui-même attire déjà beaucoup de touristes à terre. Et si vous preniez de la hauteur pour voir ce magnifique lac et ses environs différemment ? Parce qu’en plus de survoler le lac aux eaux turquoises, vous pourrez découvrir la crête des Bauges et une partie du massif des Aravis. Vous pouvez décoller de plusieurs altitudes, entre 500 et 1250 mètres, selon votre pratique, votre aisance, et même votre âge.
La commune de Talloires-Montmin, située sur les bords du lac, accueille régulièrement des compétitions de parapente, dont notamment une étape de la coupe du monde de parapente.

2. Le Grand Bornand

Faire du parapente dans les Alpes, le Grand Bornand

Crédit photo : Vitalii Bashkatov via Shutterstock

Décoller du Grand Bornand en parapente permet de profiter de la vue sur un dénivelé de plus de 1000 mètres ! Profitez d’un paysage magnifique sur le massif des Aravis et sur la vallée qui s’ouvre devant le Grand Bornand. Réputé à l’international, il est idéalement situé par rapport aux vents qui, selon le moment de la journée, emporte à l’est, à l’ouest, ou au sud. Un avantage qui laisse la possibilité de se balader jusqu’à Annecy ou Chamonix !

3. La Clusaz

faire du parapente a La Clusaz

Crédit photo : Kristina_M, via Shutterstock

Survoler le village de La Clusaz (prononcez “clusa”) en parapente, c’est découvrir ses grands espaces, et ses nombreux chalets de bois, entre deux vallons et autres alpages. L’accès à la piste de décollage peut se faire, selon le club ou le départ, via les télésièges, même en été. Pendant votre vol, vous pourrez contempler le fameux massif des Aravis, et avoir un aperçu de la Haute-Savoie dans son intégralité. Le décollage s’effectue à une altitude pouvant frôler les 1900 mètres. C’est encore une question de clubs, qui ont souvent des points de départ différents, mais ils toujours similaires !

4. Le Col de Forclaz

Col de Forclaz, Haute Savoie parapente

Crédit photo : Thomas Dekiere, via Shutterstock

Situé au sud du Lac d’Annecy, le Col de Forclaz culmine à plus de 1140 mètres d’altitude. Ce qui en fait un site idéal pour faire du parapente en Haute-Savoie. Très accessible, c’est un des lieux qui rendent la pratique du parapente très facile. Sa proximité avec la ville d’Annecy attire beaucoup de novices qui passent alors leur baptême depuis le Col de Forclaz. Il offre une vue imprenable sur tous les massifs alentours (La Tournette, les Dents de Lanfon), les vallées, et surtout, Annecy.

5. Samoëns

parapente Samoens, en Haute-Savoie

Crédit photo : yoann coppel, via Shutterstock

Station de ski proche de la frontière Suisse, Samoëns offre comme les autres sites où faire du parapente en Haute-Savoie, une panorama sur la région. A cette exception près, que cette fois, vous pourrez observer un petit bout de Suisse depuis votre sellette, si le vent le permet. Contemplez également la rivière du Giffre qui traverse cette partie de la région, depuis la Cluse. Chaque flanc de montagne de Haute-Savoie offre sa propre vue sur le reste du paysage. Vous décollerez d’altitudes situées entre 690 mètre et 1750 mètres. Autant vous dire que vous allez vivre des sensations uniques !

6. Annemasse

Lac de Genève, les Alpes depuis Annemasse parapente

Crédit photo : Chechotkin via Shutterstock

Annemasse est une commune située à la frontière avec la Suisse, le Lac Léman agissant naturellement comme tel. Faire du parapente depuis Annemasse permet de découvrir le lac glaciaire à la double nationalité ainsi que la ville de Genève depuis le ciel. En raison du microclimat de la région, le vol en parapente est disponible toute l’année. Le plus souvent, les décollages s’effectuent sur les flancs du mont Salève, surnommé “Balcon de Genève”, par rapport à la vue qu’il offre sur la ville suisse. Les altitudes de décollage varient entre 1095 mètre et 1270 mètres.

7. Chamonix Mont-Blanc

parapente à Chamonix

Crédit photo : Shutterstock / D.Bond

L’évocation du Mont-Blanc devrait tout de suite éveiller les rêves grandioses de l’enfant qui est en vous. N’avez-vous jamais eu envie de dompter l’emblématique mont ? C’est possible, avec le spot de parapente qui se trouve à Chamonix Mont-Blanc. En effet, plusieurs clubs proposent l’activité au cœur du massif, permettant d’observer les Aiguilles du Midi (celle qui se trouve juste au-dessus du fameux Tunnel du Mont-Blanc), le glacier d’Argentière, ou entre autres nombreux pics, l’Aiguille des Grands Montets. Ces sommets sont tous très élevés, en termes d’altitudes, c’est pour ça que pour faire du parapente à Chamonix-Mont Blanc, il faut pouvoir s’exposer à des hauteurs importantes : de 2000 mètres à 3800 m ! L’Aiguille du Midi, aussi belle qu’elle est praticable en parapente, se révèle être un point de départ.

Tarifs et infos pratiques

parapente dans les alpes en haute savoie

Crédit photo : jennyt via Shutterstock

Tarifs

Pour un baptême ou une pratique plus régulière du parapente, les prix fluctuent. En effet, un baptême exige qu’un moniteur professionnel vous accompagne. Il y a aussi beaucoup de paramètres à prendre en compte : club sélectionné, prestation choisie, options désirées… Les clubs de parapentes de Hautes-Savoie sont nombreux et vous trouverez forcément celui qui vous correspond.

  • Les forfaits découvertes oscillent entre 70 et 100 €, selon s’il s’agit du baptême ou d’une découverte, et aussi selon l’âge de la personne,
  • Le baptême peut coûter jusqu’à 200 € si vous choisissez d’obtenir une vidéo de votre saut,
  • Les prix augmentent aussi si vous optez pour des vols “longue durée” ou thermiques, comme certains clubs le proposent,
  • Si vous possédez déjà une expérience en parapente, les clubs vous proposeront aussi des vols qui demandent une certaine aisance, augmentant immanquablement le prix final.

Infos pratiques

Voici quelques informations avant de vous décider à faire du parapente en Haute-Savoie :

  • c’est une activité soumise aux conditions météorologiques, surveillez la météo ! Si du mauvais temps est prévu, n’attendez pas que le club vous appelle, prenez les devants,
  • pour faire du parapente en Haute-Savoie, prévoyez un équipement chaud, de bonnes chaussures ainsi que des lunettes de soleil : l’exposition au soleil est plus forte,
  • les vols durent en moyenne entre 10 et 30 minutes, mais peuvent occasionnellement aller jusqu’à 1 heure, selon la prestation, la zone et l’altitude de décollage,
  • certains clubs imposent une limite de poids pouvant parfois être de 75 kg, renseignez-vous bien avant de réserver votre vol en parapente,
  • le parapente est une activité qui peut se pratiquer dès l’âge de 4 ans, dans la mesure d’un encadrement professionnel. Le décollage s’effectue alors à des altitudes basses. A contrario, elle peut se pratiquer jusqu’à 90 ans !
  • en hiver, certains clubs proposent l’option “décollage à ski”, pour encore plus de sensations (il faut cependant pouvoir faire 10 mètres à ski)

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire