Prague en 3, 4 ou 5 jours : nos itinéraires pour un séjour à Prague

avatar
Réservez vos visites & activités à Prague

Vous avez pris quelques jours de vacances pour découvrir la Tchéquie ? Découvrez les meilleurs itinéraires pour visiter Prague en 3, 4 ou 5 jours !

Parmi toutes les destinations européennes, il y en a une qui charme depuis toujours les touristes du monde entier : Prague. Joyau de l’Europe centrale, la capitale de l’ancien Royaume de Bohême abrite un patrimoine incroyable, classé évidemment au Patrimoine mondial de l’Unesco. Considérée comme le berceau du peuple et de la langue tchèque, elle est magnifiée au XIVe siècle sous le règne de Charles IV, empereur romain germanique. Prague est depuis un centre culturel majeur et un pôle économique puissant en Europe. Son histoire tourmentée du siècle dernier n’a pas écorné sa beauté, ni l’accueil de ses habitants et son patrimoine exceptionnel. Vous venez bientôt visiter Prague ? Alors, suivez notre guide et découvrez les itinéraires de Prague qu’il faut absolument faire en 3, 4 ou 5 jours !

À lire aussi :
Les 14 choses incontournables à faire à Prague
9 idées de visites guidées à Prague
Prague Card : avis, tarif, durée & activités incluses

Prague en 3 jours

Jour 1 : la Vieille-Ville et le Château

Incontournables : Le Château de Prague, le Pont Charles, Staré Město, le Palais Lobkowicz, l’horloge astronomique
Quartiers où loger : Staré Město, Malá Strana
Notre conseil : Si vous le pouvez, visitez le Château et le Pont Charles tôt au matin, vous éviterez ainsi la masse de touristes de l’après-midi.

Commencez vos itinéraires de Prague par ses monuments les plus emblématiques : le Pont Charles et le Château de Prague. Tous deux sont généralement pris d’assaut par les touristes l’après-midi. Il est alors difficile d’en profiter pleinement ou de prendre de belles photos !

Le Pont Charles

Le Pont Charles

Crédit photo : Shutterstock – Kajano

Débutez ainsi votre journée par une visite du Pont Charles. Au plus tôt vous arrivez, au moins il sera bondé ! Nommé en l’honneur de Charles IV, symbole de la ville, il relie depuis le XIVe siècle le quartier de Malá Strana à la Vieille-Ville de Prague nommée, en tchèque, « Staré Město ». Ce colossal monument baroque est considéré comme un des plus beaux ponts d’Europe ! Tout du long, vous pourrez notamment voir des statues de saints et profiter de belles vues sur la Vltava et la ville.

Une fois arrivé·e·s dans Malá Strana, vous pouvez au choix découvrir ce quartier pittoresque et charmant. Les monuments incontournables sont le Palais Wallenstein et son jardin, l’Église Saint-Nicolas et le Mur de John Lennon, voisin de l’ambassade de France. Cependant, nous vous recommandons plutôt de monter directement au Château de Prague, en tram.

Le Château de Prague

Le château de Prague, à absolument faire dans vos itinéraires de Prague

Crédit photo : Shutterstock – Travel Faery

Pour cela, prenez les trams 22 ou 23 à l’arrêt Malostranské náměstí pour rejoindre l’arrêt Pražský hrad. Faites-en sorte d’arriver à une heure pile (11h00, 12h00, 13h00, etc.) pour assister à la relève de la garde. La plus impressionnante a lieu à midi.

Visitez ensuite le Château de Prague, le siège du pouvoir des rois de Bohême, des empereurs du Saint-Empire romain germanique, des présidents de la République tchécoslovaque, puis de la République tchèque ! Situé sur la colline de Hradčany, il est notamment considéré comme le plus grand château ancien au monde. Véritable ville dans la ville, il abrite également de nombreux édifices religieux, un palais et de massifs éléments architecturaux typiques de la ville !

La gigantesque cathédrale Saint-Guy et la basilique Saint-Georges sont évidemment des incontournables ! Ses tours sont visibles partout depuis la ville. Mais pensez aussi à visiter le Palais Lobkowicz, un musée d’art, et également les jardins du Château. Vous pourrez ensuite redescendre à Malá Strana pour visiter le quartier et les monuments évoqués ci-dessus.

Vous pouvez enfin rejoindre à pied la Vieille-Ville et découvrir alors l’horloge astronomique de Prague. Elle est généralement moins fréquentée en fin ou tout début de journée.

Bon à savoir : le château ainsi que d’autres visites majeures de la ville sont incluses dans le Prague Card.

Jour 2 : à la découverte des quais de la Vltava

Incontournables : Le Théâtre National, la Maison Dansante, Vyšehrad, la Tour Poudrière de Prague
Quartiers où loger : Staré Město, Malá Strana, Nové Město
Notre conseil : manger au marché de Naplavka les week-ends ou déjeuner sur une des péniches des quais

Parc Kampa, Pont de la Légion et Maison Dansante

Les étranges statues de parc Kampa

Crédit photo : Shutterstock – Vital Safo

Pour votre deuxième jour, nous vous recommandons de découvrir la ville en longeant les quais de la Vltava jusqu’à Vyšehrad, un ancien château fortifié. Vous pouvez démarrer l’un des plus beaux itinéraires de Prague depuis le Parc Kampa, à Malá Strana et traverser le Pont de la Légion. Ce dernier enjambe une charmante île verdoyante, qui accueille des événements au printemps et à l’été. Vous rejoindrez alors le Théâtre National, un magnifique édifice. Il est le second point de départ de cet itinéraire à Prague.

Suivez ensuite les quais jusqu’à la Maison Dansante de Frank Gehry. Vous pouvez, si vous aimez l’Histoire, suivre l’avenue à votre gauche jusqu’à l’Église Saints-Cyrille-et-Méthode. Sa crypte abrite un musée gratuit, passionnant et émouvant, dédié à l’opération Anthropoid. Cette opération, menée par la Résistance tchèque, a permis d’assassiner Reinhard Heydrich, bras droit de Heinrich Himmler, durant la Seconde Guerre mondiale.

Naplavka et Vyšehrad

Parmi vos itinéraires de Prague, passez au marché de Navplaka

Crédit photo : Shutterstock – Madeleine Steinbach

Dans tous les cas, nous vous invitons ensuite à descendre sur les quais de la Vtlava (Naplavka) en direction du sud. Les samedis et dimanches, un marché fermier se tient. Plusieurs stands proposent des spécialités locales à manger sur le pouce. Une fois arrivé·e·s au Pont ferroviaire, quittez les quais et montez jusqu’à la colline de Vyšehrad, normalement bien indiquée. Ce château fort, construit au Xe siècle sur une colline qui domine la Vltava, offre de superbes vues sur le Vieux Prague au Nord et la Vltava. Dans l’enceinte du château, vous pourrez aussi découvrir un cimetière où se trouvent les restes des personnes les plus célèbres de l’histoire tchèque.

Après cette visite, rejoignez l’arrêt de métro Vyšehrad. Ce dernier peut vous mener à l’arrêt Muzeum. Vous pourrez alors descendre à la place Wenceslas, une des plus grandes et célèbres places de Tchéquie. Rejoignez ensuite la Tour Poudrière de Prague pour faire du shopping à Palladium ou aller dans la Vieille-Ville.

Quand le crépuscule arrive, vous pouvez également profiter d’une belle croisière sur la Vltava. Vous découvrirez ainsi les monuments entraperçus dans la journée sous un angle nouveau et dans un cadre romantique ! Cette activité est à inclure absolument dans vos itinéraires de Prague.

Jour 3 : Quartier juif et Colline de Petřín

Incontournables : Josefov, le musée juif de Prague, Petřín,
Quartiers où loger : Staré Město, Nové Město
Notre conseil : visiter le quartier juif le matin puis profiter du soleil l’après-midi sur la colline verdoyante de Petřín

Josefov

Josefov, le quartier juif, à inclure dans vos itinéraires de Prague

Crédit photo : Shutterstock – AlexAnton

Pour cette troisième journée, nous vous recommandons de visiter Josefov, le quartier juif de Prague, situé au cœur de la Vieille-Ville. Cet endroit a autrefois accueilli une des communautés juives les plus importantes d’Europe centrale. De celle-ci ne subsiste que quelques symboles : synagogues, musées et cimetières. Les découvrir vous permettra d’en découvrir l’histoire tantôt prospère et tantôt tourmentée. Vous pouvez ainsi opter pour une visite guidée du quartier. Vous pouvez aussi visiter les incontournables de Josefov : le musée juif de Prague, le vieux cimetière juif ou encore la synagogue Vieille-Nouvelle.

Nous vous recommandons de faire cette visite au matin. L’après-midi, si le beau temps est au rendez-vous, nous vous conseillons de grimper au sommet de la colline de Petřín. Tout là-haut, vous bénéficierez d’un des plus beaux panoramas de Prague !

Petřín

La tour Petřín

Crédit photo : Shutterstock – DaLiu

Bien qu’elle ne mesure que 327 mètres d’altitude, cette colline de Petrin domine le paysage. Elle dispose d’une tour, surnommée la « Petite Tour Eiffel de Prague », d’un funiculaire et est entourée d’un parc gigantesque. Pour monter à son sommet, rejoignez la station Újezd desservie par une foule de lignes de tram.

Avant de rejoindre le funiculaire, ou pour les courageux de grimper la colline à pied, ne manquez surtout pas de découvrir le monument dédié aux victimes du communisme. Ces sept silhouettes humaines descendant un escalier symbolisent la souffrance infligée aux prisonniers politiques du régime. Au sol, une ligne en bronze et des plaques commémoratives rappellent le nombre de victimes.

Quant au funiculaire de Prague, il circule entre 9 heures du matin et plus de 23 heures le soir, avec un départ tous les 10-15 minutes selon la saison. Attention cependant : vous devrez probablement faire la queue. Mais bonne nouvelle si vous avez une carte de transport : la montée et la descente seront gratuites !

Au sommet, vous pourrez grimper dans la tour panoramique pour profiter d’une superbe vue sur Prague et ses monuments incontournables ! Vous pourrez aussi observer l’église Saint-Laurent et la Chapelle du Calvaire, vous promener dans le parc attenant et rejoindre quelques beaux belvédères. Mais surtout, ne manquez pas de longer le « Mur de la Faim », rempart crénelé, jusqu’au monastère de Strahov. Ce bâtiment datant de 1143 abrite une belle et somptueuse bibliothèque.

Prague en 4 jours

Incontournables : quartier de Vinohrady, Église Sainte Ludmila, musée de la Ville de Prague, Lego Museum, musée national de Prague
Quartiers où loger : Staré Město, Malá Strana, Vinohrady
Notre conseil : Profitez de la pause gourmande pour vous faire une plus grande pause

Vos trois premiers jours dans la capitale vous ont permis d’accomplir les itinéraires incontournables de Prague. Si vous avez prévu de découvrir Prague en 4 jours, alors vous pourrez prendre le temps et apprécier des activités et lieux boudés des touristes. Évidemment, nous vous avons déjà proposé quelques sites moins connus juste avant, comme l’Église Saints-Cyrille-et-Méthode, la colline de Petřín ou Vyšehrad.

Pour une découverte calme : le quartier de Vinohrady

Quartier de Vinohrady, Prague

Crédit photo : Shutterstock – Mikhail Markovskiy

Vous souhaitez inclure une journée plus calme dans vos itinéraires à Prague ? Alors nous ne pouvons que vous recommander de passer un peu de temps dans le quartier de Vinohrady. Très apprécié des expatrié·e·s et des loca·ux·les, sa découverte débute forcément par la belle Église Sainte Ludmila, au centre de la place Náměstí Míru. Cette dernière accueille fréquemment des marchés de Noël ou marchés fermiers. Dans les rues adjacentes, vous trouverez de nombreux restaurants de cuisine du monde, ainsi que des cafés charmants.

À Jiřího z Poděbrad, vous trouverez aussi un célèbre marché fermier, fréquenté principalement par les habitants du quartier. La Tour de transmission voisine abrite un restaurant. Si vous réservez une table le midi, vous pourrez manger un délicieux repas tchèque en plus d’avoir une belle vue sur la ville !

Enfin, faites un tour au parc de Riegrovy sady. Ce spot est célèbre pour sa vue sur le château et la ville. Ce parc est ainsi le lieu idéal pour des pique-niques ou apéritifs au coucher de soleil !

Pour les amateurs d’art et d’histoire : les musées incontournables

Le musée national de Prague

Crédit photo : Shutterstock – Yasonya

Vous avez prévu de visiter Prague en 4 jours ? Amateurs et amatrices d’art et d’histoire, profitez de ce jour en plus pour visiter certains des musées incontournables de Prague. Tout d’abord, vous ne devriez manquer de découvrir le Musée de la ville de Prague. Situé dans un magnifique bâtiment néo-Renaissance, il présente l’histoire du site de Prague depuis la Préhistoire, jusqu’en 1784. Sa pièce la plus exceptionnelle est évidemment sa maquette de Prague réalisée par Langweil entre 1826 et 1834 !

Faites ensuite un tour au Musée national de Prague, le plus grand musée de République tchèque. Situées au bout de la place Venceslas, au cœur de la ville, ses collections traitent des sciences de la nature comme des champs les plus pointus des sciences sociales. Ses pièces proviennent de Tchéquie et du monde entier.

Pour en apprendre plus sur l’histoire récente du pays, vous devriez également visiter le Musée du Communisme. Il vous permettra d’en apprendre plus sur l’histoire de ce régime totalitaire, du Coup de Prague en février 1948 à la Révolution de velours en novembre 1989. Les expositions présentent également la vie quotidienne, la propagande et la censure.

Par ailleurs, si vous accomplissez vos itinéraires à Prague en famille, passez faire un tour au Lego Museum. Il plaira aussi bien aux petits qu’aux grands.

Et pour une note plus positive, nous vous conseillons évidemment le Musée Mucha. Cette petite galerie est dédiée à l’artiste tchèque Alfons Mucha. Ce dernier est connu pour ses emblématiques peintures, affiches, dessins et lithographies. Les amateurs d’art pourront aussi visiter le Musée des Arts décoratifs ou le Musée Kampa.

Pour les food addicts : faire une journée gourmande à Prague

Goulash tchèque

Crédit photo : Shutterstock – Stepanek Photography

Prague n’est pas forcément connue pour sa gastronomie, et pourtant la cuisine tchèque mérite de faire partie de vos itinéraires de Prague ! Au-delà, du célèbre goulash, d’un smažený řízek (Schnitzel) ou des trdelník du centre-ville, il existe bien d’autres merveilles. Pour découvrir la gastronomie tchèque, voici plusieurs adresses incontournables :

  • Kantýna : une boucherie et restaurant de viande très renommé ;
  • Havelská Koruna : pour manger dans une véritable cantine tchèque ;
  • Café Louvre : pour une ambiance Première République et des repas tchèques plus élaborés, mais toujours abordables ;
  • U Medvídků : une brasserie traditionnelle tchèque transformée en restaurant.

La bière est également un élément central de la culture tchèque. Le pays compte des centaines de brasseries sur son territoire. Pour en découvrir quelques-unes moins connues, foncez aux traditionnels bars à bière de U Tri Ruzi. Pour une ambiance locale, on vous recommande chaudement Zlý Časy. Le Restaurace U Bansethů voisin est un des meilleurs restaurants tchèques de la ville, que seuls les locaux fréquentent.

Prague en 5 jours

Incontournables : château de Cesky Krumlov et ses jardins, thermes de Karlovy Vary, ossuaire de Sedlec, camp de concentration de Terezin
Villess où loger :Prague, Cesky Krumlov, Karlovy Vary
Notre conseil : pour chaque lieu, privilégiez la visite lorsque la météo est bonne

De la même façon que Paris n’est pas la France, Prague ne représente pas toute la Tchéquie ! Nous vous recommandons ainsi de quitter la capitale si vous comptez visiter Prague en 5 jours ou plus. Pour découvrir le reste du pays, quatre endroits nous semblent particulièrement intéressants :

Cesky Krumlov

View of medieval Cesky Krumlov with castle, Czech Republic

Crédit Photo : Shutterstock / JeniFoto

Site classé au patrimoine mondial de l’Unesco, ce joyau de la Bohême du Sud abrite notamment l’un des plus grands châteaux du pays, de superbes jardins baroques et surtout une petite ville charmante. Pour découvrir au mieux l’histoire et les merveilles de Cesky Krumlov, vous pouvez opter pour une visite guidée depuis Prague pour une journée.

Karlovy Vary

Karlovy Vary

Crédit photo : Shutterstock – NaughtyNut

Pour vous relaxer, nous ne pouvons que vous conseiller de visiter Karlovy Vary. Située au nord-est de la Bohême, cette station thermale pittoresque est renommée dans toute l’Europe Centrale et de l’Est pour ses sources d’eaux chaudes minérales. De nombreux visiteurs s’y rendent depuis des siècles pour ses bains aux vertus curatives, sa tranquillité et la beauté de son centre historique.

À noter que vous pouvez aussi choisir de visiter par vos propres moyens les villes de Cesky Krumlov ou de Karlovy Vary. Pour cela, vous pouvez prendre le train ou bien un bus de la compagnie Regiojet.

Kutná Hora et son ossuaire

Kutna Hora

Crédit photo : Shutterstock – Alex Poison

La ville de Kutná Hora est particulièrement célèbre pour son ossuaire de Sedlec. Ce lieu ne pourra que séduire les amateurs de mysticisme et d’épouvante. L’ossuaire abrite, comme son nom l’indique, les os de 40 000 victimes de la peste. Des excursions existent ainsi au départ de Prague. Vous visiterez alors, accompagné d’un guide, cette fascinante église aux ossements.

Le camp de concentration de Terezin

Terezin

Crédit photo : Shutterstock – Rainer Hesse

Terezin est une ancienne forteresse transformée en camp de concentration par les nazis. Ce lieu chargé d’histoire peut être également visité depuis Prague. Cette visite guidée vous permettra de découvrir cette ville fantomatique. Les voyageu·rs·ses n’en resteront pas insensibles, puisque vous plongerez dans l’horreur de l’un des pires drames humains.

Prague en une semaine

Bibliothèque du Clementium

Crédit photo : Shutterstock – Cinematographpictures

Vous voulez visiter Prague en une semaine ? Parfait ! Vous avez donc l’occasion de visiter tous les lieux que nous vous avons énumérés. Nous vous rassurons, cela sera largement suffisant pour vous occuper ! Néanmoins, si certains des lieux présentés ci-dessus n’attirent pas votre curiosité, voici une liste d’autres endroits intéressants que vous pouvez inclure dans vos itinéraires à Prague :

  • Visiter le château fortifié de Karlstejn et faire une randonnée vers le Grand Canyon ;
  • Partir à la recherche des œuvres de David Cerny, un artiste contemporain controversé ;
  • Découvrir le zoo de Prague, qui accueille environ 640 espèces, dont des girafes, des tigres de Malaisie ou des chevaux de Przewalsk ;
  • Faire un tour dans le charmant parc de Letna ;
  • Aller observer le mémorial communiste de Vítkov ;
  • Visiter la bibliothèque du Clementinum ;
  • Vous perdre dans la nature près de Divoká Šárka.

Transports à Prague

Pour rejoindre la Tchéquie et visiter Prague, de nombreuses options s’offrent à vous. Évidemment, l’avion est la solution la plus pratique et confortable. De nombreux aéroports français proposent des vols à destination de l’aéroport de Prague-Václav-Havel.

Vous pouvez aussi prendre le bus. Des compagnies comme Regiojet (tchèque) et Flixbus proposent ainsi des itinéraires allant jusqu’à Prague. En voiture, un périple d’une dizaine d’heures vous attend.

Pour accomplir vos itinéraires à Prague, la mobilité est absolument optimale ! Il est vraiment très aisé de se déplacer dans la capitale tchèque, notamment grâce :

  • Aux tramways de la ville : ce réseau compte ainsi 26 lignes de jour et 9 lignes de nuit ;
  • Le métro : qui offre, quant à lui, trois lignes ;
  • Enfin, le réseau de bus : très développé, couvre toute la ville et relie notamment l’aéroport au métro.

À lire aussi :
Parking pas cher à Prague : où se garer à Prague ?
Transfert entre l’aéroport Vaclav Havel et Prague

Maintenant que vous connaissez les meilleurs itinéraires de Prague, il ne reste plus qu’à les faire ! Bon voyage !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire