Organiser son voyage

Dans quel quartier loger à Naples ?

Dans quel quartier loger à Naples ?

La Campanie vous accueille à bras ouverts pour votre prochain séjour : choisissez le meilleur quartier où vous loger à Naples !

Naples, troisième ville d’Italie par sa population (968 736 habitants), est la deuxième plus grande ville méditerranéenne après Barcelone. Son agglomération regroupe plus de 4 millions d’habitants, et s’étend sur 117,27 km², de l’ouest de la baie de Naples, jusqu’aux pentes du Vésuve, à proximité des célèbres villages d’Herculanum et Pompéi. Autant dire que la ville joue avec le feu… Forte de plus de 28 siècles d’histoire, la ville fut dès sa fondation l’un des principaux centres commerciaux, culturels, philosophiques et politiques de l’Empire Romain. Dotée d’une richesse gastronomique, artistique et culturelle colossales, Naples est aussi connue pour la puissante Camorra – du nom de la mafia napolitaine -, le Vésuve, son patrimoine et ses monuments historiques. Se loger à Naples n’est pas difficile, l’offre de logements est abondante, de l’hôtel cinq étoiles à l’auberge de jeunesse bon marché. Toutefois, les prix grimpent en période estivale.

Le territoire napolitain est constitué de dix arrondissements, scindés en trente quartiers autour de la côte amalfitaine. Voici une présentation des quartiers de Naples pour savoir où dormir.

Spaccanapoli, le centre historique

Loger à Spaccanapoli, le centre historique de Naples

Crédit photo: Flickr – Eric Parker

Véritable cœur battant de Naples, le centre historique fut peuplé par les Grecs durant l’Antiquité. Il est divisé en deux parties par la rue Spaccanapoli, d’origine gréco-romaine. Le centre historique est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, comprend plus de 1000 églises et abrite d’innombrables fontaines et palais. Centre névralgique de la fourmilière napolitaine, c’est ici que tout se passe : commerces pour faire du shopping et ramener vos souvenirs le long de la Via Toledo, lieux de sorties en tous genres (bars, cafés, restaurants, cinémas, discothèques, etc.), musées et monuments historiques (ne pas manquer le Musée Archéologique National, avec l’une des plus grandes collections d’antiquités grecques et romaines du monde, notamment les vestiges de l’éruption du Vésuve en 79 à Pompéi).

Il faudra aussi visiter la Naples souterraine – Napoli sotterranea -, vaste réseau long de 80 kilomètres de cavités et galeries souterraines creusées par l’Homme dans le tuf volcanique. Les logements seront parmi les plus chers de la ville, mais la position est centrale : un bon compromis pour se loger à Naples.

Quartiers Espagnols

Loger dans les quartiers espagnols à Naples

Crédit photo: Flickr – sarahtarno

Quartieri Spagnoli, les quartier espagnols sont très prisés à Naples. Il fut construit au 16ème siècle pour accueillir les soldats Espagnols, venus pour réprimer les insurrections de la population napolitaine. Traversé par la Via Toledo, c’est le quartier commerçant de Naples. On y trouve un imbroglio de pizzerias et de trattorias bondées – restaurant de cuisine italienne -, de dédales de ruelles, et pas mal d’hébergements pour tous les budgets, de l’hôtel à la chambre chez l’habitant. La zone se refait lentement de sa réputation d’antichambre du crime et de la prostitution. Pourquoi se loger à Quartieri Spagnoli ? Pour se trouver entre le centre-ville – qui peut être très touristique – et le quartier chic, sur la baie de Naples où les logements peuvent être inabordables…

Chiaia

Loger à Chiaia, Naples

Crédit photo: Flickr – Aidan Wakely-Mulroney

Si vous n’avez pas peur des appels du banquier, et que vous espérez pouvoir apercevoir un président de la République, une star mondiale du sport ou du cinéma, il faut se loger à Chiaia. C’est le quartier huppé de Naples – les gens aisés n’allaient pas construire leurs résidences sur les pentes du Vésuve… -, où l’on trouve majoritairement des hôtels de luxe, des boutiques haut de gamme et des bars de jet-setters. Toutefois, l’on peut apprécier le goût raffiné du vin italien dans un bar à vin, où l’on sert à manger avec le verre. C’est aussi l’un des quartiers où la jeunesse napolitaine se retrouve pour faire la fête en fin de semaine. Le quartier, en lisière de mer, permet de bonnes balades sur les quais pour admirer le front de mer le long de la Via Francesco Caracciolo.

Crédit photo principale : Flickr – Mauro Cacciola

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Naples

Je suis un passionné de voyage, d’écriture et de musique. J’aime écrire des livres, atterrir dans un pays inconnu, Brassens, la bière, les chats, le jazz et les coquillettes. Je mets un point d’honneur à chercher pour vous les meilleures informations pour sublimer vos voyages. Une question sur une destination, une visite, un bon plan ? J’y réponds dans les commentaires.

Répondre
  1. Bonjour
    Quelle hôtel pour se loger??( pas chère mais sympa), pour 2 couple pour 5 nuit fin mai.
    Quoi faire et comment (pour les transport) je suis français et du nord de la France ( ne parlent pas italien)

    • Bonjour,
      Pour l’hôtel, vous pouvez rechercher sur ce site les hôtels en fonction de votre budget (faites attention à l’emplacement également pour ne pas trop vous éloigner du centre). Pour savoir que faire à Naples, je vous invite à lire mon article qui répond à cette question :-) Vous pouvez également en profiter pour réserver toutes vos activités à l’avance (Pompéi, Herculanum…) en utilisant le site Doyoogo.

  2. Bonjour
    Quelle hôtel pour se loger??( pas chère mais sympa), pour 2 couple pour 5 nuit fin mai.
    Quoi faire et comment (pour les transport) je suis français et du nord de la France ( ne parlent pas italien)

Laisser un commentaire

A voir aussi
Organiser ses activités sur place