Le Canada en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Réservez votre Camping-car pour le Canada Voir les offres

Comment visiter le Canada en camping-car ou van aménagé ? Partez à la découverte du Grand Nord Blanc!

Terre découverte par Jacques Cartier et à l’histoire coloniale et moderne riche, le Canada est l’un des pays les plus visités du monde. Entre paysages, lacs, réserves indiennes et métropoles, on ne manque pas de lieux inspirants lorsque l’on visite le pays. Un pays, qui d’ailleurs, est l’endroit parfait pour un road-trip. C’est pour cela que visiter le Canada en camping-car ou van aménagé est une excellent idée.

De Montréal à Vancouver, en passant par Toronto, Ottawa ou encore Edmonton, vous n’aurez que l’embarras du choix pour votre parcours. Chaque province du pays de l’érable pourra vous procurer de merveilleux souvenirs.

Vous souhaitez visiter le Canada en camping-car ou fourgon aménagé ? Voici notre guide pour effectuer votre aventure !

À lire aussi : Les 5 meilleurs sites pour louer un camping-car entre particuliers

Idées d’itinéraires au Canada en camping-car

L'automne à Chicoutimi

Crédit photo : Shutterstock / Han S.Rhee

Le Canada est un pays vaste puisqu’il possède une superficie de presque 10 000 000 km². Il y a donc un nombre incalculable d’itinéraires possibles et imaginables. Selon la durée de votre séjour et/ou vos envies, il faudra adapter votre parcours. Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous.

Visiter une province

Les Rochers d'Hopewell, Nouveau-Brunswick

Crédit photo : Shutterstock / Jay Yuan

Il est possible d’imaginer rester dans une seule et même province. Les provinces étant gigantesques, il ne manquera pas d’endroits à visiter. Voici nos idées de parcours :

  • La Nouvelle-Écosse : Halifax, Lunenbourg, Piste Cabot, Cap Breton, Phare de Peggy’s Cove, les lacs (Boggy Lake, Ogden Round Lake, Bonnet Lake),
  • Le Nouveau-Brunswick : Fredericton, Moncton, Baie de Fundy, Mont-Carleton, Lac Kennedy, Hopewell, Village Acadien de Bertrand, Saint-John, Bathurst, Swallowtail, rivière Mirachimi,
  • Le Québec : Montréal, les Laurentides, l’Outaouais, le Saguenay, Lac Saint-Jean, Mont-Tremblant, Ville de Québec, Sherbrooke, Trois-Rivières, la Gaspésie, Mauricie, Réserve Mastigouche,
  • L’Ontario : Chutes du Niagara, Hamilton, Mississauga, Toronto, lac Simcoe, Parc Algonquin, les Mille-Îles, Ottawa, Parc National de Pukaskwa, Parc National Wabakimi, Île Manitoulin,
  • Le Manitoba : Winnipeg, Parc National du Wapusk, lac Manitoba, Parc provincial d’Hecla-Grindstone, Parc National du Mont-Riding, lac Clearwater,
  • Le Saskatchewan : Regina, lac La Vieille, Saskatoon, Missinipe, Parc National des Prairies, Gravelbourg, Cypress Hill Park, Cold Lake,
  • L’Alberta : Parc National de Banff, Calgary, lac Moraine, Dinosaur Provincial Park, Edmonton, Parc du Canada Jasper, Willmore Wilderness Park, Petit lac des Esclaves, Grande Prairie, Fort McMurray, Glacier Athabaska
  • La Colombie-Britannique : Vancouver, Parc Stanley, Capilano, Mont Grouse, Tofino, Nothern Rocky Mountains Park, Plateau Sauvage de Spatsizi , lac Bowron, Parc Wells Gray, Prince George, Parc National Yoho.

Vous l’aurez compris, visiter le Canada en camping-car est idéal tant il y a de choses à faire. Il faudra néanmoins adapter votre parcours et faire des choix, selon la durée de votre séjour.

À lire aussi : 10 parcs nationaux à voir absolument au Canada

Traverser le Canada

La rivière Saskatchewan longeant Saskatoon

Crédit photo : Shutterstock / EB Adventure Photography

Autre option envisageable, traverser entièrement ou partiellement le pays. En effet, partir d’une côte pour rejoindre l’autre peut s’avérer pratique et intéressant. Comme nous vous l’avons dit précédemment, il faudra faire des choix et adapter votre carnet de route à la durée de votre séjour. Voici quelques idées pour vous aider dans votre choix :

  • 7 jours : Montréal, Ottawa, Toronto, Chutes du Niagara, Winnipeg, Parc National Banff, Vancouver,
  • 10 jours : Montréal, les Laurentides, Ottawa, Toronto, Chutes du Niagara, Parc Algonquin, Winnipeg, Parc National Banff, Vancouver,
  • 15 jours : Québec, Mauricie, Montréal, les Laurentides, Ottawa, Toronto, Chutes du Niagara, Parc Algonquin, Winnipeg, Parc National Baff, Parc Canada Jasper, Vancouver,
  • 30 jours : Québec, Saguenay, Lac Saint-Jean, la Gaspésie, Mont-Tremblant, Trois-Rivières, Montréal, Halifax, Moncton, Fredericton, Sherbrooke, les Laurentides, l’Outaouais, Ottawa, Toronto, Chutes du Niagara, Île Manitoulin, Parc Algonquin, Winnipeg, Parc du Mont-Riding, Cold Lake, Edmonton, Calgary, Parc National Banff, lac Moraine, Parc Canada Jasper, Rocky Mountains, Parc National Noho Vancouver.
  • 45 jours et plus : Québec, Saguenay, Lac Saint-Jean, la Gaspésie, Mont-Tremblant, Trois-Rivières, Drummondville, Montréal, Halifax, Saint-John, Moncton, Fredericton, lac Kennedy, Village Ancien Acadien, Sherbrooke, les Laurentides, l’Outaouais, Ottawa, Toronto, Chutes du Niagara, Île Manitoulin, Parc Algonquin, Winnipeg, Parc du Mont-Riding, Cold Lake, Edmonton, Calgary, Parc National Banff, lac Moraine, Glacier Athabaska, Parc Canada Jasper, Rocky Mountains, Parc National Noho Réserve Nationale Nahanni, Vancouver.

Attention, ces idées de parcours nécessitent un certain rythme. Il est aussi subjectif. Vous êtes bien sûr libres de changer des étapes et d’imposer un autre rythme. Cependant, ces idées de parcours sont de beaux exemples qui peuvent vous aider dans vos choix.

Comment et où louer un camping-car au Canada ?

Le Lac Moraine dans le Parc National du Banff

Crédit photo : Shutterstock / Lucky-photographer

Avant d’atterrir pour visiter le Canada en camping-car, il est recommandé de faire une réservation en ligne. Et oui, il serait dommage d’arriver à Toronto, Montréal ou Vancouver se retrouver démuni·e·s de véhicule.

Pour trouver un camping-car, optez donc pour une plateforme de location de campings-car et de vans aménagés en ligne comme par exemple Outdoorsy. Ces sites sont désormais nombreux sur le marché du road-trip et du camping sauvage. Le principe est simple : vous choisissez le type de véhicule, vos dates et puis vous envoyez une demande location au propriétaire.

Dernière étape : après le paiement en ligne, vous recevrez systématiquement un mail de confirmation et vous voilà parti·e·s pour visiter le Canada en camping-car !

Réservez votre camping-car au Canada

Comment et où louer un camping-car en France ?

Il paraît impossible de louer un camping-car pour le Canada depuis la France. Il faudra donc le réserver via un réseau présent au Canada, comme Outdoorsy. Si vous souhaitez partir depuis la France avec un camping-car, privilégiez par conséquent d’autres destinations, comme l’Italie, l’Espagne ou encore l’Allemagne. Dans ce cas là, partir depuis la France est possible. Vous pouvez réservez en ligne ou le prendre dans une agence.

Louez un camping-car directement au Canada

Conduite au Canada en camping-car : les règles de circulation à connaître

Skyline d'Edmonton

Crédit photo : Shutterstock / LisaBourgeault

Au Canada, les principes de conduite sont relativement similaires aux règles françaises (port de la ceinture, dépassement…). Si le marquage au sol est jaune plutôt que blanc, le principe reste identique. Attention toutefois, les feux se situent de l’autre côté du croisement. Soyez donc vigilant·e·s. Logiquement, vous devrez vous munir de votre permis de conduire, qui doit obligatoirement être obtenu depuis au moins 1 an.

Les Canadiens sont réputés pour avoir une conduite prudente et courtoise. Vous n’aurez pas à croiser le chemin de fous du volant. Restez tout de même vigilant·e·s sur les différents périphériques. En cas de bouchons, certain·e·s automobilistes peuvent parfois perdre patience.

Attention aussi, des panneaux avec flèches latérales existent. Elles signifient que le rue est à sens unique. Prudence, donc. Notez aussi qu’il existe des feux verts clignotants. Ceux ci veulent dire que vous pouvez non seulement passer, mais que vous êtes aussi prioritaires.

La difficulté des métropoles

Cependant, si voyager en camping-car permet une certaine liberté, il y a aussi des contraintes. En effet, au Canada il est interdit de conduire un camping-car dans les métropoles. Ainsi, pour visiter des villes telles que Montréal, Toronto ou Vancouver, il faudra impérativement vous garer en périphérie. Vous risquez sinon une contravention. Et la police canadienne est intransigeante.

Le taux d’alcoolémie

Si pour beaucoup de pays, le limite de consommation d’alcool est limitée à 0,5/L, le Canada autorise jusqu’à 0,8/L. Toutefois, si vous dépassez ce seuil, une amende de 1000$CA et le retrait de permis sera effectué. Un casier judiciaire criminel sera également ouvert. Respectez donc les lois en vigueur pour la sécurité de tous.

Les limitations de vitesse

Si vous visiter le Canada en camping-car, vous remarquerez rapidement que l’entretien des routes n’est pas aussi bonne qu’en France. Il n’est pas rare de croiser des nids de poules, même sur une autoroute. Aussi, les limitations de vitesse diffèrent légèrement. Au Canada, il faut ainsi rouler à :

  • 30 km/h, sur les petites routes de ville ou route à fort trafic piétonnier,
  • 50 km/h, dans les zones urbaines classiques,
  • 90 km/h, sur les voies rapides,
  • 100 km/h, sur l’autoroute.

Quoiqu’il arrive, les limitations sont indiquées très souvent. Il suffit de les suivre.

Péages d’autoroutes au Canada : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Route en Colombie-Britannique

Crédit photo : Shutterstock / EB Adventure Photography

Au Canada, la quasi-totalité des autoroutes sont gratuites. Une excellente nouvelle pour vos trajets. D’autant plus que l’essence prendra une grande part de votre budget. Ne pas payer les autoroutes permet ainsi de faire de grandes économies. Prenez aussi en compte que sur les panneaux, ce sont les numéros d’autoroutes qui sont inscrits, pas une direction. La direction, quant à elle, apparaîtra sur les panneaux de sortie et de bifurcation.

Par ailleurs, si vous pouvez aller aux Chutes du Niagara, n’hésitez pas à traverser la frontière américaine. L’essence étant moins chère aux États-Unis, vous pouvez en profiter pour faire un plein.

Les aires de camping-car au Canada : où stationner ?

Les aires au Canada

Crédit photo : Caramaps

Si vous visitez le Canada en camping-car ou en van aménagé, quelques règles primordiales sont à connaître. La première, déjà énumérée est que le stationnement et la circulation en camping-car sont prohibés dans les métropoles.

De plus, pour la nuit il est impératif de stationner son camping-car dans une aire « légale ». Ne prenez donc pas le risque de faire halte sur le parking d’un centre commercial ou faire une halte routière (un camping-car ne peut y rester plus de quatre heures). Vous devez donc trouver des aires de stationnement légales, qui coûtent entre 40$CA et 90$CA selon leurs prestations.

Les terrains de campings au Canada bénéficient d’un classement :

  • 1 service, qui comprend l’électricité,
  • 2 services, qui comprend l’électricité et l’eau,
  • 3 services, qui comprend l’eau, l’électricité et la vidange du véhicule.

Pour faciliter vos recherches d’aires de stationnement, vous pouvez utiliser des applications telles que Caramaps ou park4night, qui recensent les aires d’autoroutes et qui vous permettent de les visualiser. Vous pouvez également ajouter des spots pas encore indiqués.

Préparer son voyage au Canada en camping-car

Nécessaire à prendre

Crédit photo : Shutterstock / Zelthyshev

Préparer son voyage pour visiter le Canada en camping-car, c’est également penser au nécessaire à emmener dans son véhicule. Il arrive dans nos préparatifs que l’on soit tête en l’air et que l’on oublie des choses indispensables. Voici une liste des choses à prendre et à faire avant de partir :

  • Lunettes de soleil, crème solaire
  • Maillots de bain
  • Panel d’applications mobiles : Waze (GPS), Park4night, cartes et guides touristiques
  • Câbles, adaptateurs et chargeurs de batterie téléphone
  • Trousse de secours (pansements, antiseptique, Bétadine, etc.)
  • Répulsif anti-moustiques
  • Papier toilette
  • Lingettes nettoyantes
  • Liquides (vaisselle, savon, douche, shampoing)
  • Batterie de cuisine de camping
  • Réchaud et recharges de gaz
  • Bonbonnes d’eau
  • Petits jeux de société, dés et jeux de cartes (pour les jours de pluie)
  • Duvets et couvertures, etc

Pensez bien à emporter des vêtements adaptés à la saison, les nuits peuvent parfois être fraîches, même l’été dans les zones montagneuses. Si vous voyagez pendant une période fraîche, achetez vos équipements comme les chaussures et les sous-maillots directement sur place. Vous trouverez de meilleurs produits, adaptés à la situation.

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car au Canada

Paysage du Yukon durant l'été indien

Crédit photo : Shutterstock / Reinhard Tiburzy

Le Canada possède un climat continental. L’hiver, les températures sont très froides tandis que l’été est très chaud et humide. On peut donc autant avoir des températures à -40°C qu’à +40°C. Les meilleures périodes pour partir s’étendent de mi-avril à juin ou de septembre à mi-octobre. En effet, le printemps au Canada est très agréable. Mais l’été indien au Canada permet de bénéficier également de températures douces, tout en profitant des belles couleurs automnales. L’hiver est quant à lui beaucoup trop rude pour partir en camping-car.

Enfin, prenez en compte que plus vous êtes au nord du pays, plus les températures seront froides, même en été. Cependant, la plupart des endroits à visiter se trouvent sur la partie méridionale du pays puisqu’une importante partie du Canada septentrional est inaccessible par la route.

Comment aller au Canada ?

Avions Air Canada

Crédit photo : Shutterstock / WorldStock

Le Canada se trouvant sur le continent nord-américain, il faut donc prévoir des billets d’avions. Depuis la France, il est possible de relier le pays, principalement par 4 aéroports internationaux :

  • Montréal et l’Aéroport Pierre-Eliott Trudeau,
  • Toronto et le Lester B.Pearson International Airport,
  • Vancouver et le Vancouver International Airport,
  • Calgary et le Calgary International Airport-Banff.

Nous vous recommandons, dans la mesure du possible, de privilégier Montréal et Vancouver. Les deux aéroports se situent près deux des côtes du pays. Cela vous permettra ainsi de traverser le pays et donc de réduire les détours. Pour trouver les meilleurs prix pour votre vols vers le Canada, n’hésitez pas à vous aider de comparateurs de vols comme par exemple Skyscanner.

C’est bon, vous savez tout sur le Canada et comment y voyager en camping-car. Vous avez déjà fait un road-trip là-bas ? Racontez-nous votre périple en commentaires !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire