Les 6 plus belles randonnées à faire dans l’Aubrac

avatar
Trouvez des idées de randonnées à faire dans l'Aubrac Voir les randonnées

Amis marcheurs et marcheuses, vous souhaitez connaître quelles sont les meilleures randonnées de l’Aubrac ? Voici notre sélection des sentiers les plus galvanisants !

À cheval sur trois départements (Aveyron, Cantal, Lozère), le Parc naturel régional de l’Aubrac est une véritable perle du terroir français. Avec un patrimoine et une culture très riches, il a su se démarquer au fil du temps. Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est bien sûr sa dimension naturelle !

Comment découvrir ses 220 000 hectares de pure nature, coincés entre le Parc naturel régional des Volcans et celui des Grandes Causses ? Nous vous proposons de le faire à pied ! Ainsi, découvrez notre sélection des meilleures randonnées de l’Aubrac et partez à l’aventure !

1. La Picade, le lac des Salhiens et la cascade du Déroc

Aubrac

Crédit photo : Shutterstock – CELINE NAEGELEN

Non loin de Saint-Urcize, sur le plateau emblématique de l’Aubrac, retrouvez le bourg de Nasbinals. C’est au sud que vous découvrirez la Picade, le lac des Salhiens et la cascade de Déroc. Cette randonnée est plutôt facile et familiale. Elle est aussi très populaire, donc vous croiserez sûrement d’autres randonneurs. Suivez d’abord le chemin à l’est, vers la cascade avant de revenir sur vos pas. Ensuite, continuez vers le lac, à l’ouest.

Vous arriverez près de la cascade de Déroc par le haut, alors il vous sera possible de l’observer depuis son point de chute. Vous pourrez aussi approcher la grotte de Déroc sans problème, en respectant bien sûr les indications. Ensuite, demi-tour et direction le lac des Salhiens et la Picade. Lac naturel, il est alimenté par le même ruisseau que la cascade et est bordé d’une végétation dense qui semble le surveiller : la forêt de la Picade.

D’ailleurs, elle vous attend et si le sentier qui la traverse montre un petit dénivelé, il n’est reste pas moins agréable de découvrir tout son écosystème !

2. Lassouts et le barrage de Castelnau-Lassouts

Aubrac

Crédit photo : Alltrails

Lassouts est une commune aveyronnaise tout ce qu’il y a de plus mignon. Petites maisons de pierres, ruelles étroites et une église forment ce village isolé de l’Aubrac. Il est bordé par un élargissement de la rivière du Lot, causé par le barrage EDF de Castelnau-Lassouts. Avant d’arriver au barrage, traversez d’abord une belle forêt dense, bordée par quelques champs. Vous ne pourrez pas rater le barrage.

Imposant, il retient une très grande quantité d’eau et participe à la production d’électricité renouvelable pour 35 000 personnes. Une exposition permanente sur le barrage vous permettra d’en apprendre plus sur la structure. Vous suivrez ensuite les berges du Lot, d’où vous pourrez observer les rives opposées. Notamment le joli village de Mandailles que vous verrez s’enfoncer dans le lac.

3. Le Pendouliou de la Fabregue

aubrac

Crédit photo : Alltrails

Les randonnées de l’Aubrac garantissent toujours d’évoluer dans des lieux très naturels. C’est le cas de ce parcours au départ de la ville d’Aubrac. Effectivement, vous commencez par suivre un chemin qui vous mène vers le vallon de la Boralde de Saint-Chély. Vous suivrez d’ailleurs pendant quelques instants le cours du ruisseau du même nom.

Vous contournerez ensuite le Puech du pommier, une haute colline culminant à 1 302 mètres. La suite du sentier vous guidera vers la Réserve biologique des Tourbières de l’Aubrac. C’est l’occasion d’observer la faune et flore qui vous entourent !

Ensuite, vous traverserez le joli plateau dit Pendouliou de la Fabregue. De magnifiques panoramas vous attendent, avec un horizon vallonné et ponctué d’anciennes maisons de bergers. Pour terminer, vous reviendrez vers le village d’Aubrac.

4. D’Aubrac à l’Abri de la Vaysse

Aubrac

Crédit photo : Shutterstock – wuthrich didier

Tout d’abord, l’Abri de la Vaysse, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit en réalité d’une cabane non gardée qui se trouve à la frontière de la Réserve biologique des Tourbières. Alors, depuis la ville d’Aubrac, découvrez ce sentier, en aller-retour, qui vous y mène. Pour commencer, vous descendrez la vallée avant de monter vers l’abri.

En chemin, vous enjamberez deux ruisseaux : celui de l’Aubrac et la Boralde de Saint-Chély. Tout au long du sentier, vous serez plongé dans les sous-bois ou dans la forêt de l’Aubrac, alternant couverture dense et passages dégagés. Une fois arrivé à l’Abri de la Vaysse, rien de mieux que de se reposer quelques instants et profiter des alentours.

5. Le lac de Castelnau-Lassouts

aubrac

Crédit photo : Alltrails

Le Lot est une rivière qui traverse le Parc naturel régional de l’Aubrac par le sud. Il est un affluent du fleuve de la Garonne. Au nord de Lassouts, il s’élargit en raison du barrage EDF qui retient une partie de son débit afin de produire de l’électricité. Ainsi est créé le lac de Castelnau-Lassouts. Cette randonnée vous propose d’en faire le tour, en suivant simplement ses rives.

Alors depuis Cabanac, un petit village du bord du lac, partez à sa découverte. De nombreux autres villages jalonnent le bord du lac, ce qui devient l’occasion pour vous d’explorer le patrimoine architectural du pays de l’Aubrac. Vous pourrez d’ailleurs y séjourner le temps d’une nuit, avant de repartir sur les sentiers.

Au-delà de ça, la nature est aussi au rendez-vous ! Grâce à une faune et une flore exceptionnelles, rendant par endroits la randonnée très bucolique, le sentier est un véritable observatoire de la nature.

Dernière précision : ce parcours fait partie des randonnées de l’Aubrac qu’il est préférable de réaliser à vélo. En effet, ce sont plus de 30 kilomètres qui vous attendent !

6. La boucle de la cascade du Déroc

Cascade du Déroc

Crédit photo : Wikipédia – BUFO88

Cette randonnée vous propose une grande boucle au cœur du plateau de l’Aubrac. Depuis Nasbinals, grimpez vers la grotte du Déroc, à travers des plaines, entre les champs et les jachères. Vous parviendrez d’abord à la cascade par l’endroit d’où le ruisseau des Salhiens se jette. Cela vous propose donc une autre perspective de cascades, habituellement visibles depuis le sol.

Il vous sera possible de descendre vers la grotte et ainsi, d’observer la cascade du Déroc sous un angle plus classique. Ensuite, continuez de sillonner les plaines, vers le bourg de Montgros, où un petit arrêt s’impose. Pour terminer, vous retrouverez le chemin qui vous mènera à Nasbinals.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (5/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou