Madagascar: la région de l’Itasy et ses attraits touristiques

avatar

La région de l’Itasy à Madagascar mérite à elle seule une visite sur l’île Rouge. Focus sur les choses à voir dans cette région.

La région de l’Itasy est la destination touristique phare des hauts plateaux malgaches. Elle doit son nom au troisième lac de Madagascar. L’Itasy est réputé pour être un endroit géodésique, fertile et poissonneux, où les célèbres « baraoa », les carpes royales et les truites élisent domicile. Des lieux idylliques regorgent aussi dans les environs du lac Itasy. Parlons-en.

Le lac Itasy comme destination touristique

Itasy est le troisième grand lac de Madagascar, dont la superficie environne les 35 km². Il a vu le jour grâce aux champs volcaniques et aux coulées de lave récurrents qui se sont succédé dans les lieux. Au flanc des montagnes qui l’entourent se trouvent mille et une sources d’eau pure et d’eau chaude. Au fond de cet immense lac vivent différentes sortes de poissons qui font la réputation de la région. Tilapia, baraoa, carpes royales et truites sont péchés de façon artisanale, à la canne ou au filet par la population locale. Cette région est le principal pourvoyeur de poissons d’eau douce de la Capitale.

Lac d'Itasy, Madagascar

Bestofmada

En plein milieu de ce beau lac poissonneux se trouve deux petites péninsules dédiées aux promenades. Au sommet de l’îlot sacré est érigée une statue de la Vierge Marie. Elle semble régner sur l’eau et les vents. Quant à l’îlot boisé, il abrite en son sein des tombeaux royaux, dont celui d’Andriandahifotsy, un ancien roi dont la sagesse et la témérité ont fait parler de lui.

On peut faire le tour du lac Itasy à bord de pirogues traditionnelles ou de canoë à moteur pour admirer le paysage des alentours ou rejoindre Ampefy, un village à destination touristique.

Ampefy et ses attraits touristiques

Le village d'Ampefy à Madagascar

Crédit photo: Le guide du voyageur à Madagascar

En empruntant la RN1 et avant d’arriver au lac Itasy, les visiteurs ne doivent pas rater Ampefy. C’est un village touristique dont la réputation est de niveau national. Hôtels de charme, lodges et gîtes d’hôtes élisent domicile dans ce petit hameau de quelques milliers d’habitants. Le pôle d’attraction d’Ampefy est le lac Kavitaha qui emprunte la forme d’une cuvette. Elle est entourée d’une végétation verdoyante. Un hôtel-restaurant du même nom surplombe les eaux pures et calmes du Kavitaha. Lors de votre passage à Ampefy, n’oubliez pas de commander le succulent baraoa frit ou grillé entouré d’un nid de cresson et de belles tranches de tomates. Pour finir le repas, consommez à volonté du papaye ou de l’avocat qui se vendent à très bas prix dans la région.

Pour s’évader de la pollution d’Antananarivo, la Capitale de Madagascar, durant un ou deux jours, rien ne vaut une escapade dans les régions de l’Itasy. Cette région géodésique de l’île enserre en son sein pas mal de splendides destinations touristiques qui rivalisent de beauté.

Analavory, le point de ralliement des voyageurs de l’Itasy

Analavory est un village bruyant et dynamique où se croisent la RN1 et la RN43. Il se trouve à 140 km d’Antananarivo et la majorité des taxi-brousse venant des petites villes de l’Itasy et des Bongolava y font une halte avant de continuer la route.

En partant d’Antananarivo, empruntez la RN1, une belle et large route bitumée. Après 140 km, vous atteindrez Analavory. En continuant tout droit, vous ne manquerez pas d’atterrir dans les geysers d’Analavory qui se trouvent à une vingtaine de kilomètres de là.

Les geysers d’Analavory

Geyser d'Analavory, Madagascar

Crédit photo: Wikimedia – Sangitiana Fararano

Les geysers d’Analavory sont de véritables havres de paix et de détente. Ce site touristique situé au beau milieu de nulle part est le point de rencontre des personnes en quête de cures thermales quasi gratuites. Comme par miracle, des points d’eaux chaudes surgissent du tréfonds de la terre, côte à côte. Les unes ressemblent à des fontaines aux formes extraordinaires. D’autres agencent autour d’elles des puits et répandent les eaux thermales dans de petits abris en forme de baignoires naturelles entourées de sable doré.

L’accès dans le lieu ne requiert ni formalité, ni billet d’entrée. Pour éviter la grande affluence, visitez ce site de rêve dans le courant de la matinée ou durant les jours travaillés. Après une brève ou longue relaxation dans les eaux thermales, revenez sur votre chemin pour emprunter la RN 43. D’autres destinations de rêve vous y attendent.

La RN 43 et ses destinations de rêve

RN 43 Madagascar

Crédit photo: Blog de Rasamy

En partant d’Analavory, vous allez voir ici et là de pittoresques maisons et villages qui revendiquent l’authenticité de l’architecture malgache. Ils sont entourés de milles et un produits agricoles qui sont les principales activités de la population locale. Champs de maïs, maniocs, haricots, tomates et arachides côtoient les rizières et les plantations de papayes. Ce nid de verdure envahit la grande partie des plaines et des flancs de montagnes du berceau de l’Itasy. Il est pigmenté ici et là de manguiers, bananiers ou avocatiers pour former le cadre idéal au dépaysement total.

Au bout d’une dizaine de kilomètres, vous allez voir à votre droite une plaque indiquant une route tortueuse qui mène vers la chute de la Lily. À votre gauche, commence une grande muraille en pierres qui clôture en son sein un lieu idyllique, « le domaine de l’eucalyptus », une autre destination de vacances pleines de surprises.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. Madagascar est l’une des meilleures destination de voyage.A Madagascar, les envies de voyage seront garanties ! Côté marin, l’île offre la promesse d’un voyage de rêve au cœur des belles lagunes de l’est, mêlant baignade, visite des fonds marins et dégustation des saveurs locales. Les amants de la nature seront ravis par la flore malgache, de même que les amateurs de voyage authentique.
    Madagascar est considérée comme l’une des perles incontournables de l’Océan Indien. Elle partage ses frontières avec l’archipel de la Réunion, des Seychelles et des Comores. Depuis sa découverte par Vasco De Gamma le 17ème siècle, la belle île a séduit de bonne heure les navigateurs malais et portugais. Il y a au moins 4 bonnes raisons de gagner les rivages de Madagascar.
    Longue, pittoresque et sablonnée, la côte malgache est entourée de formations géologiques fascinantes. C’est comme si le temps s’était arrêté pour admirer ses belles plages de sable fin, bordées de récifs coralliens et de tours granitiques qui s’échouent brutalement dans la mer. Le Nord possède les plages les plus connues qui sauront contenter les envies des baigneurs et de ceux qui s’adonnent aux sports nautiques. La rade de Diego-Suarez s’est hissée au deuxième rang dans le classement des plages les plus magnifiques au monde, derrière la plage de Rio de Janiero.

Laisser un commentaire