Les 5 meilleurs endroits où faire de la plongée en Sicile

avatar
Réservez une session de plongée en Sicile

Vous partez pour la plus grande île d’Italie ? N’oubliez pas d’emportez palmes et masque pour découvrir les plus belles plongées de Sicile et d’Italie !

La Sicile est une région d’Italie à part, qu’il faut absolument visiter. Entre sa cuisine de rue, ses plages exceptionnelles et sa douceur de vivre, elle charme les voyageurs au premier coup d’œil. Cerise sur le gâteau, elle est aussi entourée de certains de plus beaux fonds marins d’Italie. Depuis ses côtes jusqu’aux les îles Éoliennes, en passant par Uscita et Marettimo, découvrez les plus beaux sites de plongée en Sicile.

1.Taormine, Naxos et Isola bella

Isola bella, Sicile

Crédit photo : Shutterstock – Nikiforov Alexander

Lieu de départ : Taormina
Température de l’eau : 18 à 25°
Niveau : débutant à confirmé
Faune et flore : gorgones, spirographes, nudibranches, mérous

Au nord-est de l’île, non loin du détroit de Messine qui la sépare de la pointe de la botte, la région de Taormine compte certaines des plus belles plongées de Sicile. Les sites s’étalent le long de la côte entre Naxos et le capo Taormina et sur la magnifique Isola Bella au centre de la baie. C’est ici qu’ont été filmées de nombreuses scènes du film « Le grand bleu » de Luc Besson. Les fonds sont principalement rocheux, ce qui assure une visibilité exceptionnelle tout au long de la saison.

La Grotta azzura est l’un des sites de plongée en Sicile les plus connus. Cette grotte est visible en surface et tire son nom du bleu profond de l’eau dans laquelle on évolue. Vous entrerez dans la grotte en gardant toujours un accès vers la surface, l’idéal pour une première expérience de la plongée souterraine. Vous serez ébloui·e·s par la faune et la flore qui ont envahi les murs : spirographes, nudibranches et crevettes se font leur place au milieu du corail rouge.

Au cap Taormina, vous pourrez observez les vestiges d’un navire romain qui a coulé il y a plus de 2 000 ans. Les colonnes de marbre qu’il transportait sont alignées sur le fond et servent d’habitat aux murènes.

Isola bella est percée de tunnels dans lesquels s’abritent des crevettes jaunes et roses, des homards et des moustelles. Sur la partie nord, vous aurez peut être la chance d’observer Luigi, un beau mérou de 80 kilos qui se laisse approcher par les plongeurs les plus discrets.

Le canyon, le rocher de l’oncle Gennaro et la gorgonie seront des sites de plongée en Sicile qui raviront les plongeurs les plus expérimentés, avec des profondeurs allant jusqu’à 40 mètres.

2. Syracuse

Plemmirio, Syracuse, Sicily

Crédit photo : Shutterstock – logaen

Lieu de départ : Syracuse
Température de l’eau : 18 à 24°
Niveau : débutant à confirmé
Faune et flore : barracudas, mérous, dorades…

Non loin de Syracuse se trouve l’aire marine protégée de Plemmirio. La zone rassemble pas moins de 15 sites de plongée en Sicile, avec des niveaux de difficulté différents et des profondeurs variées.

Par exemple, les débutant·e·s se dirigeront quant à eux vers la grotte des cyclopes, qui permet d’observer toute la faune typique méditerranéenne, avec des bancs d’anthias, de sars et des dorades et mérous solitaires.

En revanche, les amateurs et amatrices de plongée en caverne seront comblé·e·s avec les nombreuses grottes qui creusent les côtes de Syracuse. On peut citer les grottes du cap, de fromage, de corvine ou de stalactites. Elles ont en commun d’offrir de larges passages et de ne pas présenter de difficulté particulière. Bien sûr, il vous faudra rester à proximité des ouvertures et suivre votre guide, mais vous profiterez d’incroyables jeux de lumière tout au long de la balade.

Pour les plongeurs et plongeuses confirmé·e·s, il est possible de trouver de la profondeur au « Chinese wall ». Ce tombant plonge jusqu’à 55 mètres de profondeur et est percé de nombreuses anfractuosités ou se cachent homards, murènes et crabes. Dans le bleu, il n’est pas rare de voir passer de beaux spécimens de thons ou de barracudas… Ouvrez l’œil !

3. Ustica

Ustica

Crédit photo : Shutterstock – Leonardo Schiavone

Lieu de départ : Palerme, Ustica
Température de l’eau : 18 à 24°
Niveau : débutant à confirmé
Faune et flore : sars, dorades, mostelles, congres

L’île d’Ustica est un joyau de la plongée en Sicile, mais sa visite se mérite ! Vous la rejoindrez au départ de Palerme en ferry ou en bateau rapide, par un trajet d’1h30 à 2h30. Nous vous conseillons de loger sur place si vous voulez profiter de tout ce que l’île a à offrir, à la surface comme sous l’eau.

Ustica est surnommée la Perle Noire en raison de son origine volcanique. Elle compte plus de 30 sites de plongée, partagés entre murs, grottes et récifs. Le plus connu est le Rocher du médecin, qui constitue l’une des plus belles plongée en Sicile et même, de la Méditerranée ! Ce rocher est en fait une petite île, qui se situe juste à coté de l’aire marine protégée. On y croise d’énormes bancs de barracudas et des mérous par dizaines. Il est possible d’effectuer au moins 4 plongées différentes sur ce site, c’est vous dire la quantité et la qualité de la faune et de la flore !

Le sec de la Colombara est un autre site star de l’île, avec un tombant qui commence à faible profondeur et s’enfonce jusqu’à 45 mètres. Les poissons y sont d’ailleurs nombreux, en particulier des daurades, des sars et des saupes.

Pour les plongeurs et plongeuses confirmé·e·s, la grotte des crevettes offre une entrée à 42 mètres, qui mène a une grande chambre remplie de crevettes rouges. À la lumière de votre torche, vous verrez des milliers d’yeux s’illuminer autour de vous. Vous emprunterez ensuite un passage plus étroit pour rejoindre la sortie à 28 mètres.

4. Marettimo

Marettimo, Sicile

Crédit photo : Shutterstock – Claudiovidri

Lieu de départ : Trapani
Température de l’eau : 15 à 27°
Niveau : débutant à confirmé
Faune et flore : gorgones

Marettimo appartient à l’archipel des Églades, à l’ouest de la Sicile. Elle est considérée comme l’une des plus belles îles d’Italie avec Capri, et constitue un paradis pour les randonneurs comme pour les plongeurs. Elle se trouve au sein de la plus grande réserve marine d’Europe et rassemble une vingtaine de sites de plongées en Sicile.

En face de l’unique village de l’île, les sites San Simone I, II et III sont accessibles aux plongeurs intermédiaires à confirmés. D’énormes éponges et gorgones multicolores créent un ambiance exceptionnelle et servent d’habitat à des mérous, des homards. Regardez autour de vous, les barracudas et les vivaneaux chassent en pleine mer.

Au sud de Marettimo, la cathédrale est l’une des plongées en Sicile à ne pas manquer. Après avoir survolé un grand champ de posidonies, vous pénétrez dans une immense salle à 29 mètres de profondeur. Vous évoluez en apesanteur entre les stalagmites et les stalactites, parmi les éponges et les rayons de lumière qui donnent un air mystique à l’endroit.

Non loin, la grotta con le due camere est une caverne qui mène jusqu’à deux salles à l’air libre, ou vous pourrez enlever votre détendeur. En sortant, vous planez au-dessus d’une zone sableuse ou se dissimulent des raies pastenagues.

5. Iles Éoliennes

Lipari, Sicile

Crédit photo : Shutterstock – EugeniaSt

Lieu de départ : Lipari, Milazzo
Température de l’eau : 14 à 28°
Niveau : débutant à confirmé
Faune et flore : congres, sérioles, anthias, poulpes…

La majorité des sites de plongée sur les îles Éoliennes se trouvent autour de Lipari. Ils offrent une grande variété de paysages et de profondeurs, qui combleront les plongeurs débutants comme confirmés. C’est donc un spot exceptionnel pour la plongée.

Les formiche est un immense récif qui commence à faible profondeur, idéal pour un baptême de plongée en Sicile. Vous y trouverez des murs colorés, d’énormes rochers, des grottes et des tunnels. Les algues recouvrent le fond et servent de refuges aux nudibranches, poulpes castagnoles et autres éponges.

Le Secca di Capistello est un pinacle commençant à 25 mètres sous la surface et s’enfonçant jusqu’à 50 mètres. Vous y observerez des vestiges de poteries romaines et une énorme ancre. Les restes de la structure d’un bateau romain datant de 300 avant J.C sont également visibles.

Sur Vulcano, nous vous recommandons le Scoglio del Quaglietto. Après avoir longé un beau tombant, vous entrez dans une grotte particulièrement appréciée des photographes. L’intérieur est rempli de crevettes, et les jeux de lumières permettent de créer de beaux effets sur les clichés.

Le site de Cap Grosso est un tombant vertical de la surface à – 50 mètres. Très coloré, le mur accueille de nombreuses nudibranches. Les plongeurs et plongeuses certifié·e·s, qui atteindront la profondeur de 50 mètres, trouveront des beaux spécimens de mérous et d’énormes poissons-scorpions.

Sur l’île du célèbre volcan Stromboli, ne manquez pas le Secca di Scirocco et ses magnifiques gorgones ! La visibilité y est d’ailleurs souvent exceptionnelle, et permet d’apprécier le site dans son ensemble. Vous y verrez des anthias, des sérioles couronnées et peut-être des thons et autres pélagiques.

Sur l’île de Filicudi, le parcours archélogique sous-marin du Capo Graziano permet de découvrir des vestiges romains comme des amphores et des poteries.

Alors, prêts à plonger dans les eaux siciliennes ?

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire