Location de bateau à Algajola : idées d’itinéraires

avatar
Quel bateau louer ?
Louez un bateau pour explorer Algajola Voir les offres

Location de bateau à Algajola : découvrez nos idées d’itinéraires autour de l’Île de Beauté, de soleil et de cochonnailles !

Jolie bourgade corse posée sur l’eau, Algajola est très prisée des amateurs de sports nautiques et de destinations confidentielles. Si son ambiance feutrée et ses ruelles à l’abri des remparts lui confèrent un charme exquis, le village vit surtout au rythme de l’eau.

Ici, les plaisirs de la mer se déclinent à toutes les sauces. On mange des poissons frais, on prend un cours de voile, on se frotte aux sensations fortes du kite surf. Et surtout, on lézarde les pieds dans la Méditerranée.

Plus encore, on peut louer un bateau à Algajola et partir à la découverte de la Corse du Nord et ses merveilles naturelles et culturelles !

Itinéraire 1 : Algajola à Bastia (six jours)

Location de bateau à Algajola

Crédit photo : Shutterstock – Allard One

  • 1er jour : depuis Algajola, voguez vers l’Île Rousse. Faite trempette près de son gros rocher sanguin avant d’amarrer au port. Malgré sa popularité et l’arrivée de nombreux ferries, l’Île Rousse a su préserver son charme.
  • 2e jour : le Désert des Agriates est une des destinations les plus prisées de l’Île de beauté. Alors que nombreux s’y pressent à pied ou en 4×4, vous aurez le privilège d’y débarquer en bateau. Étendues de sable parfaites, douces collines recouvertes de maquis, fonds translucides : l’endroit ressemble à un morceau de paradis échoué sur terre. Depuis votre bateau, il y a fort à parier que vous assistiez à un des plus beaux couchers de soleil de vos vacances.
  • 3e jour : Saint Florent est une destination un peu excentrée, dont le charme du port et de l’environnement préservé vous séduira à coup sûr. Celle qu’on surnomme également la « Saint-Tropez » de Corse est aussi colorée qu’authentique. Une empreinte culturelle qu’elle conserve même en été, lorsque les tarasses et clubs ne désemplissent plus.
  • 4e jour : Centuri brasse les élites et les amateurs de langoustes. Accroché à flanc de montagne et éclaté en huit hameaux aux charmes envoûtants, Centuri vous plonge dans une ambiance corse unique. C’est là l’intérêt d’une location de bateau à Algajola : découvrir la Corse comme peu de voyageurs en auront jamais l’occasion.
  • 5e jour : construite par les génois, découpée en ruelles pavées et piquée de monuments aux façades fanées, Bastia réserve de belles surprises. De son port à sa vieille ville, vous y découvrez un art de vivre et des spécialités à part entière.

Itinéraire 2 : Algajola à Girolata (trois jours)

Itinéraire 2

Crédit photo : Shutterstock – Travel-Fr

  • 1er jour : mettez les voiles vers Calvi. Tout du long, la route vous conduit à quelques mouillages et ravins qui débouchent sur des superbes plages. Lorsque vous arrivez à Calvi, le spectacle est grandiose. Ce grand port de Corse et sa belle marina taillés comme une Lune vous préparent le meilleur des accueils !
  • 2e jour : l’avantage de louer un bateau à Algajola, c’est que vous pourrez accéder à des recoins difficiles d’accès par la terre. C’est le cas de La Girolata, nichée au fond des chemins de montagnes. Sa baie est somptueuse et mérite largement une journée de visite. Girolata compte quelques maisons dominées par un fort génois, des ruelles à l’ombre des restaurants en terrasse et une ambiance délicieusement nonchalante.
  • 3e jour : passez la frontière sud de la Réserve de La Scandola : une merveille connue et reconnue pour la splendeur de ses fonds marins. Ensuite, retour à Algajola.

Itinéraire 3 : Algajola à Ajaccio (une semaine)

Location de bateau à Algajola

Crédit photo : Shutterstock – genoapixel

Reprenez l’itinéraire numéro 1 en passant par Calvi et Girolata.

  • 3e jour : le troisième jour, au lieu de faire demi tour, enfoncez-vous dans l’anse de la Réserve de Scandola. Jetez l’encre et savourez le paysage entre lagons azur, pinèdes odorantes et bancs de sable immaculés.
  • 4e jour : cabotez vers les Calanques de Piana. Émotions intenses et festival de couleurs garantis. Le site est remarquable, tant par la rareté de sa faune que de la splendeur de sa flore.
  • 5e jour : quittez la « merveille du monde » de Guy de Maupassant, direction Cargèse. Ce village peut se targuer d’être considéré comme le plus authentique de Corse. Vous y trouverez tous les codes la Méditerranée : sa cuisine, son soleil, ses valeurs et ses racines.
  • 6e jour : la voyage continue en direction des Îles Sanguinaires. Une nouvelle halte providentielle qui ne manquera pas de vous décrocher la mâchoire. Cet archipel de quatre îlots magmatiques se décline en un paysage surréaliste. Les roches ensanglantées trempent dans l’eau turquoise tandis, qu’en arrière fond, le vert du maquis explose.
  • 7e jour : Ajaccio, ville natale de Napoléon, dont on ne présente plus la citadelle, la vieille ville arc-en-ciel et la beauté des plages, réunit tous les attraits. Un point final d’exception à votre location de bateau à Algajola.

Nos conseils pour naviguer à Algajola

Un skipper qui maitrise toutes les subtilités de la navigation et la configuration des eaux corses est un véritable atout. En effet, ces marins et guides régionaux experts garantissent votre sécurité tout au long de votre itinéraire.

En plus, ce sont de parfaits guides touristiques qui pourront vous initier à la culture si singulière de l’Île de Beauté. Autre conseil, n’oubliez pas que Mère Nature fait sa loi. Le Mistral et les vents corses peuvent balayer des zones attractives.

Consultez donc régulièrement la météo et l’activité des vents !

Quelle est la meilleure saison pour louer un bateau Algajola ?

Été comme hiver, la Corse est à la hauteur de vos rêves : typique, insoumise, chaleureuse et ensoleillée. La meilleure saison pour naviguer sous des températures généreuses sont juin, juillet, août et septembre.

Cependant, nous préférons encore la période de mai à début juin ou de fin septembre à octobre, de façon à éviter la horde de touristes et la flambée des prix. Petit plus : à l’orée de l’automne, les eaux seront encore chaudes de l’été.

Combien coûte une location de bateau à Algajola ?

Quel bateau louer ?

Crédit photo : Shutterstock – Evannovostro

Louer un bateau à Algajola coûte entre 100€ et 500€ par jour pour un bateau à moteur ou un semi-rigide. Les voiliers et catamarans débutent plutôt aux alentours de 400€ et peuvent facilement atteindre les 800€ par jour.

Un yatch coûte entre 2 000€ et 3 000€ par jour. Les prix n’inclus pas le coût de l’essence (location sèche), de la location de matériel de loisir (des classiques masques/palmes au jet-ski) ou d’un skipper (environ 150€ par jour).

Comment louer son bateau à Algajola ?

Nos conseils pour naviguer

Crédit photo : Shutterstock – Andrea54

Deux options s’offrent à vous pour trouver une location de bateau à Algajola. La première consiste à faire appel à une entreprise locale qui possède ses propres embarcations et vous proposera différents forfaits.

La seconde option, moins onéreuse, consiste à passer par une plateforme de location entre particuliers. Leader français dans le domaine, Samboat par exemple, met en relation locataires et propriétaires qui veulent louer un bateau à Algajola.

C’est simple, fiable et rapide. Renseignez vos préférences, la durée de votre séjour et envoyez directement un message au propriétaire grâce à la messagerie dédiée.

Quel bateau louer à Algajola ?

Pour votre location de bateau à Algajola vous disposez d’un large choix d’embarcations. Bateaux à moteurs, semi-rigides, catamarans, voiliers ou yatchs sont disponibles à toute période de l’année. Le choix dépendra plutôt de l’ampleur de votre itinéraire, de vos envies et de votre expertise en mer !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
1541
Laisser un commentaire ou