Lot-et-Garonne, la belle surprise du Sud-Ouest

avatar

Cap vers le Sud-Ouest de la France dans un département souvent sous-estimé mais qui n’en est pas moins fascinant pour autant.

Fondé en 1790, le Lot et Garonne tient son nom des deux rivières qui traversent le département. Pendant longtemps, celles-ci ont été un avantage à la fois stratégique, lorsqu’il s’agissait des guerres, et commercial pour l’agriculture et l’exportation des produits.

Le Lot et Garonne se distingue par sa géographie : ses grands plateaux, ses collines de calcaire aux formes vallonnées, ses champs de céréales, ses prairies verdoyantes, ses vignes vermeilles et ses vastes forêts font de ce département un bel écrin de verdure.

Mais ce n’est pas tout ! Le Lot et Garonne est également une contrée chargée d’Histoire : lieu stratégique durant la Guerre de Cent Ans, il fut sous la tutelle des Anglais avant de revenir dans le giron français. Ses villages, témoins du passé, ont pour la plupart gardé des traces de la période moyenâgeuse : ils vous donnent la sensation de remonter le temps.

Generation Voyage vous propose de partir à la découverte d’un département souvent oublié et de vous faire découvrir, les secrets de lieux fascinants qui ne vous laisseront pas en reste.

Agen et Villeneuve-sur-Lot : les indétrônables

Agen

Agen vu du ciel & La Cathédrale Saint-Caprais d’Agen – Crédit photo : Shutterstock – Iakov Filimonov & Wikimédia

Il n’est point rare dans l’Histoire de constater des rivalités entre deux villes d’un même territoire. Dans notre cas c’est plutôt Villeneuve-sur-Lot qui, jalouse d’Agen, lui reproche de lui faire de l’ombre !

Nationalement (et internationalement) connue pour ses pruneaux, Agen ne cesse d’étendre sa renommée depuis plus d’un siècle. Dans le même temps, son tourisme se développe.

A trente kilomètres de là, Villeneuve-sur-Lot quant à elle, joue les belles endormies avec un charme certain de « grosse bourgade de province ».

Villeneuve-sur-Lot

Pont au dessus du Lot à Villeneuve-sur-Lot – Crédit photo : Shutterstock – Dayow & Instagram –
ed.landscape

Malgré leur rivalité, les deux villes lot-et-garonnaises restent des lieux d’exception dans la région et se doivent d’être visitées. Il serait dommage de passer à côté de ces communes historiquement et architecturalement fascinantes.

Erigées par les Romains, elles servent, durant l’Antiquité, de camps pour les légionnaires, de quartiers artisanaux, de forum… dont il reste encore des vestiges. Pendant le Moyen-Âge, elles constituent de rares points de passage sur la rivière qui en font des positions stratégiques pendant la Guerre de Cent Ans et lors des guerres de religion. Elles sont anglaises pendant un temps (lors des grandes guerres) puis repassent sous la couronne française.

Architecturalement, les deux villes suivent le même plan, des rues octogonales qui rappellent le temps où Agen et Villeneuve-sur-Lot étaient sous la coupe de l’Empire Romain. D’ailleurs en vous promenant, vous aurez la chance d’apercevoir des monuments antiques tel que l’Hôtel d’Escouloubres.

Ainsi, déambulez dans les rues et observez les jolies maisons en brique jaune, rouge et marron qui donnent aux deux cités une atmosphère chaleureuse et conviviale. Contemplez durant votre balade le patrimoine religieux extrêmement riche d’Agen et Villeneuve-sur-Lot et arrêtez vous devant les églises et cathédrales qui donnent un ton grave et émouvant aux deux cités.

Rugby à XV VS Rugby à XIII : l’éternel combat

A gauche : club de rugby de Villeneuve-sur-Lot | A droite : le SUA d'Agen

Club de rugby de Villeneuve-sur-Lot & le SUA d’Agen – Crédit photo : Facebook – Agen Rugby Page Officielle & Léopards d’Aquitaine

Agen et Villeneuve-sur-Lot s’affrontent également sur un autre terrain : la pelouse du rugby !

Emblème national du Sud-Ouest, ce sport d’équipe est un véritable symbole pour les habitants de la région. Quand on est au bord du terrain, peu importe l’âge, le genre, la couleur de peau ou l’origine pourvu que l’on encourage la même équipe dans les bons comme dans les mauvais moments.

Si le combat peut être rude sur la pelouse et l’ambiance passionnée dans les tribunes, on oublie tous les différents le soir, à la troisième mi-temps, où l’esprit festif et convivial reprend le dessus !

Mais si le rugby est religion dans ce département du Sud-Ouest, tous ne prêchent pas à la même paroisse. En effet, le Sport Union d’Agen compte 15 sportifs tandis que les Léopards d’Aquitaine, club de Villeneuve-sur-Lot en compte 13 et cela fait toute la différence. Bien que ces deux disciplines soient basées à peu près sur les mêmes règles, les sensations, les émotions, les perceptions ne sont pas les mêmes.

Toujours est-il qu’à XIII ou à XV le Lot-et-Garonne est une terre de champions pour le rugby. Le SU d’Agen, sacré huit fois champion de France, occupe encore aujourd’hui une bonne place dans le Top 14, compétition populaire rassemblant les meilleurs clubs de rugby à XV français.

Neuf fois champion de France, le club des Léopards d’Aquitaine concourt quant à lui dans la Première Division Nationale, un autre championnat, certes moins célèbre, mais qui rassemble les meilleures équipes de rugby à XIII.

Les villages du Lot-et-Garonne : les héritiers d’un temps

Château lot et Garonne

Château de Bonanguil – Crédit photo : Shutterstock – Richard Semik

Le Lot-et-Garonne, c’est aussi et surtout, un voyage dans le passé. Témoins comme suspendus dans le temps, les petits hameaux du département ont ce petit quelque chose d’antan qui en fait la richesse historique.

Monflanquin la bastide

Commencez la découverte des cités médiévales par Monflanquin, classé parmi les plus beaux villages français. Erigé par Alphonse de Poitiers sous le nom de Mons Flanquinus, la commune est fortifiée en 1252 afin de se protéger des invasions.

En entrant dans la ville, vous remarquez deux axes perpendiculaires qui la scindent et la place en son centre : il s’agit du modèle des bastides très répandu dans le Sud-Ouest de la France durant la période Moyenâgeuse.

Les bastides sont des villes au plan parfaitement régulier qui répondait à un projet à la fois politique et économique. Régies par un acte fondateur, les bastides sont avant tout des lieux de marchés. Leur plan en damier vous amène sur la place centrale entourée d’arcades sous lesquelles les petits commerces sont installés. Le jour de marché fixé dans la charte dès le Moyen-Âge est toujours le même aujourd’hui.

Monflanquin

Place du centre à MonflanquinFVi – Crédit photo : Cœur de Bastides

Après avoir sillonné le village par les nombreuses rues piétonnes, rendez-vous au Musée des bastides de Monflanquin pour en apprendre davantage sur la cité et son Histoire.

Sur votre chemin, pensez à bien observer les maisons à colombages faites de pierres et de briques qui datent du XIIIe siècle. Ensuite, rendez-vous à la maison du Prince Noir ou au Chateau de Martel. C’est ici qu’a eu lieu une histoire sordide que vous connaissez sûrement. En effet, le château de Martel a abrité pendant plusieurs années ceux qu’on appelle aujourd’hui « Les reclus de Monflanquin » : onze membres d’une famille aristocrate bordelaise qui, sous l’emprise d’un homme mal intentionné, sont restés enfermés dans leur bâtisse durant plusieurs années.

Pour encore plus d’aventure, à quelques kilomètres de Monflanquin se trouvent des vestiges des mérovingiens et des carolingiens. Pourquoi ne pas y aller faire un tour afin de conclure l’escapade en beauté ?

Nerac, entre rivière et Histoire

Nérac

Nerac vu du ciel – Crédit photo : flickr – Jean-Paul Tonnelier

En route maintenant pour Nérac, un des plus célèbres villages du département pour une balade au cœur de l’histoire.

Au Moyen-Âge, Nérac devient la résidence favorite des Albret (une famille royale d’Aquitaine), accueillant ainsi les grands noms de la royauté française tels que Catherine de Médicis.

Le vieux Nérac forme un ensemble harmonieux avec ses maisons anciennes, ses quais qui longent la Baise et son pont gothique.

Les amoureux se plaisent à flâner le long de la rivière, au gré des fontaines, statues et essences centenaires qui jalonnent le charmant village lot-et-garonnais dans lequel il fait bon vivre. Optez pour une balade en bateau afin de découvrir Nérac depuis les eaux. Vous pourrez ainsi admirer son église, ses maisons à colombages et le célèbre château d’Henri IV.

Pujols au cœur du Moyen-Âge

Centre de Pujols

Centre de Pujols – Crédit photo : Shutterstock – chrisatpps

Cap sur Pujols, qui est considéré comme un des plus beaux villages du territoire. Perchée à plus de 180 m d’altitude, il domine Villeneuve-sur-Lot. Dans cette cité, vous aurez la chance de pouvoir découvrir de nombreux vestiges qui témoignent de la richesse historique des lieux.

Bien que les remparts aient été démolis, deux portes demeurent encore en bon état : on entre alors dans la ville par la Porte anglaise ou celle du Clocher.

Ensuite, direction les vestiges du château de Pujols qui valent le détour. Sur la route, les maisons à colombages aux façades blanches vous charmeront à coup sûr. Avant de partir, passez à l’église sainte-Foy et prenez le temps de contempler ses merveilleuses peintures murales qui datent du XVIe siècle.

Le château Lalande-Stelsia : l’étonnante folie

Chateau Le Stelsia

Hotel le StelsiaCrédit photo : Facebook – Le Stelsia

C’est l’histoire d’un château situé à 30 km d’Agen et construit il y a de cela sept siècles. Au départ ferme fortifiée, il a évolué au fil de ses propriétaires successifs. Il est rénové plusieurs fois au XVIe, XVIIe et XVIIIe siècle et s’est vu ajouté tantôt de nouveaux corps de bâtiments, de nouvelles tours, qui ont rebâti ses fenêtres, son toit…

La bâtisse nommée « Château Lalande » par son propriétaire est restaurée une dernière fois en 1992 pour être aménagée en un hôtel de luxe. Cependant, en 2008, la société chargée de l’exploitation de l’ensemble fait faillite et laisse le château à l’abandon.

En 2011, Philippe Ginestet, patron du groupe GIFI, tombe amoureux de Lalande et le rachète. Avec son ami, le célèbre architecte Jacques Bru, il décide de le rénover et d’en faire une adresse d’exception. S’engagent alors des travaux démentiels pour transformer le chateau Lalande en hotel de luxe : Le Stelsia. Oui mais… pas n’importe quel hôtel de luxe.

A gauche et à droite : chateau de Stelsia

Hotel le Stelsia & Piscine de l’hôtel – Crédit photo : Facebook – Le Stelsia

Car lorsqu’on passe la grille et qu’on pénètre dans l’enceinte, le château nous offre un spectacle magique, hors du commun. Les murs sont roses, rouges, jaunes, verts, brillants, avec des touches de bleu, de violet. C’est à ne pas en croire ses yeux !

L’intérieur de la bâtisse n’a rien à envier à l’extérieur : de la couleur et de l’excentricité qui en font un lieu féerique. Aucune pièce ne se ressemble et pourtant elles sont nombreuses. Après avoir installé vos affaires dans une des spacieuses chambres du château, partez explorer le parc de trente hectares autour du bâtiment.

En vous baladant dans cet écrin de verdure, sur votre chemin, vous croiserez pêle mêle un carrousel, une bibliothèque, des cascades « magiques », des topiaires géantes en forme d’animaux, des sculptures futuristes, un labyrinthe végétal… Et en prime, le plus grand terrain de mini golf d’Europe : 4 700m² de verdure parsemée de 18 trous ! Le projet en cours ? Construire le plus grand karting européen… ça donne envie !

A gauche : une topiaire en forme d'aigle au Stelsia | a droite : le chateau Stelsia

Topiaire en forme d’aigle royal & Hotel le Stelsia – Crédit photo : Facebook – Le Stelsia

Une sorte de Disneyland en plein Lot-et-Garonne, une touche de modernisme qui contraste avec le patrimoine médiéval local… C’est le but avoué du patron de GIFI qui désire “insuffler la vie à la pierre” et casser les codes de l’hôtellerie de luxe souvent austère et restrictive. Au Stelsia, c’est effectivement très différent : l’hôte retrouve son âme d’enfant, sa bonne humeur à travers toutes les expériences proposées par l’établissement.

Le Lot-et-Garonne une terre nature…

Pont au lot-et-garonne

Pont au dessus de la Baise – Crédit photo : Shutterstock – chrisatpps

« La Florence à la Française », voilà comment on décrit ce département au relief doux et vallonné. Le Lot-et-Garonne offre, pour notre plus grand bonheur, une mosaïque de paysages : des vignobles, des forêts, des prairies, des coteaux… En somme, un endroit parfait pour déconnecter et se retrouver dans un cadre propice à la sérénité.

Le conseil départemental a choisi, avec raison, d’exploiter cet environnement et de le protéger le plus possible en aménageant des itinéraires propres aux moyens de transports dits « verts ».

Le Lot-et-Garonne est quadrillé par plus de 4 800km de sentiers balisés et chemins de randonnées et il y en a pour tous les goûts ! Partez en road trip pendant plusieurs jours sur le célèbre chemin de Saint-Jacques de Compostelle qui sillonne le département sur 150 km ou tout simplement faites une balade entre deux villages ou deux fermes.

Agen nature

Le port fluvial de Buzet-sur-Baïse & La Voie Verte – Crédit photo : Instagram – tourismeetlotetgaronne & ed.landscape

Le Lot-et-Garonne est également célèbre pour sa VéloRoute. Cette voie verte qui accueille piétons et bicyclettes serpente sur 160 km et propose plusieurs itinéraires, par exemple, en partant d’Aiguillon, on rejoint Fumel par des petites routes tranquilles au bord du Lot en découvrant au passage le musée du Pruneau à Lafitte-sur-Lot, le village médiéval de Penne d’Agenais ou le château de Bonaguil.

On peut également suivre le canal des Deux Mers qui relie l’Atlantique à la Méditerranée ou la Scandibérique qui joint l’Espagne à la Norvège. Sillonnons les berges de la Garonne au son des chansons de Francis Cabrel, originaire d’Agen, respirons l’air pur, écoutons le bruit du vent qui fait frémir les arbres… Non vraiment comment se sentir plus décontracté et relax ?

…et gourmande

Histoire, architecture, sport… et la gastronomie dans tout ça ? Bien sûr, le Lot-et-Garonne est un endroit charmant à visiter, mais comment passer à côté des spécialités de ce terroir ? Premier département français en matière de diversité fruitière et maraîchère, premier département de production bio en Nouvelle-Aquitaine, le Lot-et-Garonne porte bien son surnom de « jardin de France ».

Si les musées ne sont pas à votre goût, cap sur les marchés artisanaux ! Goûtez à la douceur acidulée des fraises Gariguette, des Charlotte, ou autres Ciflorette, testez les tomates de Marmande, les noisettes de Cancon… Et bien évidemment les pruneaux d’Agen !

A gauche : des tomates |à droite : des fraises

Tomates de Marmande et Fraises Guariguette – Crédit photo : Flickr – Sérgio Giron | julien haler

Si vous n’êtes pas encore rassasié, parcourez les marchés nocturnes qui vous réservent encore plus de surprises ! Dégustations et animations sont au programme dans une ambiance conviviale et chaleureuse. Vous aurez également la chance de discuter avec des agriculteurs locaux qui se feront une joie de vous présenter leurs produits.

Pour accompagner tous ces mets, quoi de mieux qu’une dégustation dans un domaine viticole ? Les vignerons de Buzet, des côtes de Duras, ou du Marmandais se feront un plaisir de vous accueillir pour vous faire partager leur savoir-faire mais attention, toujours avec modération ! Et pour finir bien sûr, l’Armagnac et le Floc de Gascogne s’imposent !

Inintéressant, peu avenant le Lot-et-Garonne ? C’est tout le contraire ! Terre d’Histoire, de bien-vivre, d’hospitalité, de nature et de sport, sa douceur de vivre et ses lieux bucoliques en font une destination très agréable pour qui ose franchir ses préjugés !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
50 avis (4.4/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
  1. Bonjour,
    Belle description mais pourquoi le réduire à son quart nord est? Le marmandais, le mezinais, les Landes lot et garonnaises ont aussi de très beaux atouts. Et Villereal?
    Je suis peiné de ces oublis.

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour Constans,

      Il est vrai que nous n’avons pas cité tous les atouts du Lot-et-Garonne mais ça sera peut-être l’occasion d’écrire un deuxième article sur ce beau département ! Qu’en pensez-vous ? 🙂

      Bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

  2. Un article très intéressant et très bien rédigé qui me donne envie d’ajouter le Lot-et-Garonne à ma liste de destination pour les prochaines vacances.
    Un grand bravo

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour Marwen,

      C’est un plaisir de lire ton commentaire, on te remercie !

      Bonne journée

      Louise de Generation Voyage

  3. Et voilà comment, en cheminant dans cet article qui nous « accroche » et nous incite, tout au long, à en savoir plus… j’ai découvert, avec étonnement, que le Lot et Garonne n’est pas seulement LE département fournisseur de pruneaux et de tomates, -dont on se gave l’été !!- mais où l’on peut se nourrir de vraies richesses culturelles.

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour Marie-France,

      Quel beau commentaire, merci beaucoup !! 🙂

      Bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

  4. merci de nous offrir un peu de dépaysement, on en a bien besoin !!
    ça donne envie de partir à la découverte de beaux villages et de changer d’air !!
    super 🙂

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour Eliette,

      Je te souhaite de pouvoir bientôt visiter cette magnifique région !

      Bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

  5. très jolie balade, mais peut être pourriez vous mettre une carte du département pour les « nuls »

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour Nicole,

      Merci pour ta suggestion, nous allons essayer de développer ça à l’avenir !

      Bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

  6. Bonjour,
    Merci beaucoup pour cet article sur le Lot-et-Garonne ! Je me permets de vous signaler une petite erreur à propos de Pujols, un très joli village médiéval, classé parmi les plus beaux villages de France, comme Monflanquin, mais qui n’est pas une bastide. Merci !

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour,

      C’est avec grand plaisir que nous avons rédigé cet article ! Et veuillez nous excuser pour cette erreur, nous allons la corriger au plus vite !

      Je vous souhaite une agréable journée,

      Louise de Generation Voyage

  7. Ne connaissant pas du tout ce département, je suis ravie de l’avoir découvert à travers cet article qui donne plus qu’envie d’aller explorer ce territoire méconnu mais qui semble fascinant !

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour Mathilde,

      Il ne te manque plus qu’à faire tes valises pour, on l’espère, les prochaines vacances !

      Bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

  8. Super article! Cela donne vraiment envie de retourner dans cette fabuleuse région pour les vacances

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour Mathilde,

      Merci beaucoup pour ton commentaire, n’hésite pas à poser tes valises dans cette région pour les prochaines vacances !

      Bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

  9. Il y a une erreur dans le paragraphe sur Nerac. La ville est évoquée comme au moyen âge la favorite des « Albert »…il aurait fallu écrire la famille « d’Albret » …le « r » vient avant le « e »…

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour ce retour, nous allons corriger cette erreur au plus vite !

      Bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

    • Super article !!!! Les photos choisies sont magnifiques et mettent en valeur ce superbe département. Cet article original et complet donne tout simplement envie de se rendre dans le Lot et Garonne au plus vite.

      Un immense bravo à la rédactrice.

      • Adèle Buijtenhuijs

        Bonjour Thibaud,

        Je me charge de féliciter comme il se doit notre rédactrice, un grand merci pour elle !

        Bonne journée,

        Louise de Generation Voyage

  10. Super mais vous avez pas fait fort sur la photo n°1 de présentation….car si ma mémoire est bonne, il s’agit du pont de Cahors dans le Lot (46) et non le Lot et Garonne (47) !!!!!!🙁🙁🙁

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour,

      Merci pour le signalement, nous allons la corriger au plus vite.

      Je vous souhaite une bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

  11. Superbe ! Juste il manque Duras ! Vous avez mis en avant le Stelsia mais Duras est incontournable ! Et dommage qu’on ait pas parler des Landes et des bains de casteljallux et cela aurait été parfait !

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour,

      Merci pour ton retour et qui sait, peut-être nous retrouverons tes suggestions dans un prochain article ! 🙂

      Bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

  12. Pas mal l’article sur notre département dommage que l’image principale accompagnant l’article soit une photo du pont fortifié Valentré (le pont du diable) et que ce pont ne se trouve pas dans le Lot et Garonne mais dans le Lot

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour Anthony,

      L’article va être mis à jour d’ici peu de temps, merci pour ton retour !

      Bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

  13. J’habite ce département depuis bientôt 9 ans. C’est un département qui mérite d’être connu

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour ton commentaire !

      Je te souhaite une bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

  14. Très intéressant j ai appris beaucoup de chose sur cette région qui mérite d être visitée.
    D ailleurs je prends plaisir à lire tout vos articles.
    Qui en plus par ces restrictions de voyage nous n est pas négligeable.
    Alors à bientôt de vous lire. Merci

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour Françoise,

      C’est un plaisir de lire votre commentaire, merci beaucoup !

      Je vous souhaite une bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

  15. Hé oui, le Lot et Garonne mérite vraiment une visite ! Adèle, merci de mettre en valeur les attraits de ce département méconnu.

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour Philippe,

      Merci pour cet avis, on va féliciter notre super rédactrice de ta part !

      Bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

  16. Superbe article qui rend ses lettres de noblesse à un beau département ! Ça donne envie de découvrir ou redécouvrir le Lot et Garonne

    • Adèle Buijtenhuijs

      Bonjour,

      Nous sommes heureux de savoir que l’article t’ait plu !

      Je te souhaite une bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

Laisser un commentaire