Visiter le Palais royal de Naples : billets, tarifs, horaires

avatar
Réservez votre billet pour le Palais Royal de Naples

Vous êtes de passage à Naples, ville emblématique de l’Italie ? Découvrez le majestueux Palais royal de Naples, site touristique incontournable de la deuxième plus grande cité méditerranéenne en Europe !

Le Palais royal de Naples est un des meilleurs endroits à visiter à Naples : ce lieu historique, riche d’une histoire complexe et fascinante que vous pourrez découvrir ci-dessous, est en effet un des lieux emblématiques de la culture napolitaine ; il fut une des quatre résidences royales dans lesquelles résidèrent les Bourbons durant le royaume des Deux-Siciles.

Il fait aussi office d’élément architectural verrouillant symétriquement la superbe Piazza del Plebiscito, face à la Basilique San Francesco di Paola et sa massive façade au style néoclassique.

Pour vous permettre de profiter d’une halte culturelle au sein de cette cité trop souvent réduite à son rôle de berceau de la Mafia, nous vous avons préparé un petit guide qui vous permettra de visiter le Palais royal de Naples en toute quiétude : bref historique, attractions et lieux à y découvrir, plan d’accès, tarifs, horaires et de nombreux autres éléments indispensables.

Alors, on attend quoi ?

À lire aussi : Les 14 choses incontournables à faire à Naples

Histoire du Palais royal de Naples

Royal Palace of Naples

Crédit Photo : De Viacheslav Lopatin / Shutterstock.com

Ce palais fut construit au tout début du XVII° siècle sous le règne des Espagnols par l’architecte Domenico Fontana. Il fut une des quatre résidences royales des Bourbons lors de leur règne sur le royaume des Deux-Siciles, et fut évidemment modifié en profondeur au fil des siècles par les résidents successifs qui connurent l’honneur de l’habiter. C’est par exemple le cas de Ferdinand Ier, époux de Marie-Caroline d’Autriche -la soeur de Marie-Antoinette, qui bientôt ne saurait plus où donner de la tête dans un Paris en pleine Révolution…- qui décida d’étendre le palais et d’y adjoindre le désormais célèbre théâtre de cour.

Mais le palais fut finalement cantonné à un rôle de résidence secondaire par le couple avant que sa décoration ne soit profondément remaniée, dans un style néo-classique alors en vogue en Europe, par les Murat -sœur et beau-frère de Napoléon Ier- qui régnaient alors sur le royaume de Naples. On peut y retrouver des éléments provenant directement de cet héritage français, avec du mobilier et de nombreux éléments rappelant aux touristes venus visiter le Palais royal de Naples les codes régissant le style typique des palais français !

Victime d’un incendie au cours du XIX° siècle, sa restauration prit près de vingt ans et il accueillit alors les souverains de Savoie. Humbert Ier fut parmi eux celui qui mit en place, dans la façade et après l’unification de l’Italie, les bustes représentant les grands souverains du royaume. En 1922, la Bibliothèque nationale Vittorio Emanuele III, alors installée dans le palais du Musée, y fut implantée.. avant que les bombardements qui signèrent l’arrivée des forces Alliées au cours de la Seconde Guerre mondiale ne vinrent causer de lourds dommages au Palais royal de Naples, qui subit donc une restauration complète. C’est ce palais, parfaitement réhabilité, que le voyageur peut découvrir aujourd’hui !

Que voir et faire au Palais royal de Naples ?

L’idéal, c’est de visiter le Palais royal de Naples en empruntant un « circuit » type, élaboré par les administrateurs du Musée historique du Palais Royal… puisque ce dernier est, finalement, devenu un Musée !

Lorsqu’on vient visiter le Palais royal de Naples, on commence forcément par arpenter les allées du jardin et de la cour, sublimes. Une fois arrivé sous la majestueuse porte du palais, on peut découvrir le gigantesque escalier d’honneur : un colossal escalier en marbre de Carrare, qui fut construit par Picchiatti en 1651 et symbolisant la puissance royale ! Au fil des ans, et notamment au XIX° siècle, des éléments néo-classiques y furent adjoints par les Génois , ce qui contribua à casser l’austérité originelle du lieu en tirant partie de l’implantation des marbres colorés et des mastics.

La visite se poursuit par celle du splendide théâtre de cour, qui était en fait une salle privée prévue pour accueillir rois et dignitaires et les divertir. Le décor est somptueux et fut, en effet, parfaitement restauré après la Seconde Guerre mondiale ! Puis, les appartements sont accessibles et il est possible de s’y promener librement ; ceux-ci sont restés tels quels, et comportent des éléments décoratifs qu’on s’attend à trouver… dans un palais : meubles, tapisseries, tableaux de maître, le tout dans un mélange plutôt surchargé des styles néo-baroque et néo-classique. Nous vous recommandons vivement d’observer avec la plus grande attention les plafonds, véritables œuvres d’architecture intérieure.

Une fois la visite des appartements terminés, il vous reste à découvrir, lors de votre parcours au sein du Palais royal de Naples, ceux du roi et de la reine, qui entourent une petite cour carrée ! Pour les premiers, on reconnaît très clairement l’influence des occupants français avec les tapisseries hérités du goût de ces derniers et provenant de la manufacture des Gobelins, ainsi que les très beaux plafonds dont ceux de la spectaculaire antichambre, peints par le grand maître Francesco de Mura. Ensuite, on découvre la salle du trône et celle des ambassadeurs : dans la première, le trône massif impressionne le visiteur, tandis que la deuxième offre encore un spectacle ahurissant pour qui peut lever la tête afin d’admirer les plafonds, réellement splendides ! Les appartements de la reine sont, eux, plus richement décorés encore et offraient à cette dernière une splendide vue sur la mer Méditerranée !

La chapelle palatine clôt la visite : dans cette très grande chapelle érigée dans le plus pur style néo-classique, on peut découvrir un autel majestueux et une grande crèche du XVIII° siècle.

Comment aller au Palais royal de Naples ?

Lorsqu’on veut visiter le Palais royal de Naples, on doit forcément passer par la démesurée piazza del Plebiscito, au bord de laquelle ce bâtiment colossal s’intègre parfaitement. On reconnaît bien là le goût des Italiens pour la géométrie architecturale !

Le palais est situé au cœur de la zone touristique de Naples -en fait, son cœur historique- et donc à quelques centaines de mètres du port. Son accès est d’une simplicité extrême à pied, puisque la plupart des sites touristiques napolitains sont situés à proximité : dans tous les cas, si vous venez en métro -le moyen, à nos yeux, de loin le plus simple pour se rendre sur place-, il vous faudra emprunter la ligne 1 et descendre à la station « Municipio ».

Les taxis sont présents en masse mais les prix sont totalement aléatoires, cela dépend de votre tête et du chauffeur…
En voiture de location, ou dans votre propre véhicule, des parkings sont situés de part et d’autre et vous permettront de vous garer si, et seulement si, des places sont disponibles ce qui peut être difficile lors de la haute saison touristique !

Horaires & Tarifs du Palais royal de Naples

Royal Palace of Naples

Crédit Photo : Flickr – kaysgeog

HORAIRES

Le palais est ouvert tous les jours, hormis le mercredi, de 9 h à 20 h ; les caisses ferment, elles, à 19 h, mais rassurez-vous : ce délai d’une heure vous permettra de visiter le Palais royal de Naples dans son intégralité.

TARIFS

Pour ce qui concerne le prix du billet d’entrée , il est de 6 € en plein tarif, de 3 € pour les 18-24 ans munis d’une pièce d’identité et gratuit pour les -18 ans résidents dans un des pays de l’Union Européenne. L’entrée est également gratuite, chaque premier dimanche du mois !

Un audio-guide peut également vous être fourni, dès votre arrivée sur place, moyennant un tarif de quatre euros.

Bon à savoir

  • Il vous faudra prévoir environ une heure pour visiter le Palais royal de Naples.
  • La ville est réputée, mondialement, pour être disons, légèrement écartée du giron de l’État italien… ce qui signifie de nombreux travaux, une gestion assez chaotique de la cité napolitaine et des tarifs pouvant évoluer à tout moment, que ce soit pour les transports en commun ou pour les sites touristiques. Cela ne gêne pas forcément la visite, mais pensez-y !
Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire