Les 6 choses incontournables à faire à Trapani

avatar

Vous prévoyez un séjour à Trapani et ne savez pas quoi faire sur place ? Nous vous proposons alors de découvrir les 6 choses incontournables à faire à Trapani !

Trapani, une des principales villes italiennes à l’ouest de la Sicile, regorge de trésors. À 1 heure et 30 minutes seulement de Palerme, venez découvrir le charme italien lors d’un week-end dans cette ville incroyable. Située entre les îles Egades et le Mont San Giuliano, la ville saura vous séduire, c’est certain.

Trapani a été fondée au XIIIe siècle avant notre ère par les Élymes, un peuple de l’Antiquité. Elle est ensuite devenue un port phénicien important à partir du VIIIe siècle avant Jésus-Christ. Elle a également fait succès auprès des Romains, des Vandales, des Byzantins et des Musulmans à partir du IXe siècle. On doit d’ailleurs à ces derniers la spécialité du couscous trapanais.

Vous l’aurez compris, cette ville mixe un grand nombre de cultures. Et cela se voit dans son architecture, son histoire, son ambiance et sa philosophie. Aussi, si vous souhaitez en savoir plus sur cette ville, nous vous invitons à découvrir les 6 choses incontournables à faire à Trapani.

À lire aussi :
Les 17 choses incontournables à faire en Sicile
Les 9 meilleures activités outdoor à faire en Sicile
Les 14 plus beaux villages de Sicile

1. Visite de la tour de Ligny

Visite de la tour Ligny à Trapani

Crédit Photo : Shutterstock – elesi

Tel un phare au bout de la jetée, la Torre di Ligny vous accueille parmi les vagues et le sable. Pour seulement 2 €, venez découvrir les fouilles historiques de Trapani ou de la baie qui la longe. Ce musée vous séduira en effet par la quantité d’informations qu’il vous offrira sur l’Histoire de la ville.

De plus, la tour contient une salle d’exposition qu’il ne faudra pas manquer d’aller visiter.

Le point bonus de ce lieu ? Vous terminerez la visite au-dessus de la tour, d’où vous pourrez apercevoir Trapani et son port. De quoi s’exalter devant un magnifique coucher de soleil en amoureux.

2. Balade dans la Réserve naturelle des salines de Trapani

Réserve naturelle de Trapani

Crédit Photo : Shutterstock – Jenny Sturm

Le sel de Trapani et Paceco est reconnu pour être intégral et goûteux. Il a de plus la réputation d’être récolté depuis des millénaires. Aujourd’hui encore, la fabrication se fait à la main et la production est vendue à prix d’or. La réserve, elle, est protégée par l’Association WWF (World Widlife Fund), fonds mondial pour la nature. Cela lui permet donc de garder son charme naturel.

Et après cette douce balade au cœur de ces petites dunes de sel, n’hésitez pas à passer par le musée de Nubia. Celui-ci se trouve juste après Trapani, sur la route côtière SP 21, dans le domaine des salines de Paceco. Ce musée du sel se trouve dans un ancien moulin à vent ayant plus de 300 ans. Il vous invite à connaître les anciens systèmes d’extraction de sel, mais également les plus récents. De plus, vous apprendrez les vertus médicinales et alimentaires que contient ce dernier.

Et n’oubliez pas de repartir avec un sachet en guise de cadeau souvenir à offrir à votre entourage. Vous pourrez aussi choisir de l’associer aux plats siciliens que vous ferez à la maison, en souvenir de votre voyage.

3. Visite de la cathédrale San Lorenzo

La cathédrale San Lorenzo

Crédit Photo : Shutterstock – elesi

Située à seulement 8 minutes à pied du port de Trapani, sur la presqu’île, cette imposante église catholique à été édifiée au XVIe siècle. C’est un monument magnifique qui saura vous combler par sa grande luminosité.

En effet, ses lustres vous accueillent le long de l’allée centrale et ses œuvres exposées tout en hauteur relatent l’Histoire de la ville. Toute de pierres lisses, elle a été restaurée dans les années 1990 avec beaucoup de goût. Ainsi, laissez-vous surprendre par sa grandeur, elle est à voir absolument.

4. Goûter aux plats locaux

Cuisine traditionnelle de Trapani

Crédit Photo : Shutterstock – Fabio Balbi

Sous influence arabe, la cuisine de Trapani est connue pour ses plats à base de poisson et de fruits de mer. Cela peut paraître étonnant. En effet, les autres régions de la Sicile favorisent la viande dans la plupart de leurs plats.

Quoi qu’il en soit, on lui reconnaît son pesto, son huile et bien évidemment son sel. Pourtant, c’est également dans cette région de l’ouest que les desserts sont les plus sucrés. Autant dire que vos plats seront des plus assaisonnés ! Et pour accompagner ce bon repas, comment refuser la possibilité d’un vin italien ? C’est d’ailleurs la province de Trapani qui dispose d’une des plus grandes superficies de vignoble d’Europe, avec plus de 66 000 hectares.

Vous êtes curieux ? Nous vous proposons alors de découvrir quelques plats typiques à déguster.

Autour du poisson

  • Les gnocculi, pâtes « maison » originaires de Trapani
  • Pâtes au bouillon de homard
  • ‘A pasta cu’l’agghia, des pâtes accompagnées du pesto alla trapanese. Cette sauce crue végétarienne a pour ingrédients le basilic, la tomate et les amandes. On y ajoute de l’ail rose de Nubie, de l’huile d’olive, du pecorino sicilien et du poivre noir.
  • Le Raù ri tunnu, ragoût de thon rouge frais
  • Le Tunnina ammarinata, thon aigre-doux

Autour de la viande

  • L’ Ejaddina cunsata, volaille bouillie et assaisonnée de feuilles de menthe
  • Le Bbabbaluci cu’ l’agghia, escargots bouillis et accompagnés de sauce pesto trapanais

Mais quel vin convient avec ces plats ? Le chardonnay du cépage Barone di Serramarrocco s’alliera parfaitement au poisson, comme à la viande blanche.

Et les desserts ?

Le dessert traditionnel

Crédit Photo : Shutterstock – NoirChocolate

  • Cannoli farcis de ricotta
  • Cassateddi, raviolis sucrés
  • Graffe con la ricotta, beignets fourrés à la ricotta

Le vin qui convient ? On vous propose ici le Moscato d’Asti, un blanc parfait pour les desserts.

5. Balade à Erice

Balade à Erice

Crédit Photo : Shutterstock – Sofia Kozlova

Ce village aux allures médiévales doit son nom à Erice, fils de Vénus et de Bute. Il aurait d’ailleurs bâti le petit village de Trapani, selon la légende locale. Situé sur le Mont San Giuliano, à 750 mètres d’altitude, il offre un panorama superbe à 360° sur la côte sicilienne.

D’un côté, le golf de Trapani (une autre façon de visiter la ville), les marais salants et les îles Egades. De l’autre, l’immense vallée de Valderice, Custonaci et la campagne de l’arrière-pays. Aussi, si vous êtes chanceux, un temps superbe vous permettra de voir au loin le volcan Etna.

Vous souhaitez observer ce panorama sous toutes ses formes ? Alors, sachez qu’il est aussi possible de rejoindre Erice en 10 minutes par téléphérique, avec un parcours de 3 099 mètres. Ce village vous charmera par ses petites ruelles pavées, ses maisons en pierres, son château, ses églises et ses jardins. De quoi vous régaler pour une journée entière au moins !

6. Visite des îles Egades

Visitez les îles Egades

Crédit Photo : Shutterstock – elesi

Au large de Trapani, vous retrouvez l’archipel des îles Egades : Favignana, Levanzo et Marettimo. Si vous rêvez d’eaux transparentes, c’est ici que vous les trouverez ! Ainsi, voici ce que vous pourrez faire sur chaque île :

  • Vous préférez l’ambiance des maisons de pêcheurs ? Alors, partez visiter le centre de l’île Marettimo. Avec le bateau, il est possible d’atteindre de nombreuses grottes, notamment celles du Cammello (Chameau) et du Tuono (Tonnerre).
  • Vous souhaitez voir des épaves de l’époque romaine accompagné d’un guide ? Alors, partez direction l’île de Levanzo et vous serez comblé.
  • Pour ce qui est de Favignana, elle vous charmera par sa crique azur, Cala Azzurra, et sa grotte Perciata. Celle-ci est nommée ainsi pour sa cavité percée, laissant entrer la lumière du soleil dans les eaux maritimes.

Comment aller à Trapani ?

Visiter Trapani est au programme de vos prochaines vacances ? Alors, voici comment rejoindre votre destination en voiture, en avion et en bus.

En voiture

  • En provenance de Palerme : empruntez l’A29 (1 heure et 30 minutes, 95 kilomètres) et comptez 17 euros, essence et péage compris.
  • Depuis Marsala : roulez sur la Via Strada Provinciale 21, le long de la côte. Prévoyez 45 minutes (30 kilomètres).

Notez également que 25 parkings sont installés dans la ville, la plupart étant extérieurs. Vous ne souhaitez pas vous embêter à vous déplacer sans arrêt en voiture ? Alors, le « Trapani Parking Service » vous attend à l’entrée de la ville. Il sera tout à fait adapté à vos besoins. De plus, il est sous vidéosurveillance et disponible aussi longtemps que vous le souhaitez.

En avion

La ville possédant un aéroport, il vous est possible de faire un aller-retour Paris-Trapani : il faut alors compter 2 escales et 8 à 15 heures de vol. Aussi, comptez 220 € par aller-retour environ, selon les comparateurs en ligne tels que Skyscanner.

Vous souhaitez louer une voiture dès votre arrivée à l’aéroport ? Comptez environ 120 euros pour 4 jours. Mais n’oubliez pas de réserver à l’avance pour éviter un pépin de dernière minute !

En bus

Depuis l’aéroport de la capitale sicilienne, empruntez le minibus Express Shuttle Palerme-Trapani : 23 €, 1 heure de route. Attention, néanmoins, car il n’y a que 8 places dans le véhicule.

Où loger ?

Les activités touristiques étant localisées principalement sur le port, nous vous conseillons de vous loger sur la presqu’île. Sinon, pour les logements situés dans le centre de Trapani, comptez entre 60 et 100 € la nuit. Et ce, que ce soit en hôtel ou en appartement privé. Et pour ce qui est des Airbnb, il faut compter entre 20 et 50 € la nuit. Grâce au comparateur d’hôtels, dénichez les meilleures offres hôtelières parmi les nombreuses solutions proposées.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
  1. avatar

    Thank You for your review on our Chardonnay ! Very best regards Marco di Serramarrocco

Laisser un commentaire ou