×
Mot de passe oublié ?

Le « tromba » ou la manifestation de la survie des ancêtres royaux à Madagascar

Comparez et trouvez vos activités voyage
Le « tromba » ou la manifestation de la survie des ancêtres royaux à Madagascar

Le Tromba, ou culte de la possession, est une cérémonie où les esprits des ancêtres royaux de la grande tribu des Sakalava sont invoqués par les vivants.

La foi en la survie de l’âme des morts n’est pas seulement une croyance chez les malgaches. C’est une véritable culture avec ce que cela suppose d’us et coutumes, de rituels et de folklores. Le « tromba » (ou la manifestation de la survie des ancêtres royaux) fait partie des rites traditionnels que l’on pratique encore de nos jours. À travers les médiums, les rois défunts transmettent des messages à leurs descendants ou à tout le pays.

Le phénomène « tromba »

Le « tromba » est une coutume ancestrale que les populations du Nord-Ouest de Madagascar, de l’Imerina et du Sud, pratiquent encore à ce jour. D’habitude, il a lieu dans la soirée, en plein air ou dans un endroit spécifique dédié à cet effet. N’importe qui peut y assister. Les principaux acteurs sont des musiciens dont les rythmes des tambours et des accordéons favorisent l’entrée en transe des médiums. L’assistance peut être une ou plusieurs lignées de famille ou une tribu toute entière. Tout le long de la cérémonie, le silence complet est requis de la part des spectateurs.

Le tromba commence toujours par des sons de musique lents ou plaintifs puis, cadencés. Au début, les médiums assis par terre, au beau milieu de l’assistance, semblent ailleurs. Ils se concentrent. Au fur et à mesure que le rythme s’accélère, ils changent de comportement. Ensuite, ils se convulsent et se démènent tels des acteurs de films d’horreur. Après, ils n’arrivent plus à contrôler leurs corps. Leurs yeux se révulsent et leurs voix se transforment peu à peu pour ressembler exactement à ceux du ou des morts qui les habitent. Viennent par la suite de courts ou longs messages émis par les aïeux.

Un médium peut être habité par un ou plusieurs esprits. Il arrive qu’une succession de voix d’hommes ou de femmes, enfants ou adultes sortent de leurs bouches durant la cérémonie du tromba.

Les messages émis lors du tromba

Les adeptes du tromba croient que les messages émis par les médiums émanent vraiment des défunts auxquels ils vénèrent un culte. Que ce soient de belles paroles, des messages de prédilection ou des avertissements, pas la peine de les transgresser. Les défunts les ont émis et on doit les respecter. Les âmes des morts continuent de survivre et ils se manifestent à travers le tromba. Même s’ils ne sont plus parmi les vivants, ils se soucient encore de leurs descendants et de leurs proches. Ils sont inquiets quant à l’avenir de leurs compatriotes et de leur pays. De ce fait, est essentiel de consulter de temps à autre les défunts à travers le tromba pour leur demander conseil.

Crédit photo principale : nocomment.mg

A voir aussi dans la rubrique Madagascar
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi