×
Mot de passe oublié ?

Le canal des Pangalanes à Madagascar

Comparez et trouvez vos activités voyage
Le canal des Pangalanes à Madagascar

Le canal des Pangalanes est un canal de l’Est de Madagascar qui relie Farafangana à Tamatave, une ville portuaire constituant son débouché.

La côte Est de Madagascar est plein de surprises. Cette partie de l’île étant une région humide, elle regorge de fleuves, lacs et plaines marécageuses entourés de mille et un végétaux rares, introuvables nulle part ailleurs. Pour découvrir ces merveilleux sites touristiques, il suffit d’emprunter le canal des Pangalanes, un long chenal d’environ 700 km qui permet de passer d’une ville côtière à une autre.

Un long canal aménagé

Initialement, le canal des Pangalanes a été aménagé afin de relier entre eux de nombreux villages sis en pleine forêt et pour permettre l’évacuation des produits d’exportation comme la vanille, le girofle et le café vers les villes côtières. Grâce à ce cours d’eau façonné des mains de l’Homme, fleuves, lacs et plaines marécageuses sont devenus facilement navigables. Partir à la découverte de hameaux pittoresques enfouis en plein milieu de forêt de ravinala, palétuviers, pandanus et raphias est à la portée de tous.

Canal des Pangalanes, Madagascar

Crédit photo: Wikimedia – Hardscarf

Un circuit de découverte

Aujourd’hui, le canal des Pangalanes relie la ville de Mananjary située au sud Est de Madagascar à Toamasina, le premier port de la grande île. Au fil de l’eau, la distance entre ces deux agglomérations est de 700 km. Avec une vitesse de 10 km à l’heure, le voyage à bord d’une embarcation légère (chaland ou canot à moteur) prend en moyenne 4 à 5 jours. Cette infrastructure fluviale permet largement aux voyageurs d’admirer les faunes et flores endémiques de la région.

Durant un périple tout le long du canal des Pangalanes, il est fréquent de voir une bande criarde de sifaka (lémuriens) et de découvrir d’époustouflantes gerbes d’orchidées qui font la renommée de Madagascar. Accoster dans les villages longeant le canal vous transporte dans un autre monde. Les autochtones sont accueillants. Ils ne manqueront pas de vous vendre des vanneries, des colliers ou bracelets confectionnés avec de perles de raphia ou des fruits de mer pour une bouchée de pain.

Crédit photo principale : Wikimedia – Hardscarf

A voir aussi dans la rubrique Madagascar
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi