Parking pas cher à Naples : où se garer à Naples ?

avatar
Réservez votre place de parking à NaplesVoir les offres

Si vous venez à Naples en voiture, vous devrez trouver une solution pour vous garer à Naples. Voici les différentes solutions de parking qu’il existent sur place.

Si vous passez plus de trois jours à Naples, une voiture peut être utile pour aller explorer les environs : faire un pique-nique sur la côte amalfitaine, visiter Pompéi et voir le Vésuve, explorer la ville antique de Herculanum, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, ou encore aller visiter le palais royal de Caserte…

Cependant, que vous soyez avec votre propre voiture ou que vous en ayez loué une, une question essentielle se pose : Où peut-on se garer à Naples ? Où trouver une solution de parking pas cher à Naples ?

Parking à Naples : se garer dans la rue en payant

Se garer à Naples dans la rue, même en payant, n’est vraiment pas la bonne solution. D’abord, parce que conduire à Naples est un vrai calvaire ! La circulation chaotique de la ville, qui fait aussi tout son charme, risquerait bien de ne pas vous charmer une fois au volant. D’autant que laisser votre voiture dans la rue l’expose à toutes sortes d’actes de vandalisme : dégradations, vol…

Mais surtout, circuler en centre-ville est très compliqué. Naples, comme beaucoup de villes italiennes, possède ses ZTL, des « Zones à Trafic Limité » : des périmètres où seuls les résidents sont habilités à circuler. Vous trouverez plus de détail sur les ZTL de Naples (horaires et délimitations) sur le site officiel de la ville de Naples, ainsi qu’une carte interactive ici. Ne jouez pas avec les ZTL : elles sont surveillées par caméras, et l’amende pour y être entré sans autorisation est plutôt salée !

Parkings à Naples

Crédit photo: Flickr – Stas

Nous déconseillons donc fortement cette solution, à une seule exception : si vous logez dans un hôtel du centre avec parking. Dans ce cas, si l’hôtel est au cœur d’une ZTL, il vous faudra vous organiser à l’avance avec la réception pour obtenir une dérogation.

Si, pour des raisons diverses, vous souhaitez quand même vous garer dans la rue, cela vous coûtera aux alentours de 2€ de l’heure. Vous pourrez payer aux parcmètres, aux revendeurs agréés (buralistes), et même via certaines applications mises en place par ANM, la société qui gère certains parkings et les transports en commun à Naples.

Parking à Naples : se garer dans la rue gratuitement

Dans les emplacements à lignes blanches, vous pouvez stationner gratuitement. Mais là encore, nous déconseillons cette solution de parking à Naples, puisqu’elle vous oblige à circuler en centre-ville.

D’autant que se garer à Naples dans les zones blanches n’est pas toujours gratuit… Car souvent, des gens du coin s’improvisent surveillants de voitures, et attendent un petit pourboire pour leurs services.

Se garer dans un parking sécurisé en centre-ville de Naples

Se garer à Naples dans un parking fermé est une bonne idée. Vous n’échapperez pas à la circulation napolitaine, mais pourrez au moins laisser votre voiture des jours entiers, en toute tranquillité !

Sur des sites spécialisés tel que Parclick, vous pouvez géolocaliser les parkings de Naples et surtout les réserver en ligne à l’avance, pratique ! Les prix sont divers : cela va de 9€… à presque 100 € par jour ! Contrairement à d’autres villes, il n’y a pas vraiment de différence de prix entre les parkings intérieurs et extérieurs.

Parmi les plus populaires, on trouve le Supergarage (Via Shelley, 11). Il a l’avantage d’être en plein centre-ville, sur la ligne 1 du métro (arrêt Toledo). Vous en aurez pour environ 20€ la journée. Mais si vous voulez un parking pas cher à Naples, misez sur le parking Brin (Via Benedetto Brin). Il coûte moins de 10€ par jour, et est vraiment proche du centre-ville. Il est immense (800 places) : vous ne devriez donc pas avoir de problème pour trouver une place !

Se garer à l’extérieur de Naples

Pour éviter le centre-ville, une solution de parking pas cher à Naples est de se garer à l’aéroport. Les parkings coûtent une dizaine d’euros par jour, et la navette Alibus pour rejoindre le centre-ville est à 5 €. Vous pouvez par exemple vous garer dans le Parking GO, pour 11 € par jour.

Une autre solution de parking pas cher à Naples est de se garer dans les parkings ANM, des parkings relais situés pour la plupart en périphérie de la ville. Ils sont en principe assez bien desservis par les transports en commun. Les tarifs défient toute concurrence : les premiers prix sont à 1,5 € par jour. Par contre, la plupart de ces parkings sont ouverts uniquement la journée, et ne sont pas surveillés. Les seuls à être ouverts 24h sur 24 sont le parking Brin (quasiment en centre-ville) et le parking Colli Aminei (à environ 1h du centre-ville).

Crédit photo principale : Flickr – PhotoLab XL

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée