Visiter le Parc Naturel Régional de Chartreuse : guide complet

avatar
Réservez votre visite du parc naturel régional de Chartreuse

Besoin d’oxygène ? Visitez le parc naturel régional de Chartreuse : un incontournable au cœur des Alpes !

Le parc naturel régional de Chartreuse est situé en France à cheval entre les départements de l’Isère et de la Savoie. Le massif du même nom est l’un des plus beaux de la chaîne alpine ! On vient s’y échapper pour profiter d’une montagne pure, demeurée authentique et comportant une faune et une flore unique. Les sommets et les cols qui le constituent sont des incontournables du patrimoine français.

Hiver comme été, vous aurez l’occasion d’arpenter le massif pour en admirer les splendeurs. Selon vous, quelle est la meilleure façon de visiter le Parc Naturel Régional de Chartreuse ? Que vous optiez pour quelque activité que ce soit, vous pourrez exprimer pleinement votre amour de la montagne. Peu importe vos goûts ou votre budget : Generation Voyage vous présente les meilleures façons de vous y déplacer. Allez, c’est parti !

À lire aussi : Roadtrip sur la Route des Grandes Alpes : les étapes incontournables

Le Parc Naturel Régional de Chartreuse en quelques mots

visiter-parc-naturel-regional-chartreuse-guide

Crédit photo : Facebook – Chartreuse Tourisme

Le parc englobe le massif de la Chartreuse compris entre les villes de Chambéry au Nord, Voiron à l’Ouest et Grenoble au Sud. Il couvre une superficie de 76 700 hectares pour une soixantaine de communes.

Visiter le Parc Naturel de Chartreuse, c’est pouvoir choisir entre quatre réserves différentes. La Réserve Naturelle Nationale des Hauts de Chartreuse, de l’Aulp du Seuil et les deux réserves de Malissard constituent des biotopes extraordinaires.

Outre ces spécificités, les sites touristiques n’y manquent pas. Citons les Grottes des Échelles, le Cirque de Saint-Même, les Gorges du Guiers… Côté patrimoine, le Fort Barraux, la Voie Sarde, les vestiges du château d’Entremont ou les caves de la Chartreuse raviront les curieux.

Le parc se démarque par ses belles possibilités d’escapades. Sentiers balisés et zones dédiées aux activités les plus diverses y sont légion. Visiter le Parc Naturel de Chartreuse permet de s’offrir une pause des plus méritées. Le temps s’y arrête, la frénésie urbaine n’existe plus : juste vous et une nature préservée.

Pour vous convaincre de vous y rendre, nous avons listé les meilleures façons de l’explorer. Voie des airs, voie terrestre, voie fluviale ? Voici notre top des plus jolies manières d’aborder le massif.

1. Randonnée en raquettes

raquettes-chartreuse

Crédit photo : Facebook – Chartreuse Tourisme

L’hiver, un épais manteau blanc recouvre le massif de la Chartreuse. Pour bien vous y déplacer sans difficultés, optez pour les raquettes ! Ces drôles d’ustensiles viennent se fixer à vos chaussures pour élargir la surface de contact avec la neige. Ainsi, vous ne vous y enfoncez pas !

Visiter le Parc Naturel de Chartreuse en raquettes peut se faire à peu près partout. Mais nous avons choisi de vous présenter les meilleurs spots : l’espace raquettes du Sappey-en-Chartreuse et du plateau des Petites Roches raviront le visiteur.

Informations pratiques :

  • Modalités : une fois les raquettes enfilées, c’est très facile. Pour une randonnée engagée, prévenir une personne au préalable de votre départ et… prévoyez une carte, bien entendu ;
  • À quel prix : l’accès aux sentiers de randonnée en raquettes est totalement gratuit. Pour leur location, considérez une vingtaine d’euros par jour. Pourquoi ne pas les acheter d’occasion ?

2. VTT

VTT-visiter-parc-naturel-regional-chartreuse-guide

Crédit photo : Facebook – Ecole VTT MCF Chartreuse

Le VTT est un moyen de transport tout à la fois efficace et écologique. Visiter le Parc Naturel de Chartreuse en VTT peut se faire d’une multitude de façons. Nous vous conseillons d’effectuer une portion de la sublime traversée du Grésivaudan, un itinéraire somptueux. L’été, vous aurez même la possibilité de franchir le Manival, un ruisseau d’une grande fraîcheur, à gué. Sensations assurées !

Sinon, optez pour la découverte de Saint-Pierre de Chartreuse ou la promenade de Chapareillan. Cette dernière constitue une balade peu exigeante à travers les coteaux des vignobles de Savoie. Vous pourrez même vous arrêter pour y déguster un verre de vin !

Dernier conseil pour ceux qui ne veulent pas forcer : la location d’un vélo électrique permet d’éviter bien des efforts.

Informations pratiques :

  • Modalités : la location d’un vélo s’effectue dans la plupart des villages principaux du massif. Prévoir, l’été, de bien s’hydrater : le soleil peut frapper fort ;
  • À quel prix : l’accès aux sentiers est gratuit, la location d’un vélo coûte elle une trentaine d’euros par jour. Pour un fatbike ou un VTT électrique, les tarifs peuvent doubler.

3. Randonnée pédestre

dent-de-crolles

Crédit photo : Shutterstock – Antoine Pouillard

La randonnée pédestre permet de visiter le Parc Naturel de Chartreuse en toute quiétude. Pas de matériel à louer, une grande flexibilité… la rando n’a presque que des avantages et permet d’admirer la région à son rythme. Les cascades du Cirque de St Même ou le sommet de la Dent de Crolles font partie des incontournables.

Sinon, optez pour le sommet du Charmant Som. Il domine St Pierre de Chartreuse. Le Charmant Som est aussi un sommet plutôt accessible en mode grimpette. On y trouve, pour les gourmands, le dernier alpage en Isère qui fabrique et vend son fromage sur place. Une pause s’impose ?

Informations pratiques :

  • Modalités : prévoir des protections contre le soleil lors d’une randonnée en plein été. Et une carte : il est facile de se perdre ;
  • À quel prix : L’accès aux sentiers est totalement gratuit.

4. Canoë et paddle sur le lac d’Aiguebelette

lac d’Aiguebelette-paddle-visiter-parc-naturel-regional-chartreuse-guide

Crédit photo : Shutterstock – SYLVAIN FELTEN

Le lac d’Aiguebelette est classé en Réserve Naturelle Régionale. Ses eaux vertes ont toujours fasciné les anciens. Aujourd’hui, elles émerveillent encore les personnes venues visiter le Parc Naturel de Chartreuse. Ces dernières apprécient notamment la possibilité de s’initier au canoë ou au paddle.

Il faut dire que des « sentiers » de randonnée nautique zèbrent le lac. Les meilleurs ? Selon nous, les circuits Nord et la côte sauvage font figure d’incontournables. Sinon, la balade jusqu’aux îles est une bonne façon d’apprécier le calme des eaux turquoises.

Informations pratiques :

  • Modalités : crème solaire obligatoire et gilet de sauvetage également ! Pas d’inquiétudes, il vous sera fourni sur place ;
  • À quel prix : les tarifs pour le paddle ou le canoë sont sensiblement les mêmes. Considérez une cinquantaine d’euros pour une location d’une demi-journée.

5. Chiens de traîneau

espace-nordique-entremonts-chiens-traineau

Crédit photo : Facebook – Espace nordique des Entremonts en Chartreuse

L’espace nordique des Entremonts, ça vous parle ? On y fait, l’hiver, l’une des activités les plus emblématiques des espaces givrés. Des baptêmes sont organisés pour découvrir le mushing, la pratique du traîneau à chiens !

Chaque traîneau peut accueillir deux adultes ou trois enfants. Si vous le désirez, vous pourrez même essayer de conduire ces engins fascinants… tractés par des animaux qui le sont encore plus.

Informations pratiques :

  • Modalités : réservez votre baptême à l’avance auprès du musher. En pleine saison hivernale, il peut y avoir de nombreux prétendants ;
  • À quel prix : pour un adulte, comptez une vingtaine d’euros par baptême. Pour un enfant jusqu’à 12 ans, prévoir 15€.

6. En vélo de route

cyclisme alpes

Crédit photo : Shutterstock – visuall2

Le vélo de route est une institution dans le massif de Chartreuse. Il faut dire que des itinéraires sublimes permettent de visiter le Parc Naturel Régional de Chartreuse en long et en large. La boucle du lac de Saint André fait partie des plus beaux tracés du massif. Elle prend place au Sud de l’agglomération de Chambéry, entre vignobles et montagnes.

La promenade est finalement assez peu physique et permet de contempler la montagne du Granier. Son éboulement en 1248 est le plus grand effondrement de montagne connu d’Europe ! Lorsque vous arrivez au lac St André, n’hésitez pas à boire un verre au restaurant d’à coté ou à vous baigner.

Petit conseil : ne ratez pas Saint Baldoph, ses vieux bassins et sa vue sur la chaîne de montagne des Belledonnes !

Informations pratiques :

  • Modalités : le tracé complet s’effectue en 1h30. Il mesure 22 kilomètres. Prévoir crème solaire et bidons d’eau fraîche ;
  • À quel prix : la location d’un vélo, si vous n’en possédez pas un, coûte une cinquantaine d’euros par jour en moyenne.
Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (4/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou