×
Mot de passe oublié ?

10 aéroports les plus dangereux et insolites au monde

Comparez et trouvez vos activités voyage
10 aéroports les plus dangereux et insolites au monde

Les aéroports les plus fous et étranges au monde

Pour la plupart d’entre nous, voyager en avion n’est qu’un moyen d’atteindre et/ou de quitter notre destination. Nous recherchons les meilleures offres de vols, vérifions de ne pas dépasser la limite de poids des bagages, et nous nous arrêtons éventuellement pour une tasse de café dans le terminal de l’aéroport. C’est à peu près tout.

Il y a des chances qu’avec toute la concentration pour se rendre à l’aéroport (ou en sortir) le plus rapidement possible, nous ne prenions pas le temps de regarder le paysage et observer les excentricités de l’aéroport. Nous manquons parfois des chefs-d’œuvre architecturaux et des pistes parfaitement alignées depuis lesquelles les avions atterrissent et décollent de manière constante. Pourtant, quand on a vu un aéroport, on les a tous vus, non ?

Et bien pas vraiment. Certains aéroports à travers le monde sont si intrigants, si singuliers, et si insolites qu’ils sont une attraction touristique à eux seuls. En voici les 10 plus originaux :

10. Aéroport international Princess Juliana, Saint-Martin

Aéroport international Princess Juliana, Maho Beach, Saint-Martin

Crédit photo: Flickr – Mike Roberts

Les vacanciers se rendent sur la plage de Maho Beach pour bronzer et se baigner dans l’eau cristalline, mais beaucoup y viennent pour assister à un phénomène totalement insolite… D’énormes avions viennent se poser sur la courte piste de l’aéroport international Princess Juliana, qui se trouve juste au bord de la plage. Les appareils atterrissent en passant entre 9 et 18 mètres au-dessus de la plage de Maho Beach, donnant l’impression de venir s’écraser sur le sable. A l’inverse, lorsque les avions décollent, ils se trouvent en bout de piste et donc à seulement quelques mètres de la plage : les moteurs provoquent des vents violents et soulèvent le sable à chaque décollage. Un vrai plaisir ! Certainement l’aéroport le plus impressionnant au monde.

9. Aéroport International de Savannah/Hilton Head, Géorgie, Etats-Unis

Savannah Airport, tombe sur la piste

Crédit photo: foxnews.com

Lorsque les avions atterrissent sur la piste N°10 de l’aéroport international de Savannah/Hilton Head, non seulement ils touchent l’asphalte, mais leurs roues roulent également sur deux pierres tombales. C’est Catherine et Richard Dotson qui sont enterrés à cet endroit tout sauf paisible. Le couple possédait autrefois la propriété, et s’en est servi de cimetière. Lorsque les Dotson sont décédés à la fin des années 1880, ils ont été enterrés dans le cimetière. Juste avant le début de la Seconde Guerre mondiale, l’armée a choisi de transformer le cimetière en un aéroport et déplaça toutes les tombes. Cependant, elle a choisi d’honorer les anciens propriétaires en laissant leurs pierres tombales là où elles étaient. Pas sûr que le couple aurait été d’accord.

8. Piste de glace, Base antarctique McMurdo

Aéroport piste de glace sur la banquise base antarctique McMurdo

Crédit photo: Wikimedia – Master Sgt. Jose Lopez Jr.

Les pilotes évitent généralement d’atterrir sur des pistes qui sont recouvertes de verglas. Mais ceux qui pilotent de gros avions à destination de l’Antarctique n’ont pas d’autre choix que de se poser sur la glace, à même la banquise. Ces avions (en général des C-17) ravitaillent plus d’un millier de scientifiques qui vivent et travaillent à la station McMurdo en Antarctique. Pendant les mois d’été, la glace peut devenir trop fine pour supporter le poids d’un tel avion. Sans endroit pour faire atterrir des avions, les habitants de la station McMurdo sont obligés de vivre sans fruits et légumes frais ni affaires de toilette et autres fournitures essentielles.

7. Aéroport international de Vancouver, Canada

Aquarium aéroport de Vancouver Canada

Crédit photo: Wikimedia – Eviatar Bach

Il n’y a rien de spécial concernant les pistes d’atterrissage de l’aéroport de Vancouver au Canada. Mais il y a plusieurs choses remarquables au sujet du terminal de l’aéroport. Le deuxième aéroport le plus fréquenté du Canada abrite non pas un mais deux aquariums grandeur nature. L’aquarium principal est un réservoir de 113 500 litres et accueille plus de 5000 créatures marines telles que des anguilles, des étoiles de mer, anémones, et diverses espèces de coraux. Le deuxième, plus petit, comprend 12 méduses dorées du Pacifique. Les aquariums ont été ajoutés en 2007 et se trouvent aux troisième et quatrième niveaux du terminal de l’aéroport.

Aéroport de Gisborne, Nouvelle-Zélande

Aéroport Gisborne, avion train Nouvelle-Zélande

Crédit photo: Amusing Planet

L’aéroport régional de Gisborne est situé sur la côte Est de l’île du Nord, en Nouvelle-Zélande. L’aéroport dispose de trois petites pistes gazonnées, d’une grande piste, et… d’un chemin de fer qui croise cette dernière. Aussi incroyable que cela puisse paraître, la ligne Palmerston North-Gisborne traverse directement la principale piste d’atterrissage de l’aéroport de Gisborne. Lorsque les avions s’approchent de l’aéroport, les contrôleurs aériens doivent s’assurer qu’un train n’est pas à l’approche de la piste afin de pouvoir autoriser un avion à atterrir. A ce jour, il n’y a eu aucun accident majeur entre un train et un avion grâce au travail assidu des contrôleurs aériens et ceux des chemins de fer.

Aéroport de Barra, Ecosse

Aéroport de Barra, Ecosse, plage

Crédit photo: Flickr – calflier001

Quand vous pensez à une île tropicale, se prélasser sur les plages d’un blanc immaculé et nager dans l’eau cristalline sont les choses qui vous viennent probablement à l’esprit. Cependant, impossible d’imaginer une plage qui sert d’aéroport. Pourtant, sur l’île de Barra longue de 13 km, la plage est le seul endroit pour faire atterrir un avion. Sur la côte ouest de l’Écosse, trois pistes marquées par des poteaux servent de pistes d’atterrissage pour les avions, mais seulement quand la marée est basse. Lorsque la marée monte, la plage est recouverte d’eau et devient un spot pour les windsurfers.

Aéroport international Don Muang, Bangkok, Thaïlande

Aéroport Don Mueang, Bangkok, golf

Crédit photo: dailynewsdig.com

En Thaïlande, il existe de nombreux hôtels et resorts proposant de vastes terrains de golf. Mais si vous êtes un membre de la Royal Thai Air Force, vous pourrez jouer au golf au sein d’un aéroport. L’aéroport international de Don Mueang se compose d’un parcours de golf de 18 trous qui se trouve directement entre deux pistes. Les avions décollent et atterrissent à cet aéroport sur une base régulière, ce qui signifie que les golfeurs swinguent juste à côté des réacteurs. Le terrain de golf était par le passé ouvert au public, mais est à présent strictement réservé aux membres de la Royal Thai Air Force.

Aéroport de Gibraltar

Aéroport Gibraltar croisement route

Crédit photo: F4aviation.co.uk

Normalement, aucun véhicule autre que ceux de l’aéroport ne doit entrer dans l’enceinte d’un aéroport. Mais à celui de Gibraltar, les véhicules passent carrément sur la piste malgré l’activité aérienne quasi constante. Pourquoi ? Parce que la route principale qui mène à la péninsule qui relie l’aéroport de Gibraltar à l’Espagne passe directement sur la piste de l’aéroport. Pour permettre aux avions d’atterrir sans crainte d’écraser des voitures, la route est bloquée à chaque atterrissage. Les voitures doivent patienter environ 10 minutes à chaque fois qu’un avion est à l’approche ou souhaite décoller.

Aéroport de Courchevel, France

Aéroport de Courchevel, neige

Crédit photo: Flickr – Peter Robinett

L’altiport de Courchevel se situe dans la ville de Courchevel en plein cœur des Alpes françaises, qui est connue pour sa station de ski luxueuse et haut de gamme. Mais contrairement à l’attrait chic de la station, l’aéroport lui-même est tout sauf luxueux. Avec un simple tarmac long de 520 mètres pour atterrir, la piste monte et descend au gré du terrain naturel des Alpes. Pour rendre l’atterrissage à l’aéroport encore plus dangereux, la piste a tendance à être couverte de neige et de plaques de glace.

Aéroport international du Kansai, Japon

Aéroport de Kansai, Japon

Crédit photo: japantimes.co.jp

Trouver un grand espace libre pour atterrir au Japon peut être difficile. C’est pourquoi le pays a dépensé plus de 16 milliards d’euros pour construire l’aéroport international de Kansai au large des côtes d’Osaka. Longue de près de 5 kilomètres, l’île artificielle est si grande qu’elle peut être vue de l’espace. L’aéroport a été conçu pour résister aux tempêtes dévastatrices et aux tremblements de terre qui sont communs au pays du soleil levant. La construction de ce gigantesque aéroport commença en 1987 et ne fut achevée qu’en 1994. Après son ouverture, l’aéroport international de Kansai a été nommé comme l’un des « monuments du Millénaire » par l’American Society of Civil Engineers (Société américaine de génie civil).

Bonus : l’aéroport de Skiathos, Grèce

Skiathos aéroport Grèce
L’aéroport de Skiathos se trouve sur l’île grecque éponyme. Sa piste d’atterrissage étant trop courte, il a été créé, pendant l’hiver 2013/2014, un isthme entre l’île de Skiathos et la péninsule de Lazareta qui permet de rejoindre de manière efficace les deux terres et ainsi obtenir un plus grand espace. La piste longue d’1,5 kilomètre permet seulement aux avions jusqu’à la taille d’un Boeing 757-200 d’atterrir.

Avez-vous visité l’un de ces aéroports ? Lequel est selon-vous le plus dangereux/insolite ?

A voir aussi dans la rubrique Insolite
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi