Les 9 choses incontournables à faire à Cognac

avatar

Visiter Cognac : quelles sont les choses à voir et les expériences à vivre dans cette cité remarquable de la Charente ?

La cité charentaise, à l’origine de la célèbre eau-de-vie, doit sa réputation universelle à son superbe terroir. Emblème de la ville, il se découvre au fil de ses rues, de ses musées et de ses ateliers, des arrêts incontournables lorsqu’on veut visiter Cognac. Mais si l’Histoire de la ville est liée à celle de son cognac, elle ne se limite pas à lui.

Témoin de l’Histoire de France, la cité abrite un important patrimoine, fait preuve d’un beau dynamisme culturel et possède des espaces naturels agréables. Vous souhaitez partir à la découverte de cette destination renommée ? Voici notre liste des choses incontournables à faire à Cognac !

À lire aussi : Les 10 choses incontournables à faire en Charente

1. Le Château de Cognac

chateau-cognac

Crédit photo : Shutterstock – Leonid Andronov

Le Château de Cognac domine le fleuve Charente. Ancienne forteresse du Xe siècle et lieu de naissance de François Ier (1494), le monument historique fut sauvé de la destruction par le Baron Otard au XIXe siècle. Le dirigeant de maison de cognac avait compris que l’épaisseur des murs de l’édifice offrait des conditions exceptionnelles pour le vieillissement de ses eaux-de-vie.

De nos jours, les deux vies du château sont visibles et contées lors de visites organisées, des parcours insolites à faire à Cognac. Ainsi, ces visites suivent un circuit étonnant qui commence dans la partie historique des lieux et se termine dans les chais avec une dégustation de la production.

2. La maison de la Lieutenance

maison-de-lieutenance-visiter-cognac

Crédit photo : Facebook – ILoveFrance

Visiter Cognac, c’est aussi découvrir des architectures centenaires. Ainsi, un des emblèmes de la ville est la maison de La Lieutenance, que l’on surnomme aussi la Vieille Maison. Bâtie selon l’architecture du Moyen-Age, son Histoire récente est liée à celle de la maison Prunier.

Elle servit notamment de point de vente à l’entreprise de cognac pendant l’entre-deux-guerres. Cependant, l’édifice a été racheté par les descendants de la famille Prunier plus tard, en 1970. Depuis, la maison de La Lieutenance sert de vitrine pour les produits de la maison de cognac.

3. Le Musée des Arts du Cognac

musee-art-cognac

Crédit photo : Facebook – Musée d’Art et d’Histoire de Cognac

Que visiter à Cognac ? Ne ratez pas le Musée des Arts du Cognac ! L’établissement consacre ses 1 600 m² à l’histoire de la ville, à son terroir et aux secrets de fabrication des célèbres eaux-de-vie.

Ainsi, il forme un ensemble avec l’Espace découverte en pays du cognac. Organisé sur près de 400 m² et deux niveaux, ce dernier donne accès à de nombreuses informations en matière de viticulture, œnologie, distillation, tonnellerie, négoce… et tout ce qui permet le commerce du cognac.

4. Les maisons de cognac

maison-du-cognac-bache

Crédit photo : Facebook – BACHE-GABRIELSEN COGNAC

Doté d’une réputation internationale, le cognac est devenu une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) en 1936. Ainsi, ce trésor du terroir peut être analysé sous toutes les coutures au cours de visites passionnantes dans les maisons de cognac. La ville en compte un certain nombre, elles tirent leur épingle du jeu via leurs gammes mais aussi grâce à leurs histoires plus ou moins récentes.

Ainsi, nous pouvons citer : ABK6, Bache-Gabrielsen, Baron Otard, Maison Boinaud, Camus, Cognac Courvoisier, A. De Fussigny, Maison Frapin, Hennessy, Thomas Hine & C°, Martell, Meukow, Rémy Martin, Roullet-Fransac et Tiffon-Braastad. Des maisons de cognac emblématiques qui permettent à la ville de rayonner dans le monde entier. Pour rappel, la production de cognac est exportée à 98% !

Côté visite, privilégiez les maisons les plus rares telles que celle du Baron Otard dans le château de Cognac, celle de Hennesy, dont le circuit comprend de la navigation, ou encore celle de Remi Martin, labelisée Entreprise du Patrimoine Vivant. Une expérience unique à faire à Cognac.

5. Le jardin public de Cognac

jardin-public-visiter-cognac

Crédit photo : flickr – Steve Shupe

Le jardin public de Cognac est né de la réunion de deux propriétés : l’Hôtel Otard de la Grange, actuel Hôtel de Ville, et l’Hôtel Dupuy d’Angeac, devenu Musée Municipal.

Classé depuis 1943, il possède les caractéristiques d’un jardin à l’anglaise. Les sept hectares de l’espace vert sont organisés en pelouses et bosquets, ils forment des lignes sinueuses et des perspectives emblématiques de ce style.

Lors de votre balade dans le jardin, vous pourrez apercevoir une pagode, une orangerie, un théâtre de la Nature, des grottes et des cascades. Il y a même une jolie tour néo-gothique qui est inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Elle est surnommée « fabrique ».

6. Les œuvres street-art de Wonderwall

wonderwall-visiter-cognac

Crédit photo : Facebook – Le Pédiluve

Les Monuments Historiques ne sont pas les seuls éléments de la ville qui poussent à la contemplation. Au cœur de Cognac, le collectif Dog Association a créé une galerie d’art à ciel ouvert nommée Wonderwall.

Ce parcours de street-art permet d’admirer les travaux colorés des graffeurs de la cité. Semés aux quatre coins de la ville, ils sont parfaitement intégrés à ses rues. Une visite insolite à faire à Cognac.

7. Les promenades en gabarre sur le fleuve Charente

charente-croiseres

Crédit photo : Facebook – Charente croisières la reine Margot

Surnommée « le plus beau ruisseau du royaume » par Henri IV, la Charente fut longtemps la principale voie commerciale entre la côte Atlantique et l’arrière-pays. À l’époque, elle était parcourue par des lourdes gabarres, des bateaux à fond plat spécialement fabriqués pour transporter des marchandises. Parmi elles : les eaux-de-vie de Cognac qu’elles transportaient jusqu’à la mer !

De nos jours, il est donc possible d’emprunter le fleuve pour une croisière en gabarre. Si elle démarre à Saint-Simon, à une vingtaine de kilomètres de la ville, elle figure parmi les activités incontournables à faire à Cognac et dans ses environs.

8. Les festivals

festival-blue-passions

Crédit photo : Facebook – Cognac Blues Passions

Tout au long de l’année, Cognac vibre au rythme de nombreux événements. Historiques ou culturels, liés ou non à son terroir, ils témoignent du dynamisme culturel de la cité.

Un des rendez-vous les plus impressionnants de la ville est un spectacle historique qui se déroule en juillet, au pied du château de Bourg-Charente. Sur les bords de la Charente, il raconte l’histoire de Cognac en onze tableaux scénarisés.

Son festival le plus prestigieux est le Cognac Blues Passions. Il a vu passé des artistes comme Ray Charles, BB King et Joe Cocker sur la scène du théâtre de la Nature du jardin public de la cité. Ville de lettres, Cognac accueille aussi un festival de polar depuis 1996 et l’événement Littératures Européennes.

Enfin, puisque la cité est attachée à son terroir, le cognac est célébré dans plusieurs événements : la Fête du Cognac, le Festi ‘Classique en Pays de Cognac, qui associe musique et cognacs, et le Marathon du cognac, un événement convivial, gourmand et sportif.

9. Les spécialités locales

truffes

Crédit photo : Shutterstock – Valentyn Volkov

Cognac possède un terroir très parfumé. En plus des raisins utilisés dans ses cognacs, la ville est une terre à truffe. Entre 1870 et 1910, le département fut même un de ses grands producteurs. De nos jours, sur le marché de Jarnac, à la sortie de Cognac, il est possible d’acheter des truffes contrôlées par le syndicat des trufficulteurs charentais.

Sur place, les marchands vous donneront des idées de recettes bien inspirées telles que la truffe au cognac, un délice 100% charentais. Les amateurs de saveurs artisanales apprécieront également Le Baume de Bouteville, un balsamique doux vieilli en fûts de Cognac. Ses arômes permettent de sublimer les coquillages.

Autre gourmandise charentaise : les cornuelles. Ces biscuits triangulaires, se dégustent initialement lors des Rameaux. Aujourd’hui, ils ont trouvé leur place sur les étagères des gourmands de toute la région.

Comment aller à Cognac ?

En avion

Cognac ne possède pas d’aéroport. Toutefois, ceux de La Rochelle (100 km) et Bordeaux (120 km) permettent de venir par les airs.

Pour terminer le trajet, il faudra prendre le train ou louer un véhicule. Pour partir l’esprit léger, pensez à consulter un comparateur de vols tel que Skyscanner, il vous informera de tous les bons plans du moment.

En train

La ville de Cognac est située sur le trajet de plusieurs lignes de trains intéressantes. Elles permettent de rejoindre la côte Atlantique et les plus grandes villes de la région sans prendre le volant. Parmi les liaisons régulières, il y a Cognac – Angoulême, Cognac – Royan et Cognac – La Rochelle.

Par la route

Si elle est implantée au cœur d’une terre viticole, la ville de Cognac n’est pas isolée. En effet, on peut la rejoindre grâce à l’autoroute A10, via Saintes ou Pons, ou la nationale N10, via Barbezieux ou Angoulême.

Côté distance, il faut compter environ 460 km entre Cognac et Paris, 130 km avec Limoges, 120 km avec Bordeaux et 95 km avec La Rochelle.

Où loger à Cognac ?

À Cognac, vous pourrez profiter d’une gamme impressionnante d’hébergements : tipis, gites, chambres d’hôtes, hôtels, Airbnb… Les options vont du plus classique au plus insolite.

Pour choisir celle qui conviendra à vos attentes, le mieux est de consulter un comparateur d’hôtels. Les hébergements les plus adaptés à un séjour axé sur la découverte sont situés sur les rives de la Charente et autour du château de Cognac. En moyenne, la nuit coûte 85€.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou