Les 5 plus belles randonnées à faire à Gavarnie

avatar
Gavarnie
Trouvez des idées de randonnées à faire à Gavarnie Voir les randonnées
En partenariat avec Bannière top

Quels sont les meilleurs sentiers pour découvrir l’emblématique cirque de Gavarnie ? On vous dit tout dans cet article !

« C’est une montagne et une muraille tout à la fois ;
C’est l’édifice le plus mystérieux des architectes ;
C’est le colosseum de la nature ;
C’est Gavarnie ».

Difficile de rendre un meilleur hommage à ce paysage emblématique du parc national des Pyrénées que Victor Hugo à travers ces vers.

Le cirque de Gavarnie est un des sites naturels les plus spectaculaires de France. Il trône au cœur de l’Occitanie, à deux pas de l’Espagne, et nombreux sont ceux qui veulent le découvrir à travers la randonnée !

Mais quel est le meilleur sentier pour le découvrir ? Dans cet article, on vous présente les meilleures randonnées à faire à Gavarnie, à choisir en fonction de vos envies et de votre niveau !

1. La grande cascade de Gavarnie

Gavarnie

Crédit photo : Alltrails

Cette randonnée à Gavarnie permet d’échapper un peu à la foule qui occupe habituellement le site. Tout au long du sentier, les points de vue sont à couper le souffle.

Enfin, vous arrivez à la cascade de Gavarnie, le point d’orgue de la randonnée. Avec ses 423 mètres de hauteur, elle est la cascade la plus haute de toute la France métropolitaine !

La montée est assez raide, mais vous l’aurez compris : le jeu en vaut la chandelle. Prévoyez de bonnes chaussures de marche et de quoi vous désaltérer.

2. Le cirque de Gavarnie

Gavarnie

Crédit photo : Alltrails

Rendez-vous au cirque de Gavarnie pour vivre un véritable moment d’évasion. Ici, la nature est préservée et sauvage.

La roche forme des murailles spectaculaires, notamment au niveau du massif du Mont-Perdu qui culmine à plus de 3 000 mètres d’altitude. Alors qu’au creux des gorges d’Ordesa, d’Aniscle ou de Pineta, les rivières coulent paisiblement.

Au cours de cette randonnée à Gavarnie, vous avez l’occasion d’admirer cette merveille des Pyrénées sous tous les angles. Et cela, sans rencontrer de grandes difficultés sur le parcours.

3. Le cirque de Gavarnie par le plateau de Bellevue

Gavarnie

Crédit photo : Alltrails

Rendez-vous à la commune de Gavarnie pour démarrer cette aventure. Il s’agit d’un véritable village de montagne, perché à 1 400 mètres d’altitude.

Pensez à vous arrêter à la jolie église Notre-Dame-du-Bon-Port sur le chemin. Ensuite, traversez le plateau de Bellevue, qui malgré sa grande beauté est très peu fréquenté. Une fois au sommet, vous retrouvez la foule, mais le panorama sur le cirque et sa cascade est à couper le souffle.

Une très belle alternative pour les marcheurs solitaires à la recherche d’une randonnée à Gavarnie.

4. Gavarnie et le Mont Perdu en passant par la brèche de Roland

Gavarnie

Crédit photo : Alltrails

Cette randonnée démarre également par le village de Gavarnie, mais elle vous entraîne ensuite jusqu’à la brèche de Roland. Il s’agit d’un sentier long et escarpé, qui présente de réelles difficultés.

Au niveau de la brèche, certains passages d’escalade sont techniques. Par conséquent, il est réservé aux randonneurs expérimentés. Prenez garde aux conditions météorologiques avant de vous lancer !

Malgré sa difficulté, cette randonnée à Gavarnie vaut vraiment le coup d’œil pour ses paysages époustouflants ! Vous traversez la grotte des Isards, le col de la Cascade, le piton du Cylindre et enfin le Mont Perdu, situé à cheval entre la France et l’Espagne. Une véritable pépite…

5. Le cirque de Gavarnie, le refuge de Sarradets et la Brèche de Roland

Gavarnie

Crédit photo : Alltrails

Dans le même esprit que la randonnée précédente, cette randonnée à Gavarnie vous fait découvrir le cirque puis la brèche de Roland. Cela vous permet de passer des paysages bucoliques de Gavarnie aux décors lunaires des sommets des Hautes-Pyrénées… Mais il faudra le mériter !

Si la foule se presse sur les sentiers qui entourent le cirque de Gavarnie, seuls les plus sportifs s’aventurent sur la brèche. En effet, pour l’atteindre, il faudra traverser des sentiers raides et caillouteux et escalader des roches verticales.

Sur le chemin, vous pouvez vous arrêter au refuge des Sarradets (ou refuge de la brèche de Roland), situé à 2 589 mètres d’altitude. De mai à septembre, il est possible de s’y restaurer.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou