Visiter Mycènes, l’un des plus importants sites antiques Grec

avatar
La Porte des Lionnes
Réserver votre visite de Mycènes

Vous souhaitez découvrir cette cité antique exceptionnelle ? Suivez notre guide pour visiter Mycènes, trésor du patrimoine antique grec !

Cité antique préhellénique de l’Âge du Bronze, Mycènes est située sur une colline entre les monts Profitis Ilias et Zara. Elle se trouve ainsi au nord-est de la plaine d’Argos, dans le Péloponnèse.

Classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, la cité est entourée de fortifications en murs cyclopéens, un assemblage de blocs de pierre énormes.

Si vous venez en Grèce, vous ne devez surtout pas manquer de visiter Mycènes pendant votre séjour ! Elle est un des sites antiques les plus importants du pays et du continent. Vous souhaitez la découvrir prochainement ? Alors, suivez notre guide complet pour visiter Mycènes.

La cité d’Agamemnon, chef des Achéens lors de la guerre de Troie

La cité antique de Mycènes

Crédit photo : Shutterstock – Aerial-motion

La cité antique de Mycènes se trouve au cœur de la mythologie grecque, mais aussi de l’histoire civilisationnelle du continent. D’après la mythologie, elle aurait ainsi été fondée par Persée à la suite de l’homicide accidentel du roi d’Argos, Acrisios.

Ayant cédé cette dernière cité au neveu du défunt, Persée serait parti fonder une nouvelle ville : Mycènes. Le nom serait une allusion au pommeau de son épée ou au champignon découvert sur place.

Persée aurait ensuite demandé aux Cyclopes, des géants à la force surhumaine et bâtisseurs de Tirynthe, de construire des murailles pour la cité. Pour les Grecs de l’époque classique, les larges blocs de pierre utilisés ne pouvaient en effet qu’avoir été assemblés par ces géants, d’où leur nom de murs cyclopéens !

Dans le récit homérique, Mycènes est également le royaume d’Agamemnon, chef des Achéens lors de la guerre de Troie. Homère décrit alors la cité comme riche en or et importante pour la déesse Héra.

Durant le IIe millénaire avant notre ère, Mycènes est ainsi un pôle majeur de la Grèce continentale. Elle forme avec les cités voisines la civilisation « mycénienne ». Elle atteint son apogée entre les XIVe et XIIIe siècles avant notre ère.

Mais la puissante cité montre plusieurs signes de destructions, comme le reste des sites de la civilisation mycénienne, entre la fin du XIIIe et le début du XIe siècle avant notre ère. Les causes sont encore discutées parmi les experts : invasions étrangères, tremblements de terre, incendies ou conflits internes, ou plusieurs entremêlées ?

Dans tous les cas, Mycènes devient dès lors une cité mineure. Ses fortifications sont même détruites après la mise à sac de la ville par Argos en 468 avant notre ère.

Que voir et que faire à Mycènes ?

Inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999, Mycènes est un site majeur de la Grèce antique et de l’Europe. Connues depuis l’Antiquité, les ruines de Mycènes sont notamment décrites par Pausanias au IIe siècle de notre ère.

Les premières fouilles se déroulent en 1841 et le site est étudié en détail depuis 1876. De nombreuses petites merveilles archéologiques sont ainsi à découvrir lors de la visite de cette cité antique.

La porte des Lionnes et l’enceinte cyclopéenne

La Porte des Lionnes

Crédit photo : Shutterstock – Irina Rogova

Generation voyage a selectionné pour vous

Pôle majeur de la Grèce continentale du IIe millénaire avant notre ère, l’enceinte fortifiée de Mycènes protège la cité antique. Elle est composée de massifs blocs de pierre, qui ont donné leur nom de « murs cyclopéens » aux fortifications. Ces dernières sont caractéristiques de la civilisation mycénienne et en sont les mieux conservées.

Deux entrées se trouvent en son sein. La porte des Lionnes est ainsi l’entrée principale de la citadelle antique de Mycènes. Elle a été érigée au XIIIe siècle avant notre ère au nord-ouest de l’acropole. Elle tient son nom de la sculpture représentant deux lionnes en pose héraldique. Ces dernières sont placées sur le fronton, au-dessus de l’entrée.

La porte des Lionnes est un merveilleux exemple de sculpture monumentale de la civilisation mycénienne. C’est le seul monument de l’Âge du Bronze grec représentant un animal ayant survécu sans avoir été enterré.

Les cercles de tombes

Les tombes à fosse de Mycènes

Crédit photo : Shutterstock – Georgios Tsichlis

Une fois la porte des Lionnes franchie, vous entrez dans la citadelle de Mycènes. À l’intérieur de deux cercles situés dans l’acropole, les archéologues ont découvert de nombreuses sépultures royales.

Ces deux grands cercles A et B renferment ainsi plusieurs tombes à fosse. Elles sont surmontées d’une dalle ou d’une stèle sculptée en bas-relief ou en méplat. Elles abritent également un matériel funéraire très riche.

On a ainsi trouvé à l’intérieur des figurines de terre cuite, des céramiques, des masques et bijoux en or. Ces masques mycéniens conservent les traits des grands morts héroïsés grâce à un moulage en feuille d’or. Le plus fameux est le masque d’Agamemnon, trouvé dans la tombe V du cercle A.

Le palais royal

Le palais royal de Mycènes

Crédit photo : Shutterstock – Dimitrina Lavchieva

Generation voyage a selectionné pour vous

Un dernier site incontournable à visiter dans la citadelle est le palais royal. Accessible par un chemin raide, il se trouve au point le plus élevé. Vous pourrez en admirer quelques vestiges, car il a malheureusement été détruit par un incendie.

Ce palais royal s’élève ainsi en terrasse, au cœur de l’enceinte, selon un plan tripartite caractéristique des palais mycéniens. Il dominait autrefois les autres édifices de la citadelle, et notamment de grandes maisons d’habitation placées le long des remparts.

Le Trésor d’Atrée

Le Trésor d'Atrée

Crédit photo : Shutterstock – Karl Allen Lugmayer

À l’extérieur de l’enceinte fortifiée, les archéologues ont découvert neuf grandes tombes monumentales à coupole. En forme de ruche, elles sont construites selon la technique de l’encorbellement.

La plus impressionnante est ainsi la tombe dite « Trésor d’Atrée ». Son nom lui a été donné par Heinrich Schliemann, un archéologue allemand du XIXe siècle. Ce dernier a consacré sa vie à la recherche de trésors dans toute la Grèce. L’archéologue a notamment fouillé Mycènes avec minutie en 1874. Sa grande obsession était alors de découvrir Troie et de démontrer l’existence d’Agamemnon, roi légendaire de Mycènes.

Le Trésor d’Atrée est ainsi selon certains la véritable tombe d’Agamemnon, notamment par ses dimensions. Si, comme les autres, elle est précédée d’un long corridor à ciel ouvert et est accessible par une porte monumentale, son corridor fait cependant 36 mètres de long pour 6 mètres de large ! Elle est également surmontée d’un énorme linteau. La coupole de la chambre funéraire s’élève quant à elle à 14 mètres. Ne manquez donc surtout pas de la visiter !

Musée archéologique de Mycènes

Le musée archéologique de Mycènes

Crédit photo : Shutterstock – Anton_Ivanov

Generation voyage a selectionné pour vous

Avant de quitter le site antique, il vous reste un endroit à découvrir absolument : le musée archéologique de Mycènes ! Vous ne pouvez visiter Mycènes complètement sans y faire un tour.

Situé au pied de l’antique citadelle, il abrite des objets datés de l’Âge du Bronze. Ils ont évidemment été trouvés sur le site archéologique, mais aussi dans ses environs.

Vous y observerez ainsi des objets découverts lors des fouilles, et notamment ceux des différentes tombes des cercles A et B. Des copies d’armes et de coupes, des céramiques et fresques s’y trouvent également.

Malheureusement, une des pièces majeures du site antique, le « masque d’Agamemnon », se trouve au Musée national archéologique d’Athènes.

Comment visiter Mycènes ?

Parce que c’est un site antique, visiter Mycènes ne peut se faire qu’à pied. Deux options s’offrent cependant à vous pour l’organisation de cette découverte culturelle.

Vous pouvez opter pour une excursion guidée depuis Athènes, souvent combinée avec d’autres sites historiques, ou une visite directement sur place, guidée ou par vos propres moyens. Dans ce dernier cas, nous vous conseillons de loger à Argos, une charmante ville historique proche de Mycènes.

Une excursion depuis Athènes

La cité antique de Mycènes

Crédit photo : Shutterstock – Irina Rogova

Generation voyage a selectionné pour vous
  • Prix : 90 € en moyenne
  • Le plus de l’activité : transport inclus depuis la capitale, découverte d’autres sites antiques

De nombreuses excursions guidées partent depuis Athènes jusqu’à Mycènes. Ces visites guidées incluent fréquemment d’autres sites du Péloponnèse, comme l’incroyable site d’Épidaure. Ces excursions durent généralement une journée entière. Vous serez transporté dans un bus ou minibus climatisé.

Un guide professionnel vous accompagnera également lors de cette journée. Vous visiterez ainsi Mycènes, en apprendrez plus sur son histoire, la mythologie l’entourant et les découvertes faites par les archéologues.

Une visite à pied du site

Visite à pied de Mycènes

Crédit photo : Shutterstock – Benny Marty

Generation voyage a selectionné pour vous
  • Prix : 12€ tarif plein, 6€ tarif réduit
  • Le plus de l’activité : autonomie lors de votre visite

Vous pouvez évidemment visiter Mycènes sans être accompagné d’un guide. Il est aussi possible de trouver des audioguides en ligne ou de s’adresser à des guides locaux.

Quant aux horaires d’ouverture, le site est accessible de 8h à 17h en novembre et décembre. De janvier à mars, il ouvre seulement jusqu’à 15h30. En avril, il est ouvert de 8 heures à 19 heures. De mai à août, vous pourrez visiter Mycènes de 8 heures à 20 heures. Chaque quinzaine jusqu’à fin octobre, l’horaire de fermeture est réduit d’une demi-heure.

Les horaires peuvent également varier lors des jours fériés. Le site est aussi fermé le 1er janvier, le 25 mars, le 1er mai, le dimanche de Pâques, ainsi que les 25 et 26 décembre.

Comment accéder à Mycènes ?

En voiture

Vous pouvez visiter Mycènes depuis Athènes en voiture. Le trajet dure alors 1h30. Depuis Athènes, vous devrez prendre l’autoroute A8 en direction de Corinthe. Une fois le canal passé, vous prendrez la sortie en direction de Nemea/Nafplio/Mycenae. Avant Nemea, vous sortirez et suivrez la route jusqu’à Mykines. Pour rejoindre Argos, il est possible de suivre le même itinéraire.

En bus

Vous pouvez également visiter Mycènes grâce aux transports publics. Il existe notamment des lignes de bus entre Athènes et Argos. Une fois à Argos, vous pourrez également prendre un bus jusqu’à Mycènes pour découvrir le site antique. Pendant la période estivale, il y a plusieurs départs par jour.

Depuis Athènes, il n’existe pas d’itinéraires en bus direct jusqu’à Mycènes. Mieux vaut donc opter pour une excursion guidée si vous ne souhaitez pas loger une nuit ou plusieurs à Argos.

Existe-t-il des visites combinées ?

La porte nord du palais de Mycènes

Crédit photo : Shutterstock – Andronos Haris

La visite de la cité antique de Mycènes est souvent couplée avec celle d’autres lieux emblématiques de la région du Péloponnèse. Vous pourrez ainsi réserver de nombreuses excursions guidées d’une journée ou plusieurs depuis Athènes. À cette occasion, vous pourrez notamment visiter Mycènes, mais aussi Épidaure, Corinthe, Nauplie ou Argos.

Ces excursions durent généralement une journée complète, mais certaines s’étendent sur plusieurs jours. En fonction du circuit et de la durée, prévoyez en moyenne une centaine d’euros pour une excursion guidée depuis Athènes.

Nous vous recommandons ce type de visites combinées si vous souhaitez découvrir tous ces sites antiques pendant votre séjour. Vous n’aurez alors pas à vous préoccuper du transport depuis Athènes. Vous n’aurez également pas à louer de véhicule. Attendez-vous cependant à une visite rapide de chaque site.

Les bonnes adresses à Mycènes

Pour que vous viviez une expérience mémorable du début jusqu’à la fin, Generation Voyage vous a déniché quelques bonnes adresses pour faire de votre visite de Mycènes un instant inoubliable !

Concernant les logements, vous pouvez tout à fait séjourner près de Mycènes et visiter le site antique et ses environs à votre convenance. Vous pouvez aussi loger à Athènes et profiter d’une excursion guidée d’une journée avec transport pour découvrir la cité.

Pour trouver votre logement idéal, nous vous conseillons notamment d’utiliser un comparateur d’hôtels comme Booking ou la plateforme Airbnb. Si vous souhaitez loger à proximité de Mycènes, on vous propose deux hébergements situés dans la ville voisine d’Argos susceptibles de répondre à vos envies.

Où loger à Mycènes ?

Pour loger près de Mycènes, vous devrez vraisemblablement vous arrêter à Argos, située à moins de 20 minutes du site antique.

Palladion Boutique Hotel
Palladion Boutique Hotel

Crédit photo : Booking

Établissement deux étoiles, le Palladion Boutique Hotel est situé sur la place centrale de la ville d’Argos. Vous y trouverez des chambres confortables à la décoration personnalisée et qui s’ouvrent sur un balcon. Elles disposent ainsi de tout le nécessaire pour profiter d’un agréable séjour près de Mycènes.

L’établissement possède aussi un parking privé gratuit et fournit de nombreux services de massage. Un bain turc s’y trouve également. Nous ne pouvons alors que vous le recommander pour votre séjour à Argos et dans le Péloponnèse.

Apollon Hotel
Hôtel Apollon Argos

Crédit photo : Booking

L’Apollon Hotel est également situé dans le centre d’Argos, cité au cœur du Péloponnèse. L’établissement vous propose ainsi des chambres climatisées avec balcon. Décorées avec soin, elles arborent notamment des couleurs pastel, un joli mobilier et du carrelage.

Dans l’hôtel, vous trouverez également un restaurant, un charmant coin salon et un parking privé gratuit. L’hôtel vous propose aussi des services de location de voiture et pourra ainsi vous aider dans vos aventures dans la région.

Les meilleurs restaurants à Mycènes

Près du site touristique de Mycènes, vous trouverez de nombreux restaurants où déjeuner. Vous pouvez notamment vous rendre au Melina’s Taverna Restaurant, situé dans le village de Mykines, au pied de la cité antique. Les plats sont généralement copieux et délicieux, et l’atmosphère y est paisible.

Nous vous conseillons également la Taberna Dimitris ou bien le restaurant Agamemnon Pallas. Dans tous les cas, vous trouverez de nombreuses tables et établissements au pied de Mycènes.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
3451
Laisser un commentaire ou