Visiter le Musée de Marrakech : billets, tarifs, horaires

avatar

De passage dans la splendide ville de Marrakech, au Maroc ? Si vous souhaitez en apprendre plus sur la culture locale, direction le fascinant Musée de Marrakech !

Situé dans un splendide bâtiment, tour à tour palais et collège de jeunes filles, le Musée de Marrakech y est implanté depuis 1995, et est un des lieux les plus intéressants à découvrir lorsqu’on vient arpenter les ruelles étroites de la ville de Marrakech ! En fait, on peut y admirer de splendides collections : céramiques, armes, tapisseries typiques ou objets traditionnels du Maroc y sont exposés. Mais bien d’autres surprises passionnantes attendent le visiteur, désireux de découvrir le Musée de Marrakech, comme un hammam traditionnel !

Si vous souhaitez visiter le Musée de Marrakech lors de votre séjour au Maroc, nous vous avons concocté un petit guide de voyage concis et pratique répertoriant toutes les informations pratiques nécessaires : un rapide historique du lieu, les attractions majeures et les collections à découvrir au sein de cet espace culturel unique en son genre, ainsi que les accès à privilégier, les horaires et les tarifs pour s’y offrir une halte bien méritée.

Qu’est-ce qu’on attend, on y va ?

A lire aussi : Les 17 choses incontournables à faire à Marrakech

Histoire du Musée de Marrakech

Histoire du musée de Marrakech

Crédit Photo : De Mitzo / Shutterstock.com

Le palais abritant, aujourd’hui, le Musée de Marrakech fut construit par Mehdi Mnebhi à la fin du XIX° siècle. Ce dernier était le ministre de la défense du Sultan Moulay Abdelaziz, et fut même promu au poste d’ambassadeur en Allemagne et en Angleterre. Ce dignitaire céda, peu avant sa mort, son riyad (terme signifiant une maison marocaine comprenant une cour intérieure) à son gendre Thami El Glaoui, le Pacha de Marrakech.

Puis, lorsque le Maroc devint indépendant en 1956, le palais, devenu propriété d’État, abrita dès lors la première école de filles de Marrakech, tandis que son état de conservation se dégradait progressivement.. il fut finalement fermé durant plusieurs années.

Par la suite, il fut restauré et transformé en musée par Omar Benjelloun, un grand collectionneur d’art et mécène marocain, qui donna son nom à la fondation régissant aujourd’hui le Musée de Marrakech. Celle-ci organise, depuis 1995, des expositions temporaires autour de l’art contemporain ou du patrimoine artistique marocain, et propose diverses collections fort intéressantes que nous allons vous présenter ci-après.

Que voir et faire au Musée de Marrakech ?

En fait, l’implantation du Musée de Marrakech au sein du riyad affecta profondément l’agencement du lieu : parmi les deux entrées principales, la première fut condamnée afin de laisser la seconde servir d’entrée principale pour les nombreux touristes souhaitant visiter le Musée de Marrakech. Le patio, qui servait.. d’écurie au tout début de l’existence du lieu, abrite désormais la billetterie, la cafétéria où il vous sera possible de vous plonger dans un des nombreux ouvrages commercialisés dans la librairie attenante au palais autour d’un succulent thé à la menthe, ainsi que les bureaux d’administration et les diverses informations à connaître sur le lieu. Le patio central est aussi destiné à accueillir de nombreux événements artistiques, comme par exemple conférences, spectacles, concerts..

Les salons, directement accessibles depuis le patio, servent quant à eux à présenter les expositions et collections, temporaires ou non. On y trouve de nombreux trésors archéologiques, comme des splendides monnaies islamiques présentes au Maroc entre le VIII° et le XX° siècle.

La partie du Musée de Marrakech la plus étonnante et intéressante sur le plan historique est celle des diverses pièces ethnographiques : les céramiques -dont les célèbres céramiques de Fès, constituant l’essentiel de la collection avec plus de deux cent pièces, et celles de Safi, révélant le savoir-faire des grands maîtres céramistes de la ville-, puis les poteries -un superbe ensemble d’objets en terre cuite, provenant principalement des montagnes du Rif jusqu’à celles de l’Anti-Atlas-, les splendides bijoux -qui font partie intégrante du folklore local et sont des éléments essentiels des parures traditionnelles, majoritairement réalisés en argent et sertis de pierres précieuses et/ou semi-précieuses, et dont on peut admirer les différences en fonction de leur région d’origine-, les magnifiques costumes -citadins, ou ruraux, dont la collection se divise respectivement en caftans de Fès et en burnous-, les armes traditionnelles -poignards effrayants à lame courbe, les kumiya, et à lame droite nommés sboula ; puis sabres à lame à faible courbure au fourreau d’argent, et fusils provenant du nord du pays comme en atteste leur crosse épaisse.

Une collection fort intéressante présente d’incroyables documents historiques, dont de splendides calligraphies et des gravures originales, pas forcément réalisées par des artistes locaux, et attestant des échanges entre les artistes du monde entier et certains des meilleurs graveurs locaux.

Enfin, on sera étonnés de découvrir de nombreux objets provenant du culte judaïque : des paires d’ornements servant aux rouleaux de la Torah, des vases et plats typiques de la communauté judéo-marocaine, des aspersoirs.. Eh oui ! Le Maroc reste un exemple de mélange réussi entre diverses communautés, si différentes et pourtant si proches les unes des autres. Le tout s’insérant parfaitement dans un mobilier architectural typiquement marocain, dont la culture transpire par les portes et poutres en bois provenant de diverses région de l’Atlas.

Les anciennes cuisines du palais, la douiria, sont de dimensions plus modestes et offrent un style plus minimaliste : ici, on retrouvera, lorsqu’on vient visiter le Musée de Marrakech, les expositions dédiées à l’art contemporain marocain, regroupant de nombreuses oeuvres orientalistes démontrant l’habileté des artistes locaux -Benallal, Bennani, Belkahia, Chaibia, Lakhdar… et tant d’autres- à avoir su s’approprier le modernisme européen et l’adapter à la culture maghrébine !

Le hammam fut, lui aussi, reconverti en espace présentant des expositions, souvent orientées vers ce type d’espace et révélant l’attachement certain des Marocains à ces lieux de rassemblement, de gaieté et de bonne humeur pittoresques. On accède à ce dernier, et à ses superbes coupoles l’élevant au rang d’oeuvre architecturale, par le salon principal car les femmes, à l’époque de la conception du palais, ne sortaient que rarement de leurs appartements et cela ne gênait donc personne !

Pour finir, un salon, présent au premier étage, est empreint du pur style hispano-mauresque avec ses superbes meubles en cèdre brut et présente aussi diverses collections temporaires que le voyageur se fer un plaisir d’admirer lorsqu’il viendra visiter le Musée de Marrakech !

Comment aller au Musée de Marrakech ?

Pour visiter le Musée de Marrakech, c’est bien simple : situé en plein coeur de la ville, il suffit de se rendre à la Médersa Ben Youssef, à une centaine de mètres et accessible facilement en taxi. Nous vous recommandons de sélectionner ce moyen de transport, abordable et plus aisé d’utilisation que les bus, notamment l’été, et surtout pratique si on souhaite éviter de conduire dans cette ville à la circulation, disons-le.. chaotique ! En plus, cela vous permettra d’éviter d’avoir à chercher une place de parking dans cette cité où ces dernières se font rares.

Si vous êtes déjà sur place, et que vous êtes à pied, sachez que le Musée de Marrakech est à moins de 500 mètres du souk de Marrakech et proche de toutes les commodités pratiques.

Horaires & Tarifs du Musée de Marrakech

Horaires et tarifs du Musée de Marrakech

Crédit Photo : Flickr – Kent MacElwee

HORAIRES

Le musée est ouvert tous les jours, de 9 h à 16 h 45, sauf le mardi où il ferme.

TARIFS

  • Adulte : 50 dirhams (5€)
  • Enfant : Gratuit

Conseil : Attention, lors de la saison estivale, qui est aussi la haute saison touristique, de nombreux visiteurs peuvent être tentés de vous imiter en venant eux aussi admirer les collections présentes ! Choisissez une visite pendant la matinée, lors des horaires d’ouverture, afin de bénéficier d’une visite plus calme.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire