×
Mot de passe oublié ?

5 fêtes insolites à travers le monde

Comparez et trouvez vos activités voyage
5 fêtes insolites à travers le monde

Top 5 des festivals les plus fous

Dans un monde comme le nôtre, où nos différences sont notre première richesse, il n’est pas étonnant d’assister à des coutumes ou autres fêtes religieuses aussi surprenantes les unes que les autres…

Voici un extrait de 5 d’entre elles :

Le retournement des morts à Madagascar

Fête et festivals les plus effrayants au monde

Crédit photo: Impression écran Vimeo

Appelé communément le « retournement des morts » ou le « famadihana », cet événement est une coutume religieuse que l’on rencontre très souvent dans les tribus de Madagascar. Une coutume religieuse qui serait apparue au XVIIème siècle mais qui aurait existé bien avant dans d’autres régions du monde. Une pratique qui se raréfie de plus en plus, mais qui a pour but de faire la fête avec les défunts, qui selon la philosophie malgache ne rejoignent le monde des ancêtres qu’une fois après la corruption complète du corps. Un rituel très méticuleux car ce n’est qu’après le déterrement des os, l’enveloppement dans un linceul et autres coutumes, que les proches pourront enfin danser autour de la tombe.

Le lancer de bébé en Inde du Sud


Oui oui tout est dans le titre ! En effet, c’est dans l’État de Karnataka en Inde du Sud, qu’a lieu une coutume ancestrale du lancer de bébés. Une autre coutume religieuse qui est censée renforcer l’esprit de l’Enfant. Aussi fou que cela puisse paraître, les bébés sont tout de même « protégés », lancés à environ 10 mètres de hauteur, et amortis par une bâche tendue, tenue par la foule et proche du bambin. Purement symbolique, ce rituel permettra sans doute à l’enfant de ne pas avoir peur de se lancer dans la vie sans la moindre hésitation !

La cérémonie de « Naki Sumo » à Tokyo

Cri bébés, Naki Sumo, Japon

Crédit photo: Flickr – Guilhem Vellut

A croire que les bébés en Asie subissent quelques « traumatismes » lors de certaines fêtes locales… À en croire cette coutume venue du Japon, il n’est pas question de traumatiser un bébé mais de le renforcer et de tester sa bonne santé. Au pays du soleil levant, plus un bébé pleure fort plus il est en bonne santé. C’est donc lors d’un étrange concours que beaucoup de parents apportent leurs bébés âgés de 18 mois, 108 bébés exactement, dans le temple d’Irugi à Tokyo où est organisée la cérémonie de Naki Sumo. Porté à bout de bras par un sumo, le bébé qui aura crié le plus fort sortira vainqueur de ce drôle de festival ! Selon la croyance japonaise, les cris du bébé permettraient aussi d’éloigner les mauvais esprits !

Festival du cochon d’Inde au Pérou

Festival, cochon d'Inde, Pérou

Crédit photo: nydailnews.com

Beaucoup d’entre nous ont eu ces petits rongeurs plus communément appelés « cochons d’Inde » dans l’enfance. Des petites boules de poils que l’on chérit en étant petit… Au Pérou, le côté mignon des cochons d’Inde n’a pas échappé à une coutume vieille de plus de 1500 ans. Un festival au cours duquel, plusieurs villageois déguisent leurs cochons d’Inde dans des costumes locaux ou encore déguisements originaux. Le but étant d’élire les plus mignons et les plus beaux déguisements, seuls les vainqueurs ressortiront vivants de cette fête péruvienne.
Malheureusement, tous les autres finiront dans l’assiette des villageois…

Le God Pig festival à Taïwan

Pigs of God, festival, Taiwan, énorme cochon

Crédit photo: exportyourself.wordpress.com

Appelé aussi « les cochons de la souffrance » ce festival a pour but d’exhiber d’énormes cochons morts. Coutume et tradition religieuse, ces cochons sont nourris de force et gavés jusqu’à atteindre un peu plus d’une tonne pour enfin être sacrifiés pour les dieux. Un rituel qui fait partie intégrante des croyances religieuses Hakka et qui est contestée depuis de nombreuses années à cause de sa barbarie. L’engraissement des cochons durent deux années entières jusqu’à ce que les cochons atteignent une taille monstrueuse et puissent défiler morts sur des chars décorés pour l’occasion… Une pratique abusive et inhumaine qui devrait sans doute être stoppée dans les années à venir…

Aussi folles que surprenantes, certaines coutumes sont plus drôles que d’autres… Une chose est sûre, ces pratiques traduisent le monde dans lequel nous vivons, fait de traditions et de richesses culturelles si différentes.

A voir aussi dans la rubrique Evénements
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi