Visiter la Tour Eiffel à Paris : billets, tarifs, horaires

avatar
Réservez vos billets pour la Tour Eiffel

Preuve de l’excellence industrielle française, à la base temporaire, la Dame de Fer est aujourd’hui LE symbole de la France. Partez visiter la Tour Eiffel.

Si on vous dit symbole de la France et lumière de tout Paris, à quoi pensez-vous ? À la Tour Eiffel, évidemment. Malgré les chefs d’oeuvre historiques et architecturaux l’avoisinant, aucun égal la renommé de la Dame de Fer. Haute de trois-cent-vingt-quatre mètres et constituée de dix-huit mille pièces en fer puddlé, elle peut se vanter de chatouiller les nuages. Doit-on présenter son créateur de génie ? Gustave Eiffel ! L’homme qui, heureusement, a eut un jour l’idée de participer à l’Exposition Universelle. Une chose est sûre, il est impossible d’être à Paris sans visiter la Dame de Fer. Pour visiter la Tour Eiffel, suivez notre guide.

A lire aussi : Les 25 choses incontournables à faire à Paris

Histoire de la Tour Eiffel

histoire de la tour eiffel a paris

Crédit photo : Shutterstock / Tamil Selvam

Nous sommes en 1889. Le tout Paris fête le centenaire de la prise de la Bastille lors de l’Exposition Universelle. Vers le Champ-de-Mars, sur les bords de la Seine, la Tour Eiffel se dresse alors fièrement.

Initialement, le gouvernement souhaite célébrer la Liberté et les évolutions prodigieuses du pays depuis la Révolution. Cela doit passer par la construction d’un monument unique et sans égal, témoignant du savoir-faire industriel français. Sachez qu’à cette époque, les pays occidentaux se livrent une sacrée guerre d’égo à ce sujet.

Cent-sept projets concourent. Le cahier des charges est strict : une tour de trois-cent mètres, élancée à l’entrée de l’Exposition Universelle. C’est le projet de Gustave Eiffel, entrepreneur dans la construction de ponts métalliques, qui remporte les faveurs des jurys.

Au début des travaux, de nombreux artistes et figures emblématiques du XIXe siècle s’opposent à, selon eux, ce monstre de fer défigurant Paris et menaçant de s’effondrer. Néanmoins, aucune réticence ne parvient à dissuader Gustave Eiffel et ses équipes.

Construire la Tour-Eiffel : un chantier hors-normes

construction de la tour eiffel

Crédit photo : Shutterstock / photobeps

Le chantier est monumental. Si vous décidez de visiter la Tour Eiffel vous comprendrez pourquoi :

  • un poids de dix-mille tonnes ;
  • soixante tonnes de peinture ;
  • deux millions cinq-cents mille rivets ;
  • deux-cents-cinquante mille mètres carré de surface ;
  • mille six-cents-soixante-cinq marches ;
  • trois-cents douze mètre de hauteur (et plus aujourd’hui avec les antennes).

La géante métallique se dessine alors lentement dans le ciel parisien. La tour de poutrelles entremêlées, soutenue par quatre piliers arqués et imposants, emprunte vaguement une forme pyramidale. Les piliers incurvés se rejoignent au niveau du second étage et forment alors un pylône unique et vertical. Avant cela, un premier étage. Après, un troisième, plus mystérieux et quasiment perché au sommet.

Un véritable succès dès son inauguration

foule succes tour eiffel

Crédit photo : Shutterstock / ExFlow

Comme prévu, après plus de deux ans de travaux et le travail de centaines d’ouvriers, la Dame de Fer fait sa remarquable entrée. Nous sommes le 31 mars 1889, jour de l’Exposition Universelle. Les parisiens accourent pour visiter la Tour Eiffel. Elle domine toutes les créations. Elle brille de mille feux sous le jet des lampes incandescentes. Elle devient la tour la plus haute du monde. Record qui n’est battu qu’en 1930, avec la construction du Chrysler Building à New York.

Les règles sont strictes : l’oeuvre de métal surplombera Paris pendant vingt ans seulement. Gustave Eiffel sauve néanmoins son oeuvre en démontrant son intérêt scientifique. Des expériences sur la gravité, aux analyses météorologiques, en passant par les études sur l’aérodynamique, la Tour Eiffel s’avère un terrain de jeu fabuleux pour la science. L’ingénieur a même installé son appartement au troisième étage.

Cependant, ce qui sauva définitivement cet icône de la démolition, est son utilisation pour la radiodiffusion. L’armée ordonna qu’elle reste intacte, car extrêmement utile et efficace pour émettre et réceptionner des messages.

Depuis son inauguration, la Dame de Fer a traversé les guerres, les changements, les progrès, les célébrations, les rénovations. Sa structure métallique renferme l’Histoire entière d’un pays. C’est aussi la vedette de nombreux films, livres et chansons. Une muse inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Visiter la Tour Eiffel, c’est rencontrer la bien aimée de tous les français.

Que voir et faire à la Tour Eiffel ?

visiter la tour eiffel belle lumiere seine

Crédit photo : Shutterstock / Catarina Belova

Envie de visiter la Tour Eiffel ? Normal ! Sept millions de visiteurs par an foulent ses escaliers et étages légendaires. Son emplacement, dans le septième arrondissement de Paris, n’y est pas pour rien non plus. Laissez-vous embarquer, on vous amène à la découverte de ce monument d’exception.

Le premier étage

premier etage de la tour eiffel

Crédit photo : Shutterstock / carlos.araujo


Bienvenue à l’étape numéro un de votre voyage dans la géante métallique. Vous arrivez au premier étage, à cinquante-sept mètres de hauteur. La solution la plus économique et sportive est sans nul doute de monter par les escaliers. Ça va chauffer, quatre-cents marches vous attendent !

Pour visiter la Tour Eiffel tout en s’amusant, lancez-vous dans l’Adventure Game. Un jeu de piste, gratuit et ludique. Le but ? Résoudre des énigmes et percer les mystères de la Dame de Fer pour retrouver le nom d’un dossier confidentiel.

Pour vous récompenser, une jolie vue, des tables d’orientations, des longues vues et un plancher en verre. La Tour Eiffel s’est aussi modernisée avec les années : de nombreuses animations numériques et des reprographies d’objets jonchent le parcours. Lever la tête : les dédales d’arches et de métaux arc-boutés sont hypnotiques.

Découvrez également l’ancien escalier en colimaçon allant jusqu’au sommet. Ce tronçon historique, aujourd’hui obsolète, mesure plus que quatre mètres trente.

Besoin d’une pause ? Des aires de repos face aux paysages urbains vous invitent à la contemplation.

Bien plus que visiter la Tour Eiffel, vous souhaitez privatiser un de ses espaces ? Bingo ! Le salon de réception Gustave Eiffel se situe au coeur de la Dame de Fer et se prête aux évènements privés ou professionnels. On ne va pas se mentir, une soirée au dessus des sites parisiens les plus remarquables, dans une déco aussi raffinée que contemporaine, ça en jette !

Le second étage

deuxieme etage tour eiffel

Crédit photo : Shuttertsock / M. Vinuesa

Envie de challenge ? Empruntez les escaliers jusqu’au second étage ! Courage, plus que trois-cents marches !

Le deuxième étage domine à cent-quinze mètres de hauteur. Le panorama est réputé comme le plus imprenable sur la Ville Lumière. Vous tombez forcément en admiration lorsque Paris se couche à vos pieds. Les rubans sinueux de la Seine s’écoulent sous vos yeux. Le Louvre, le Grand Palais, Montmartre, les Invalides, Notre Dame, le Champ-de-Mars, le Quai Branly et le Trocadéro se déploient sur tout l’horizon. Visiter la Tour Eiffel, c’est balayer tout Paris en un regard.

Le troisième étage

Le troisième étage n’est accessible que par un ascenseur vitré. Votre coeur se soulève légèrement. La montée est renversante. Les portes s’ouvrent. Vous faites un pas un avant. Gare au vertige, vous trônez à deux-cent-soixante-seize mètres du sol. Entre les pylônes, vous marchez dans l’ancien repère de Gustave Eiffel. Vous planez au dessus de la ville, tout à coup plongés dans le silence. La vie bat son plein tout en bas, tant dis que vous profitez de cette parenthèse unique. Peut-être même avec un verre de champagne à la main ?

Ne manquez pas la reconstitution du bureau de Gustave Eiffel, particulièrement authentique et enrichissante.

Miam, la gastronomie française !

restaurant tour eiffel et boutiques premier etage

Crédit photo : Shutterstock / Alexandra Lande

Nous sommes en France ! Donc, visiter la Tour Eiffel c’est bien, s’y régaler les papilles, c’est mieux !

Au second étage, les buffets proposent de la restauration rapide, sur place ou à emporter. Il s’agit plutôt d’encas sur le pouce, mais qui feront malgré tout plaisir en cas de petite faim !

Au même étage, le restaurant 58 vous ouvre également ses portes. Sa vue plongeante sur le Trocadéro et le Palais Chaillot est inoubliable. Tout comme son décor contemporain et sa cuisine raffinée, mais pas guindée.

Au troisième étage se dressent les tables du Jules Verne. Bien plus qu’un restaurant, c’est un temple de la gastronomique française, expérimentale et unique. La vue est spectaculaire. Trinquez face à la Ville Lumière, inondée d’artères et de monuments prodigieux. Certes, l’expérience culinaire a un prix. Au troisième étage toujours, un bar à champagne vous propose de boire une coupe en l’honneur de votre visite ! Visiter la Tour Eiffel, ça se fête !

Sinon, vous aurez toujours le choix d’un encas dans un des buffets. Mention spéciale pour celui dédié au macaron : une gourmandise 100% parisienne.

Flânerie bucolique

les jardins de la tour eiffel

Crédit photo : Shutterstock / ESB Professional

Depuis 2018, des jardins aussi romantiques qu’apaisants bordent les piliers massifs de la tour. L’écrin de verdure vous invite à une douce promenade dans le temps. Vous retrouvez des perspectives uniques sur la Dame de Fer.

Les allées sont des odes au jardinage à la française : grandes pelouses vertes, fleurs et arbres soigneusement taillés, bassins d’eau. Finalement, vous flânez et finissez par tomber sur l’ancienne cheminée de la Tour Eiffel.

Le plus sympa ? Les jardins sont gratuits et accessibles sans passer par la billetterie. En définitive, visiter la Tour Eiffel et profiter d’une parenthèse verte, c’est possible !

Comment aller à la Tour Eiffel ?

Inutile de vous dire que ce monument historique est largement desservi. Pour visiter la Tour Eiffel, il faut vous rendre sur le Champ-de-Mars. Précisément : 5 Avenue Anatole France, 75007 Paris.

En métro

Depuis les stations de métro Trocadéro (lignes 6 et 9), Bir-Hakeim (ligne 6) ou Ecole Militaire (ligne 8).

En RER

Depuis la station Champ-de-Mars/Tour Eiffel (ligne RER C).

En bus

Prenez les lignes 30, 69, 82, 86, 87 ou 72. Descendez aux arrêts nommés Tour Eiffel, Champ de Mars, Montessuy ou Point Iena. La Dame de Fer est alors accessible, à pieds, en quelques minutes.

En batobus

Voici une attraction touristique et culturelle unique. Elle vous permet de visiter la Tour Eiffel et de sillonner la Seine, romantique et confidentielle.

En voiture

On vous le déconseille mais il faut vous garer au parking du musée du quai Branly.

Horaires et Tarifs de la Tour Eiffel

HORAIRES

Quand visiter la Dame de Fer ? Et bien, toute l’année !

Les ascenseurs sont accessibles de 9h30 à 23h45. Idem pour les escaliers, exception faite du 19 octobre au 2 novembre (fermeture à 18h30).

Visiter la Tour Eiffel de nuit est par ailleurs une expérience des plus inouïes. En juillet et août, au temps des nuits chaudes, la Tour Eiffel reste éveillée une heure supplémentaire.

TARIFS

Vous avez plusieurs options pour visiter la Tour Eiffel. Du coup, plusieurs tarifs également.

  • Deux étages par ascenseur : 16,30 euros ;
  • Deux étages et au sommet par ascenseur : 25,50 euros ;
  • Billet accès aux étapes par les escaliers : 10,20 euros ;
  • Billet accès aux deux étages et au sommet par les escaliers : 19,40 euros.

Les jeunes de douze à vingt-quatre ans bénéficient d’un tarif moitié prix. Un tarif réduit encore de moitié pour les enfants jusqu’à onze ans et les personnes souffrant de handicap.

Les bénéficiaires du RSA et les enfants de moins de quatre ans ont accès gratuitement à la Tour Eiffel.

Vous pouvez tout à fait, et cela est même conseillé, réserver à l’avance vos billets pour la Tour Eiffel. Cela vous épargne, au moins, la queue aux caisses.

Visiter la Tour Eiffel sans faire la queue ? C’est possible

Un accès prioritaire à la Dame de Fer pour passer devant tous les touristes, ça vous intéresse ? En effet, quand on voit les interminables files d’attentes en bas de la Tour Eiffel, cela ne donne pas du tout envie d’y monter. Mais il est tout à fait possible de monter sans faire la queue. On vous garantit que vous aurez une sacré mine satisfaite !

Pour cela, choisissez de visiter la Tour Eiffel avec un guide. Déjà, il vous dévoilera l’histoire et les secrets du monument. Mais le mieux, c’est qu’il vous fait prendre l’entrée prioritaire et monter par l’ascenseur indépendant. Vous pouvez ensuite passer autant de temps que vous le souhaitez au premier et second étage de la Tour Eiffel.

Ces billets peuvent également comprendre l’accès au troisième étage.

Vous pouvez également coupler votre visite guidée avec d’autres attractions. Par exemple, grâce à son emplacement exceptionnel aux abords de la Seine, de nombreuses agences proposent également une balade sur le fleuve. Ou encore, réserver pour un dîner de haut vol abrité par la Dame de Fer. Sinon, vous pouvez visiter la Tour Eiffel en soirée. Promesse d’un coucher de soleil exceptionnel ou d’une nuit étoilée remarquable.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Egalement dans Tour Eiffel
Commentaires/Questions
  1. Pour y être aller récemment, je confirme que même par un temps mitigé il y a toujours de la queue !!
    Personnellement j’ai pris un pack visite de la Tour Eiffel avec croisière sur la Seine pour un anniversaire avec mon chéri. Un moment magique dans notre belle capitale ! Pensez quand même à vous couvrir :) !

Laisser un commentaire