Les 13 choses incontournables à faire à Grande-Terre

avatar

Paysages fascinants, sensations extraordinaires… Vous partez visiter Grande-Terre ? Voici les incontournables à faire et à voir dans cette superbe île de Guadeloupe !

Les Antilles Françaises comprennent deux départements d’outre-mer, la Guadeloupe et la Martinique. La Guadeloupe est un archipel situé au cœur des Petites Antilles composé de cinq îles : la Basse-Terre, la Grande-Terre, Marie-Galante, les Saintes et la Désirade. Les deux îles principales, Grande-Terre et Basse-Terre sont séparées par un étroit bras de mer appelé Rivière Salée et une zone de mangrove au niveau du Grand Cul-de-Sac Marin. Le fameux volcan, la Soufrière culmine à 1467 mètres sur l’île de la Basse-Terre.

La Grande-Terre, appelée autrefois « Cibuqueira » qui signifie « île aux gommiers » en langue caraïbe, est une île magique pour se ressourcer au soleil quand le climat est marqué par les frimas de l’hiver dans une autre partie du monde. Les choses à faire et à visiter à Grande-Terre sont variées et nombreuses : les villes, les plages, les activités aquatiques et nautiques mais aussi la culture et la gastronomie locales !

Prêt·e·s pour le départ ? Direction Grande-Terre donc pour un superbe voyage dans la surnommée « petite Bretagne des Antilles » !

À lire aussi :
Les 13 choses incontournables à faire en Guadeloupe
Les 7 choses incontournables à faire à Pointe-à-Pitre
Circuit en Guadeloupe : idée d’itinéraire pour passer une semaine en Guadeloupe

1. Pointe-à-Pitre

Visiter Pointe-a-Pitre en Guadeloupe

Crédit Photo : Shutterstock / De Sergey Kelin

Visiter Grande-Terre ne se fait pas sans découvrir Pointe-Pitre, ville d’art et d’histoire. Le centre ancien est une ville coloniale type du 18è siècle. Un parcours sillonnant la ville vous mènera du Musée Saint-John Perse à l’Église St-Pierre et St-Paul en passant par la Place de la Victoire.

2. Le Musée Schoelcher

Les généreuses donations de Victor Schoelcher, fervent défenseur de la cause noire et partisan de l’abolition de l’esclavage, constituent les trésors de ce musée. Situé à Point-à-Pitre, ce bâtiment construit en 1883 abrite des sculptures romaines et égyptiennes ayant appartenu à ce journaliste et homme politique français.

3. Mémorial ACTe

Quoi faire à Grande-Terre et à Pointe-à-Pitre ? Explorez le centre caribéen d’expressions et de la mémoire de la traite négrière et de l’esclavage. Lieu de symbole fort à la fois informatif et éducatif, cet espace régional est dédié à la mémoire, la connaissance et la recherche historique à destination de la population, des touristes, des étudiants et des chercheurs.

4. Les marchés

Visiter Grande-Terre passe par ces marchés de Pointe-à-Pitre qui méritent le détour. Des marchandes en costume traditionnel de madras vous accueilleront au marché central avec ses multiples étals colorés recouverts d’épices, de confitures exotiques ou encore de punchs. Sur le pittoresque marché de la Darse, vous aurez l’eau à la bouche avec les saveurs des poissons frais vendus directement par les pêcheurs et avec les fruits et légumes exotiques. Immergez-vous dans la vie locale de Grande-Terre !

5. Saint-François

Saint-François, Guadeloupe

Crédit Photo : Shutterstock / De Drone Caraibes

Que pouvez-vous faire à Grande-Terre et surtout à Saint-François ? Station balnéaire par excellence, cette ville est équipée d’infrastructures touristiques modernisées et de plages magnifiques. Sensations et amusements assurés à la plage de la Douche !

Installez-vous dans un bassin et attendez que les vagues viennent vous éclabousser d’une douche salée. Lézardez sur la sublime plage des Raisins Clairs reconnaissable au loin par ses arbres dont les fruits ronds et clairs ressemblent à des raisins blancs. Cette plage est composée d’une bande de sable blanc et d’un lagon d’eau cristalline délimité par une barrière de corail.

6. Sainte-Anne

Plage de la Caravelle, Saint-Anne, Guadeloupe

Crédit Photo : Shutterstock / De Pays Guadeloupe

Visiter Grande-Terre, c’est aussi passer par la ville côtière de Sainte-Anne, au sud de l’île. Vous n’aurez que l’embarras du choix parmi ses superbes plages pour une invitation au farniente. Et pour les amateurs de sensations fortes, ils pourront pratiquer le surf, le kitesurf, le parachutisme, la planche à voile…. En longeant la sublime plage de la Caravelle, vous rencontrerez sûrement la vendeuse de crêpes et l’iguane qui vient chercher sa petite gâterie journalière à l’heure du goûter !

7. Le Gosier

Le Gosier, Guadeloupe

Nagez ou embarquez dans une navette pour l’îlet Gosier situé à quelques centaines de mètres de la plage et déclaré espace naturel remarquable ! Au Gosier, plages, boutiques, restaurants et bars vous garantiront divertissement, ambiance chaleureuse et expérience exaltante.

L’aquarium de la Marina de son côté, contribue à la connaissance et à la protection des milieux marins de Guadeloupe. Il fait partie des immanquables de Grande-Terre !

8. Port-Louis

Cette ville authentique et tranquille a eu plusieurs noms : « Pointe d’Antiques », puis « Port Libre », et enfin « Port Louis », son nom actuel depuis le 19è siècle. Autrefois, son activité était basée sur la culture de la canne à sucre et la pêche. Désormais, la ville est tournée vers le tourisme avec la création d’un pôle nautique près de l’Anse du Souffleur. Le port de pêche et le port de plaisance accueillent les pêcheurs réparant leur filet, le marché aux poissons et les bateaux de plaisance. Un sentier en caillebotis vous permettra de déambuler le long de la très belle plage du Souffleur.

9. Le cimetière de Morne-à-L’Eau

Cimetière de Morne-à-L'Eau, Guadeloupe

Crédit Photo : Flickr – Felix Montino

En sillonnant les axes routiers principaux pour visiter Grande-Terre, vous ne pourrez pas louper ce cimetière mondialement connu édifié à flanc de colline.

Son originalité réside dans le code graphique qui reprend celui d’un plateau de jeu de dame. Les faïences aux motifs en damier noir et blanc ornent la majorité des sépultures. L’expression « dernière demeure » prend tout son sens dans ce champ du repos : certaines tombes sont des maisonnettes et quelques-unes possèdent un étage avec un accès par un escalier extérieur. Soyez vigilant, vous tomberez peut-être sur un crapaud géant de la taille d’une main blotti entre deux tombes. Attend-il sa princesse ?

10. La pointe de la Grande Vigie

À la question que faire à Grande-Terre ? Dans la rubrique des randonnées pédestres, les occasions pour chausser vos chaussures de trekking ne manquent. Un sentier contournant la Pointe de la Grande Vigie, lieu le plus septentrional de Grande-Terre, vous fera prendre conscience de la force de l’océan se brisant sur les falaises.

Au bout de cette pointe, vous verrez le rocher de la tortue. Et armez-vous de jumelles ! Avec un peu de chance vous apercevrez des baleines. Tout au long de l’itinéraire, contemplez la flore variée de l’île, mais attention au mancenillier. Originaire du continent américain, cet arbre est moins inoffensif qu’il n’y paraît. Autant son fruit, son feuillage, son tronc que sa sève sont toxiques. En cas de contact avec cet arbre, de graves brûlures apparaîtront sur votre peau.

11. La Porte d’enfer

La Porte d'Enfer, Guadeloupe

Crédit Photo : Flickr – Tiomax80

À Anse-Bertrand, la mer s’engouffre entre les majestueuses falaises de calcaire, d’abord déchaînée puis apaisée pour finir sur une adorable petite plage de sable blond. Un chemin vous entraînera par une montée vers le « Trou de Madame Coco », grande crevasse béante et plus loin vers le « Trou du Souffleur ».

12. Le voyage culinaire

Voyage culinaire en Guadeloupe

Crédit Photo : Shutterstock / De Ines Porada

Si vous visitez Grande-Terre en août, vous pourrez assister à la fête des cuisinières se déroulant à Pointe-à-Pitre. Vous enchanterez vos papilles par une dégustation de spécialités locales proposée par ces cordons bleus. Et vous croiserez au détour des chemins des habitants vendant une glace délicieuse à la noix de coco préparée de manière artisanale dans une sorbetière rustique.

Toutes ces spécialités vous feront saliver :

  • Le fameux colombo de viande
  • La fricassée de lambi (prenez garde de ne pas avaler sa perle rose, la plus rare et la plus chère du monde)
  • Le poulet boucanier
  • Le bokit
  • Le « caca bœuf de Marie-Galante »
  • Le « tourment d’amour »
  • Le célèbre ti’punch à base de rhum, de sucre de canne et de citron vert

13. La Distillerie Damoiseau

Distillerie Damoiseau, Le Moule, Guadeloupe

Crédit Photo : Flickr – funkyflamenca

La découverte d’une distillerie est une des choses à faire à Grande-Terre. Située au Moule, elle représente le plus gros producteur de rhum agricole de toute la Guadeloupe. Des parcours guidés de l’usine sont prévus dans le but de montrer le savoir-faire traditionnel qui distingue ce rhum par sa richesse aromatique. La fabrication du rhum est un savant processus avec comme matière première la canne à sucre pour obtenir un produit final d’excellence, le rhum. Et bien sûr, ces visites se terminent par une dégustation d’une sélection variée de rhums.

Comment aller à la Grande-Terre ?

Air France, Corsair, Air Transat, Air Caraïbes… Nombreuses sont les compagnies aériennes à desservir l’archipel de la Guadeloupe. Au départ de la France donc, il existe plusieurs vols, notamment depuis Paris (comptez en moyenne 9h de vol). Côté prix, les tarifs connaissent leur plus gros pics en période de vacances : privilégiez donc la basse saison pour aller en Guadeloupe. En saison humide, hors juillet et août, les températures restent agréables et il est possible de trouver des billets A/R pour environ 500 euros. D’ailleurs, pour anticiper votre départ, jaugez les prix de temps à autres sur Skyscanner : selon vos dates de départ, ce comparateur de vols sélectionne les meilleurs prix du marché.

Localisé sur le territoire des Abymes, au cœur de la Guadeloupe et au sud de Grande-Terre, l’aéroport Pointe-à-Pitre Pôle Caraïbes est la principale plateforme aéroportuaire de l’archipel. Une fois sur place, l’idéal visiter Grande-Terre dans sa totalité et être libre dans vos pérégrinations, c’est d’opter pour la location de voiture. Des agences de location sont accessibles à pied depuis le terminal d’arrivée.

Vous pouvez notamment opter pour Karu’Lis, le réseau de transport urbain de Guadeloupe qui est mis à disposition des usagers entre l’aéroport et Pointe-à-Pitre, les Abymes et le Gosier.

Où loger à Grande-Terre ?

En termes d’animation, les quatre villes situées sur la côte méridionale sont les mieux loties : Point-à-Pitre, le Gosier, Sainte-Anne et Saint-François. De par leur position centrale, les villes comme Morne-à-L’eau et Le Moule seront des emplacements stratégiques pour visiter Grande-Terre et faire les choses incontournables réparties aux quatre coins de l’île.

Avec ce comparateur d’hôtels, vous trouverez des hôtels, (comme une petite structure familiale à Port-Louis gérée par une fille et son père tellement sympathiques qu’ils vous inviteront pour un souper traditionnel très convivial pour fêter votre anniversaire), des gîtes et des hébergements insolites. Pour encore plus d’authenticité, optez pour camper chez l’habitant ou choisissez un Airbnb : tête dans les étoiles garantie !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire