12 lieux interdits au public dans le monde

Comparez et trouvez vos activités voyage
12 lieux interdits au public dans le monde

Vous ne pourrez certainement jamais visiter ces différents endroits secrets existants sur la planète car ils font preuve d’une surveillance extrême au quotidien…

On a tous regardé au moins une fois une série policière / scientifique américaine du style « NCIS Enquêtes Spéciales » ou « FBI Portés Disparus ». Certains organismes top secret y sont présents, que ce soit des laboratoires qui réalisent des expériences étranges ou bien des territoires tenus par l’armée pour tester leurs nouvelles armes. Si dans les films ces zones sont bien sécurisées, dans la vraie vie, c’est la même chose. Il existe en effet des lieux dans le monde exclusivement réservés à certaines personnes et dont il est impossible d’approcher. On vous présente 12 d’entre eux dans cet article.

12. La zone 51 aux Etats-Unis

Cette aire géographique se trouve en Amérique dans l’Etat du Nevada. C’est une zone de recherche en aéronautique qui réalise régulièrement des tests sur des appareils plus ou moins futuristes. Elle est notamment connue pour avoir accueillie le Lockheed U-2, un avion espion utilisé à la Seconde Guerre Mondiale contre le territoire soviétique. Ce lieu est hautement surveillé par des patrouilles de camions, des hélicoptères et des détecteurs de mouvements. Il fait l’objet de nombreuses théories du complot concernant les OVNIs: beaucoup pensent que les employés de la zone étudient leurs engins volants ou lient carrément des relations avec les extraterrestres… Il est possible d’aller le vérifier de plus près.

Zone 51, Interdite, Aéronautique

Crédit photo: Wikimédia – USAF (Senior Airman Matthew Lancaster)

Zone 51, Base interdite, Public

Crédit photo: Capture d’écran

11. Pine Gap en Australie

Cette station au centre de l’Australie ne dispose pas de piste d’atterrissage, elle est donc seulement accessible par la route. C’est un site interdit au public puisqu’il consiste à surveiller les satellites afin de suivre les messages qu’ils enregistrent, repérer certains signaux et analyser ces derniers. Si de l’extérieur on peut apercevoir des sortes de dômes, la base accueillant 800 personnes est surtout souterraine et a donc de nombreux secrets à cacher.

Pine Gap, Base souterraine

Crédit photo: Wikimédia – Skyring

Pine Gap, Australie, Panneau

Crédit photo: Wikimedia – Schutz

10. Pripyat, la ville fantôme

Ce village ukrainien appelé Pripyat était autrefois peuplé de nombreux habitants, mais il est à l’abandon depuis une trentaine d’années, à cause de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl survenue en 1986. L’accident a conduit la population à fuir leur maison pour ne pas être contaminée par les radiations présentes sur le terrain. Ces dernières représentent effectivement un grand danger pour les différentes espèces vivantes (humains, plantes, animaux). Selon des spécialistes, une semaine d’exposition suffirait à provoquer la mort d’une personne, d’où l’obligation de ne pas approcher cette ville. Ceci étant dit, des gens vivent dans et aux abords de la zone depuis des années…

Pripyat, Fête foraine abandonnée

Crédit photo: Wikimedia – Justin Stahlman

9. L’île de North Sentinel

Située dans le Golfe du Bengale, cette île abrite une tribu indigène appelée les Sentinelles. Cette civilisation rejette tout contact avec les autres êtres humains: c’est l’une des dernières communautés encore isolées du monde moderne. Elle suit un mode de vie simple guidé par la pêche et la cueillette. Si leur territoire est considéré comme un lieu interdit sur Terre, c’est bien parce qu’ils n’apprécient pas que des étrangers s’approchent de chez eux. Un accueil avec des arcs et des flèches ça ne fait jamais très plaisir…

Île North Sentinel, Danger, Peuple

Crédit photo: Wikimédia – Jesse Allen / Satellite de la NASA

8. Le Bohemian Grove

Le Bohemian Grove est une propriété privée de 11 km² en Californie, dans laquelle se réunissent environ 2000 personnes chaque année, pendant deux semaines, pour parler des affaires du monde et pratiquer des rites particuliers : « Cremation of Care » c’est-à-dire le « bûcher des soucis ». Ce lieu secret est réservé uniquement à des hommes influents de la planète comme des banquiers, des présidents (George Bush, Bill Clinton, Valery Giscard d’Estaing…), des ministres, des gouverneurs, les directeurs du FBI et de la CIA, des acteurs (Clint Eastwood), des milliardaires, des scientifiques (Neil Armstrong)… et on ne sait pas exactement ce qu’ils font là-bas.

Réunion secrète, Bohemian Grove

Crédit photo: Wikimédia – Bohemian Grove

7. Les archives du Vatican

Les Archives secrètes apostoliques du Vatican se trouvent au Saint-Siège (lieu assimilé au Pape) et représentent une large collection de manuscrits, livres, tablettes anciennes, actes, qui décrivent des événements du passé et des informations diverses qui concernent le gouvernement et le monde en général. Seul le Pape peut accéder librement à ces documents, ainsi que certaines autorités de la hiérarchie catholique dans des cas exceptionnels. On y retrouve par exemple des descriptions concernant le procès de Galilée, l’excommunication de Martin Luther, ou encore des lettres de Michel-Ange…

Monument, Archives secrètes, Vatican

Cour du Palais du Belvédère / Crédit photo: Wikimédia – Jean-Pol GRANDMONT

6. Le White Gentleman Club

Fondée en 1693, cette demeure est le plus ancien club de gentleman à Londres. Très exclusif, seuls certains hommes importants sont autorisés à se rendre aux réunions, comme Charles (le Prince de Galles) ou le Prince William (duc de Cambridge) par exemple. Autrefois, ce lieu servait à vendre du chocolat chaud, une boisson très rare à l’époque. Aujourd’hui, on ne sait pas pourquoi les membres de la haute société britannique s’y réunissent encore.

White Gentleman Club, Londres

Crédit photo: Wikimédia – Paul FARMER

5. L’Alcatraz des Rocheuses

Cette prison américaine appelée ADX Florence, dans le Colorado, est également surnommée « l’Alcatraz des Rocheuses ». C’est la prison la plus surveillée du monde car y sont enfermés les hommes les plus dangereux de la planète (terroristes, membres de la mafia ou de gangs): quand on entre dans ce bâtiment, on n’y ressort jamais. Les 400 prisonniers sont dans leur cellule en isolement 23h/24 pour éviter les contacts entre eux.

Alcatraz des Rocheuses, Prison

Crédit photo: Wikimédia – Federal Bureau of Prisons

4. L’île de Poveglia

Cette île près de Venise est en quarantaine car elle servait de cimetière pour les victimes de la peste depuis le Moyen-Âge. Il y a également un hôpital psychiatrique qui a été mis en place à l’époque contemporaine mais ce dernier est totalement abandonné depuis. Ce territoire est considéré comme un des lieux les plus hantés de la planète: de nombreuses histoires surnaturelles sont racontées et l’île est interdite au public.

Île Poveglia, Venise, Cimetière

Crédit photo: Wikimédia – Chris 73

3. Métro-2 à Moscou

Cette ligne de métro qui se distingue du réseau public de Moscou n’a jamais été admise par le gouvernement russe. Toutefois, certaines études ont pu identifier des tunnels suggérant son existence: Métro-2 servirait de conduit d’évacuation pour les personnalités importantes en cas de situation critique. Elle a été secrètement mise en place par Staline afin de pouvoir rejoindre en toute sécurité certains bâtiments comme les quartiers généraux du FSB, le ministère de la Défense, un aéroport international et une ville militaire.

metro-2-ligne-secrete-moscou

Crédit photo: Wikimédia – metro.ru/metro2

2. Le Mont Weather

Ce centre d’opérations d’urgence se situe en Amérique du Nord dans l’Etat de Virginie. Il s’agit d’un endroit qui permet d’abriter le gouvernement en cas de catastrophe, qu’elle soit naturelle (tempête, inondation…) ou humaine (notamment les attentats du 11 septembre 2001). Si le Mont Weather est utilisé pour ce genre d’événement, on ne sait pas ce qu’il s’y passe le reste de l’année… Une chose est sûre, le public ne peut pas avoir accès à ce site, il est réservé au militaire et aux personnes importantes du pays.

Mont Weather, Centre opérations

Crédit photo: Wikimédia – Karen Nutini

1. Le bureau 39

La Division 39 est une organisation gouvernementale secrète de la Corée du Nord visant à alimenter la caisse noire de Kim Jong-un, actuel dirigeant de la Corée du Nord. Elle posséderait plus de 5 milliards de dollars environ grâce à la vente d’armes notamment et le trafic de drogue. Etant un pays très militarisé et très fermé, il est difficile d’avoir de plus amples informations à ce sujet…

coree-nord-dictature-division-39

Crédit photo: Wikimedia – Stngiam

Crédit photo principale : Wikimedia – Schutz

A voir aussi dans la rubrique À partager
A voir aussi dans la rubrique Lieux abandonnés
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: