Visiter Antananarivo, la capitale de Madagascar et ville-village au milieu de rizières

avatar

Que faire à Antananarivo : quelques idées d’activités et de visites dans la capitale bouillonnante de Madagascar !

Après une dizaine d’heures de vol en provenance de l’Europe, un repos bien mérité s’impose à votre arrivée à Madagascar. Le lendemain, faites le tour d’Antananarivo. Commencez tout d’abord à visiter le Rova de Manjakamadana (ex-palais de la Reine) et ses environs. De là-haut, rejoignez à pied les différents quartiers qui se trouvent dans les hauteurs: Faravohitra avec ses belles bâtisses et ses vieilles églises du XIXe siècle, Ambatonakanga et ses boutiques de luxe ou Antaninarenina, au sein duquel se trouve les sièges des banques locales et l’hôtel Colbert, le site d’hébergement le plus huppé de la Capitale ainsi qu’Ambohitsorohitra, l’ex-QG des colons devenu aujourd’hui le palais de l’Etat.

Le Rova et ses superbes panoramas

Rova, Antananarivo, Madagascar

Crédit photo: Wikimedia – Hery Zo Rakotondramanana

Le palais de la Reine représente aussi un point stratégique d’où on a la possibilité de tracer les éventuels itinéraires à effectuer dans les plaines et marécages d’Antananarivo métamorphosés en zones résidentielles et quartiers des affaires.

Devant vous se défilent le vaste stade de Mahamasina, le lac Anosy, Ampefiloha, les quartiers des 67 Ha, les routes digues ainsi qu’Ambohimanarina. À votre gauche, s’alignent successivement les arrondissements qui longent la RN1, dont Anosibe, Ampitatafika, Fenoarivo et Ambatomirahavavy. À droite, s’étalent Ambanidia, Mandroseza, Ambohipo et l’Université D’Ankatso ou Ankorondrano avec ses beaux immeubles de verre et le lac Masay. Derrière vous se profilent le village d’Alasora et de Tanjombato.

Dans les alentours, on aperçoit à perte de vue d’immenses rizières ainsi que les 12 collines sacrées, dont Ambohimanga, Andohidratrimo, Antsahadinta ou Ambohidrapeto.

Les marches à pied en perspective

Rue d'Antananarivo

Crédit photo: Wikimedia – Bernard Gagnon

Les adeptes de la marche à pied peuvent emprunter les milles et unes ruelles d’Antananarivo pour faire de plus amples connaissances avec les lieux. Des centaines d’escaliers permettent aussi de passer d’un quartier situé en hauteur vers un autre implanté plus bas. Les plus célèbres sont les escaliers d’Antaninarenina et d’Ambondrona qui se donnent l’un à l’autre. Ils viennent de connaitre des travaux de rénovation récemment. Grâce à eux, on peut aller de Faravohitra à Ambohitsorohitra en quelques minutes.

Et les minibus

Minibus, taxi-be, Antananarivo

Crédit photo: Wikimedia – Heinonlein

Pour ne pas vous perdre dans les ruelles, prenez un taxi-be (minibus). Au sein d’Antananarivo existe une trentaine de coopératives de transport urbain. Dans la plupart des cas, Analakely le noyau de la ville, figure dans les itinéraires de la plupart d’entre eux. Ces minibus vous emmèneront dans toutes les directions possibles et imaginables au sein de la capitale de Madagascar.

Les lignes suburbaines conduisent dans les zones périphériques sises à plus de 10 km, voire plus de Tanà. Grâce à ces transports collectifs, vous aurez la possibilité de faire la visite de divers sites extraordinaires en une ou deux journées.

Après cette brève visite de la capitale de Madagascar, la découverte d’autres régions s’impose.

Crédit photo principale : Wikimedia – Alex Dunkel

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. Merci pour tous ces renseignements qui donnent envie de connaître Madagascar

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée