×
Mot de passe oublié ?

Sur la route… de l’Ontario

Comparez et trouvez vos activités voyage
Sur la route… de l’Ontario

Découvrez l’Ontario à travers ses plus beaux sites touristiques

L’Ontario est la plus peuplée des provinces canadiennes. Et dans cette province grande comme l’Égypte, le moins qu’on puisse dire c’est qu’il y a beaucoup de choses à voir. Certains lieux sont très connus du grand public, notamment en France: Toronto ou les Chutes du Niagara; d’autres, un peu moins, comme Ottawa ou la région de Kingston et des 1000 îles; et d’autres encore, pratiquement inconnus, comme le Parc Algonquin ou la péninsule Bruce.

Pour réaliser ce road-trip unique, c’est le moment de s’installer confortablement. Au programme: 1650 kilomètres sur les routes de l’Ontario, une montée à 553 mètres de haut au sommet de la CN Tower de Toronto, puis une plongée à 30 mètres sous l’eau pour explorer des épaves dans les eaux de la baie Géorgienne. Attachez vos ceintures, on est parti !

Toronto, la ville-reine

Toronto, Ontario

Crédit photo: Flickr – Julien Redelsperger

Votre avion vient d’atterrir sur les pistes de l’aéroport Pearson. Une fois passées la douane et l’immigration, c’est le moment de découvrir la quatrième ville la plus peuplée d’Amérique du Nord. Et pour prendre le pouls de la « Ville-Reine » telle qu’on la surnomme, rien de mieux que de prendre de la hauteur en montant au sommet de la CN Tower. Cette grande tour de 553 mètres est à Toronto ce que la Tour Eiffel est à Paris: un symbole absolu. Construite de 1973 à 1976, elle offre une vue incroyable sur la mégalopole de jour comme de nuit. À tester absolument, le plancher de verre qui vous donnera l’impression de marcher dans le vide à 340 mètres au-dessus du sol.

Une fois remis de vos émotions, à vous d’arpenter la ville et d’enchaîner avec le Distillery Historic District. Un quartier historique typique du 19ème siècle industriel, aujourd’hui reconverti en village piétonnier avec des multiples boutiques à l’ambiance bobo-chic et design.

C’est ensuite le moment de partir en Asie… sans quitter la ville. Direction Chinatown avec ce quartier typique aux saveurs exotiques et à l’ambiance si particulière. Restaurant, boutiques… à vous de tester et d’essayer tout ce que le quartier peut vous offrir.

Le lendemain, prenez le ferry pour traverser la baie de Toronto en direction de ses îles. Les Toronto Islands sont un archipel situé juste en face de la ville. C’est la meilleure vue sur la Skyline, profitez-en pour faire des photos ! Une fois sur place, si le temps le permet, amusez-vous et détendez-vous sur les plages, dans le petit parc d’attraction ou sur les nombreuses pistes cyclables. C’est la nature en pleine ville.

Une fois de retour au centre-ville, attaquez la rue Yonge, l’une des plus grandes du monde avec ses 1896 kilomètres. Oui, oui… vous avez bien lu ! Cette immense artère très commerçante coupe Toronto en deux et dispose du plus grand centre commercial de la ville avec le Centre Easton.

Mais le temps presse, et c’est le moment de repartir. Quittez la ville pour vous mettre un peu au vert, dans le parc national des 1000 îles.

L’expérience à vivre

Edge Walk, CN Tower, Toronto

Crédit photo: Flickr – Ravenshoe Group

Le Edge Walk en haut de la CN Tower: une promenade, mains libres à 356 mètres de haut où vous pouvez vous pencher dans le vide, tout en étant solidement attaché. Une belle manière de se confronter à la hauteur et d’avoir la sensation de survoler la ville.

Kingston et les 1000 îles

Kingston & 1000 islands, Ontario

Crédit photo: Flickr – Julien Redelsperger

Situé à l’embouchure du Lac Ontario et dispersé sur le fleuve Saint-Laurent, le parc national des 1000 îles est un archipel unique, accessible en bateau, kayak ou jet-ski. À la frontière entre le Canada et les Etats-Unis, c’est un lieu poétique et varié: on y retrouve des petits rochers colonisés par les oiseaux, des îlots qui accueillent une cabane ou un chalet typiquement canadien, ou des grandes îles surplombées par des villas pour millionnaires. Techniquement, il existe d’ailleurs 1865 îles qui doivent respecter certains critères précis pour y être référencées: être un morceau de terre ou de roche au-dessous de l’eau pendant 365 jours par an, abriter au moins deux arbres ou arbustes et mesurer deux mètres carrés minimum ! Au milieu de tout cela, l’immense fleuve Saint-Laurent dont on explore les secrets.

À ne surtout pas manquer: la visite du Boldt Castle, pure excentricité à la fois magnifique et tragique d’un milliardaire américain pour sa femme, décédée avant que les travaux ne puissent être achevés. Après des années à l’abandon, il est à présent réhabilité et sa visite n’en est que plus belle. À noter, toutefois que le château est situé en territoire américain et vous devrez passer l’immigration américaine.

L’expérience à vivre

Boldt Castle, 1000 îles, Kingston, Ontario

Le Boldt Castle dans les Mille-îles – Crédit photo: Wikimedia – Luxil

Le survol en hélicoptère: embarquer pour l’un des nombreux tours proposés au-dessus des 1000 îles, du Boldt Castle ou des manoirs en ruine et prendre vraiment la dimension de la grandeur des lieux.

Ottawa, la capitale nationale

parlement du Canada, Ottawa

Le Parlement du Canada à Ottawa – Crédit photo: Flickr – Julien Redelsperger

Pour une grande capitale, Ottawa, reste une ville à taille humaine et très aérée. Ville où l’anglais et le français cohabitent avec intelligence, elle est surtout connue pour accueillir le Parlement canadien et la plupart des institutions fédérales. C’est d’ailleurs la première étape dès votre arrivée, avec une visite gratuite qui vous mènera jusqu’au sommet de la tour de la paix, le grand clocher du bâtiment, d’où la vue à 360 degrés offre une nouvelle perspective.

Ottawa dispose également de nombreux musées de classe internationale, tous plus intéressants les uns que les autres et des grands festivals à la belle saison. Si vous êtes sur place en juillet, ne manquez pas le Bluesfest, l’un des plus grands festivals canadiens où plusieurs scènes géantes accueillent les groupes stars du moment. Pour finir la soirée, profitez du marché By, quartier semi-piétonnier, très vivant la journée et très animé la nuit avec ses bars, restaurants, pubs et salles de concert.

L’expérience à vivre

Patinage sur le Canal Rideau, Ottawa, Canada

Crédit photo: Flickr – Julien Redelsperger

Patiner sur la plus grande patinoire du monde: en janvier et février, le canal qui traverse la ville se transforme en patinoire géante, gratuite et accessible à tous. Le Canal Rideau – du nom d’une des deux rivières qu’il relie – est alors un lieu unique, où l’on peut patiner en plein air et en plein centre-ville, avec des animations et des stands tout le long des 15 kilomètres aller-retour. Sans compter le bal de neige en février où les animations sont à leurs combles (concerts, sculptures sur glace, glissades, expositions…).

Le Parc Algonquin

parc Algonquin, Canada, Ontario

Crédit photo: Flickr – Julien Redelsperger

À quatre heures de route d’Ottawa, le parc Algonquin offre un condensé de ce que la nature canadienne peut offrir de mieux: d’interminables forêts aux couleurs incroyables en automne, lacs aux eaux cristallines, sentiers de randonnées, camping sauvage, rivières naturelles, relief escarpé et faune sauvage (il n’est pas rare d’y croiser des ours, notamment). C’est un immense espace qui se prête à beaucoup d’activités ludiques et sportives: randonnée, kayak, observation des animaux, vélo, camping, trekking… Bref, un vrai retour à la nature à l’état brut.

L’expérience à vivre

Le canoë-camping: partez explorer le parc pendant plusieurs jours en canoë, passez de lac en lac et dormez en pleine nature en mode camping sauvage au milieu de la forêt ou au bord d’un lac. Le vrai rêve canadien !

La péninsule Bruce

Péninsule Bruce, Canada, Ontario

Crédit photo: Flickr – Julien Redelsperger

Cinq heures de route plus tard, et vous voici tout au bout de la péninsule Bruce, un parc national isolé qui donne une impression de bout du monde. La péninsule accueille en réalité deux parcs: celui de la péninsule Bruce avec ses formations géologiques étonnantes, ses eaux glaciales turquoises, sa forêt et ses plages de galets, ainsi que le parc national marin de Fathom Five, un des must en terme de plongée sous-marine.

La petite ville de Tobermory, située tout au bout de la Péninsule est le lieu parfait pour rayonner dans les environs, à pied, en voiture, en vélo ou en bateau. À ne pas manquer la surprenante Flowerpot Island, avec des fameux pots de fleurs en pierre qui surveillent les eaux de la baie géorgienne. Là encore, c’est un vrai havre de paix et un morceau de nature splendide « made in Canada ».

L’expérience à vivre

plongée dans la péninsule Bruce, Ontario, Canada

Crédit photo: www.pc.gc.ca

La plongée sous-marine est déjà une activité épique en soi. Mais quand, en plus, on peut en faire dans des eaux claires qui bordent la péninsule et que l’on part explorer des épaves de bateau, c’est alors une activité à ne pas louper. Au 19ème et début du 20ème siècle, Tobermory était alors un grand port avec une activité intense et des dizaines de bateaux ont sombré dans les eaux de la baie. Certains, à quelques mètres seulement de la terre ferme, d’autres, beaucoup plus loin, mais tous peuvent être visités et explorés selon votre niveau, votre expérience et votre budget.

Les chutes du Niagara

chutes du Niagara, Ontario, Canada

Crédit photo: Flickr – Julien Redelsperger

C’est la dernière étape de votre périple ontarien et probablement la plus symbolique. Connues dans le monde entier, les fameuses chutes du Niagara ne sont pourtant pas les plus hautes, mais probablement les plus impressionnantes. L’exploitation touristique du site peut surprendre, mais ce mini Las Vegas au bord des chutes offrent de nombreuses activités qui occuperont les touristes de passage. De jour, comme de nuit, il y a beaucoup à faire. À noter que les chutes sont situées à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis. Même si le côté canadien est le plus spectaculaire, rien ne vous empêche de passer la frontière à pied ou en voiture pour voir le spectacle du côté de l’Oncle Sam.

L’expérience à vivre

Croisière chutes du Niagara Canada

Crédit photo: Flickr – mastahanky

C’est bien sûr le tour en bateau au pied des chutes ! Protégé par un magnifique poncho rouge en plastique, on s’approche au plus près et on mesure vraiment toute la puissance de ce spectacle incroyable. Les plus aventureux resteront sur le pont supérieur du bateau pour vivre l’expérience la plus intense, tout en se faisant copieusement arroser !

À lire aussi : Sur la route… du Québec
A voir aussi dans la rubrique Canada
A voir aussi dans la rubrique Road trip
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi