Les 18 choses incontournables à faire dans les Hauts-de-France

avatar

Envie de faire un tour dans le Nord ? Laissez-vous séduire par son paysage marqué par l’air du temps et visitez les Hauts-de-France et ses incontournables !

Visiter les Hauts-de-France, c’est aussi remonter à ses racines. La région puise ses origines des Francs, des Romains et des Germains. Cette fusion des cultures donne de la richesse à son patrimoine. Mais ce territoire était également un foyer industriel pour la France durant le XXème siècle. Par conséquent, son paysage est un témoin de l’évolution de l’histoire française.

Aujourd’hui, la région tire de son héritage glorieux une sélection de monuments et sites à la croisée du Moyen Âge et de la révolution industrielle. Entre cathédrales, beffrois, sites miniers et paysages verdoyants, voici 18 choses incontournables à visiter dans les Hauts-de-France.

À lire aussi :
Les 13 choses incontournables à faire à Lille
Les 19 choses incontournables à faire en Normandie
Les 13 plus beaux villages des Hauts-de-France

1. La cathédrale Notre-Dame d’Amiens

Visiter les Hauts-de-France : Notre-Dame d'Amiens

Crédit photo : Shutterstock – Borisb17

Commençons notre tour avec un monument de l’architecture gothique. Notre-Dame d’Amiens est un incontournable à ne pas rater si vous souhaitez visiter les Hauts-de-France. Bâtie il y a 800 ans, elle est inscrite depuis 1981 au patrimoine mondial de l’Unesco.

Cet édifice élégant est l’oeuvre de milliers d’hommes et corps de métiers, travaillant main dans la main. Sa structure défie la gravité, une démesure qu’elle partage avec les 80 autres cathédrales présentes dans les Hauts-de-France. Autrefois capable d’héberger l’entièreté des Amiénois, la bâtisse accueille aujourd’hui 55 millions de touristes par an.

2. Le beffroi de Calais

Visiter les Hauts-de-France : Beffroi de Calais

Crédit photo : Shutterstock – A_Lein

L’hôtel de ville de Calais attire le regard par son architecture néo-flamande riche en couleurs. En 1911, l’architecte Louis Debrouwer débute sa construction sous les plans du défunt Ernest Decroix. Il décide durant le processus d’ajouter un beffroi à la structure. Cet addition se dresse aujourd’hui comme le symbole phare du bâtiment.

D’une hauteur de 75 mètres, le beffroi de Calais possède plusieurs rôles au sein de la ville. Elle fait office de sentinelle, comme tour de guet. Elle est aussi utilisée comme métronome, avec son horloge à quatre cadrans et son carillon mécanique qui rythme la vie dans la cité. Vous aurez donc la possibilité de visiter le monument ou vous promener dans la cour verdoyante de l’hôtel de ville.

3. Compiègne

Visiter les Hauts-de-France : Château de Compiègne

Crédit photo : Shutterstock – Pack-Shot

Prochaine étape, Compiègne ! Cette ville riche en monuments, musées et sites touristiques est un incontournable pour visiter les Hauts-de-France. La ville a accueilli un grand nombre de dynasties royales, des Mérovingiens aux Bourbons. Par conséquent, son patrimoine conserve la mémoire des monarchies qui constituent une grande partie de l’histoire française.

Faites donc un tour au château de Compiègne, résidence de Clovis et Napoléon III. Découvrez l’histoire de la ville et de la région avec le musée Antoine Vivenel. Ou soyez témoin·s de l’industrialisation de la région avec la sucrerie de Francières.

4. Lille

Visiter les Hauts-de-France : Grand'Place de Lille

Crédit photo : Shutterstock – MisterStock

Il est inconcevable de visiter les Hauts-de-France sans faire un tour dans la capitale des Flandres. Lille est l’effigie de la diversité temporelle de la région. C’est une ville à la fois marquée par les méandres du Moyen Âge et la Guerre de Cent Ans et la révolution industrielle.

La Grand’Place, la Vieille Bourse, l’Hospice Comtesse, le Palais des Beaux Arts ou ses spécialités locales; Lille mérite sa propre liste d’incontournables. En parlant de spécialités…

5. La gastronomie des Hauts-de-France

Visiter les Hauts-de-France : Carbonade flamande

Crédit photo : Shutterstock -Bastiaanimage Stock

Prenez une pause et apprenez à connaître les gourmandises du coin ! Les Hauts-de-France proposent une palette variée de plats salés et sucrés pour éveiller vos papilles :

  • Les moules-frites : un plat emblématique de la Braderie de Lille, cette spécialité a vu le jour au XVIIème siècle à Namur en Belgique.
  • La ficelle picarde : une crêpe garnie de jambon, champignon de Paris, échalotes, crème et vin blanc et gratinée au four, provenant tout droit de la Picardie.
  • La carbonade flamande : originaire des Flandres françaises et belges, cette variante du boeuf bourguignon se cuisine avec de la bière et du boeuf braisé et se mange avec des frites et du pain d’épice.
  • Le champagne : à l’origine non-effervescent, le vin de Champagne est consommé depuis l’Antiquité et est le symbole des festivités ou de l’amitié selon Honoré de Balzac.
  • Les bêtises de Cambrai : un produit signé Despinoy, ces bonbons à la menthe rafraîchissants sont le résultat d’une erreur d’un apprenti confiseur, d’où le nom de bêtises.

6. La côte d’Opale

Visiter les Hauts-de-France : Côte d'Opale, Cap Griz-Nez

Crédit photo : Shutterstock – Christophe Cappelli

Les Caps Blanc-Nez et Gris-Nez, les plages de sable fin, les villes touristiques (Boulogne-sur-Mer, Le Portel, Samer…), la côte d’Opale offre des paysages incroyables à visiter dans les Hauts-de-France. Entre randonnées, escapades littorales, pêche à pied et activités nautiques, une multitude d’activités s’offre à vous.

7. Les sports nautiques

Visiter les Hauts-de-France : Kitesurf à Wimereux

Crédit photo : Shutterstock – Luoxi

Les Hauts-de-France et leur littoral sont propices pour faire des activités sportives dans les airs ou en mer. Venez vous mesurer au kite-surf à Wimereux. Tentez le ski nautique et le jet-ski à Amiens. Ou promener vous en kayak ou canoë à la base nautique de Saint-Laurent-Blangy.

8. Nausicaá

Visiter les Hauts-de-France : Méduses à l'Aquarium Nausicaá

Crédit photo : Shutterstock – Rudi Vandeputte

Au coeur de Boulogne-sur-Mer réside le Centre national de la mer. Avant son ouverture en 1991, le site était l’ancien casino de la ville. Avec sa réhabilitation organisée par Guy Lengagne, Nausicaá est devenu le plus grand aquarium d’Europe.

Proposant près de 1600 espèces différentes, le centre cherche à sensibiliser ses visiteurs à la vie maritime internationale et sa préservation. Son approche à la fois pédagogique, ludique et éducative fait de ce lieu un must à visiter dans les Hauts-de-France.

9. La baie de Somme

Visiter les Hauts-de-France : Falaises d'Ault, dans la baie de Somme

Crédit photo : Shutterstock – Massimo Santi

De ses cicatrices passées, la Somme se trouve aujourd’hui au côté de San Francisco et l’Halong comme les plus belles baies du monde. Ici, le ciel et la mer s’épousent. La ville a aussi été la source d’inspiration de nombreux artistes : Jules Verne, Alfred Manessier, Edgar Degas ou encore Victor Hugo.

Le site doit également sa longévité au respect de l’homme quant à l’écosystème de son environnement. Mais la baie de Somme est aussi une terre de commémoration. Les cimetières et nécropoles, le Circuit du Souvenir, les Diggers…, de nombreux monuments entretiennent la mémoire des soldats perdus durant les Guerres mondiales.

À lire aussi :
Les 10 plus longs fleuves de France
La baie de Somme en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

10. L’Anneau de la Mémoire

Visiter les Hauts-de-France : Anneau de la Mémoire

Crédit photo : Shutterstock – Todamo

Les Hauts-de-Terre, qui ont été le théâtre du Moyen Âge et de la révolution industrielle, ont également souffert la violence du conflit des deux guerres mondiales. La Somme, Arras, Dunkerque; les Hauts-de-France sont une région de référence pour le devoir de Mémoire. L’un de ces monuments commémoratifs se trouve à proximité de la basilique Notre-Dame de Lorette.

L’Anneau de la Mémoire, construit en 2014, rassemble les noms de 580 000 soldats tombés sur le territoire du Nord-Pas-De-Calais. Sa création se doit à l’architecte Philippe Prost. La particularité de la structure se trouve dans sa suspension dans le vide, en porte à faux sur une colline. Ce choix rappelle la fragilité de la paix et l’anneau la fraternité des soldats durant la guerre.

11. Le musée du Louvre-Lens

Visiter les Hauts-de-France : Musée Louvre-Lens

Crédit photo : Shutterstock – IDN

Inauguré en décembre 2012, le musée du Louvre-Lens symbolise la volonté de reconversion post-industrielle des Hauts-de-France. En effet, le site est implanté sur la fosse 9, une ancienne mine de charbon. En proie à la guerre et l’exploitation minière, la région renaît de sa tourmente et honore son passé.

Le Louvre-Lens, du même nom que son jumeau parisien, est le deuxième musée le plus visité en région après les Confluences à Lyon et le MUCEM à Marseille. La Galerie du Temps, coeur du musée, retrace l’histoire de l’art. De la Mésopotamie à la révolution industrielle, les périodes s’entrecroisent dans une danse unique. Une expédition culturelle idéale si vous visitez les Hauts-de-France.

12. Chantilly

Visiter les Hauts-de-France : Château de Chantilly

Crédit photo : Shutterstock – Kiev.Victor

La ville de Chantilly fait parler d’elle pour sa fameuse crème fouettée et ses activités hippiques. L’hippodrome de Chantilly accueille chaque année 40 000 visiteurs. Tous viennent assister au prix du Jockey Club et le prix de Diane, 42 jours de courses de plat successives. Mais la commune de l’Oise brille aussi grâce à son passé noble.

Le château de Chantilly, reconstruit sur les plans d’Honoré Daumet par Henri d’Orléans, est un lieu incontournable à visiter dans les Hauts-de-France. Domaine des familles Montmorency et Condé, cette magnifique bâtisse est également le lieu de résidence du musée Condé et des Grandes Écuries. Entre spectacles hippiques et visites culturelles, Chantilly offre un répertoire touristique très riche pour vos vacances.

13. Le parc naturel régional Scarpe-Escaut

Visiter les Hauts-de-France : Parc naturel régional Scarpe-Escaut

Crédit photo : Facebook

Scarpe-Escaut est le premier parc naturel régional de France. Créé en 1968, cette réserve est renommée pour son bocage et ses produits du terroir (son maroilles, son miel de ruche ou ses viandes bovines). Le parc possède également d’anciens terrils du patrimoine industriel de la région, qui contribuent à la préservation de son écosystème.

14. Le familistère de Guise

Familistère de Guise

Crédit photo : Shutterstock – Mathilde Marest

Sur la volonté de Jean-Baptiste André Godin, ce bâtiment a été construit pour apporter de meilleures conditions de logement aux ouvriers. Véritable complexe industriel, le familistère rassemble également un palais social, un bâtiments d’économats, une école et un théâtre, une buanderie, des bains et une piscine. Ce site reste aujourd’hui un souvenir heureux du passé industriel des Hauts-de-France.

15. Le musée Matisse du Cateau-Cambrésis

Visiter les Hauts-de-France : musée Matisse

Crédit photo : Wikipédia – Velvet

Parmi les nombreux artistes qui ont résidé dans les Hauts-de-France, Henri Matisse figure en tête de liste. Le peintre fauviste crée en 1952 un musée au palais Fénelon de Le Cateau-Cambrésis. Il fait don de 82 de ses oeuvres à sa commune natale. Une collection qui s’enrichit au fil du temps grâce à ses héritiers. Ce musée, discret et moins connu du public, est un lieu à ne pas rater dans les Hauts-de-France.

16. Le village de Gerberoy

Visiter les Hauts-de-France : Village de Gerberoy

Crédit photo : Shutterstock – André Quinou

Flower Power dans les Hauts-de-France. Figé dans le temps, Gerberoy est considéré comme l’un des plus beaux villages français. Avec moins de 100 habitants, il est surnommé le village aux mille rosiers.

Vous l’aurez compris, la rose est le symbole de ce coin de paradis. D’autre part, cette petite cité de l’Oise tire aussi sa grande popularité du peintre Le Sidaner, avec ses 25 variétés de jardins fleuris.

17. La fosse n°9-9 bis

Visiter les Hauts-de-France : Fosse n°9-9bis

Crédit photo : Wikipédia – Jérémy-Günther-Heinz Jähnick

Revenons sur l’héritage industriel des Hauts-de-France. La fosse n°9-9 bis, située à Oignies, fait partie des cinq sites majeurs de la région. Elle regroupe la fosse, la cité-jardin De Clercq et le terril 110. En décembre 1990, alors que sa destruction est envisagée, le carreau de fosse est finalement sauvé par l’association Accusto Seci, composée d’anciens mineurs et de passionnés.

Ce vestige de la révolution industrielle joue un rôle important dans la mémoire minière et est inscrit dans le patrimoine mondial de l’Unesco.

18. Les carnavals

Visiter les Hauts-de-France : Carnaval de Dunkerque

Crédit photo : Shutterstock – Hector Christiaen

Pour conclure, pourquoi ne pas finir notre tour avec des festivités ? Les Hauts-de-France sont réputés pour leurs célébrations en harmonie avec les coutumes et traditions de la région.

À Dunkerque, aux alentours de Mardi gras, les habitants se rassemblent le jour dans les rues derrière la fanfare des bandes du tambour-major. Ensuite, les carnavaleux se retrouvent la nuit dans des grandes salles d’agglomérations pour faire la fête sur des musiques traditionnelles et des chansons contemporaines.

À Bailleul, toute la célébration est la création de la Société philanthropique. Elle se base sur le récit du géant épicurien Gargantua. C’est cette figure qui sonne le début de la fête et marque sa particularité : le carnaval de Bailleul est réputé pour ses géants sur char !

Comment aller dans les Hauts-de-France ?

  • Avion : La région Hauts-de-France est placée au centre de trois pays européens : la France, la Belgique et le Royaume-Uni. D’autre part, elle permet aussi l’accès à 5 capitales européennes. Ses aéroports les plus importants sont situés à Lille et Amiens. Utilisez un comparateur de vols comme Skyscanner pour trouver le vol correspondant pour votre séjour ;
  • Train : En TGV, les Hauts-de-France sont accessibles via les gares de Lille, Valenciennes, Arras, Londres et Bruxelles ;
  • Bus : Des circuits de bus sont mis en place et traversent la région entière, sur les territoires du Nord, du Pas-de-Calais, de l’Oise, de l’Aisne et de la Somme ;
  • Voiture : La région est également accessible par les autoroutes A1 et A29.
  • À lire aussi :
    Trouver un parking pas cher à l’aéroport de Lille – Lesquin
    Visiter Europa-Park : billets, tarifs, horaires

    Où loger dans les Hauts-de-France ?

    Bien évidemment, se baser sur une région entière propose énormément d’options de logements. Si vous souhaitez trouver un hôtel, essayez l’Hôtel Beaudon ou l’Hôtel Le Régent.

    Des maisons de gîte, campings, ou Airbnb s’offrent également à vous, comme le Gîte du Vieux Noyer à Villers-Faucon ou le Camp des Roses à Aubers. Les Hauts-de-France ne manquent absolument pas de choix pour passer vos vacances dans des logements pittoresques. Et si vous avez un doute, utilisez un comparateur d’hôtels.

    À lire aussi :
    Dans quel quartier loger à Calais ?
    Dans quel quartier loger à Amiens ?

    Vous êtes fin prêt·e·s à visiter les Hauts-de-France ! Faites vos bagages et prenez vos plus beaux clichés !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire