Visiter la Vallée de l’Ourika : billets, tarifs, horaires

avatar
Réservez votre excursion à la Vallée d'Ourika

Vous partez pour un voyage au Maroc ? Voici notre mini-guide pour visiter la Vallée de l’Ourika, près de Marrakech : billet, tarifs et horaires !

Située à 30 kilomètres au sud de Marrakech, la Vallée de l’Ourika est une vallée du Haut-Atlas marocain faisant partie des sites du Haut-Atlas les plus fréquentés. La vallée de l’Ourika est la plus accessible depuis Marrakech, et elle compte à ce titre quelques complexes hôteliers. Les touristes y affluent justement pour sa nature très préservée et son mode de vie montagnard, ainsi que pour les nombreux petits villages berbères et chleuh qui se trouvent disséminés dans la vallée.

Vous avez envie de partir visiter la vallée de l’Ourika pour une excursion d’une ou deux journées dans un paysage désertique ? Nous vous expliquons tout dans cet article : l’historique, les choses à voir et à faire, les horaires, l’accès et les tarifs !

À lire aussi : Les 12 plus beaux endroits à visiter au Maroc

Histoire de la vallée de l’Ourika

Vallée d'Ourika, Maroc

Crédit Photo : Shutterstock / LouieLea

L’origine du nom d’Ourika provient d’Urika, qui est le nom d’une des tribus masmoudas, appartenant à un groupe amazigh, elle-même descendante de la dynastie des Almohades. La vallée est donc historiquement peuplée de berbères, et la population locale y parle un dialecte appelé chleuh.

Dans les environs de Marrakech, se dresse une barrière rocheuse naturelle, nommée « le toit du Maroc » ou « le toit de l’Afrique du Nord » : le Haut-Atlas Occidental. Massif le plus élevé du pays, le Haut-Atlas s’étend du sud-ouest au nord-est sur 750 kilomètres. Il délimite le Maroc saharien du Maroc atlantique et méditerranéen, et culmine à 4 167 mètres d’altitude. Sur les contreforts de cet imposant massif, se trouve une attraction touristique majeure pour les environs de Marrakech : la vallée de l’Ourika. Longeant les contreforts du Haut-Atlas, la vallée s’étend sur 68 kilomètres depuis Marrakech jusqu’au village de Setti Fatma, à 1500 mètres d’altitude. L’Ourika est le nom donné à la rivière qui découle des pentes du Haut-Atlas, et est un affluent de l’Oued Tensift.

La vallée de l’Ourika est, par son climat plus doux qu’à Marrakech, un vaste espace de cultures agricoles, et est notamment entourée d’une végétation luxuriante de champs agricoles et d’oliviers, de vergers, d’amandiers, de cerisiers et autres plantes verdoyantes. La nature est surtout abondante lorsque la saison des pluies laisse place à l’été : les terres rouge-vif enluminent le paysage et les villages alors que l’air devient plus respirable à mesure que l’on prend de l’altitude (15° C à 20° C de moins qu’à Marrakech).

Que voir et faire dans la vallée de l’Ourika ?

Vallée d'Ourika, Maroc

Crédit Photo : Shutterstock / Hilary Emberton

Que faire en venant visiter la vallée de l’Ourika ? Et bien, des balades, des marches et encore des balades ! Mais pas que ça.

La vallée de l’Ourika est replète d’attractions à visiter, notamment :

  • L’écomusée berbère
  • La safranière de l’Ourika
  • Le jardin de Timalizene
  • Le jardin bio-aromatique de l’Ourika
  • Le village de Setti Fatmam
  • Les 7 cascades

Les villages

En faisant un road-trip dans les routes sinueuses pour visiter la vallée de l’Ourika, vous pénétrerez dans des villages presque déserts, en montant jusqu’à 2 100 mètres d’altitude (à Tizi-n-Test) en découvrant l’authenticité de la vie rurale berbère.

Hélas, il s’agit moins d’un miroir de la vie sociale traditionnelle que d’une représentation touristique de cette vie pittoresque berbère. Quoi qu’il en soit, vous profiterez sûrement d’un bon thé à la menthe chez les habitants !

Tafza

À Tafza, l’écomusée berbère permet de découvrir le mode de vie et la culture berbère, avec une collection vaste de photographies et d’objets autrefois utilisés (tapis, vêtements, bijoux, poteries). C’est en réalité l’univers de la femme Amazigh qui est représenté. C’est aussi un point de départ pour de nombreuses randonnées, pour la visite des salines, des cascades et oueds. À noter que les fonds recueillis servent à la construction d’un internat pour permettre aux enfants d’aller au collège.

Tnine et Timalizene

Au village de Tnine, ne ratez pas la ferme productrice de safran, l’or rouge du Maroc (ouverte de fin octobre à mi-novembre). À 4 kilomètres de là, le village de Timalizene est à voir, notamment pour les jardins homonymes. Celui-ci possède plusieurs terrasses rendant hommage aux arbres typiquement marocains. Poursuivez de visiter la vallée de l’Ourika avec le Jardin bio-aromatique au Douar El Haddad, à visiter de mars à juin pour profiter des effluves exquis de plantes médicinales.

Setti Fatma

Au village de Setti Fatma, perché à 1 500 mètres d’altitude, vous pourrez choisir de passer une nuit — au frais et au calme, et sans climatisation ni ventilateur — avant d’aller au petit matin aux cascades ou en partant randonner dans les montagnes pour profiter de super points de vue sur les maisons berbères.

Les cascades de l’Ourika

Vallée d'Ourika, Maroc

Crédit Photo : Shutterstock / JAVIER SAGRISTA ESTEBAN

Au départ de Setti Fatma, vous parvenez à la première cascade après une demi-heure de marche dans les rochers. Un premier bassin permet de se rafraîchir tandis que plus haut, le petit sentier mène aux 6 autres cascades.

Dans la nature, vous pourrez peut-être, si vous êtes chanceux, apercevoir des macaques berbères ! Le sentier débute après un petit pont enjambant l’oued. Plus vous marcherez, moins il y aura de monde et les cascades sont de moins en moins fréquentées. Mais gare à la chaleur si vous venez visiter la Vallée de l’Ourika ! Même en altitude, il peut faire très chaud en été.

Les plus

Pour la fin de journée, des restaurants au bord de l’Ourika permettent de manger du couscous les pieds dans l’eau ou presque. Et oui, c’est un lieu touristique !

Enfin, venir visiter la vallée de l’Ourika est aussi l’occasion de voir les coopératives d’huile d’argan, produite dans les environs par les femmes du coin.

Comment aller à la vallée de l’Ourika ?

Depuis Marrakech

Pour aller visiter la vallée de l’Ourika, il faut compter 2 heures de route depuis Marrakech jusqu’à Setti Fatma, la dernière étape d’une excursion dans la zone. Le temps de transport varie logiquement selon l’affluence et le trafic routier. L’accès est facile depuis le sud de Marrakech : prendre la P2017 vers le sud, une route qui s’étend jusqu’a Setti Fatma.

  • En voiture

Il est possible d’opter pour la location de voiture privée avec chauffeur.

  • En taxi

Des taxis privés effectuent le voyage mais attention, il faut bien veiller à négocier le tarif avant de monter à bord du véhicule.

  • En transports en commun

Vous pouvez aussi prendre les transports en commun jusqu’à Tnine/Ourika, puis terminer en taxi jusqu’à Setti Fatma.

À noter : il est plutôt difficile de trouver des transports en commun pour y aller.

Horaires et tarifs de la vallée de l’Ourika

Vallée d'Ourika, Maroc

Crédit Photo : Shutterstock / Dreamer4787

HORAIRES

  • Prévoir une journée entière pour l’excursion
  • La vallée de l’Ourika est ouverte tous les jours 24h/24
  • On vous recommande de partir tôt le matin pour éviter la chaleur et l’affluence

TARIFS

Selon que l’on choisisse de visiter la vallée de l’Ourika seul ou avec un guide, par une agence de voyage ou non, que l’on y aille en bus, en taxi ou en voiture privée avec chauffeur, le prix de l’excursion varie logiquement.

Il est donc difficile d’indiquer un tarif unique pour tous, voici néanmoins deux exemples pour y voir plus clair :

  • Excursion avec « excursions-maroc.net » : à partir de 15 € pour une personne (départ à 9 heures, disponible tous les jours).
  • Sur Ceetiz : à partir de 40€*

*Comprend : une prise en charge depuis l’hôtel, guide touristique, accueil par une famille berbère dans la montagne, dégustation de thé à la menthe et retour à Marrakech.

BON A SAVOIR

– Prévoir de bonnes chaussures de randonnée, un maillot de bain, des vêtements confortables,
– Ne pas oublier crème solaire, chapeau/casquette et une petite veste légère,
– Prévoir de l’eau car la chaleur peut être étouffante en été,
– Gare aux orages en altitude, récurrents.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions
Laisser un commentaire