Civita di Bagnoregio: un des plus beaux villages d’Italie !

avatar
Civita di Bagnoregio

Découvrez avec nous la cité médiévale de Civita di Bagnoregio : un des plus beaux villages d’Italie ! Voyage dans le Latium au cœur de l’histoire.

Géographie

Nous vous emmenons à Civita di Bagnoregio, dans la province de Viterbo de la région du Latium. Le village se trouve au sommet d’un éperon rocheux qui domine deux profonds ravins creusés par l’érosion. En effet, deux gorges avec des noms très poétiques: le Fossé du Torrent Trouble et le Fossé du Torrent Clair enserrent le haut plateau dans leurs bras.

Civita di Bagnoregio

Crédit photo : Shutterstock – Martin Mecnarowski

De cette situation géologique particulière naît une menace constante : les glissements de terrain n’ont jamais fait défaut ici. Les falaises abruptes laissent tomber des blocs de tuf, mais sur ces blocs s’appuient des édifices. La même situation stratégique et pittoresque, qui à travers les millénaires fit de ce village un carrefour florissant et charmant, pèse désormais comme une épée de Damoclès.

Civita di Bagnoregio

Crédit photo : Shutterstock – ermess

Le village de Civita est accessible seulement à travers une longue passerelle piétonne qui le relie au village plus récent de Bagnoregio. Par le passé, Civita était le centre et Bagnoregio la périphérie, de nos jours la situation s’est inversée. Civita a seulement une dizaine d’habitants : des personnes de caractère, déterminées à maintenir cette terre vivante et vibrante.

Histoire

Partons de la toponymie, le nom de « Bagnoregio » conserve visiblement les traces de son étymologie. On suppose qu’il dérive du bas latin « Balneum Regis », en référence à une affaire du huitième siècle : la légende raconte qu’un roi lombard reçut grand bien d’une source thermale de la Valle dei Calanchi, aux alentours de la cité.

Mais retournons aux origines : les premiers à s’établir ici furent les Etrusques, il y a environ 25 siècles. Le lieu devint alors une importante étape le long d’antiques routes commerciales entre le lac de Bolsena et la vallée du Tibre. Après des siècles de prospérité, le déclin de Civita commença au XVIè siècle à cause d’un terrible séisme qui endommagea gravement les édifices, contraignant beaucoup d’habitants à s’en aller.

Civita di Bagnoregio

Crédit photo : Shutterstock – Jarek Pawlak

À la fin du XVIIè, l’évêque et le gouvernement communal furent contraints de déménager à Bagnoregio. Au XIXè siècle, Civita se transforme peu à peu en un véritable îlot. Bagnoregio est aujourd’hui encore une petite mais prospéreuse ville, tandis que Civita est désormais connue comme la ville qui meurt. Ainsi la décrivait Bonaventura Tecchi, fameux écrivain natif du lieu. Ces dernières années se réveille toutefois l’espérance d’un tournant, Civita traverse en effet une vraie renaissance touristique !

Cette charmante ville médiévale renferme un richissime patrimoine architectural. L’isolement lui a permis de résister aux intrusions modernes et aux conflits. Malgré son macabre surnom, Civita est plus que vivante ! Elle se remplit de visiteurs pendant les saisons touristiques.

Que voir à Civita di Bagnoregio?

Porte Santa Maria

Civita di Bagnoregio - Porta della Cava

Crefito foto : Shutterstock – DinoPh

La Porte Santa Maria dit aussi Porta Cava est la seule restante des anciennes portes de l’habitat urbain. Elle témoigne d’un riche passé grâce à son état de conservation exceptionnel. Ce monument spectaculaire accueille les voyageurs à bras ouverts, il s’agit en outre de l’accès principal au bourg. Ce furent les Etrusques qui, en temps anciens, la formèrent dans le tuf. La structure fut ensuite soumise à des travaux d’agrandissement et embellissement pendant la période médiévale, notamment l’ajout de l’arc gothique et de la superbe loggia au sommet.

Si vous aurez la chance de visiter Civita di Bagnoregio, vous pourrez observer aussi deux bas-reliefs très évocateurs aux côtés de l’arc de facade. Ils représentent des lions qui serrent dans leurs griffes des têtes anthropomorphes. Il ne s’agit cependant pas de simple ornement architectural mais bien de la commémoration symbolique d’une révolte locale survenue en 1457. Les habitants de Civita di Bagnoregio se rebellèrent au pouvoir invasif des seigneurs Monaldeschi, feudataires guelfes d’Orvieto. Les insurgés obtinrent satisfaction et en fixèrent la mémoire dans la pierre.

Le Bucaione

Bucaione

Crédit photo : Shutterstock – ermess

Parmi les choses à voir à Civita di Bagnoregio, nous trouvons le fameux Bucaione. Cette expression locale désigne une gallerie monumentale creusée dans le tuf. Elle fut en réalité agrandie pendant le siècle dernier sur la base d’un antique aqueduc romain, avec l’intention de la rendre praticable aux attelages. Cet hypogée, qui connut aussi de notables évènements en temps de guerre, garantissait surtout un accès direct à la vallée à partir du centre du bourg (avantage déterminant en cas de siège). C’est de là que l’on partait pour les champs cultivés d’orangers et safran. Ce lieu chargé d’histoire se rejoint en traversant le village vers l’aval. Ne le ratez pas !

Grotte et maison natale de San Bonaventura

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de Bonaventure de Bagnoregio, philosophe et théologien connu comme Doctor Seraphicus pour ses enseignements à la Sorbonne. Il fut aussi l’un des pères de l’ordre des moines franciscains et écrivit la plus importante biographie de François d’Assise (la Legenda Maior), de laquelle s’inspira ensuite le grand Giotto pour ses fresques d’Assise. Et bien vous vous trouvez, à Civita di Bagnoregio, dans l’endroit exact où il passa son enfance et ses premières années d’études au couvent de San Francesco Vecchio.

Dans un très ancien hypogée de tuf se trouve un lieu sacré inoubliable. Sous le belvédère une grotte servit d’abord de tombe étrusque puis fut transformée en chapelle chrétienne. La légende hagiographique raconte que, dans cette grotte, François d’Assise guérit miraculeusement un enfant nommé Giovanni Fidanza, auquel il donnera le nom de Bonaventura.

Nous vous invitons décidément à chercher parmi les maisons du village celle qui fut la demeure natale de Saint Bonaventure. Il n’en reste désormais qu’une ruine suspendue dans le vide, qui permet néanmoins de ressentir l’âme du lieu où grandit le saint, les sensations qui le suivirent le long de ses voyages dans le monde à partir de ces lieux magiques et reculés.

Lieux sacrés

Eglise de San Donato

Bagnoregio - san Donato

Crédit photo : Shutterstock – Roberto Giachino

Generation voyage a selectionné pour vous

L’église de San Donato trône sur la place de terre battue, en face du palais communal. Cet écrin qui remonte au Vè siècle, avec une facade de la Renaissance, renferme un spectaculaire crucifix de bois de la Renaissance, très évocateur. On raconte que cette œuvre recouvre des significations différentes en fonction de l’angle de vue duquel on la regarde. Le Christ paraît vivant vu d’en face, agonisant depuis la gauche et sereinement absorbé dans la mort depuis la droite. Le clocher renferme en outre deux antiques sarcophages étrusques. Ce lieu est un incontournable de Civita di Bagnoregio. Allez en dénicher les mystères !

Chapelle de la Madonna del Carcere, la Vierge de la Prison

Cette antique tombe troglodytique étrusque fut ensuite utilisée par la civilisation paysanne. De tout le quartier de Contrada Carcere qui s’éboula dans la vallée à cause du séisme de 1695, il ne reste que cette émouvante chapelle consacrée à la Madonna.

Musée Géologique

Generation voyage a selectionné pour vous

Ce n’est pas par hasard que le Museo Geologico e delle Frane se trouve ici, dans le Palazzo Alemanni sur la place San Donato. Cet espace didactique raconte l’histoire géologique de Bagnoregio et des alentours. Il vous permettra de comprendre pleinement la source de tant de charme dans un des plus beaux villages d’Italie.

Lac de Bolsena

Lago di Bolsena

Crédit photo : Shutterstock – canadastock

Generation voyage a selectionné pour vous

Ce superbe lac de Tuscie est un des plus beaux de l’Italie Centrale et le plus grand lac d’origine volcanique d’Europe. Il se trouve a seulement 25 minutes en voiture de Bagnoregio, à voir absolument !

Comment rejoindre Civita di Bagnoregio?

Le premier pas serait de se rendre à Orvieto, par exemple en train (environ 2h de la gare de Rome Termini et 3h de Florence). Une fois arrivés à Orvieto, un bus vous portera à Bagnoregio en 20 minutes.
Si toutefois vous préfèrerez passer par Viterbo, vous trouverez là aussi un bus qui rallie Bagnoregio en 40 minutes. N’hésitez pas à consulter les horaires des lignes COTRAL !

Si vous choisissez de vous déplacer en voiture, comptez environ 2h de Rome, 3h de Florence, et 1h30 de Perugia.
Voici pour vous quelques indications routières :
En venant du Nord sur l’autoroute A1 sortir à Orvieto (18 km pour Bagnoregio, environ 25min). En venant du Sud sur l’autoroute A1 sortir à Attigliano (30 km pour Bagnoregio, environ 35min). Nous vous conseillons de suivre la départementale Strada Provinciale 19 ‘Valle del Tevere’ et la Strada Provinciale 5 ‘Teverina’ en passant par Castiglione in Teverina.

Acheter son ticket pour Civita di Bagnoregio

L’accès au centre ancien se fait, par la force des choses, d’un seul côté et par le pont piéton. Il faut pour cela acheter un ticket au prix fixe de 5 euros par personne.
Il vaut mieux se garer à piazzale Battaglini pour ensuite rejoindre le bourg soit en 15 minutes à pied soit avec la navette pour le belvédère. Le ticket peut s’acheter quoi qu’il en soit à la billetterie de Mercatello, près du pont. Dans les jours de majeure affluence (fin de semaine et fériés) on trouvera également ouverte la billetterie de piazzale Battaglini.

Si vous désirez vous organiser tranquillement à l’avance, voici pour vous le lien pour acheter les tickets pour Civita di Bagnoregio.

Il sera également possible de bénéficier d’une entrée gratuite pour les personnes porteuses de handicap, les enfants de moins de 6 ans, les journalistes, guides touristiques et hôtes de résidents ou de structures hôtelières du bourg de Civita di Bagnoregio.

Où dormir à Civita di Bagnoregio?

Vous trouverez sûrement un lieu adapté pour vous dans l’un des logements de Civita di Bagnoregio. Il y a des hôtels aussi bien dans la partie plus récente du village que dans le centre ancien, à vous de choisir.

Chers voyageurs, vous avez à présent les clefs en main pour explorer ce village historique parmi les plus beaux d’Italie. Partez à l’aventure, racontez nous vos sensations, vos expériences à Civita di Bagnoregio !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
2293
Laisser un commentaire ou