Les 14 choses incontournables à faire à Antiparos

avatar

En voyage dans les Cyclades ? Prenez le temps de visiter Antiparos pendant votre séjour. Charmante petite soeur de Paros, elle réserve bien des trésors.

Antiparos est située à l’ouest de Paros, à une trentaine de minutes seulement en bateau. D’une superficie de 35 km², l’île égéenne est une destination idéale pour les voyageurs qui souhaitent découvrir l’atmosphère des Cyclades, sans devoir supporter des hordes de touristes.

Malgré sa petite taille, visiter Antiparos est riche de surprises. En effet, c’est une île sur laquelle vous ne vous ennuierez pas. Entre les activités sportives, les activités nature et les trésors culturels, il y en a pour tous les goûts !

Que faire à Antiparos ? Faisons le point.

À lire aussi : Visiter les Cyclades : les 14 îles à faire absolument !

1. Le village d’Antiparos

Chora, Antiparos

Crédit photo : Shutterstock / DbDo

Venez déambuler dans les ruelles blanches de Chora (ou Hora), le village-capitale d’Antiparos. Arrêtez le temps et laissez-vous guider par votre instinct et par vos sens. Entre les odeurs subtiles de la cuisine méditerranéenne, le calme et l’authenticité des petites places, l’animation de la rue principale, l’arbre centenaire de la place Agios Nikolaos, les couleurs éclatantes des bougainvilliers, le charme de la marina et le blanc immaculé des demeures égéennes, vous ne pourrez qu’être dépaysé et conquis.

Les fans de shopping trouveront leur bonheur dans l’une des petites échoppes de l’artère principale, la Karabia. Entre vêtements, souvenirs et confiseries, vous trouverez bien de quoi alléger votre porte monnaie, à condition de ne pas trouver porte close, si vous vous y rendez à l’heure de la sieste ! Petit plus : le village est essentiellement piéton.

2. La plage et les eaux turquoise

Vathis Volos, Antiparos

Crédit photo : Shutterstock / Constantinos Iliopoulos

Visiter Antiparos sans s’attarder sur une de ses plages ? Impossible ! Si vous recherchez une eau transparente, un beau sable jaune et un minimum d’équipements, optez pour les plages d’Agios Georgios, de Glyfa, de Livadi ou de Soros.

Vous ne raffolez pas des plages ? Vous allez changer d’avis ! Il est possible de combiner calme et beauté sur les plages d’Agios Spiridonas, d’Agios Sostis et de Faneromeni. À Panayia, située sur la côte est, les amateurs de snorkeling se feront plaisir !

Pour celles et ceux qui ne sont pas véhiculé·e·s, la paradis reste à portée de vos pieds. Découvrez les plages de Psaralyki et de Sifneiko !

3. Partir en randonnée

Randonnée à Antiparos

Crédit photo : Shutterstock / nicolasdecorte

Visiter Antiparos, c’est également prendre le temps de s’aérer. Au vu de la taille de l’île, il est évident qu’un trek de dix jours est difficilement envisageable ! Toutefois, les amateurs·trices de marche pourront se dégourdir un peu les gambettes en empruntant le chemin côtier qui va d’Agios Georgios à Chora, via Livadi, en trois heures environ.

Si vous souhaitez vous couper de la mer durant quelques heures, tentez la traversée de l’île par l’intérieur des terres !

4. La grotte des stalactites

Grotte de stalactites à Antiparos

Crédit photo : Shutterstock / nicolasdecorte

Que faire à Antiparos ? Sans aucun doute : visiter sa célèbre grotte ! Connue depuis l’Antiquité, mais habitée depuis le Néolithique, cette curiosité naturelle abrite un nombre incalculable de stalactites et de stalagmites. Certains célèbres visiteurs ou témoins de l’histoire y ont laissé des traces. Ainsi pourrez-vous y découvrir des inscriptions datant du XVIIIe siècle ou de la Seconde Guerre mondiale. Laissez-vous charmer par l’adorable petite église d’Aghios Ioannis Sipilotis, située à l’entrée de la grotte.

Localisation : La grotte est située à une dizaine de kilomètres au sud de Chora.
Horaires : de 10 h à 15 ou 16 h entre avril et novembre. Dates et horaires à vérifier sur le site.
Tarifs : 6 € pour les adultes ; 3 € de 6 à 12 ans ; gratuit pour les moins de 6 ans.

5. Admirer un coucher de soleil

Coucher de soleil à Antiparos

Crédit photo : Shutterstock / Christophe Anagno

Le soleil, la mer, les vacances… Il ne manque plus qu’un superbe coucher de soleil qui se fond dans l’horizon ! La plage de Sifneikos est un spot parfait pour l’occasion, d’autant que l’on peut y accéder à pied depuis le port de Chora.

6. Se ressourcer

Plage à Antiparos

Crédit photo : Shutterstock / Maria Missin

Que faire à Antiparos ? Et si vous ne faisiez rien ? Antiparos est une destination propice à la contemplation. Si vous choisissez le bon endroit, vous pourrez saisir l’occasion pour réfléchir, faire le point et vous recentrer. Le calme, le charme, la beauté des paysages, la gentillesse des habitants et leur optimisme, tout est propice à la détente et à la décontraction.

7. Kastro

Kastro, Antiparos

Crédit photo : Shutterstock / Aerial-motion

Construit pour protégé les habitants des attaques de pirates, le fort vénitien du XVIe siècle est situé dans le village d’Antiparos. Le château est entouré de plusieurs charmantes maisons et abrite trois églises vénitiennes.

8. Se promener à vélo

Faire du vélo à Antiparos

Crédit photo : Shutterstock / Theastock

Mieux qu’en voiture ou en scooter, le vélo est l’occasion de visiter Antiparos tout en prenant le temps de contempler les paysages, de s’arrêter au détour d’un chemin et de muscler ses mollets !

Des vélos sont en location dans les plus gros villages de l’île. Tentez la traversée d’Antiparos par la côte ou découvrez Kampos et les paysages intérieurs.

9. L’ancien temple d’Apollon et Artemis sur l’île de Despotiko

Apollon et Artémis, temple, Despotiko

Crédit photo : Shutterstock / Costas Aggelakis

Dans les Cyclades, on n’en a jamais fini de découvrir de nouvelles îles ou îlots ! L’île de Despotiko, sorte de Délos miniature, est peu connue du grand public et abrite pourtant un intéressant site archéologique. Au cœur de ce musée à ciel ouvert se trouvent les vestiges du temple d’Apollon et d’Artémis.

10. Un tour en bateau

Tour de bateau à Antiparos

Crédit photo : Shutterstock / Lemonakis Antonis

Visiter Antiparos, c’est la découvrir depuis l’intérieur, depuis la plage, mais également depuis la mer. En effet, l’île est entourée de curieuses formations rocheuses que l’on ne peut vraiment apprécier qu’en les observant depuis le large. Si vous n’avez pas le temps de séjourner à Antiparos, accordez-vous une journée pour vous consacrer à la découverte de l’île sous un angle peu commun. Ne manquez pas l’occasion de faire trempette dans les eaux turquoise de la mer d’Égée !

11. Une session de plongée

Plongée, snorkeling à Antiparos

Crédit photo : Shutterstock / marksn.media

Antiparos n’est pas le spot de plongée n°1 pour les passionnés de la discipline. Toutefois, votre séjour peut être l’occasion d’organiser une sortie pour admirer une riche biodiversité, de nombreuses cavernes sous-marines ou quelques épaves. Vous n’avez jamais plongé ? Profitez de votre passage à Antiparos pour passer votre baptême ou d’autres niveaux. Pour plus d’informations, vous pouvez vous tourner notamment vers le centre Blue Island Divers, situé à Chora.

12. La vie nocturne

Vous êtes en manque d’animation ? Si Antiparos est une île où il est aisé de se trouver au calme, les amateurs de vie nocturne trouveront ce qui leur faut dans les rues de Chora. Les bars et les clubs ne manquent pas. Visiter Antiparos, c’est aussi profiter de l’ambiance festive !

13. Les spécialités locales

Salade Grecque, Taverne à Antiparos

Crédit photo : Shutterstock / MisterStock

Comme dans la plupart des îles des Cyclades, mieux vaut aimer le poisson et les fruits de mer ! Les tavernes traditionnelles raviront les amateurs de cuisine méditerranéenne. Ne manquez pas la spécialité locale : le poulpe séché ! Testez également l’alcool local, le tsikoudia. Pour les moins téméraires, la pizza ou la salade grecque restent une bonne alternative.

14. Paros

paros en Grèce

Crédit photo : Shutterstock / Kite_rin

Si vous avez préféré vous établir à Antiparos plutôt qu’à Paros, afin d’échapper à la foule estivale, il serait néanmoins dommage de ne pas découvrir les beautés de Paros. Visiter Antiparos, c’est aussi faire honneur à sa grande-sœur ! Entre les ports pittoresques, les magnifiques plages, les collines du centre de Paros, la vie nocturne de Naoussa et les multiples monastères, vous ne devriez pas peiner à trouver de quoi nourrir votre journée de visite !

Comment aller à Antiparos ?

Etape 1 : Paris-Athènes

Savoir que faire à Antiparos est une chose. Désormais, il est temps de se demander comment s’y rendre ! Pour aller à Antiparos, il faudra faire preuve de patience. Depuis Paris, il n’existe pas de vols directs jusqu’à Paros, et encore moins jusqu’à Antiparos. Première étape donc : Paris-Athènes ! Soyez prévenant·e·s et réservez à l’avance. En fonction des saisons, et notamment en plein été, les prix flambent en direction d’Athènes. Pour éviter de payer le prix fort, tournez-vous vers un comparateur de vols comme Skyscanner. Vous pourrez sélectionner différentes dates/lieux de départs et bénéficier ainsi des meilleurs tarifs proposés.

Etape 2 : Athènes-Paros

Lorsque vous serez dans la capitale grecque, deux options s’offrent à vous : l’avion ou le ferry. En avion, le vol dure quarante minutes. En ferry, il faut compter entre trois et quatre heures de trajet. Pour vous aider à trouver un billet au meilleur prix, il existe des comparateurs, tel que Direct Ferries.

À lire aussi : Comment aller à Paros depuis Athènes en ferry ?

Paros-Antiparos

Pour rejoindre Antiparos depuis Paros, vous n’aurez d’autre choix que le bateau. Deux liaisons sont proposées.

  • Parikia-Antiparos : 30 min, 5 €. 10 liaisons par jour. Ne prend pas de voitures.
  • Punta-Antiparos : 10 min, 1,30 € pour les piétons et 6,30 € pour une voiture et ses passagers. Liaisons de 6 h à minuit, toutes les demi-heures.

À lire aussi : Comment se déplacer en ferry dans les Cyclades ?

Comment se déplacer à Antiparos ?

Malgré la faible superficie de l’île, il est difficile de se déplacer uniquement en marchant, à moins d’être un amoureux de la randonnée ! Pour les moins sportifs, il existe des bus qui vous conduisent sur les sites les plus connus, telle que la grotte d’Antiparos. Si vous désirez être autonome, mieux vaut louer une voiture ou un scooter.

Où loger à Antiparos ?

Où loger pour visiter Antiparos ? Le plus simple est de loger dans le village de Chora. Toutefois, il n’est pas impossible de trouver un logement à Glyfa ou à Apandima, sur la côte est, à Kampos, dans les terres, ou encore à St Georgios, dans le sud de l’île. Pour trouver un hôtel au meilleur rapport qualité-prix, privilégiez un comparateur d’hôtels : un moyen efficace de jauger les prix et retrouver les hébergements les moins chers.

Prêt(e) à visiter Antiparos ?

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire